Le Père nous attend...


Commentaires (3)

Publié le jeudi 2 avril 2020

Auteur / source : Mark Mallett

Catégorie : Encouragements spirituels

Le monde commence à partir en vrille... mais Dieu en a toujours le contrôle. En réalité, le monde est en train de vivre l' « heure du fils prodigue » ... et le Père nous attend.

Lire le texte original en anglais sur le blog de Mark Mallett

Vous n'avez pas idée de la difficulté que cela représente d'écrire tout ce qu'il y a à dire dans un si petit espace ! Je fais de mon mieux pour ne pas vous submerger tout en essayant d'être fidèle aux paroles qui brûlent dans mon cœur. La majorité d'entre vous comprenez l'importance des temps que nous vivons. Vous n'êtes pas de ceux qui, en voyant ma dernière publication, soupirent « Cet article va-t-il être aussi long que le précédent ? » (Pourtant, je fais vraiment de mon mieux pour que cela reste succinct.) Mon directeur spirituel me disait récemment : « Tes lecteurs te font confiance, Mark. Mais tu dois leur faire confiance toi aussi. » Ce fut un moment charnière pour moi car j'ai longtemps ressenti cette terrible tension entre le devoir de vous écrire et la volonté de ne pas vous submerger. En d'autres mots, j'espère que vous pourrez suivre la cadence ! (Maintenant que vous êtes probablement tous confinés chez vous, ce n'est pas le temps qui vous manque, je me trompe ?)

D'abord, quelques confirmations...

Avant de publier la suite de mon article Notre Dame : Préparez-vous - Partie 1, j'aimerais partager avec vous quelques mails que je reçois en ce moment (il y en a tellement que j'ai bien du mal à tout lire). Partout dans le monde, les chrétiens entendent le même message que celui que j'ai donné dans mon précédent article...

Un prêtre m'a envoyé un texto pour me dire qu'en janvier, il avait entendu clairement dans son cœur : « Ça va commencer maintenant, ça commence. » Une autre personne a entendu une voix lui dire : « IL EST TEMPS ». Un homme de Louisiane ayant reçu des dons mystiques a déclaré que la Sainte Vierge lui a dit la semaine dernière : « Cette ère touche à sa fin. » Une autre femme a fait un rêve la nuit dernière dans lequel elle [et sa famille] se trouvaient sur une route à une voie : « Il y avait une haute falaise à ma droite et un escarpement à ma gauche. » Elle poursuit, « En l'espace de quelques minutes nous avons compris qu'il nous fallait continuer d'avancer — IL N'Y A PAS DE RETOUR EN ARRIÈRE POSSIBLE. » Ce sont autant de moyens que Jésus utilise pour appeler, une fois de plus, Son Épouse à « Sortir de Babylone ! »

Et j'entendis une autre voix venant du ciel qui disait : « Sortez de la ville, vous mon peuple, pour ne pas prendre part à ses péchés et ne rien subir des fléaux qui l'affligent. Car ses péchés se sont amoncelés jusqu'au ciel... »

Ap 18: 4 -5

Maintenant, il ne s'agit pas de « sortir » pour « nous réfugier » dans nos passions, ou pour basculer en mode survivalisme : la peur, la compulsion, le contrôle. Non, une telle disposition revient à garder un pied dans Babylone — ce qui ne fut pas trop profitable pour la femme de Loth au moment de quitter Sodome et Gomorrhe :

Or, la femme de Loth avait regardé en arrière, et [cette âme incrédule] fut transformée en colonne de sel.

Gn 19: 26 ; cf. Sg 10: 7

Un autre prêtre a partagé avec moi une homélie qu'il avait préparée pour le troisième dimanche de Carême... mais qu'il n'a jamais eu la possibilité de prêcher en raison de la suspension des messes. Il y a quatre mois, lui et son équipe de prières ont reçu une parole leur enjoignant à « se préparer ». Voici un extrait de son homélie :

Nous interprétons cette parole comme signifiant la nécessité de nous préparer spirituellement, de préparer nos cœurs. Et de rester ouverts à la façon dont le Seigneur veut préparer chacun de nos ministères pour accueillir tous ces hommes et ces femmes qui viendront nous voir [après le Grand Avertissement] ... Ensuite nous n'y avons plus trop pensé — du moins jusqu'à ce que le Seigneur nous rappelle cette parole cette semaine dans la prière. Puis, il y a environ trois semaines, j'ai eu l'image de dominos tombant l'un après l'autre. Et j'ai entendu dans mon cœur le Seigneur me dire : « Les choses vont arriver très vite maintenant ... les événements se succéderont en très peu de temps. »

