C'est Moi. N'ayez plus peur !


Commentaires (0)

Publié le lundi 16 avril 2018

Auteur / source : Mark Mallett

Catégorie : Prophéties & réflexions sur les signes des temps

C'était déjà les ténèbres, et Jésus n'avait pas encore rejoint les disciples.

Jean 6: 17

On ne peut nier que des ténèbres se sont répandues sur notre monde et que d'étranges nuages ​​tourbillonnent au-dessus de l'Église. Et dans cette présente nuit (nuit spirituelle, où les loups commencent à sortir des bois, ndt), beaucoup de chrétiens se demandent : « Combien de temps, Seigneur ? Combien de temps avant l'aube ?

Illustration : « Never Forsaken » par Abraham Hunter

Traduction d'un article de Mark Mallett publié le 14 avril 2018. Titre original : « It is I »

Et j'entends Jésus dire, comme Il le fait dans l'Évangile d'aujourd'hui :

« C'est moi. N'ayez plus peur. »

Jn 6: 20

Je ne vous ai jamais quittés. Je ne le ferai jamais.

Mais quand la mer de Galilée se soulevait et que les vents mugissaient, les Apôtres voulurent "le prendre dans la barque." Mais ...

... aussitôt, la barque toucha terre là où ils se rendaient.

Jn 6: 21

Frères et soeurs, nous entrons dans une Grande Tempête, longtemps annoncée dans les Écritures et annoncée de nos jours par Notre Sainte Mère et d'autres âmes choisies par le Ciel. Nous pourrions nous aussi regarder les vagues qui montent tel un tsunami spirituel, le tumulte des nations (Ps 2: 1), le frémissement de la nature, et la déconstruction de la loi morale naturelle et nous demander où es-Tu Jésus ?

« C'est moi. N'ayez plus peur. »

La Tempête peut faire rage, les mers gonfler, et les vents mugir ... mais ce soir, Notre Seigneur vient pour chacun de vous qui lisez cette parole ;

Je ne vous ai jamais quittés. Je ne le ferai jamais. Mais cette fois, Je ne serai pas dans la barque. Car c'est un temps d'épreuve et de confiance pour Mon Église. Mais voyez, Je suis toujours là pour vous guider. Mes yeux sont toujours posés sur vous. Je ne suis jamais loin. Et je vais vous conduire vers de sûrs rivages.

Et vers quels rivages sommes-nous en train de nous diriger ? Vers quelles terres le Seigneur nous guide-t-Il ? Vers la mort ? Non, vers le Triomphe du Coeur Immaculé.

Le Seigneur Jésus eut avec moi une véritable conversation de fond. Il me demanda d'apporter en toute urgence à Monseigneur ce qu'Il m'avait fait écrire. (C'était le 27 mars 1963, et je l'ai fait.) VIENDRA UN TEMPS DE GRÂCE COMME À LA PREMIÈRE PENTECÔTE … Tout cela est l'effusion de grâce de l'action de la Flamme d'Amour de la Sainte Vierge. La terre qui s'est enténébrée, à cause du manque de foi dans l'âme de l'humanité, passera par une grande secousse. Après, on croira, et cette secousse, à travers la force de la foi, va créer un monde nouveau. Par l'intermédiaire de la Flamme d'Amour de la Sainte Vierge, la foi s'enracinera dans les âmes, et se renouvellera la face de la terre, parce que « …rien de semblable n'est jamais arrivé encore depuis que le Verbe s'est incarné. » Le renouvellement de la terre inondée de souffrances se réalisera par le pouvoir d'intercession de la Sainte Vierge.

- Elizabeth Kindelmann, La flamme d'amour du Coeur Immaculé de Marie : Le Journal Spirituel (PDF) ; approuvé en 2009 par le Cardinal Péter Erdö Cardinal, Primat et Archevêque. Note: Le Pape François a donné sa Bénédiction apostolique au Mouvement de La Flamme d'Amour du Coeur Immaculé de Marie le 19 juin 2013.

À la fin, mon Coeur immaculé triomphera. Le Saint-Père me consacrera la Russie, qui se convertira, et il sera concédé au monde un certain temps de paix ».

- Notre Dame de Fatima, Le Message de Fatima, www.vatican.va

Oui, un miracle a été promis à Fatima, le plus grand miracle de l'histoire de l'humanité, après la Résurrection. Et ce miracle sera une ère de paix qui n'a jamais vraiment été accordée auparavant au monde. - Cardinal Mario Luigi Ciappi, le 9 octobre 1994 ; The Apostolate's Family Catechism, p. 35

Il y a deux types de personnes que nous ne devrions pas être dans cette Tempête. Celles qui enfouissent leur tête dans le sable, refusant de reconnaître les vents destructeurs et les vagues qui submergent les âmes ; et nous ne devrions pas davantage être de celles qui sont pétrifiées et désespérées face à cette tempête, incapables de percevoir les rivages au-delà de celle-ci. Le chrétien ne devrait être ni pessimiste ni optimiste, mais réaliste. Car c'est toujours la vérité qui nous rend libres ; seule la vérité nous maintient dans l'espérance authentique.

