C'est Moi. N'ayez plus peur !


Commentaires (0)

Publié le lundi 16 avril 2018

Auteur / source : Mark Mallett

Catégorie : Prophéties & réflexions sur les signes des temps

Nombre de consultations : 452

C'était déjà les ténèbres, et Jésus n'avait pas encore rejoint les disciples.

Jean 6: 17

On ne peut nier que des ténèbres se sont répandues sur notre monde et que d'étranges nuages ​​tourbillonnent au-dessus de l'Église. Et dans cette présente nuit (nuit spirituelle, où les loups commencent à sortir des bois, ndt), beaucoup de chrétiens se demandent : « Combien de temps, Seigneur ? Combien de temps avant l'aube ?

Illustration : « Never Forsaken » par Abraham Hunter

Traduction d'un article de Mark Mallett publié le 14 avril 2018. Titre original : « It is I »

Et j'entends Jésus dire, comme Il le fait dans l'Évangile d'aujourd'hui :

« C'est moi. N'ayez plus peur. »

Jn 6: 20

Je ne vous ai jamais quittés. Je ne le ferai jamais.

Mais quand la mer de Galilée se soulevait et que les vents mugissaient, les Apôtres voulurent "le prendre dans la barque." Mais ...

... aussitôt, la barque toucha terre là où ils se rendaient.

Jn 6: 21

Frères et soeurs, nous entrons dans une Grande Tempête, longtemps annoncée dans les Écritures et annoncée de nos jours par Notre Sainte Mère et d'autres âmes choisies par le Ciel. Nous pourrions nous aussi regarder les vagues qui montent tel un tsunami spirituel, le tumulte des nations (Ps 2: 1), le frémissement de la nature, et la déconstruction de la loi morale naturelle et nous demander où es-Tu Jésus ?

« C'est moi. N'ayez plus peur. »

La Tempête peut faire rage, les mers gonfler, et les vents mugir ... mais ce soir, Notre Seigneur vient pour chacun de vous qui lisez cette parole ;

Je ne vous ai jamais quittés. Je ne le ferai jamais. Mais cette fois, Je ne serai pas dans la barque. Car c'est un temps d'épreuve et de confiance pour Mon Église. Mais voyez, Je suis toujours là pour vous guider. Mes yeux sont toujours posés sur vous. Je ne suis jamais loin. Et je vais vous conduire vers de sûrs rivages.

Et vers quels rivages sommes-nous en train de nous diriger ? Vers quelles terres le Seigneur nous guide-t-Il ? Vers la mort ? Non, vers le Triomphe du Coeur Immaculé.

Le Seigneur Jésus eut avec moi une véritable conversation de fond. Il me demanda d'apporter en toute urgence à Monseigneur ce qu'Il m'avait fait écrire. (C'était le 27 mars 1963, et je l'ai fait.) VIENDRA UN TEMPS DE GRÂCE COMME À LA PREMIÈRE PENTECÔTE … Tout cela est l'effusion de grâce de l'action de la Flamme d'Amour de la Sainte Vierge. La terre qui s'est enténébrée, à cause du manque de foi dans l'âme de l'humanité, passera par une grande secousse. Après, on croira, et cette secousse, à travers la force de la foi, va créer un monde nouveau. Par l'intermédiaire de la Flamme d'Amour de la Sainte Vierge, la foi s'enracinera dans les âmes, et se renouvellera la face de la terre, parce que « …rien de semblable n'est jamais arrivé encore depuis que le Verbe s'est incarné. » Le renouvellement de la terre inondée de souffrances se réalisera par le pouvoir d'intercession de la Sainte Vierge.

- Elizabeth Kindelmann, La flamme d'amour du Coeur Immaculé de Marie : Le Journal Spirituel (PDF) ; approuvé en 2009 par le Cardinal Péter Erdö Cardinal, Primat et Archevêque. Note: Le Pape François a donné sa Bénédiction apostolique au Mouvement de La Flamme d'Amour du Coeur Immaculé de Marie le 19 juin 2013.

À la fin, mon Coeur immaculé triomphera. Le Saint-Père me consacrera la Russie, qui se convertira, et il sera concédé au monde un certain temps de paix ».

