Message de Notre-Dame d'Akita (1973 - 1981) Un terrible avertissement


Publié le mercredi 28 février 2018

Catégorie : Prophéties & réflexions sur les signes des temps

Nombre de consultations : 837

« Si les hommes ne se repentent pas et ne s’amendent pas par eux-mêmes, le Père infligera un châtiment terrible à toute l'humanité. Ce sera un châtiment plus grand que le déluge, comme on n'aura jamais vu avant. Un feu tombera du ciel et va faire disparaître une grande partie de l'humanité, les bons comme les mauvais, n'épargnant ni les prêtres ni fidèles. Le survivants se trouveront si désolés qu'ils envieront les morts.

Les seules armes qui vous resteront, seront le Rosaire et le Signe laissé par mon Fils. Chaque jour, récitez les prières du Rosaire. Avec le Rosaire, priez pour le Pape, les évêques et les prêtres. Le travail du diable s'infiltrera même dans l'Église de manière que l'on verra des cardinaux s'opposer à des cardinaux, et des évêques contre d'autres évêques. »

 

En 1984, juste avant sa retraite à un âge vénérable, l'Évêque diocésain de Niigata, l'évêque John Shojiro Ito, en consultation avec le Saint-Siège, a écrit une lettre pastorale dans laquelle il a reconnu comme étant authentiquement de la Mère de Dieu, l'extraordinaire série d’événements qui ont eu lieu de 1973 à 1981 dans un petit couvent laïcs de son diocèse, à Akita, au Japon.

Le Cardinal Ratzinger, aujourd'hui le pape Benoît XVI, en Juin 1988, a approuvé les événements Akita comme « fiables et dignes de foi ». En fait, l'ambassadeur des Philippines au Vatican, en 1998, a parlé au cardinal Ratzinger sur Akita et le cardinal: « personnellement m'a confirmé que ces deux messages de Fatima et Akita sont essentiellement les mêmes ». Par conséquent, à Akita nous avons affaire à une intervention de la Bienheureuse Vierge Marie que l'Église a approuvé telle que pour vous à cet égard comme Lourdes, La Salette, ou Fatima.

Seul un petit nombre de catholiques connaissent Notre-Dame d'Akita, mais le message, comme celui de Fatima, est un spécifique avertissement de châtiment pour le monde entier. Le châtiment est vraiment une terrible menace -- bien pire que la possibilité de l'anéantissement de plusieurs nations prophétisée à Fatima. Akita est absolument conforme aux prophéties de l'Écriture.

Le premier message reçu par Sœur Agnès Sasagawa Katsuko le 6 Juin 1973, était un appel à la prière et au sacrifice pour la gloire du Père et le salut des âmes. Le deuxième message, le 3 août 1973, a été pour la prière, la pénitence et de courageux sacrifices pour adoucir la colère du Père.

Le troisième message le 13 Octobre 1973, l'anniversaire de la dernière vision et du miracle de Fatima est comme suit :

La statue en bois de la Sainte Vierge a versé de véritables larmes humaines à 101 occasions« Comme Je vous l'ai dit, si les hommes ne se repentent pas et ne s’amendent pas par eux-mêmes, le Père infligera un châtiment terrible à toute l'humanité. Ce sera un châtiment plus grand que le déluge, comme on n'aura jamais vu avant. Un feu tombera du ciel et va faire disparaître une grande partie de l'humanité, les bons comme les mauvais, n'épargnant ni les prêtres ni fidèles. Le survivants se trouveront si désolés qu'ils envieront les morts.

Les seules armes qui vous resteront, seront le Rosaire et le Signe laissé par mon Fils. Chaque jour, récitez les prières du Rosaire. Avec le Rosaire, priez pour le Pape, les évêques et les prêtres. Le travail du diable s'infiltrera même dans l'Église de manière que l'on verra des cardinaux s'opposer à des cardinaux, et des évêques contre d'autres évêques.

Les prêtres qui me vénèrent, seront méprisés et combattus par leurs Confrères. L'Église et les autels seront saccagées. L'Église sera pleine de ceux qui acceptent des compromissions et le démon pressera de nombreux prêtres et des âmes consacrées à quitter le service du Seigneur.

