Les quatre âges de la Grâce


Commentaires (0)

Publié le vendredi 10 avril 2020

Auteur / source : Mark Mallett

Catégorie : L'Ère de Paix et la Vie dans la Divine Volonté

Au chapitre 47 du Livre d'Ezéchiel, il nous est dit qu'un ange emmène Ezéchiel à l'entrée du Temple d'où sort un cours d'eau en direction de l'orient. L'ange mesure alors à quatre reprises une distance de mille coudées, depuis le Temple d'où le cours d'eau prend sa source. A chaque nouvelle mesure, l'eau devient de plus en plus profonde, jusqu'à devenir infranchissable. Cela symbolise, pourrait-on dire, les « quatre âges de la grâce » … et nous sommes au seuil du troisième.

Lire le texte original en anglais sur le blog de Mark Mallett

Au tout début de la création, il est dit dans la Genèse qu'un fleuve coulait du jardin d'Eden ; puis ce fleuve se divisa en quatre rivières — qui entouraient symboliquement toute l'humanité de la grâce et de l'amour de la Sainte Trinité. [1] Mais le péché originel endigua le fleuve d'Eau Vive, étouffant la grâce et forçant Adam et Eve à s'exiler loin du paradis.

Le péché était entré dans le monde. Mais Dieu avait un plan… et, au temps de Noé, le fleuve de la grâce se remit à couler, purifiant la surface de la terre de toute iniquité. Cela initia l'Ère du Père, qui se mit à conclure diverses alliances avec Son Peuple.

Les courants d'eau vive devaient ainsi mener le peuple élu d'une alliance à l'autre, à mesure que le fleuve de la grâce devenait de plus en plus profond et finisse par jaillir du Cœur même du Fils de Dieu, en une nouvelle et éternelle alliance (en effet, ce fleuve a toujours coulé du Cœur même du Christ). Ainsi commença l'Ère du Fils.

Au temps favorable, je t'ai exaucé, au jour du salut, je t'ai secouru. Je t'ai façonné, établi, pour que tu sois l'alliance du peuple...

Is 49: 8

Jésus est venu pour poursuivre l'œuvre du Père :

Mon Père est toujours à l'œuvre, et moi aussi, je suis à l'œuvre.

Jn 5:

Depuis le début de l'âge actuel, le Fleuve d'Eau Vive coule à travers l'Église, l'enseignant, l'élargissant et l'équipant pour sa mission qui consiste à annoncer la Bonne Nouvelle du salut jusqu'aux extrémités de la terre. L'Église a appris le sens profond de la prophétie d'Isaïe qui nous enseigne que nous ne sommes ni orphelins ni oubliés, mais que par le Christ, nous sommes les fils et les filles adoptifs du Père.

Jérusalem disait : « Le Seigneur m'a abandonnée, mon Seigneur m'a oubliée. » Une femme peut-elle oublier son nourrisson, ne plus avoir de tendresse pour le fils de ses entrailles ? Même si elle l'oubliait, moi, je ne t'oublierai pas… Le Seigneur est juste en toutes ses voies, fidèle en tout ce qu'il fait.

Is 49: 14-15 ; Ps 144 (145) : 17

Et à présent, le Fleuve d'Eau Vive transporte l'Église vers le troisième âge, l'Ère du Saint-Esprit, lorsque toutes les nations seront « baptisées dans l'Esprit Saint », car Jésus a dit « cet Évangile du Royaume sera proclamé dans le monde entier ; il y aura là un témoignage pour toutes les nations. Alors viendra la fin. » [2] Le Fils continue l'œuvre du Père, l'Esprit Saint continue l'œuvre du Fils.

Le temps est venu d'exalter le Saint-Esprit dans le monde… Je désire que cette dernière époque soit consacrée d'une manière très spéciale au Saint-Esprit… C'est son tour, c'est son époque, c'est le triomphe de l'amour dans Mon Église, dans tout l'univers.

— Jésus à la vénérable María Concepción Cabrera de Armida ; Père Marie-Michel Philipon, Conchita: Mother's Spiritual Diary, p. 195-196

Ensuite viendra le quatrième et éternel âge dans lequel « tous ceux qui sont dans les tombeaux entendront sa voix ; alors, ceux qui ont fait le bien sortiront pour ressusciter et vivre, ceux qui ont fait le mal, pour ressusciter et être jugés. » Autrement dit, le Fleuve d'Eau Vive sera trop profond pour être franchi à moins d'avoir reçu le don du salut qui vient par la foi, rendue active par les bonnes œuvres.