- Notre Dame de Fatima, Le Message de Fatima, www.vatican.va

Oui, un miracle a été promis à Fatima, le plus grand miracle de l'histoire de l'humanité, après la Résurrection. Et ce miracle sera une ère de paix qui n'a jamais vraiment été accordée auparavant au monde. - Cardinal Mario Luigi Ciappi, le 9 octobre 1994 ; The Apostolate's Family Catechism, p. 35

Il y a deux types de personnes que nous ne devrions pas être dans cette Tempête. Celles qui enfouissent leur tête dans le sable, refusant de reconnaître les vents destructeurs et les vagues qui submergent les âmes ; et nous ne devrions pas davantage être de celles qui sont pétrifiées et désespérées face à cette tempête, incapables de percevoir les rivages au-delà de celle-ci. Le chrétien ne devrait être ni pessimiste ni optimiste, mais réaliste. Car c'est toujours la vérité qui nous rend libres ; seule la vérité nous maintient dans l'espérance authentique.

La femme qui enfante est dans la peine parce que son heure est arrivée. Mais, quand l'enfant est né, elle ne se souvient plus de sa souffrance, tout heureuse qu'un être humain soit venu au monde.

Jn 16: 21

Ce temps que nous vivons est celui où nous sommes invités à cultiver une confiance invincible en Jésus. Si nous le faisons, alors nous pouvons aussi devenir un phare pour les autres, aidant Jésus à mener nos frères et soeurs vers le Havre de Paix que Dieu nous promet pendant et après la tempête.

Mon Coeur Immaculé sera ton refuge et le chemin qui te conduira jusqu'à Dieu.

- 13 juin 1917, www.fatima.be

Mark Mallett

Cet article m'inspire ...


de la joie
1


de l'encouragement
0


de la perplexité
0


de la tristesse
0


de la peur
0

votre opinion

Soutenons le ministère à plein temps de Mark Mallett !

The Now Word : Reflections on our Times - with Mark Mallett

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cet article.

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Champs obligatoires

@
Pour recevoir les avis de réponse à votre commentaire si vous avez coché l'option correspondante ci-dessous.

Etre informé des prochains commentaires déposés sur cet article ?

Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 6 + 1 = ?

Recommander cette page

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page C'est Moi. N'ayez plus peur !.

Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 6 + 1 = ?

Articles similaires

Lire un article au hasard

Les sept années de tribulation - partie 1

Mark Mallett   mardi 23 juillet 2019   1 commentaire   1.169

Dans mon article de 2008, Trumpets of Warning - Part V, j'ai jeté les bases de ce qui, à mon avis, est en train de se rapprocher rapidement de cette génération. L'image devient plus claire, les signes sont plus évidents, les vents du changement plus violents. Et ainsi, notre Saint-Père nous regarde encore une fois avec tendresse et nous dit : « Espérance ! » … Croyons que les ténèbres qui pèsent sur notre monde ne triompheront pas. Cette série d'articles a pour but de réfléchir au sujet de ces « sept années de tribulation » dans lesquelles je pense que nous sommes entrés.

Lire la suite

L'Anti-Église est là, pourquoi les fidèles catholiques ne doivent pas avoir peur

Père Linus Clovis   jeudi 14 juin 2018   1 commentaire   1.996

Les premiers mots du Pape saint Jean-Paul II, apparaissant sur le balcon de la basilique Saint-Pierre, le jour de son élection le 16 octobre 1978, furent « n'ayez pas peur.  » Aujourd'hui, trente-neuf ans plus tard, à la lumière des événements qui ont pris le contrôle du catholicisme contemporain, ses premiers mots semblent être non seulement prophétiques, mais bien plus : un appel du clairon en préparation de la bataille. [1 Co 14:8]

Lire la suite

L’Antéchrist, le pacificateur humaniste « sympa », est sur le point d’arriver

Philippe Ariño   jeudi 1 mars 2018   3 commentaires   8.461

L'Antéchrist (celui qui vient avant le retour du Christ) - ou « Antichrist » (celui qui s'oppose au Christ)

N'ayez pas peur de le nommer, de le connaître. Le Christ lui-même en a parlé. La Bible elle-même en parle. La Vierge Marie aussi. Et peu importe si la seule évocation de son nom vous fait passer pour un fou, un conspirationniste, un alarmiste, un complotiste, un paranoïaque. C'est le but de ce fils humain de satan de passer inaperçu et de vous attribuer, dans son silence, sa propre identité, dangerosité, folie. Et surtout, c'est le but de satan de vous faire perdre l'assurance en vous faisant passer pour lui-même, pour le diviseur. Au contraire : démasquer en vérité cet « homme de péché » proche de venir, qu'est l'Antéchrist, c'est faire oeuvre d'unité et de libération… quand bien même cela risque en apparences de vous isoler. Vous n'avez rien à craindre de l'Antéchrist ni de ses futurs défenseurs qui ne le voient pas venir. N'oubliez pas que, grâce à Jésus et à Marie, tout être humain est plus fort que lui.

Lire la suite