Jésus est l'événement majeur


Commentaires (0)

Publié le mardi 19 novembre 2019

Auteur / source : Mark Mallett

Catégorie : Encouragements spirituels

Il y a tellement de bouleversements en ce moment à travers le monde qu'il devient presque impossible de tout suivre. En raison de ces "signes des temps", j'ai consacré une partie de mon blog à parler de futurs événements que le Ciel nous a annoncés, principalement par l'intermédiaire de Notre Seigneur et de Notre Dame. Pourquoi ? Parce que le Seigneur lui-même a parlé d'événements futurs pour que l'Église ne soit pas prise au dépourvu. A vrai dire, une grande partie de ce que j'ai commencé à écrire il y a treize ans commence à s'accomplir en temps réel sous nos yeux. Et pour être honnête, j'y trouve un étrange réconfort parce que Jésus avait prédit les temps que nous vivons.

Il surgira des faux messies et des faux prophètes, ils produiront des signes grandioses et des prodiges, au point d'égarer, si c'était possible, même les élus. Voici que je vous ai prévenus.

Mt 24: 24-26

Lire le texte original en anglais sur le blog de Mark Mallett

Photo : Église expiatoire du Sacré-Cœur de Jésus, mont Tibidabo, Barcelone, Espagne

S'Il ne l'avait pas fait, nous nous demanderions ce qu'il peut bien se passer dans le monde en ce moment. Mais c'est aussi pourquoi Jésus nous appelle à « veiller et prier pour ne pas entrer en tentation », ajoutant : « L'esprit est ardent, mais la chair est faible » [1] Comprendre les signes des temps est essentiel pour connaître le type de bataille dans laquelle nous nous trouvons et éviter ainsi de nous endormir.

Mon peuple périt, faute de connaissance ! ... Je vous ai parlé de ces choses, afin qu'elles ne soient pas pour vous une occasion de chute...

Os 4: 6 ; Jn 16: 1

En même temps, Jésus ne fut jamais obsédé par ces choses. De même, le risque, à vouloir fixer nos yeux sur l'horizon lointain et incertain plutôt que sur Jésus, est que nous perdions rapidement de vue ce qui est le plus important, le plus essentiel dans l'instant présent.

Lorsque Marthe s'avança vers Jésus en lui annonçant que Lazare était mort depuis plusieurs jours, Il lui dit : « Ton frère ressuscitera. » Mais Marthe répliqua : « Je sais qu'il ressuscitera à la résurrection, au dernier jour. » A quoi Jésus répondit :

Moi, je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi, même s'il meurt, vivra ; quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ?

Jean 11: 25

A ce moment, Marthe fixait du regard l'horizon futur plutôt que la présence du Seigneur. Car à cet instant précis, le Créateur de l'univers, l'Auteur de la Vie, le Verbe fait chair, le Roi des rois, le Seigneur des seigneurs, Vainqueur de la Mort était présent. Et Il ressuscita Lazare sur-le-champ.

De la même manière, en cette période d'incertitude, de confusion et de ténèbres qui s'abattent sur notre monde, Jésus nous dit, à vous et à moi : « Je SUIS l'Ère de Paix ; Je suis le Triomphe ; Je suis le Règne du Sacré-Cœur, ici même et maintenant... Crois-tu en Moi ? »

Marthe répondit :

Oui, Seigneur, je le crois : tu es le Christ, le Fils de Dieu, tu es celui qui vient dans le monde.

Jn 11: 27

Vous voyez, l'événement majeur n'est pas en train d'arriver — il est déjà là ! Jésus est l'événement majeur. Et donc, ce qui est le plus indispensable à notre époque, c'est que vous et moi fixions nos yeux sur celui qui est « à l'origine et au terme » de notre foi. [2] Concrètement, cela signifie abandonner résolument notre vie entre Ses mains ; cela signifie parler avec Lui dans la prière, chercher à le connaître dans les Écritures et l'aimer à travers ceux qui nous entourent. Cela signifie nous repentir de ces péchés dans nos vies qui blessent notre relation avec Lui et qui retardent la venue de Son Règne dans notre cœur. Tout ce que j'ai dit ou écrit à travers plus de 1400 articles se résume en un mot : Jésus. Quand je vous parle des choses à venir, c'est pour que vous puissiez davantage tourner vos yeux vers Celui qui est le Présent. Toutes les fois où j'ai averti au sujet de l'esprit de mensonge, c'est pour que vous puissiez rencontrer Celui qui est la Vérité. Si je vous ai parlé du péché, c'est pour que vous puissiez connaître le Sauveur. Qu'y a-t-il de plus important ?

Qui donc ai-je dans le ciel ? Nul, si ce n'est toi, ne me procure de la joie sur la terre. Ma chair et mon coeur sont usés ; mais Dieu est ma part à jamais, le roc de mon coeur. Qui s'éloigne de toi périra : tu détruis ceux qui te sont infidèles. Pour moi, il est bon d'être proche de Dieu ; j'ai fait du Seigneur Dieu mon refuge...

Psaume 72 (73): 25-28

L'événement majeur à notre époque n'est pas les tremblements de terre, la pauvreté ou les épidémies ; ce n'est pas l'émergence d'une Bête ni l'effondrement du christianisme en Occident, pas même les victoires futures dont nous a parlé la Sainte Vierge ; il s'agit plutôt de son Fils, Jésus. Ici. Maintenant. Et Il se donne chaque jour à nous, à la fois dans Sa Parole et dans l'Eucharistie ; ou encore là où deux ou trois sont assemblées en Son nom, toutes les fois où nous invoquons Son Saint nom :

Prier "Jésus", c'est l'invoquer, l'appeler en nous. Son Nom est le seul qui contient la Présence qu'il signifie.

