Mark Mallett - La Prophétie à Rome - Partie 1


Commentaires (0)

Publié le mardi 30 janvier 2018

Catégorie : Signes des temps & prophéties

Nombre de consultations : 633

Tandis que de sérieux désastres naturels continuent de frapper notre monde, la prophétie donnée à Rome en 1975 en présence du Pape Paul VI porte une signification de plus en plus urgente.

Mark Mallett partage cette prophétie et nous explique pourquoi celle-ci nous aide à comprendre où nous nous trouvons dans l'histoire du salut. Dans de prochains épisodes, Mark examinera cette prophétie ligne par ligne à la lumière de l'enseignement de Eglise et des apparitions de Notre Sainte Mère pour nous aider à comprendre comment cette prophétie a de fortes chances de s'accomplir à notre époque.

Je suis heureux de vous retrouver sur la chaîne Embracing Hope (Etreindre l'Espérance), je bénis chacun d'entre vous. Ce premier épisode, tourné en 2010, commence de façon très sombre ; nous avons tous vu les scènes et images prises à Haïti ces dernières semaines (note : 12 janvier : Haïti : Un tremblement de terre de magnitude 7 fait plus de 220 000 morts et environ 2 000 000 de sans-abris). Aussi je voudrais commencer par essayer de prendre conscience de ce qui s'y passe, en envoyant nos prières et pensées et aides financières, tout le soutient que nous pouvons envoyer au peuple de Haïti et aussi aux ouvriers qui essaient de les aider à rebâtir leurs vies. Donc, nos prières doivent êtres pour eux.

Bien sûr il y avait quelque chose d'autre dont je voulais parler dans cette webcast, mais, vous voyez, à chaque fois que j'ai tel ou tel projet personnel, c'est comme si le Seigneur cherchait à les réorienter. Vous savez, comme Mère Theresa disait : « Si vous voulez faire rire le Bon Dieu, parlez-lui de vos projets. » Je pense que ces derniers temps, le Bon Dieu doit être plié en quatre avec moi. Le Seigneur me donne une autre façon de voir de quoi je vais parler aujourd'hui. J'aimerais revenir au jour juste avant ce séisme haïtien et partager avec vous quelques puissantes paroles que j'ai reçues avant que ce séisme se produise. J'ai déjà écrit à propos de deux de ces paroles sur mon blog markmallett.com

La première de ces paroles était un texte intitulé « 11:11 ». Dans ce texte j'écrivais que sur base des paroles de Notre Sainte Mère, Jésus a dit à Sainte Faustine, ce que le Saint Père disait également à propos de notre époque, la Balance de Justice est sur le point de basculer.
Quand vous avez 50.000.000 d'avortements réalisés dans le monde chaque année et aucun signe de repentir de la part des nations suite à ces holocaustes se produisant en leur sein, la Balance de Justice ne peut que finir par basculer.

La seconde parole que j'avais dans le coeur, et que j'ai postée le jour du séisme, était « La Miséricorde à travers le Chaos » Dans ce texte j'écris qu'il y a des événements qui se produisent dans le monde et qu'un grand nombre de personnes seront emportées, mais lorsque la mort surviendra pour ces personnes, la Miséricorde divine saura les rejoindre même au tout dernier instant. Nous savons cela suite à de nombreux témoignages de EMI (Expériences de Mort Imminente), cela vous est peut-être même déjà arrivé à vous, par exemple dans un accident de voiture où tout à coup votre vie vous apparaît devant les yeux. Et c'est souvent dans ces derniers instants que - Jésus le dit à Sainte Faustine - des grâces sont données à ces âmes pour les aider à appeler le Nom de Jésus. Et comme il est écrit dans les Actes des Apôtres : « Celui qui appellera le Nom du Seigneur sera sauvé. »

Et donc peut-être, plutôt que de parler de la colère et du courroux de Dieu, nous pourrions essayer de voir certains événements survenant dans notre monde de nos jours à la lumière de la Miséricorde, en nous disant que Dieu permet sans doute cela car certaines personnes risquent de ne pas se repentir en dehors de ces derniers instants. Dieu ne se soucie pas tant de notre confort que de notre salut.

Et la dernière parole que je voulais partager avec vous, j'en ai déjà parlé par écrit précédemment, c'est la prophétie à Rome. Et je n'avais pas eu de nouvelle occasion de poster ce texte, mais je me suis dit que j'allais vous en parler dans cette émission.

