Quand Il calme la tempête par Mark Mallett


Commentaires (0)

Publié le vendredi 7 décembre 2018

Auteur : Mark Mallett

Catégorie : Réflexions et méditations mariales

Nombre de consultations : 594

Dans les précédentes périodes glaciaires, les effets du refroidissement global furent dévastateurs dans de nombreuses régions du monde. Des saisons de croissance plus courtes entraînèrent de mauvaises récoltes, des pénuries alimentaires et la famine et, par conséquent, la maladie, la pauvreté, les troubles civils, la révolution et même la guerre. Comme vous venez de le lire dans L'hiver de notre châtiment, les scientifiques tout comme Notre Seigneur nous prédisent ce qui semble être le début d'un autre "petit âge glaciaire". Si tel est le cas, cela pourrait jeter un nouvel éclairage sur la raison pour laquelle Jésus nous a parlé de ces signes particuliers qui se produiront à la fin des temps (et ces signes sont, pour ainsi dire, un résumé des Sept Sceaux de la Révolution dont parle également saint Jean) ...

Titre original : « When He Calms the Storm »

Traduction Pierre et les Loups

Alors Jésus ajouta : « On se dressera nation contre nation, royaume contre royaume. Il y aura de grands tremblements de terre et, en divers lieux, des famines et des épidémies ; des phénomènes effrayants surviendront, et de grands signes venus du ciel... Tout cela n'est que le commencement des douleurs de l'enfantement.

Lc 21: 10-11, Mt 24: 7-8

Cependant, quelque chose de beau suivra ces événements, lorsque Jésus viendra calmer la présente Tempête — non pas la fin du monde, mais la justification de l'Évangile [quand « la sagesse de Dieu [sera] reconnue juste » Lc 7: 35] :

… Celui qui aura persévéré jusqu'à la fin, celui-là sera sauvé. Et cet Évangile du Royaume sera proclamé dans le monde entier ; il y aura là un témoignage pour toutes les nations. Alors viendra la fin.

Mt 24: 13-14

En effet, dans la première lecture de la messe du 3 décembre, le prophète Isaïe prévoit que « Dieu amènera un temps pour Sion où Il pardonnera toute faute et guérira toute maladie » [1] et que le Messie viendra pacifier toutes les nations tandis qu'elles afflueront vers "Jérusalem". C'est le début d'une "ère de paix" qui sera précédée d'un "jugement" des nations. Dans le Nouveau Testament, Sion est un symbole de l'Église, la « Nouvelle Jérusalem. »

Il arrivera dans les derniers jours que la montagne de la maison du Seigneur se tiendra plus haut que les monts, s'élèvera au-dessus des collines. Vers elle, afflueront toutes les nations… Oui, la loi sortira de Sion, et de Jérusalem, la parole du Seigneur. Il sera juge entre les nations et l'arbitre de peuples nombreux. De leurs épées, ils forgeront des socs, et de leurs lances, des faucilles. Jamais nation contre nation ne lèvera [plus] l'épée ; ils n'apprendront plus la guerre.

Isaïe 2: 1-5

De toute évidence, la dernière partie de cette prophétie doit encore être accomplie.

Car les mystères de Jésus ne sont pas encore dans leur entière perfection et accomplissement. Bien qu'ils soient parfaits et accomplis dans la personne de Jésus, ils ne sont pas néanmoins encore accomplis et parfaits en nous qui sommes ses membres, ni en son Église qui est son corps mystique.

—St. John Eudes, traité “Sur le royaume de Jésus”, Liturgie des heures , Vol IV, p. 559 ; adoratioiesuchristi.blogspot.com

Il y aura un "triomphe" [du Christ et de Son Église] qui aura des conséquences dans le monde entier. Par cette prochaine "nouvelle et divine sainteté", Dieu couronnera l'Église afin de justifier Sa parole pour en faire un « témoignage pour toutes les nations » et préparer Son épouse à la venue finale de Jésus dans la gloire. Ce fut en réalité l'objectif sous-jacent du Concile Vatican II :

La tâche de l'humble Pape Jean est de « préparer pour le Seigneur un peuple parfait », ce qui est une tâche exactement semblable à celle de Jean le Baptiste, qui est son saint patron et dont il a pris le nom. Et il n'est pas possible d'imaginer une perfection plus haute et plus parfaite que celle du triomphe de la paix chrétienne, qui est la paix du coeur, la paix de l'ordre social, de la vie, du bien-être, du respect mutuel, et de la fraternité entre les nations.