— Catéchisme de l'Église catholique, n° 2666

De plus...

... chaque jour dans la prière du Notre-Père nous demandons au Seigneur : « Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel » (Matt 6:10) ... nous reconnaissons que c'est au « ciel » que se fait la volonté de Dieu et que la « terre » devient « ciel », lieu de la présence de l'amour, de la bonté, de la vérité, de la beauté divine, uniquement si en elle est faite la volonté de Dieu.

— PAPE BENOÎT XVI, Audience Générale, 1er février 2012, Cité du Vatican ; cf. Vatican.va

Ainsi, que les événements futurs ne vous inquiètent ni ne vous effraient, frères et sœurs. L'Événement majeur est déjà là. Son nom est Emmanuel : « Dieu avec nous ». [3] Et si vous fixez votre regard sur Lui et ne l'en détournez pas, vous deviendrez en vérité [par votre témoignage] le signe des temps le plus significatif à l'horizon de demain.

Vous serez l'aube d'un nouveau jour, si vous êtes les porteurs de la Vie, qui est le Christ !

— PAPE JEAN-PAUL II, Discours aux jeunes de la nonciature apostolique, Lima, Pérou, 15 mai 1988; Vatican.va

Mark Mallett
Jesus is the Main Event


[1] Mc 14: 38
[2] cf. Heb 12: 2
[3] Mt 1: 24

Cet article m'inspire ...


de la joie
24


de l'encouragement
16


de la perplexité
1


de la tristesse
1


de la peur
1

Accueil du blog Commenter cet article Imprimer

Vidéos

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cet article.

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Champs obligatoires

@
Pour recevoir les avis de réponse à votre commentaire si vous avez coché l'option correspondante ci-dessous.

Etre informé des prochains commentaires déposés sur cet article ?

Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 8 - 3 = ?

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page Jésus est l'événement majeur.

Champs obligatoires

@
Votre adresse e-mail sera transmise au destinataire. Celle-ci ne sera pas conservée et nous n'en ferons aucun autre usage.
@
L'adresse e-mail du destinataire ne sera pas conservée et nous n'en ferons aucun autre usage.
Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 8 - 3 = ?

Articles similaires

Lire un article au hasard

Devenir une Arche de Dieu

Mark Mallett   dimanche 28 janvier 2018   0 commentaire   partager

L'Eglise, qui comprend les élus, est à juste titre appelée aube ou aurore… Il sera pleinement jour pour elle quand elle brillera de la parfaite clarté de la lumière intérieure. — St. Grégoire le Grand, Pape ; Liturgie des Heures, Vol III, p. 308 (lire aussi La flamme qui faiblit - Partie 1 et Partie 2 et Wedding Preparations pour comprendre l'union mystique collective qui sera précédée d'une « obscure nuit spirituelle » pour l'Église.)

AVANT Noël, j'ai posé la question : la Porte de l'Est est-elle en train de s'ouvrir? C'est-à-dire, sommes-nous en train d'entrapercevoir dans le monde les signes de l'ultime accomplissement du Triomphe du Coeur Immaculé de Marie ? Si oui, quels signes devrions-nous voir ?

Lire la suite

Trouver Jésus

Mark Mallett   samedi 30 mars 2019   2 commentaires   partager

En marchant le long de la Mer de Galilée un matin, je me suis demandé comment il était possible que Jésus soit à ce point rejeté et même torturé et mis à mort. Je veux dire, en voici Un qui non seulement aimait, mais était l'amour même : « car Dieu est amour. » [1] Chaque respiration, chaque parole, chaque regard, chaque pensée, chaque instant passé sur terre fut imprégné de l'Amour Divin, à tel point que les pécheurs endurcis abandonnèrent immédiatement leur ancienne vie au seul son de Sa voix.

Lire la suite

Suivez Jésus sans peur !

Mark Mallett   jeudi 16 avril 2020   1 commentaire   partager

Un lecteur m'écrit :

J'aimerais exprimer certaines préoccupations par rapport à ce que vous écrivez sur votre site. Vous semblez laisser entendre que « la fin [des temps] est proche ». Vous semblez penser que l'Antéchrist viendra inévitablement de mon vivant (j'ai vingt-quatre ans). Vous semblez croire qu'il est trop tard et que [les châtiments] ne peuvent plus être évités. Je simplifie peut-être trop, mais c'est l'impression que j'ai. Si tel est le cas, quel est l'intérêt de continuer mes efforts ?

Par exemple, regardez-moi. Depuis mon baptême, je rêve d'écrire des histoires pour la plus grande gloire de Dieu. J'ai récemment compris que j'étais meilleur pour écrire des récits du genre roman, du coup maintenant je viens de commencer à acquérir des compétences en écriture de textes suivis. Je rêve de créer des œuvres littéraires qui puissent toucher le cœur des gens pour les décennies à venir. Dans des moments comme celui-ci, j'ai l'impression d'être né à la pire des époques. Me conseillez-vous d'abandonner mon rêve ? Me conseillez-vous de laisser tomber mes dons créatifs ? Pensez-vous que je ne doive plus envisager le moindre avenir ?

Lire la suite