Il s'agit d'une prophétie donnée à un laïc du nom de Ralph Martin, en 1975, il l'avait prononcée sur la Place Saint Pierre, en présence de Paul VI. Et je pense que c'est une prophétie qui, je le réalise à chaque fois que je la relis, devient de plus en plus puissante. Et pour être honnête avec vous, si vous prenez tous mes écrits, tout ce que j'ai écrit dans mes livres ou sur mon blog, tout ce que j'ai prêché depuis des années, cela peut être résumé dans cette unique prophétie. Donc ce que je veux faire à présent c'est voir cette prophétie et la développer dans de prochaines émissions. Aujourd'hui je souhaite vous la lire et vous demander de l'écouter avec les oreilles de votre esprit en laissant l'Esprit Saint vous parler parce que je pense que c'est une authentique prophétie pour notre temps.

Donc, elle fut donnée le jour de la Pentecôte, en 1975, sur la Place Saint Pierre :

« Parce que Je vous aime, Je veux vous montrer ce que Je suis en train de faire dans le monde aujourd'hui. Je veux vous préparer pour ce qui va venir. Des jours de ténèbres arrivent pour votre monde, des jours de tribulations…
Les bâtiments que vous voyez debout présentement ne le seront bientôt plus. Mon peuple ne pourra plus compter sur l'aide et le soutien auxquels il a recours aujourd'hui. Je veux vous préparer, mon peuple, à ne connaître que Moi, à ne compter que sur Moi, à M'avoir en vous d'une façon plus profonde qu'elle ne l'a jamais été.
Je vais vous conduire au désert… Je vais vous retirer tout ce dont vous dépendez présentement, pour que vous ne dépendiez plus que de Moi.
Un temps d'obscurité arrive sur le monde, mais un temps de gloire arrive pour mon Eglise, un temps de gloire arrive pour mon peuple. Je vais déverser sur vous tous les dons de mon Esprit. Je vais vous préparer pour un combat spirituel ; Je vais vous préparer pour un temps d'évangélisation que le monde n'a jamais vu…

Et lorsque vous n'aurez plus rien à part Moi, vous aurez tout : des terres, des champs, des foyers, et des frères et soeurs et de l'amour et une joie et une paix plus que vous n'en aurez jamais eus auparavant. Soyez prêts mon peuple, Je veux vous préparer… »

Ralph Martin, Place Saint Pierre
Rome, Italie, Lundi de Pentecôte, 1975

Une parole puissante, donnée à Rome, donnée dans le coeur de l'Eglise Universelle. Et je ne pense pas que cette prophétie s'adresse à une ou deux régions du monde mais à toute l'Eglise.
Je me souviens encore de ce que Jean Paul II disait peu de temps après son élection : « Nous faisons face à la dernière confrontation entre l'Eglise et l'Anti-Eglise, l'Evangile et l'Anti-Evangile, et cette désorientation représentera une épreuve à laquelle toute l'Eglise doit faire face.

Et je crois qu'il s'agit là d'un élément clé de notre présente époque, un signe pour nous situer dans l'histoire du salut. Ce que nous voyons survenir actuellement est d'ampleur mondiale, les nuages orageux de la persécution se développent dans le monde entier, pas uniquement dans quelques régions. Nous voyons le début d'un effondrement économique qui affecte le monde entier. Les bouleversements de la nature, dans l'environnement, le climat, etc. se produisent à l'échelle de la planète. Nous avons là de véritables signes des temps.

Aussi, je voudrais prendre cette prophétie donnée à Rome, et la développer phrase par phrase et voir ce que l'Esprit essaie de nous dire à travers Ralph Martin, laïc catholique, un homme merveilleux que j'ai pu rencontrer, très humble, prophète et enseignant. Plusieurs d'entre vous le connaissez, entre autres par ses livres. Je l'ai donc rencontré personnellement, lui ai parlé, l'ai interviewé, et je pense que nous avons là une Parole authentique du Ciel car nous la voyons déjà se réaliser du moins à un certain niveau, et je pense que cela va s'intensifier, en accord avec tout ce que le Seigneur a dit à son Eglise à travers les siècles.

Avant de poursuivre, je voudrais dire une chose à propos de ces trois paroles que j'ai mentionnées. Je ne cherche en aucune façon à prétendre que ce qui s'est passé à Haïti (2010) fut un acte de Justice divine, non nous devons être prudents et écouter ce que le Seigneur disait un jour à ses apôtres qui pensaient que tels galiléens étaient morts en raison de leur vie de péché, ou que tel homme qui était aveugle l'était pace que ses parents étaient pécheurs. Et Jésus leur a répondait « Prenez la tour de Siloé qui s'est effondrée sur tous ces gens ; si vous ne vous repentez pas vous mourrez tous de la même manière. » Non pas qu'une tour s'effondrera sur eux, mais ils expérimenteront la mort, spirituelle surtout.