Mon enfant, répondit Abraham [à l'homme riche], rappelle-toi : tu as reçu le bonheur pendant ta vie, et Lazare, le malheur pendant la sienne. Maintenant, lui, il trouve ici la consolation, et toi, la souffrance. Et en plus de tout cela, un grand abîme a été établi entre vous et nous, pour que ceux qui voudraient passer vers vous ne le puissent pas, et que, de là-bas non plus, on ne traverse pas vers nous.

Lc 16: 25-26 (ajout)

Et ceux qui le franchiront, comme au temps du jardin d'Eden, s'abreuveront pour l'éternité aux sources de « l'eau de la vie : un fleuve resplendissant comme du cristal, qui jaillit du trône de Dieu et de l'Agneau... » [3]

… dans ce quatrième et éternel Âge de la Sainte Trinité.

Mark Mallett
The Four Ages of Grace


[1] cf. Gn 2: 10
[2] cf. Mt 24: 14
[3] cf. Ap 22: 1

Cet article m'inspire ...


de la joie
20


de l'encouragement
12


de la perplexité
1


de la tristesse
0


de la peur
0

Accueil du blog Commenter cet article Imprimer

Soutenir le ministère de Mark Mallett

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cet article.

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Champs obligatoires

@
Pour recevoir les avis de réponse à votre commentaire si vous avez coché l'option correspondante ci-dessous.

Etre informé des prochains commentaires déposés sur cet article ?

Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 5 - 4 = ?

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page Les quatre âges de la Grâce.

Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 5 - 4 = ?

Articles similaires

Lire un article au hasard

Quand l'ivraie arrive à maturité

Mark Mallett   samedi 9 mai 2020   0 commentaire   partager

En réfléchissant aux événements de ces dernières années, qui tous semblent essentiellement annoncer l'effondrement de la civilisation occidentale — une parabole m'est venue à l'esprit. La parabole de mes pâturages...

Lire la suite

Les Papes et l'aube d'une nouvelle ère

Mark Mallett   lundi 26 août 2019   2 commentaires   partager

Il ne fait aucun doute que les pontifes du siècle dernier ont exercé leurs charges prophétiques de manière à sensibiliser les croyants au drame qui se déroule à notre époque (lire Why Aren't the Popes Shouting ?). C'est une bataille décisive entre la culture de vie et la culture de mort... la femme revêtue du soleil — qui souffre les douleurs de l'enfantement afin de donner naissance à une nouvelle ère — en lutte avec le dragon qui cherche, si ce n'est à l'en empêcher, à établir son propre royaume et sa propre "nouvelle ère" ("New Age" en anglais ; lire Ap 12: 1-4; 13: 2). Mais tandis que nous savons que les projets de Satan sont voués à l'échec, ceux du Christ seront victorieux.

Lire la suite

La future ère d'amour

Mark Mallett   jeudi 7 juin 2018   1 commentaire   partager

Chers jeunes amis, le Seigneur vous demande d'être des prophètes de cette nouvelle ère...

— PAPE BENOIT XVI, Homélie, Journée Mondiale de la Jeunesse, Sydney, Australie, 20 juillet 2008

Je souhaite parler davantage de ce « nouvel âge » ou ère qui approche. Mais j'aimerais m'arrêter un instant et rendre grâce à Dieu, notre roc et notre refuge. Car dans Sa miséricorde, connaissant la fragilité de la nature humaine, Il nous a donné un rocher tangible sur lequel nous appuyer, Son Église. L'Esprit qu'Il nous a promis continue de conduire et de révéler les vérités les plus profondes de ce dépôt de la foi qu'Il a confié à Ses Apôtres, et qui continue d'être transmis aujourd'hui par l'intermédiaire de leurs successeurs. Nous ne sommes pas abandonnés ! Nous ne sommes pas livrés à nous-mêmes dans notre recherche de la vérité. Le Seigneur parle, et Il parle clairement à travers Son Église, même quand elle est meurtrie et blessée.

Lire la suite