Cela devrait sembler familier pour ceux ayant lu ceci. Il continue :

Mais la partie la plus significative était le « rythme » auquel ces dominos tombaient... ils tombaient à une cadence constante, déterminée par la gravité. Cette cadence est fixée par le Seigneur qui a créé ce monde. Et j'ai clairement compris que ces événements, sur lesquels nous n'avons aucun contrôle et dont nous pourrions avoir le sentiment qu'ils vont en s'accélérant, ne sont rien d'autre que le plan de salut du Seigneur, qu'Il est en train de mettre en œuvre, soigneusement et méticuleusement. Il est en train de nous sauver, une étape à la fois. Ainsi, concentrez-vous sur Lui, et non sur l'accélération rapide des événements, et tout ira bien.

Magnifiquement dit. Mais arrêtons-nous un instant. Quelle est, au juste, la signification de tous ces dominos ?

L'heure du fils prodigue

J'ai écrit plusieurs articles ces dernières années au sujet de cette heure du fils prodigue qui arrive pour le monde, un peu comme dans le film Sa Majesté des mouches — lorsque le monde, sur le point de sombrer dans le chaos, s'arrêtera brusquement en l'espace d'un instant.

Avant de venir comme un Juge équitable, je viens d'abord comme Roi de Miséricorde. Avant qu'advienne le Jour de justice, il sera donné aux hommes un signe dans le ciel : Toute lumière dans le ciel s'éteindra et il y aura de grandes ténèbres sur toute la terre. Alors, le signe de la croix se montrera dans le ciel, et des plaies des mains et des pieds du Sauveur, sortiront de grandes lumières, qui pendant quelque temps illumineront la terre. Ceci se passera peu de temps avant le dernier jour.

— Jésus à sainte Faustine, Petit Journal de la Miséricorde Divine, n° 83 ; (Remarque: « le dernier jour », c'est-à-dire non pas le dernier jour littéral sur terre, mais le « jour du Seigneur ». Voir Faustine et le jour du Seigneur. )

Un mystique canadien, le Père Michel Rodrigue (qui nous a donné la permission de publier ses paroles) a reçu une vision de cette « Illumination des consciences » ou « Avertissement » :

Des plaies des mains, des pieds et du côté de Jésus, d'éclatants rayons d'amour et de miséricorde tomberont sur la Terre entière, et tout s'arrêtera. Si vous êtes dans un avion, il s'arrêtera. Si vous roulez en voiture, ne vous inquiétez pas — la voiture s'arrêtera... Le temps sera comme suspendu, et la flamme du Saint-Esprit illuminera toutes les consciences sur Terre. Les puissants rayons de lumière des plaies de Jésus transperceront chaque cœur, comme des langues de feu, et nous nous verrons comme dans un miroir devant nous. Nous verrons notre âme, à quel point elle est précieuse pour le Père, et le mal en chacun de nous nous sera révélé. Ce sera l'un des plus grands signes donnés au monde depuis la Résurrection de Jésus-Christ... L'illumination durera une quinzaine de minutes, et dans ce pré-jugement miséricordieux, tous verront immédiatement où ils iraient s'ils mouraient à ce moment-là : au paradis, au purgatoire ou en enfer. Mais plus que de voir leurs péchés, ils en ressentiront la douleur. Ceux qui ont mérité un temps au purgatoire verront et ressentiront les douleurs de leurs péchés et de leur purification. Ils reconnaîtront leurs fautes et sauront ce qu'ils doivent corriger en eux-mêmes. Pour ceux qui sont très proches de Jésus, ils verront ce qu'ils doivent changer pour vivre en complète union avec Lui.

La Tribulation, la Crucifixion et l'Église au Tombeau, countdowntothekingdom.com

À quoi cela ressemblera-t-il ? Voici comment sainte Faustine l'a vécu :

À un certain moment, je fus appelée au jugement de Dieu. Je comparus devant le Seigneur, seule à Seul. Jésus était tel que durant Sa Passion. Après un moment, ses plaies disparurent, il n'en resta que cinq, aux mains, aux pieds et au côté. Aussitôt, je perçus exactement l'état de mon âme, telle que Dieu la voit. Je vis clairement tout ce qui déplaît à Dieu. J'ignorais que l'on doive rendre compte même des plus petites transgressions. Quel moment ! Qui peut le décrire ? Se tenir devant le trois fois Saint ! Jésus me demanda : "Qui es-tu ?"