Nous devons donc écouter les paroles du Seigneur. Quand nous voyons les signes des temps qui se dévoilent à notre époque, quand nous voyons ces désastres du tsunami en Asie, le séisme en Chine, de glissements de terrain, … qui prirent tant de vies humaines ces derniers mois, et bien sûr le séisme à Tahiti. Ce n'est pas à nous de juger. Nous pouvons certainement reconnaitre que ce sont des signes des temps, avec certitude, mais nous devons également regarder dans notre propre coeur, nous repentir et revenir vers le Seigneur et ensuite être une lumière pour les autres et attirer nos frères et soeurs vers le Christ.

Et c'est ce que nous allons essayer de faire à travers cette webcast, c'est ce que j'essaie de faire à travers mes livres (entre autre le dernier, intitulé « La Confrontation Finale », que vous aurez, j'espère, l'occasion de lire) et mon blog. Ces choses sont basées, non pas sur ma propre opinion mais sur ce que les derniers Papes ont enseigné, ce que les Pères de l'Eglise ont écrit, ce que Notre Sainte Mère nous dit. Parce que, écoutez, Elle n'apparaît pas pour prendre le thé avec ses enfants, elle nous apparaît pour nous donner des messages, pour nous appeler à revenir vers son Fils, parce qu'elle a dit Elle-même, « il reste peu de temps ».

Et donc je pense que si ce webcast a un réel objectif c'est celui d'attirer les âmes vers Dieu, d'abord en les éveillant aux signes des temps, qui sont ceux dans lesquels nous vivons, ensuite leur donner ce message de la Miséricorde divine qui les appelle à revenir vers le Coeur du Christ. Et, franchement, ces dernières semaines, mon épouse et moi-même avons eu des discussions assez houleuses au sujet de ce ministère et sur où il nous menait, car si vous vous souvenez, avant le dernier Noël, j'avais sollicité vos dons et vous avais redis combien nous sommes bénis pour toutes ces lettres et dons que nous recevons, parce que c'est clair que beaucoup d'entre vous réalisez l'objectif de cette série de vidéos, beaucoup comprennent ce que le Seigneur est en train de me demander de faire, du moins pour ma part, de ce côté de la caméra ; je sais que vous avez votre part également. Le problème est que nos entrées ne sont pas suffisantes pour payer les frais de ce ministère, et pour être honnête avec vous, nous sommes actuellement face à un mur. Je sais au fond de mon coeur que le Seigneur veut que j'écrive un second livre, tout comme me l'a demandé mon directeur spirituel, mais je ne peux me permettre de prendre le temps nécessaire pour l'écrire, parce que cela me demande de prendre du temps sur mes tournées. (…) Mon épouse et moi, ainsi que nos enfants voyageons régulièrement à travers Amérique du Nord, dans notre véhicule consacré à ces tournées, ce qui demande beaucoup de moyens financiers pour le carburant, la nourriture, les réparations… inévitablement ces tournées nous coûtent des milliers de dollars.
Et quand nous arrivons dans toutes ces villes et différents lieux à travers l'Amérique du Nord, ceux qui s'occupent de faire notre promotion sur place n'ont au final réussi à faire venir que sept à dix personnes, pourtant ils oeuvrent tous courageusement, ce n'est pas de leur faute, c'est certainement un signe des temps, que les gens ont d'autres choses à faire que venir écouter la Bonne Nouvelle.

Donc cela fait partie de notre époque ; et j'ai fini par dire à mon épouse « il doit y avoir des moyens plus efficaces d'atteindre les gens sans toutes ces dépenses. » (…)

Donc nous avons pris le temps de discerner, Dieu ne m'appelle certainement pas à abandonner ceci, mais le Seigneur m'a aussi dit deux choses très clairement cette semaine, qui sont venues au cours de nos temps de prière, entre mon épouse et moi, et vais vous en faire part maintenant. Dans l'une des paraboles de Jésus, avec ce maître qui donna un talent à l'un de ses serviteurs, mille talents à un autre, et dix mille à un troisième, avant de s'en aller. Et lorsque les deux derniers prirent ces talents et les investirent et les faisant même fructifier ; tandis que l'homme qui n'en avait reçu qu'un seul le prit et l'enterra de peur de faire quoi que ce soit avec ce talent, de peur de le perdre ou par crainte d'une fausse humilité de la part de son maître, se disant qu'il ne devait pas être trop audacieux avec l'investissement de son maître. Mais quand ce dernier est revenu, il l'a réprimandé pour sa paresse et pour ne rien avoir fait de son talent.