Le démon va faire rage en particulier contre les âmes consacrées à Dieu. La pensée de la perte de tant d'âmes est la cause de ma tristesse. Si les péchés augmentent en nombre et en gravité, il ne sera plus question de pardon pour eux. »

Notre Dame d'Akita - message du 13 octobre 1973

Dans sa lettre pastorale approuvant les événements d'Akita comme surnaturels, l'évêque de Niigata a déclaré: « Après les enquêtes menées jusqu'à ce jour, on ne peut nier le caractère surnaturel d'une série d'événements inexplicables par rapport à la statue de la Vierge vénérée à Akita (Diocèse de Niigata). J'autorise par conséquence que tous les diocèses qui m'ont été confiés à vénérer la Sainte Mère de Akita. »

En ce qui concerne les messages, Son Excellence a déclaré: « Quant à la teneur des messages reçus, elle n'est pas contraire à la doctrine Catholique ou aux bonnes mœurs. Quand on pense à l'état actuel du monde, l'avertissement semble y correspondre en de nombreux points. » Son Excellence a expliqué qu'il avait fallu huit ans pour donner ce jugement en raison de l'importance et de la responsabilité en question. «  La Congrégation pour la Doctrine de la Foi m'a donné des directives en ce sens », l'évêque dit, « que seul l'évêque du diocèse en question a le pouvoir de reconnaître un événement de ce genre. »

Les événements d'Akita ont été confirmés par des miracles définis, dont deux sont cités par l'évêque dans sa lettre pastorale. Bien que l'avertissement donné par Notre-Dame à Akita soit terrible, le message, comme le souligne l'évêque, est essentiellement une répétition du message de Fatima. Notre-Dame a souligné l'importance de la prière du Rosaire, et surtout d'accepter de Dieu tout ce qu'Il peut envoyer au cours de chaque journée... quelle qu'en soit la souffrance... et à l'offrir en réparation de tant de péchés commis à travers le monde en ce moment. Notre-Dame demanda en particulier pour les prières pour les évêques, prêtres et religieux, et pour la réparation devant le Saint Sacrement.

Notre Dame a dit : « J'ai empêché la venue de calamités, ainsi que toutes les âmes victimes qui Le consolent, en offrant au Père les souffrances endurées par le Fils sur la Croix, par Son sang et par Sa très affectueux âme. La prière, la pénitence, et les courageux sacrifices peuvent apaiser la colère du Père. »

Pour la petite communauté religieuse où Notre-Dame a donné les messages, elle a demandé qu’elle « vive dans la pauvreté, à se sanctifier et à prier pour la réparation de l'ingratitude et des outrages de tant d'hommes. »

Agnès SasagawaLes apparitions et les événements à Akita, au Japon, s'articulent autour de trois statues hautes d'un pied de Notre-Dame avec un visage Japonais dans la chapelle des Servantes Eucharistique du Sacré-Cœur. Ces événements surnaturels impliquent également Sr. Agnès Sasagawa, l'une des Sœurs du couvent, à qui Notre-Dame a donné Ses messages. La Sœur avait été très malade, nécessitant environ 20 opérations. Lorsque les apparitions ont commencé, elle était presque sourde. Le 12 Juin 1973, quand elle a ouvert le tabernacle pour l'adoration du Saint-Sacrement, une lumière très forte en sortit et est venue remplir toute la chapelle. Ceci s'est passé pendant trois jours. Quand la sœur a demandé aux autres Sœurs si elles avaient vu quoi que ce soit sortant de l'ordinaire, elles ont dit non.

Cette forte lumière est venu aussi du tabernacle le jour de la fête du Corpus Christi. Lorsque Sœur Sasagawa parla à l'évêque d'Akita (qui était en visite au couvent pour la fête) de cela, il lui a conseillé de le garder dans son cœur. À la veille de la fête du Sacré-Cœur de la même année, l'ange gardien de Sr. Sasagawa lui apparut et lui demanda de prier la décennie de la prière (*) de Fatima après chaque dizaine de chapelet. En 1973, cette prière n'était pas bien connue au Japon et la Sœur avait du mal à la comprendre, mais les Sœurs se mirent à réciter la prière et elle s'est maintenant répandue dans tout le Japon.