— Sainte Faustine ; Miséricorde divine dans mon âme, Petit Journal, n° 36

Oui, c'est la question que Dieu posera bientôt à chaque personne sur terre : « Qui es-tu ? » C'est la même question que le fils prodigue s'est vu poser après s'être rebellé et avoir quitté la maison paternelle ; après qu'il eut gaspillé l'héritage de son père ; après qu'il se soit retrouvé complètement fauché ; après que la famine ait frappé le pays... mais pas avant qu'il ne soit jusqu'aux genoux dans la fange à pourceaux. Alors, et seulement alors, le garçon fut suffisamment secoué pour recevoir une illumination de sa conscience, pour réaliser qu'il était un fils et n'aurait jamais dû abandonner son père.

Je me lèverai, j'irai vers mon père, et je lui dirai : Père, j'ai péché contre le ciel et contre toi. Je ne suis plus digne d'être appelé ton fils. Traite-moi comme l'un de tes ouvriers.

Luc 15: 18-19

Le reste de l'histoire est magnifique. Le père, voyant que son enfant avait perdu son innocence, dépensé sa fortune et détruit sa dignité... court vers lui, l'embrasse et le prend dans ses bras. Cette parabole, cette histoire que nous raconte Jésus, est aussi une prophétie pour notre temps. Elle préfigure ce qui se déroule actuellement. Ayant pris notre héritage, c'est-à-dire le don de notre intelligence, de notre mémoire et de notre volonté, cette génération l'a aussitôt dilapidé. Nous nous sommes rempli le ventre, nous avons assouvi nos passions, nous nous sommes prosternés devant nos idoles, nous avons joué avec notre ADN, nous avons couvert nos mains de sang et avons jeté par-dessus bord toutes contraintes. Et à présent, nous sommes sur le point de faire faillite. Littéralement. Notre économie suffoque, mes chers amis, elle est sur respirateur artificiel, elle est sur le point de rendre l'âme. L'effondrement qui suivra entraînera une hyperinflation ; le coût d'une miche de pain traversera le plafond. Cela précipitera nos nations dans la fange à pourceaux, où les hommes se battront pour les quelques miettes qui resteront. Ah ! Pourquoi le cœur humain est-il si obstiné ? Pourquoi devons-nous en arriver là ? Comme l'a dit la Sainte Vierge dans un message au voyant italien Simona :

Mes enfants, tout ce qui se passe n'est pas un châtiment de Dieu, mais est dû à la méchanceté des hommes.

— Le 26 mars 2020, Compte à rebours jusqu'au Royaume

... ne disons pas que c'est Dieu qui ainsi nous punit; au contraire, ce sont les hommes qui préparent eux-mêmes leur châtiment. Dans sa sollicitude, Dieu nous avertit et nous incite à prendre le bon chemin, respectant la liberté qu'il nous a donnée; c'est pourquoi les hommes sont responsables ».

— Sœur Lucie, l'un des voyants de Fatima, dans une lettre au Saint-Père, le 12 mai 1982 ; Vatican.va

Un Père qui nous aime

Le but de tout ceci n'est pas de nous concentrer sur les « dominos » mais sur la façon dont Dieu le Père les utilisera, afin de nous rappeler une dernière fois qui nous sommes. Nous sommes Sa création, chacun d'entre nous — du dictateur le plus brutal jusqu'au plus grand saint. Nous avons tous été créés à Son image et donc Jésus est mort pour tous. Ceux qui implorent le Seigneur de laisser tomber sa Justice sur cette « génération mauvaise et perverse » doivent savoir que ce n'est pas du tout ce que veut le cœur du Père. Oh oui, les impies seront bientôt balayés de la surface de la terre — les anges tremblent à la pensée de ce terrible Jour, dont nous attendons les premières lueurs en ce douloureux temps de veille. Mais d'abord, le temps de la Miséricorde doit suivre son cours. Comme Jésus le disait à sainte Faustine :

J'ai l'éternité pour les punir, maintenant je prolonge le temps de la miséricorde [pour les pécheurs]. Mais malheur à eux s'ils ne reconnaissent pas le moment de Ma visite.