Et j'ai donc entendu le Seigneur me dire « Mark sois prudent, ne sois pas comme ce premier serviteur » Vous savez, je dois admettre que de bien des manières, j'ai mis de côté cette webcast, mon blog, mon livre, ma musique, et j'ai en quelque sorte croisé les doigts en me disant « cette musique et ces messages vont atterrir devant les bonnes personnes, qui se diront ‘Wow, voilà un message que le monde doit entendre, il faut que je soutienne Mark financièrement et que je l'aide à transmettre ce message au monde' »
Mais franchement, cela ne s'est vraiment pas passé comme je l'attendais. Et j'ai donc entendu le Seigneur me dire « Mark, tu dois veiller à faire ta part ».

Je n'ai pas été assez audacieux, pourtant j'ai reçu des lettres de personnes qui me disaient « Je ne savais pas que vous aviez besoin d'argent, parce que vous n'aviez jamais rien demandé »
C'était donc ma faute, parce que je supposais que les gens se diraient que, avec une famille composée de dix membres tout en faisant ce ministère, cela devait me coûter sûrement beaucoup d'argent. C'était donc un peu de ma faute de ne pas l'avoir clairement fait comprendre que nous avons besoin de dons et soutiens réguliers. (…)

La seconde parole que le Seigneur m'a donnée, était clairement en lien avec cet épisode lorsque Jésus et ses apôtres se sont vus demander s'ils payaient leurs taxes au Temple. Et Jésus a demandé à l'un de ses apôtres, pour ne pas créer un scandale, d'aller jusqu'à la mer, d'attraper le premier poisson et d'y prendre une pièce dans sa mâchoire et d'utiliser cette pièce pour payer leur taxe.
Vous savez, la première chose qui m'est venue à l'esprit par rapport à cette histoire, c'est que Jésus n'avait pas besoin de faire ça, il aurait pu se contenter de prendre un des poissons qu'ils mangeaient lors de l'un de leurs repas, sortir une pièce de sa mâchoire, ou encore appeler Pierre et lui dire « Eh, Pierre, regarde, derrière ton oreille, une pièce ! » Non, le Seigneur n'a pas fait ça, bien plutôt il a envoyé son disciple pour une longue marche jusqu'à la mer, lui demandant de lancer un crochet dans l'océan, probablement pour ensuite attendre deux ou trois heures jusqu'à ce qu'un poisson se présente, prendre la pièce dans sa bouche et revenir enfin vers Jésus.
Et j'ai donc entendu le Seigneur me dire « Mark, il te faut faire ta part, et je dois t'envoyer chercher cette pièce dans la mâchoire du poisson et de me la ramener » Il me faut chercher le poisson et le Seigneur me fournira la pièce à travers ce poisson.

(…)

Ce que le Seigneur a fait pour moi ces derniers temps c'est de me donner de l'assurance, à travers mon directeur spirituel, à travers mon épouse, et à travers les extraordinaires courriers que j'ai reçus de votre part, vous les membres du Corps du Christ. (…) Tout cela m'a vraiment donné la force de continuer. (…)

Je ressens aujourd'hui beaucoup de confiance parce que clairement, ce qui est écrit ici a été soutenu par des papes, par des Pères de l'Eglise, par Notre Sainte Mère, par l'Ecriture Sainte, le Catéchisme, etc. Il y a une autorité dans cette parole pour notre temps, nous ne devons pas avoir peur de défier les gens, de les réveiller et de reconnaître l'époque à laquelle nous vivons. Et c'est ce que nous allons faire dans cette webcast.