La femme qui enfante est dans la peine parce que son heure est arrivée. Mais, quand l'enfant est né, elle ne se souvient plus de sa souffrance, tout heureuse qu'un être humain soit venu au monde.

Jn 16: 21

Ce temps que nous vivons est celui où nous sommes invités à cultiver une confiance invincible en Jésus. Si nous le faisons, alors nous pouvons aussi devenir un phare pour les autres, aidant Jésus à mener nos frères et soeurs vers le Havre de Paix que Dieu nous promet pendant et après la tempête.

Mon Coeur Immaculé sera ton refuge et le chemin qui te conduira jusqu'à Dieu.

- 13 juin 1917, www.fatima.be

Mark Mallett

Cet article m'inspire ...


de la joie
1


de l'encouragement
0


de la perplexité
0


de la tristesse
0


de la peur
0

Accueil du blog Commenter cet article Imprimer

Faire connaître ce blog : Télécharger les visuels de Pierre et les Loups

Télécharger les visuels de Pierre et les Loups

A imprimer ou à partager sur Internet !

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cet article.

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Champs obligatoires

@
Pour recevoir les avis de réponse à votre commentaire si vous avez coché l'option correspondante ci-dessous.

Etre informé des prochains commentaires déposés sur cet article ?

Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 8 - 2 = ?

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page C'est Moi. N'ayez plus peur !.

Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 8 - 2 = ?

Articles similaires

Lire un article au hasard

Dormir pendant que la maison brûle

Mark Mallett   jeudi 18 avril 2019   1 commentaire   partager

Il y a une scène dans le film humoristique des années 1980 Y a-t-il un flic pour sauver la reine... où une poursuite en voiture se termine avec l'explosion d'une usine de feux d'artifice, des gens qui courent dans tous les sens et le chaos général. L'agent principal interprété par Leslie Nielsen traverse la foule de badauds et, tandis que tout explose derrière lui, déclare calmement : « Y a rien à voir. Allez-vous en, ne restez pas là, circulez ! Y a rien à voir ici ! »

Lire la suite

L'heure de Gethsémani

Mark Mallett   jeudi 19 mars 2020   2 commentaires   partager

Comprenez-le bien : si le maître de maison avait su à quelle heure de la nuit le voleur viendrait, il aurait veillé et n'aurait pas laissé percer le mur de sa maison.

Mt 24: 43

Pris au dépourvu, comme par un voleur dans la nuit, le monde tel que nous le connaissons a basculé en l'espace d'un battement de cils. Plus rien ne sera jamais plus comme avant, car les événements en cours ne sont rien d'autre que les douloureuses contractions qui précèdent une naissance — ce que saint Pie X appelait une « restauration de toutes choses dans le Christ ». [1] C'est la bataille ultime de notre ère, une lutte entre deux royaumes : l'enclos de Satan contre la Cité de Dieu. Comme nous l'enseigne l'Église, l'heure est arrivée, pour elle, de vivre sa propre Passion.

Lire la suite

Cardinal Raymond Burke : Cette façon de jouer avec la foi et la doctrine, au plus haut niveau de l’Église, est un scandale

vendredi 6 avril 2018   4 commentaires   partager

A la veille d'un symposium qui se tiendra demain à Rome, le Cardinal Raymond Burke a répondu aux questions de Riccardo Cascioli pour La Bussola.

Le Cardinal Burke sera l'un des principaux orateurs de la conférence du 7 avril 2018 qui, au nom du Cardinal Caffarra, s'interrogera sur l'orientation de l'Eglise.

Extrait :

"[…] Ce qui s'est passé avec la dernière interview donnée à Eugenio Scalfari pendant la Semaine Sainte et rendue publique le Jeudi Saint est allé au-delà du tolérable. Qu'un athée notoire prétende annoncer une révolution dans l'enseignement de l'Église catholique, considérant qu'il parle au nom du Pape, niant l'immortalité de l'âme humaine et l'existence de l'enfer, a été source de profond scandale non seulement pour beaucoup de catholiques mais aussi pour beaucoup de laïcs qui respectent l'Église catholique et ses enseignements, même s'ils ne les partagent pas.

Lire la suite