— PAPE ST JEAN XXIII, True Christian Peace, 23 décembre 1959, Vatican.va

C'est l'accomplissement de la vision d'Isaïe, une future ère de paix. A savoir, selon le Magistère :

… un espoir dans le puissant triomphe du Christ ici sur terre avant la consommation finale de toutes choses. Un tel événement n'est pas à exclure, n'est pas impossible, il n'est pas du tout certain qu'il n'y aura pas, avant la fin du monde, une période prolongée au cours de laquelle le christianisme triomphera.

The Teaching of the Catholic Church: A Summary of Catholic Doctrine, London Burns Oates & Washbourne, p. 1140

L'Eglise catholique étant le royaume du Christ sur la terre, doit s'étendre à tous les hommes et tous les pays de l'univers...

—PAPE PIE XI, Quas Primas, Encyclique, n° 12, 11 décembre 1925 ; cf. Mt 24: 14 ; Vatican.va

Isaïe voit les nations affluer vers une "maison" commune, c'est-à-dire une seule Église, dans laquelle ils pourront s'abreuver de la Parole de Dieu telle que le Seigneur l'a transmise à Son Église, et préservée jusqu'à ce jour dans la Sainte Tradition.

"Et elles entendront ma voix, et il n'y aura qu'un seul bercail et un seul Pasteur." Fasse Dieu... que nous puissions voir au plus tôt la réalisation de cette très consolante et infaillible prophétie du Coeur divin... C'est au Dieu tout-puissant et miséricordieux qu'il appartiendra de faire luire enfin ce jour beau entre tous... Quand cela arrivera, ce sera une heure solennelle, avec de grandes conséquences non seulement pour la restauration du Royaume du Christ, mais pour la pacification du... monde. Afin de hâter le jour où sera accordé aux hommes ce don si doux de la paix, nous exhortons instamment tous les fidèles de joindre avec persévérance leurs ferventes prières aux nôtres.

—PAPE PIE XI, Ubi Arcani dei ConsilioiDe la paix du Christ dans le Règne de Dieu”, 23 décembre 1922

En prenant en compte tout ce que le Ciel [et le Magistère de l'Église] nous ont enseigné au cours du siècle dernier, il semblerait que nous approchions du Jugement des vivants mentionné dans Isaïe et dans le Livre de l'Apocalypse et, à notre époque, par Sainte Faustine. Cela se produira juste avant une Ère de Paix (qui sera le "Jour du Seigneur"). Ainsi, frères et soeurs, gardons cette vision consolante à l'esprit — celle-ci n'est rien de moins que l'attente de la venue du Royaume de Dieu sous une forme entièrement nouvelle.

J'ai dit que le « triomphe » se rapprocherait. Sur le fond, c'est la même chose que lorsque nous prions pour que le Royaume de Dieu se rapproche.

—Pape Benoît XVI, Lumière du monde, Un entretien avec Peter Seewald, p. 217 (Bayard)

C'est aussi un triomphe marial puisque ces mystères ont déjà été accomplis dans et par la Sainte Vierge Marie que l'Église appelle la « Fille de Sion ».

C'est vers elle que l'Eglise, dont elle est la Mère et le modèle, doit regarder pour comprendre dans son intégralité le sens de sa mission.

—Pape Jean Paul II, Redemptoris Mater, n° 37 ; Vatican.va

Le triomphe de la "Femme revêtue de soleil" commence dès maintenant lorsque nous l'accueillons et lui ouvrons nos coeurs pour recevoir Jésus, qu'elle appelle la "flamme" de son Coeur Immaculé. En effet, c'est une flamme qu'aucune « ère glaciaire », aucune tempête, aucune guerre ni rumeur de guerre ne peut éteindre. Car c'est la venue du Royaume de Dieu en nous...

Je serai toujours à vos côtés dans la tempête qui se prépare actuellement. Je suis votre mère. Je peux vous aider et je le veux ! Vous verrez partout la lumière de ma flamme d'amour jaillir comme un éclair qui illumine le Ciel et la terre et avec laquelle j'enflammerai même les âmes noircies et languissantes... Cette flamme pleine de bénédictions qui jaillit de mon Coeur Immaculé, et que je vous donne, doit circuler de coeur en coeur. Ce sera le Grand Miracle de la Lumière qui aveuglera Satan… Le flot torrentiel de bénédictions sur le point de secouer le monde doit commencer par le petit nombre des âmes les plus humbles. Chaque personne qui reçoit ce message doit le recevoir comme une invitation et personne ne doit s'en offusquer ni l'ignorer…

—Messages approuvés de la Bienheureuse Vierge Marie à Elizabeth Kindelmann, La Flamme d'Amour du Coeur Immaculé de Marie: Le Journal Spirituel ; voir www.flameoflove.org

Le jour du Seigneur approche. Tout doit être préparé. Préparez-vous en corps, esprit et âme. Purifiez-vous.

