La Miséricorde Divine vue par les Papes


Commentaires (0)

Publié le dimanche 8 avril 2018

Catégorie : La Divine Miséricorde

Nombre de consultations : 456

La fête de la Divine Miséricorde est célébrée le premier dimanche après Pâques. Petit rappel des origines de cette dévotion, et de la place qu'elle occupe dans les trois derniers pontificats.

Manuella Affejee - Cité du Vatican - vaticannews.va - Illustration : Divine Miséricorde, par Tianna Williams

C'est le Christ lui-même, lors de ses apparitions à Sainte Faustine Kowalska (1905-1938), qui demanda à faire connaitre au monde la profondeur de sa miséricorde, et que celle-ci soit honorée par toute l'Eglise, le premier dimanche après Pâques, autrement appelé dimanche de Saint Thomas. « Je désire que la fête de la Miséricorde soit le recours et le refuge pour toutes les âmes, et surtout pour les pauvres pécheurs. En ce jour les entrailles de ma miséricorde sont ouvertes, je déverse tout un océan de grâces sur les âmes qui s'approcheront de la source de ma miséricorde; toute âme qui se confessera et communiera recevra le pardon complet de ses fautes et la remise de leur punition; en ce jour sont ouvertes toutes les sources divines par lesquelles s'écoulent les grâces », a promis le Christ, selon ce que rapporte la religieuse polonaise dans son journal.

Saint Jean-Paul II et la Miséricorde de Dieu

Et c'est en 1985 que cette fête fut instituée par le Cardinal Franciszek Macharski, pour le diocèse de Cracovie. Elle fut ensuite étendue à l'ensemble de la Pologne, par le Saint Pape Jean-Paul II, sur requête des évêques du pays. Le Pape polonais, marqué par les enseignements de sa compatriote Sainte Faustine, s'avéra lui-même être un ardent apôtre de l'insondable miséricorde de Dieu, affirmant qu'elle était la clé de lecture privilégiée de son pontificat. C'est encore Jean-Paul II, à l'occasion de la canonisation de Sainte Faustine, le 30 avril 2000, qui étendit cette fête à l'Eglise universelle. Sa mort, le soir des vêpres de la Divine Miséricorde (2 avril 2005), sa béatification (1er mai 2011), et sa canonisation (27 avril 2014), soit deux dimanches de la Miséricorde, confirmèrent, en quelque sorte, ce qui fut le fil conducteur de sa vie et de sa profonde spiritualité.

Le Pape François, « Pape de la Miséricorde »

Le Pape François en prière au sanctuaire de la Divine Miséricorde à Cracovie. (Ossevatore Romano)
Le Pape François en prière au sanctuaire de la Divine Miséricorde à Cracovie. (Ossevatore Romano)

Dès son accession au trône de Pierre, la volonté du Pape François de placer la Divine Miséricorde au centre de son pontificat a été particulièrement manifeste, que l'on se réfère à sa devise même — miserando atque eligando — , à ses prises de parole sur le sujet, à ses nombreux gestes de compassion envers les plus faibles, et enfin, à sa décision de convoquer une année jubilaire de la Miséricorde, en 2015-2016. Une année riche, qui a permis, selon le Pape, de rappeler le primat de la miséricorde sur la Loi (Mt 9, 13), l'urgence et la nécessité d'en faire le pivot de toute l'action pastorale de l'Eglise. « La Miséricorde, écrivait-il dans sa lettre apostolique Misericordia et Misera, publiée au terme de l'année jubilaire, ne peut être une parenthèse dans la vie de l'Eglise, mais elle en constitue l'existence même, qui rend (…) tangible la vérité profonde de l'Évangile ». L'année jubilaire est terminée, mais la miséricorde reste, et doit imprégner la conversion pastorale que tous les croyants sont appelés à vivre : tel était, en substance, le message de cette lettre.