Je souhaiterais donc conclure avec quelques paroles d'exhortation du Saint Père, qu'il donna lors de la Journée Mondiale de la Jeunesse, à Denver dans le Colorado, en 1993. Saint Jean-Paul II disait ceci :

« N'ayez pas peur d'aller dans les rues et dans les lieux publics tels que le firent les premiers apôtres qui annoncèrent le Christ et la Bonne Nouvelle du Salut dans les parcs, villes et villages. Notre temps n'est pas celui où nous devons avoir honte de l'Evangile ! Notre époque exige que nous l'annoncions du haut des toits.
Ne craignez pas de briser le confort et la routine actuels afin de relever le défi de faire connaître le Christ dans le ‘metropolis' d'aujourd'hui… L'Evangile ne doit pas être gardé caché par peur ou indifférence. Il n'a jamais été destiné à être mis de côté et gardé privé. Il doit être élevé bien haut de sorte que les gens puissent voir sa lumière et louer Notre Père Céleste. »

Pape Saint Jean-Paul II, Journée Mondiale de la Jeunesse
Denver, Colorado, USA, 1993

Une puissante parole de notre Saint Père, qui nous disait qu'il n'est plus temps d'avoir peur ou d'être indifférents, il n'est plus temps d'être politiquement corrects ou de craindre de heurter les sentiments des gens, il n'est plus temps pour nous de demeurer silencieux, car le coût de notre silence se mesure en âmes. Il est temps de nous libérer de notre honte, de notre indifférence, de notre couardise, dans un esprit d'amour, de puissance et de maîtrise de soi, mais de proclamer que Jésus Christ est Seigneur et inspire nos paroles et notre façon de vivre. Le monde est assoiffé et affamé, il y a une opportunité actuellement et le Corps du Christ est silencieux. Il est temps que nous nous réveillions, il est temps pour nous de regarder les signes des temps, et de voir ce qui se passe dans notre monde et de reconnaître qu'il y a un besoin et ce besoin est Jésus Christ ; et nous sommes Ses mains, nous sommes ses pieds.

Je prie pour que vous vous empariez de ce ministère et nous aidiez à proclamer le Message de la Divine Miséricorde. Le temps n'est plus à la peur, parce que le temps est court.

Dieu vous bénisse, nous nous revoyons très vite !

Voir aussi :

Mark Mallett - La Prophétie à Rome - Partie 2
Mark Mallett - La Prophétie à Rome - Partie 3
Mark Mallett - La Prophétie à Rome - Partie 4
Mark Mallett - La Prophétie à Rome - Partie 5
Mark Mallett - La Prophétie à Rome - Partie 6
Mark Mallett - La Prophétie à Rome - Partie 7 (prochainement)
Mark Mallett - La Prophétie à Rome - Partie 8 (prochainement)

EmbracingHope.tv with Mark Mallett

Vidéos

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cet article.

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Champs obligatoires

@
Pour recevoir les avis de réponse à votre commentaire si vous avez coché l'option correspondante ci-dessous.

Etre informé des prochains commentaires déposés sur cet article ?

Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 58 : 2 = ?

Recommander cette page

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page Mark Mallett - La Prophétie à Rome - Partie 1.

Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 58 : 2 = ?

Articles similaires

Lire un article au hasard

Mark Mallett - La Prophétie à Rome - Partie 6

Publié le dimanche 18 février 2018 - 0 commentaires

Un événement puissant arrive sur le monde, ce que des saints et des mystiques ont appelé une "illumination des consciences". Dans la sixième partie de cette webcast, Mark Mallett nous explique comment cet "oeil du cyclone" est un moment de grâce … et un moment de décision pour le monde.

Lire la suite

Mark Mallett - La Prophétie à Rome - Partie 5

Publié le mercredi 7 février 2018 - 1 commentaires

Dans cet épisode, Mark Mallett explique les mots difficiles de Jésus, qui nous parle de bouleversements et d'une purification qui arrivent dans le monde et dans l'Eglise, en analysant cette prophétie à la lumière des avertissements des derniers Papes pour notre temps.

Les événements qui se déroulent dans le monde, devant nos yeux, semblent être l'accomplissement de nombreuses prophéties — y compris celle donnée en 1975 devant le Pape Paul VI. Dans la cinquième partie de la Prophétie donnée à Rome par Ralph Martin, Jésus nous dit qu'Il nous conduira dans le désert… un lieu de tentation, d'épreuve, et de purification. Mark explique à quel moment l'Eglise est entrée dans ce temps d'épreuve et comment elle a été amenée, ainsi que le monde dans son ensemble, vers la Puissante Tempête de notre temps, se déployant devant nos yeux.

Lire la suite

Mark Mallett - La Prophétie à Rome - Partie 3

Publié le samedi 3 février 2018 - 0 commentaires

"Parce que Je vous aime…", Jésus avertit au sujet de "ténèbres" qui vont arriver, de nature à la fois spirituelle et physique. Mark en donne la signification à la lumière des puissants et clairs avertissements des Saints Pères tandis qu’il continue de dévoiler la prophétie donnée à Rome.

Lire la suite