(*) O mon Jésus, pardonne-nous nos péchés, préserve-nous du feu de l'enfer, conduis au Ciel toutes les âmes, en particulier celles qui ont le plus besoin de Ta miséricorde. Amen.

À la même occasion que l'apparition de son ange gardien, une plaie sous la forme d'une croix est apparue dans le creux de la main gauche de Sr. Sasagawa et a commencé à saigner. L'hémorragie a pris fin le jour de la fête du Cœur Immaculé de Marie. Le vendredi suivant, la blessure saigna et s’arrêta le lendemain. Cela a continué pendant un mois. L’ange gardien de la Sœur lui a ensuite parlé d'elle dans la chapelle. Bien que presque sourde, elle a entendu l'ange dire : « Ne priez pas seulement pour vous-même, mais pour les peuples de toutes les nations. Le monde d'aujourd'hui blesse le Sacré-Cœur de Jésus par tellement de péchés et d'ingratitudes. »

Après avoir entendu cela, la sœur a entendu une voix provenant de la statue dans la chapelle: « Ma fille, vous m’obéissez très bien, vous avez renoncé à tout, cette surdité est une grande souffrance pour votre patience, vous serez guéri c’est... une épreuve. Priez en réparation pour tous les peuples. Priez beaucoup pour le Saint-Père, pour les évêques et les prêtres. »

PurgatoireLe 6 Juillet 1973, une plaie qui saigne est apparu sur la main droite de la statue de Notre-Dame dans la chapelle. D'autres jours, le visage de la statue saignait. L’ange gardien de la Sœur lui a dit: « Ce écoulement de sang est significatif, il sera versé pour la conversion des hommes et en réparation des péchés. La dévotion au Sacré-Cœur ajouté à la dévotion au Précieux Sang... » D'autres messages ont suivi. Environ un mois après avoir vu la plaie de la main droite de la statue de Notre-Dame, Sœur Sasagawa entendit : « Ma fille, si vous aimez Notre-Seigneur, écoutez-Moi Beaucoup de gens dans le monde affligent Notre Seigneur, Je demande des âmes qui Le consoleront, et qui feront réparation. Le Père Céleste prépare une grande châtiment pour le monde. Plusieurs fois, j'ai essayé avec mon fils d’adoucir la colère du Père. Je Lui ai présenté de nombreuses âmes expiatoires pour réparer par des prières et des sacrifices. C'est ce que Je vous demande. Honorez la pauvreté. Vivez pauvrement. Vous devez conserver vos vœux, qui sont comme trois clous pour vous clouer à la Croix .... les clous de la pauvreté, de la chasteté et de l'obéissance ».

À compter du 20 Septembre 1973, la statue a commencé à transpirer de la face aux pieds. Des larmes commencèrent à couler sur le visage. En outre, une odeur très agréable était ressentie dans la chapelle. Cela s'est produit plusieurs fois en présence d’autres, y compris l'Évêque. En tout, la statue pleura un total de 101 fois.

Le 13 Octobre 1973, Notre-Dame a donné à Sœur Sasagawa ce sérieux message : « Comme Je l'ai dit auparavant, si l'humanité ne se repent pas, le Père Céleste va infliger un châtiment très grave au monde entier ; un châtiment dont l’ampleur ne s'est jamais produit avant. Beaucoup de gens périront. Priez le Rosaire souvent. Mais Je ne puis empêcher la catastrophe. Celui qui se confie à moi sera sauvé. » La statue a continué à pleurer et d'autres messages ont suivi. Les pèlerins sont venus et beaucoup reçurent réponses à leurs prières. Puis, en 1981, Theresa Chon, qui souffrait d'un cancer terminal du cerveau, a été miraculeusement guérie par l'intercession de Notre-Dame d'Akita. Cette guérison a été bien documentée par le Père. Joseph Oh de Séoul, Corée du Sud.