Miséricorde divine dans mon âme, Petit Journal, n° 1160

Comprenons donc que le Père céleste regarde notre monde, et qu'Il soupire dans l'attente fébrile de voir Ses enfants prodigues gravir la colline du repentir afin de pouvoir courir à leur rencontre...

Comme [le fils prodigue] était encore loin, son père l'aperçut et fut saisi de compassion ; il courut se jeter à son cou et le couvrit de baisers.

Luc 15: 20

Alors, voulez-vous connaître le sens de toutes les paroles que reçoivent ces âmes aux quatre coins du monde, et qui nous disent : « Il est temps de vous préparer » ? Le Ciel nous appelle à nous préparer, en effet, pour les douleurs de l'enfantement et pour la Passion prochaine de l'Église ; mais surtout pour ce grand Jour de Lumière que nous attendons tous, lorsque la faucille se balancera et que les anges moissonneront la terre afin d'en récolter le blé avant de faucher l'ivraie. Le court temps de répit que nous avons devant nous doit nous servir pour prier pour la conversion de cette ivraie — ne faisons pas comme le frère aîné dans la parabole, qui se montre amère envers son frère prodigue et préférerait le voir goûter à la justice de son père. Non, jeûnons et prions pour que les âmes égarées soient retrouvées et que les aveugles recouvrent la vue !

Je ne sais pas pourquoi cela m'émeut tant de dire cela, mais j'ai un tel amour en ce moment pour les acteurs hollywoodiens et autres idoles de la chanson. Je désire tant qu'ils sachent, si l'un d'entre eux lit ceci, que vous êtes aimés. Que Dieu le Père veut vous envelopper dans Ses énormes bras plein de tendresse. Bientôt, les masques et les façades tomberont et Dieu vous demandera non pas qui vous étiez, mais qui vous êtes.

Voilà quel est le cœur du Père : un cœur rempli d'un amour brûlant qui ne veut pas qu'une seule âme périsse. Je conclurai avec cette parole donnée au Père Michel de la part du Père céleste le 6 avril 2018 :

Je ne veux la mort et la damnation d'aucun d'entre vous. Tant de souffrances, tant de violence, tant de péchés sont commis en ce moment sur cette Terre que j'ai créée. J'entends aujourd'hui les cris de tous ces bébés et ces petits enfants qui sont assassinés par le péché de Mes enfants qui vivent sous la domination de Satan. VOUS NE TUEREZ PAS. ("Ces paroles étaient si fortes", nous dit le Père Michel) Priez et soyez confiants, Je ne veux pas que vous soyez comme ceux qui n'ont pas la foi et qui trembleront lors de la manifestation du Fils de l'homme. Au contraire, priez, réjouissez-vous et recevez la paix que vous donne Mon Fils Jésus. Je connais tout de vous, de vos enfants, de votre famille. J'entends aussi les demandes de votre cœur. Priez pour ce grand Jour où Ma tendre Miséricorde sera répandue sur vous par la manifestation de Mon Fils Jésus. Quelle douleur quand il me faut respecter votre libre arbitre et en arriver à devoir vous donner un Avertissement, qui fait également partie de Ma Miséricorde. Soyez prêts et vigilants dans l'attente de l'heure de Ma Miséricorde. Je vous bénis, Mes enfants.

countdowntothekingdom.com

Alors que les hôpitaux du Canada commencent à annuler et à reporter les chirurgies pour faire face à la propagation du COVID-19, les provinces et les territoires ont considéré l'avortement comme un service essentiel... ils ont confirmé à CTVNews.ca que l'accès régulier à l'avortement se poursuivra.

— 28 mars 2020 ; nouvelles-du-monde.com ; lire aussi : Des associations pro-choix exhortent les gouvernements et les collèges des médecins à tout mettre en œuvre pour que les soins relatifs à la santé sexuelle demeurent des services de santé essentiels tout au long de la crise sanitaire.

Les patients en Angleterre peuvent désormais se faire avorter à domicile pendant l'épidémie de Covid-19, a déclaré le gouvernement anglais.