Soutien du Pape émérite à la ligne François sur la Miséricorde

Dans un entretien accordé au théologien jésuite Jacques Servais — contenu dans les actes d'un colloque théologique organisé en octobre 2015 à Rome — le Pape émérite Benoît XVI apportait son soutien à cette ligne bergoglienne, et soulignait la centralité prophétique de la miséricorde: « pour moi l'idée que la miséricorde devienne de plus en plus centrale et dominante est un signe des temps ». Pour Benoît XVI, les hommes sont en attente de miséricorde. « (…) Dans leur for intérieur, (ils) attendent que le samaritain vienne à leur secours, qu'il se penche sur eux, verse de l'huile sur leurs blessures, prenne soin d'eux et les mette à l'abri. Au fond, ils savent qu'ils ont besoin de la miséricorde de Dieu et de sa délicatesse », assurait-il encore.

Les missionnaires de la Miséricorde

Cette année, plus de 550 missionnaires de la Miséricorde provenant des 5 continents sont attendus à Rome, pour leur seconde rencontre avec le Saint-Père, deux ans après l'institution de ce ministère, précisément à l'occasion du Jubilé de la Miséricorde. Au cours des prochains jours, ils écouteront des catéchèses, témoigneront de leur activité pastorale, et célèbreront le Sacrement de la Réconciliation, qui est au coeur de la mission que leur a confiée le Souverain Pontife. Ce dernier les rencontrera mardi 10 avril, au Vatican, avant de présider une messe, en la Basilique Saint-Pierre.

Manuella Affejee - Cité du Vatican

Cet article m'inspire ...


de la joie
0


de l'encouragement
0


de la perplexité
0


de la tristesse
0


de la peur
0

votre opinion

Faire connaître ce blog : Télécharger les visuels de Pierre et les Loups

Télécharger les visuels de Pierre et les Loups

A imprimer ou à partager sur Internet !

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cet article.

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Champs obligatoires

@
Pour recevoir les avis de réponse à votre commentaire si vous avez coché l'option correspondante ci-dessous.

Etre informé des prochains commentaires déposés sur cet article ?

Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 7 + 2 = ?

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page La Miséricorde Divine vue par les Papes.

Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 7 + 2 = ?

Articles similaires

Lire un article au hasard

La miséricorde selon Sainte Catherine de Sienne

dimanche 4 mars 2018    476   partager

Extraits et citations :

« O Miséricorde, qui venez du Père, et qui gouvernez par votre puissance l'univers tout entier ! O Dieu, c'est votre miséricorde qui nous a créés, qui nous a régénérés dans le sang de votre Fils ; c'est votre miséricorde qui nous conserve ; votre miséricorde a fait lutter votre Fils sur le bois de la croix. Oui, la mort a lutté contre la vie, la vie contre la mort. La vie a vaincu la mort du péché, et la mort du péché a ravi la vie corporelle de l'innocent Agneau. Qui est resté vaincu ? la mort. Et quelle en fut la cause ? votre miséricorde. »

Lire la suite

Un Pape pressé ?

Mark Mallett   samedi 11 mai 2019   2 commentaires   831   partager

Lorsque Jésus rencontra Zachée, un percepteur d'impôts voleur de son état, Il demanda à dîner chez lui. En un instant, l'étroitesse de coeur de la foule fut évidente. Ils dédaignèrent Zachée et méprisèrent Jésus en raison de son geste aussi confus qu'ambigu et scandaleux. Zachée ne devrait-il pas être condamné ? Jésus n'envoie-t-Il pas là un message laissant penser que le péché, ce n'est pas grave ? De même, l'appel du Pape François à reconnaître en tout premier lieu la dignité de la personne humaine et à se rendre vraiment présent aux autres, nous révèle peut-être notre propre étroitesse de coeur.

Lire la suite

La miséricorde à travers le chaos

Mark Mallett   mardi 30 avril 2019   0 commentaire   718   partager

Les gens criaient « Jésus, Jésus ! » et couraient dans tous les sens. —Un survivant du séisme de magnitude 7.0 en Haïti, le 12 janvier 2010

Dans les temps à venir, la miséricorde de Dieu va se révéler de différentes manières — toutes ne seront pas faciles. Encore une fois, je crois que nous sommes peut-être sur le point d'assister à l'ouverture définitive des Sceaux de la Révolution… les pénibles douleurs de l'enfantement annonçant la fin de l'ère actuelle. Je veux parler de la guerre, l'effondrement économique, la famine, les fléaux, la persécution et une Grande secousse, tous imminents, bien que seul Dieu connaisse les époques et les saisons.

Lire la suite