Dans sa lettre pastorale, Mgr Ito a dit qu'il aurait été difficile de croire à un message de Notre-Dame qui soit si terrible, s’il n’y avait eu des preuves irréfutables qu'il s'agisse bien d’Elle. Mais il souligne que le châtiment terrible dont parle Notre-Dame est conditionnel : « Si les hommes ne se repentent pas et ne s’amendent pas par eux-mêmes... ». L'évêque a ajouté que c’est un sérieux avertissement, quoi qu’en même temps, l'amour maternel de Notre-Dame est perçu à travers lui. Dans son message d'avertissement au monde de l'annihilation d'une grande partie de l'humanité, Elle a dit: « La pensée de la perte de nombreuses âmes me rend triste. »

Source : trinite-sainte-et-mariemamere.over-blog.com

Cet article m'inspire ...


de la joie
0


de l'encouragement
1


de la perplexité
0


de la tristesse
0


de la peur
0

votre opinion


Articles similaires

Lire un article au hasard

Comment savoir quand le jugement est proche

Mark Mallett   vendredi 24 mai 2019   0 commentaire   771

Après une salutation cordiale dans sa lettre adressée aux Romains, Saint Paul avertit vigoureusement ses lecteurs :

... la colère de Dieu se révèle du haut du ciel contre toute impiété et toute iniquité des hommes qui, par leur injustice, font obstacle à la vérité.

Rm 1: 18

Lire la suite

Vivons-nous des temps apocalyptiques ? Partie 2

Michael O'Brien   mardi 30 octobre 2018   0 commentaire   999

Voyez les jeunes dispersés dans cette salle ce soir. Ce sont de véritables héros et héroïnes. Ils sont l'Eglise, ils sont l'avenir et nous devons leur donner une saine nourriture. Ils sont le Corps du Christ revenant à la vie dans cette zone désolée, et si nous négligeons de les nourrir, nous devrons en rendre compte au Jour du Jugement Dernier. Nous devons faire aujourd'hui un choix. Ne pas choisir est un choix. Le genre d'Église que nous aurons bientôt dans ce pays dépendra beaucoup du choix que nous ferons. À moins que nous ne commencions à voir avec précision la nature du problème, et que nous nous repentions vraiment pour la part que nous y avons jouée, l'Église est finie dans notre pays. À moins d'un changement extraordinaire de notre coeur, elle est finie. Au cours de sa longue histoire, l'Église s'est éteinte dans de nombreuses régions du monde. Pensez à l'Afrique du Nord, qui fut autrefois la gloire de la chrétienté, pensez à d'autres églises particulières — elles ne sont plus ! Pourquoi supposerions-nous que Notre Seigneur investirait massivement dans la préservation d'une culture comme la nôtre ; pourquoi nous imaginerions-nous qu'Il continuerait de faire prospérer cette civilisation ? Il se peut qu'Il le fasse, s'il y a encore « dix hommes justes » parmi nous. Il se peut qu'Il le fasse s'il y a un retour massif des coeurs vers Sa sainte volonté. Ou il peut ne pas le faire.

Lire la suite

La Prophétie à Rome - Partie 5

Mark Mallett   mercredi 7 février 2018   1 commentaire   904

Dans cet épisode, Mark Mallett explique les mots difficiles de Jésus, qui nous parle de bouleversements et d'une purification qui arrivent dans le monde et dans l'Eglise, en analysant cette prophétie à la lumière des avertissements des derniers Papes pour notre temps.

Les événements qui se déroulent dans le monde, devant nos yeux, semblent être l'accomplissement de nombreuses prophéties — y compris celle donnée en 1975 devant le Pape Paul VI. Dans la cinquième partie de la Prophétie donnée à Rome par Ralph Martin, Jésus nous dit qu'Il nous conduira dans le désert… un lieu de tentation, d'épreuve, et de purification. Mark explique à quel moment l'Eglise est entrée dans ce temps d'épreuve et comment elle a été amenée, ainsi que le monde dans son ensemble, vers la Puissante Tempête de notre temps, se déployant devant nos yeux.

Lire la suite