— Le 31 mars 2020 ; news.fr24news.com

« Une autre société pharmaceutique – Johnson & Johnson utilise des cellules de fœtus avortés pour développer un vaccin contre le Covid-19. »

— 31 mars 2020 ; cogforlife.org

« Pour l'Organisation mondiale de la santé, l'avortement doit être considéré comme un « service essentiel » pendant la pandémie de coronavirus. »

lifesitenews.com, 1er avril 2020

Mark Mallett
The Father is Waiting...

Cet article m'inspire ...


de la joie
5


de l'encouragement
30


de la perplexité
1


de la tristesse
11


de la peur
1

Accueil du blog Commenter cet article Imprimer

Soutenir le ministère de Mark Mallett

Famille Mark Mallett

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Commentaire laissé par le

Prends pitié Seigneur de l'aveuglement des médecins qui estiment que : "une IVG ça ne peut pas attendre !" et qui demandent qu'on allonge de deux semaines de délais légaux pour pratiquer une interruption volontaire de grossesse (IVG), le temps du confinement en contexte de Covid-19

Commentaire laissé par le

Je reconnais qu'il y a un côté angoissant à tout cela mais en même temps si Dieu nous montre nos âmes c'est qu'il nous aime effectivement et qu'en même temps la fin serait proche. Je suis pécheur donc je me reconnais pauvre. Puisse Dieu prendre pitié de moi et de tout le genre humain.

Commentaire laissé par le

Je n'en reviens pas qu'elle honte face à la Miséricorde de Dieu !
Alors qu'il nous prend dans Sa Mansuétude, on assassine, on crée un vaccin à base d'embryons avortés.
Dans quelle fange l'homme nous entraîne t il pour que nous soyons guéris, ils faut qu'il y ait ces ASSASSINATS !!!!
Cet article est explicite pourtant, quelle tristesse.
L'illumination des Consciences sera quelque chose de très fort pour nous tous.
Que le Seigneur couvre de sa Grâce les enfants prodigues que nous devons être en face du Père.

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Champs obligatoires

@
Pour recevoir les avis de réponse à votre commentaire si vous avez coché l'option correspondante ci-dessous.

Etre informé des prochains commentaires déposés sur cet article ?

Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 9 - 5 = ?

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page Le Père nous attend....

Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 9 - 5 = ?

Articles similaires

Lire un article au hasard

La purification de l'Épouse

Mark Mallett   mercredi 25 mars 2020   1 commentaire   partager

Les vents d'un ouragan peuvent détruire — mais ils peuvent aussi dépouiller et purifier. Même aujourd'hui, nous voyons comment le Père céleste utilise les premières et puissantes rafales de cette Tempête pour purifier, assainir et préparer l'Épouse du Christ pour Son retour, lorsque le Seigneur viendra vivre et régner en elle d'une manière complètement nouvelle. Tandis que le monde commence à se contracter sous les premières douleurs du travail d'enfantement, un réveil a déjà commencé dans les âmes qui se remettent à réfléchir au sens de leur vie et à leur destination ultime.

Lire la suite

Leurs récriminations dans le désert ont beaucoup à nous apprendre (Leçon n°1)

Mgr Charles Pope   samedi 24 mars 2018   0 commentaire   partager

Aujourd'hui, au cours de la dernière semaine de Carême, avant la Semaine Sainte, nous ferions bien de méditer sur les récriminations des anciens peuples hébreux dans le désert, car leurs grognements sont souvent aussi les nôtres. Nous lisions ces passages de l'Ecriture dans les textes liturgiques de dimanche dernier, c'est donc le désir de l'Église que nous méditions dessus. Les anciens Hébreux ont récriminé de plusieurs façons, et il nous faudra plusieurs jours pour examiner celles-ci. Nous devrions commencer par remarquer que la peur et le manque de confiance sont au coeur de la plupart de leurs récriminations.

Lire la suite

Veiller et prier... pour le don de la Sagesse

Mark Mallett   dimanche 24 novembre 2019   0 commentaire   partager

Quelle semaine incroyable ! Tout en poursuivant la rédaction de cette série consacrée au nouveau paganisme, je vous écris aujourd'hui pour vous demander de persévérer avec moi. J'ai conscience qu'en cette ère d'Internet, notre capacité d'attention est réduite à quelques secondes. Mais ce que je crois que Notre Seigneur et Notre Dame me révèlent en ce moment est tellement important que, pour certains, cela peut signifier la nécessité de les arracher à ce terrible esprit de mensonge qui en a déjà trompé beaucoup.

Lire la suite