—St Raphael à Barbara Rose Centilli, le 16 février 1998

Mark Mallett

Encore un peu, très peu de temps,
et [...] les sourds entendront les paroles du livre.
Quant aux aveugles, sortant de l'obscurité et des ténèbres,
leurs yeux verront.
Les humbles se réjouiront de plus en plus dans le Seigneur,
les malheureux exulteront en Dieu, le Saint d'Israël.
Car ce sera la fin des tyrans, l'extermination des moqueurs,
et seront supprimés tous ceux qui s'empressent à commettre le mal. [...]
Les esprits égarés découvriront l'intelligence,
et les récalcitrants accepteront qu'on les instruise. »

Première lecture du 07/12/2018 ; Is 29: 17-24


[1] Catéchisme de l'Église Catholique, n° 1502

Soutenons le ministère à plein temps de Mark Mallett !

The Now Word : Reflections on our Times - with Mark Mallett

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cet article.

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Champs obligatoires

@
Pour recevoir les avis de réponse à votre commentaire si vous avez coché l'option correspondante ci-dessous.

Etre informé des prochains commentaires déposés sur cet article ?

Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 86 : 2 = ?

Recommander cette page

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page Quand Il calme la tempête.

Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 86 : 2 = ?

Articles similaires

Lire un article au hasard

ÉDITION SPÉCIALE : "La victoire viendra par Marie"

jeudi 1 mars 2018   2 commentaires   510

 « LA VICTOIRE VIENDRA PAR MARIE » (47 minutes), a été réalisée à partir d'une conférence sur la Vierge Marie donnée le 27 novembre 2017 dans une paroisse de Paris. Cette synthèse sur le mystère de la Mère de Dieu publiée le 1er janvier dernier a déjà passé les 50.000 vues sur YouTuberecevons beaucoup de réactions très enthousiastes.

Il s'agit d'une synthèse et d'un résumé sur le mystère de la Mère de Dieu qui est infiniment vaste, élevé, profond.

Lire la suite

Apparitions de la Vierge Marie au Laus - France (1664-1718)

mardi 13 mars 2018   0 commentaire   386

Le Laus est à peine à 80 km de la Salette. Le village de St-Étienne d'Avançon fait partie, actuellement du diocèse de Gap. À l'époque des apparitions, il appartenait au diocèse d'Embrun. Les guerres de Religion, au 16e siècle entre catholiques et protestants calvinistes laissent inutilisables 120 des 190 églises du diocèse de Gap.

Pendant quatre mois, début juin à la fin août 1664, presque tous les jours, la Mère et l'enfant Jésus rencontrent Benoîte Rencurel au Vallon des Fours.

Nous savons que pendant les deux premiers mois c'est le silence complet de la part de la Dame. Malgré ce silence, l'événement procure à Benoîte une paix qui la comble au-delà de ses attentes. Les deux mois suivants sont consacrés à la formation de la jeune bergère; il lui faut apprendre à prier, à devenir patiente, à être détachée.

Lire la suite

Qu’est-ce que la consécration à Marie ?

dimanche 28 janvier 2018   15 commentaires   2.032

L’une des explications les plus claires de ce que signifie la consécration à Marie fut donnée par la Sainte Vierge elle-même dans un message approuvé par l’Eglise au Père Stephano Gobbi du Mouvement Sacerdotal Marial :

M’être consacrés signifie vous laisser conduire par Moi. Cela signifie vous confier à Moi, tel un enfant qui se laisse conduire par sa maman. Vous devez par conséquent vous habituer à une nouvelle manière de penser, une nouvelle façon d’agir. Ce n’est pas à vous de vous demander ce qui peut être le meilleur pour vous ; vous ne devez rien planifier pour l’avenir... il vous suffit de dire comme un enfant : « Mère, je te fais confiance, je me laisse conduire par toi. Dis-moi : que dois-je faire ? »

Lire la suite