Il porte sa croix à travers la Suisse


Commentaires (1)

Publié le lundi 9 avril 2018

Catégorie : Témoignages & évangélisation

Nombre de consultations : 378

Olivier Taramarcaz, artiste chrétien du canton de Valais traverse son pays natal pendant le Temps pascal avec une croix de 4 mètres.

Sa démarche est née de la lecture des Évangiles, explique-t-il : « J'ai été interpellé par la manière dont Jésus a marché de village en village à la rencontre des hommes et des femmes de son temps ». Ce Valaisan passera par La Chaux-de-Fonds, Neuchâtel, Yverdon, Genève, Nyon, Morges, Lausanne, Fribourg et Montreux, pour enfin terminer son parcours en Valais où il sillonnera les villages entre Martigny et Sion.

Un article d'Aleteia

Une croix comme un message

Difficile de passer à côté de la croix d'Olivier Taramarcaz sans la voir ! 4 mètres sur 2 pour un poids total de 24 kilos… Et une petite roue de vélo, qui lui permet de déplacer son support d'évangélisation massive à la vitesse respectable de 3 km/h. Il y est écrit verticalement « Je suis le chemin la vérité et la vie. Jésus » et horizontalement « je vous donnerai un coeur nouveau ». Le « pèlerin des montagnes », comme il se décrit lui-même prévoit de parcourir 20 kilomètres par jours.

Il assume parfaitement que son initiative soit voyante, et dénonce la disparition de Dieu, souhaitée par les hommes : « Il n'est pas la bienvenue dans notre société, ni dans nos conversations, ni dans notre réalité quotidienne ». Alors cet artiste, sculpteur et poète converti, mets les pieds dans le plat. Il n'a pas peur de placer Dieu là où on ne le veut surtout pas, c'est-à-dire en plein milieu de l'espace public !

La parole de Dieu et son histoire dans la besace

La grande croix est là pour interpeller, pour susciter la rencontre, sur un coin de trottoir ou au bord d'une route. Olivier Taramarcaz, l'artiste idéaliste à la coupe de beatnik, emporte de quoi entretenir la conversation avec ceux qui seraient attirés par sa démarche. L'Évangile de Jean, et le Nouveau testament en une dizaine de langues différentes, se côtoient dans sa maigre besace.

Il a aussi son petit livre personnel, et c'est l'histoire de sa propre vie, de sa conversion. Avec son style poétique, il explique que la métaphore de saint Paul dans l'épître aux Romains (11,24), l'olivier sauvage greffé sur l'olivier franc, résume sa vie. Olivier était sauvage, or l'olivier sauvage ne produit rien que de petits fruits qui ne donnent pas d'huile… « Moi qui étais fier de mes petits fruits, je ne produisais rien. Je devais être greffé sur l'Éternel. Cela a changé ma vie. »

Au moment de prendre la route, il se réjouissait par avance de ce pèlerinage : « Rien ne remplace la joie de marcher humblement avec Le Bon Berger, Celui qui m'a donné Sa vie. Il m'a éclairé de la chaleur de son regard. Je me réjouis de cette expérience sur cette terre bénie du Valais. »

Sylvain Dorient

Art et Foi résument en deux mots l'unité de ma vie.
J'ouvre les yeux et contemple la Création,
le manifeste incomparable de l'amour du Père.
Dieu a tout conçu avec un si grand art !

Je suis seulement émerveillé devant tant de bienveillance.
Un jour, avec bon sens, j'ai écouté la voix de Jésus qui dit :
« Je suis le bon berger », « Je suis la résurrection et la vie ».
Je lui ai simplement ouvert la porte de mon coeur. Je l'ai reconnu.

Là-haut sur la montagne, j'ai reçu la vie du Seigneur dans mon coeur.
Aujourd'hui, chacune de mes respirations, chacun de mes gestes,
chacun de mes actes, expriment ma reconnaissance
à Celui qui a transformé mon être de l'intérieur.

Porté par l'élan de Celui qui m'aime d'un amour éternel,
je chante ma joie de le connaître
Celui qui est.
Ecriture. Gravure. Marche. Prière. Contemplation.

Olivier Taramarcaz

Cet article m'inspire ...


de la joie
0


de l'encouragement
0


de la perplexité
0


de la tristesse
0


de la peur
0

votre opinion

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Commentaire laissé par le

Magnifique démarche, merci de la faire connaître.
Surtout dans un pays qui me semble être devenu un Temple du Veau d'Or.
La Suisse abrite entre autre la BRI, la banque des banques centrales.
L'humilité seule peut vaincre l'orgueil, la charité seule peut vaincre la cupidité.
Sa démarche est humble et charitable.
Belle image du Christ.

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Champs obligatoires

@
Pour recevoir les avis de réponse à votre commentaire si vous avez coché l'option correspondante ci-dessous.

Etre informé des prochains commentaires déposés sur cet article ?

Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 35 - 17 = ?

Recommander cette page

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page Il porte sa croix à travers la Suisse.

Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 35 - 17 = ?

Articles similaires

Lire un article au hasard

"Mon Miracle à Medjugorje”

Christine Watkins   mardi 27 février 2018    1.304

« La théologie de Medjugorje sonne juste. Je suis convaincu de sa vérité. Tout ce qui concerne Medjugorje est authentique du point de vue catholique. Ce qui se passe là-bas est évident, si convaincant ! . . . Il n’y a qu’un seul danger avec Medjugorje : c’est de passer à côté ! » Cardinal Hans Urs Balthasar–  

Lire la suite

L'incroyable témoignage de foi de l'acteur qui a interprété Jésus dans La Passion du Christ

mardi 6 mars 2018   4 commentaires   9.528

Jim Caviezel, l’acteur qui a interprété le rôle du Christ dans le film La Passion du Christ de Mel Gibson est intervenu devant plus de 8000 étudiants catholiques à Chicago aux Etats-Unis.

Il les a vivement exhortés à porter la Bonne Nouvelle au monde entier : « Je veux que vous alliez dans ce monde païen et que vous ayez le courage d’exprimer votre foi en public sans honte. » L’acteur américain a rappelé que notre monde « a besoin de guerriers fiers, animés par leur foi. Des guerriers comme Saint Paul ou Saint Luc, qui ont risqué leur nom, leur réputation, pour apporter au monde leur foi et leur amour pour Jésus »

Lire la suite

La vérité sur le mouvement des Focolari : un exemple de dérive sectaire au sein de l'Eglise catholique

dimanche 1 septembre 2019   2 commentaires   729

« Chaque âme des Focolari doit être une expression de moi et rien d'autre. Ma Parole contient toutes celles des focolarines et des focolarini. Je les synthétise tous. Lorsque j'apparais ainsi, ils doivent donc se laisser générer par moi, communier avec moi. Moi aussi, comme Jésus, je dois leur dire: ‘Celui qui mange ma chair…' »

— Chiara Lubich, fondatrice des Focolari, dans une lettre du 23 novembre 1950

Un temps viendra où les hommes ne supporteront plus la saine doctrine, mais au contraire, au gré de leurs passions et l'oreille les démangeant, ils se donneront des maîtres en quantité et détourneront l'oreille de la vérité pour se tourner vers les fables.

2 Tm 4: 3-4

Il surgira des faux messies et des faux prophètes, ils produiront des signes grandioses et des prodiges, au point d'égarer, si c'était possible, même les élus.

Mt 24: 24

Lire la suite