L'assaut contre le sacerdoce


Commentaires (1)

Publié le vendredi 16 août 2019

Auteur / source : Mark Mallett

Catégorie : Marie

Nombre de consultations : 837

Alors que je priais devant le Saint Sacrement, j'ai commencé à percevoir de façon approfondie le contexte plus large et historique dans lequel l'Apocalypse semble se dérouler... La confrontation entre la Femme et le Dragon du chapitre 12 du livre de l'Apocalypse est avant tout un assaut dirigé contre le sacerdoce.

Traduction d'un article de Mark Mallett. Lire le texte original en anglais.

La Femme

Un signe grandiose apparut dans le ciel : une Femme ! le soleil l'enveloppe, la lune est sous ses pieds et douze étoiles couronnent sa tête ; elle est enceinte et crie dans les douleurs et le travail de l'enfantement.

Ap 12: 1-2

Cette Femme, nous disait le Pape Benoît XVI, est à la fois Marie et l'Église. Le Dragon, Satan, la poursuit :

Un autre signe apparut dans le ciel : un grand dragon, rouge feu... Sa queue, entraînant le tiers des étoiles du ciel, les précipita sur la terre.

Ap 12: 3-4

Le Pape Paul VI nous aide à comprendre en quoi consiste précisément l'action du Dragon :

La queue du diable oeuvre à la désintégration du monde catholique. Les ténèbres de Satan sont entrées et se sont répandues dans toute l'Église catholique, jusqu'à son sommet. L'apostasie, la perte de la Foi, se répand dans le monde entier et jusqu'aux plus hauts niveaux de l'Église

— PAPE PAUL VI - Discours à l'occasion du soixantième anniversaire des apparitions de Fatima, 13 octobre 1977

Les « étoiles » dans l'Apocalypse font souvent référence à des autorités spirituelles, angéliques ou humaines (cf. Ap 1: 20). Dans ce contexte, la queue du Dragon agit de manière à entraîner un tiers du clergé dans l'apostasie. L'attaque contre la Femme est, par conséquent, avant tout une attaque contre le sacerdoce de l'Église catholique.

Plus particulièrement, le Dragon se prépare à dévorer le Saint Père :

Le Dragon vint se poster devant la femme qui allait enfanter, afin de dévorer l'enfant dès sa naissance. Or, elle mit au monde un fils, un enfant mâle, celui qui sera le berger de toutes les nations, les conduisant avec un sceptre de fer. L'enfant fut enlevé jusqu'auprès de Dieu et de son Trône.

Ap 12: 4-5

Au niveau marial, celui qui doit guider toutes les nations avec un sceptre de fer est Jésus, le Fils de Marie.

Il conduira [les nations] avec un sceptre de fer.

Ap 19: 15

Au niveau de la Femme en tant qu'image de l'Église, c'est la naissance de celui qui guide l'humanité à la place du Christ en tant que Son Vicaire sur terre, portant non pas son propre bâton, mais celui du Bon Berger. Jésus n'a-t-il pas dit à Pierre :

Sois le berger de mes agneaux... Sois le pasteur de mes brebis.

Jean 21: 15, 16

Le plus gros de l'attaque se concentre sur le Saint-Père, puisque c'est lui qui guide infailliblement l'Église [universelle] ; c'est lui qui est le signe visible de l'unité au sein de l'Église du Christ ; c'est lui qui garde le troupeau et le conduit le long du Chemin vers les verts pâturages de la Vérité et, au final, vers la Vie éternelle. Je frapperai le berger, et les brebis du troupeau seront dispersées. (Mt 26: 31). Selon plusieurs mystiques, et parmi eux certains papes, au plus fort de cette attaque contre sa personne, le Saint-Père sera assassiné.

Ce que j'ai vu est horrible ! Sera-ce moi, sera-ce mon successeur ? Je l'ignore. Mais ce qui est certain, c'est que j'ai vu le pape fuir du Vatican en marchant sur les cadavres de ses prêtres ! Ne le dites à personne, tant que je vivrai !

J'ai vu l'un de mes successeurs du même nom qui s'enfuyait par-dessus les corps de ses frères. Il ira quelque part, et après un bref répit, il mourra de mort cruelle.

—Pape Pie X (1909), Catholic Prophecy, p. 22 ; La vision du Pape Pie X

L'enfant [de la Femme] fut enlevé jusqu'auprès de Dieu et de son Trône.

Ap 12: 4-5

Cela pourrait signifier plusieurs choses : peut-être, que l' « enfant mâle » meurt et est emmené au Ciel ; ou que le « fils » est simplement protégé pour lui éviter d'être balayé avec les autres "étoiles" :

En effet, vous êtes passés par la mort, et votre vie reste cachée avec le Christ en Dieu.

Col 3: 3

Quelle que soit la signification, le Dragon ne parvient pas à « dévorer » l'enfant, tout comme Satan n'a pas réussi à détruire Jésus lors du massacre ordonné par Hérode.

Le reste de ses enfants

Le Dragon se lance à la poursuite de la Femme, nous dit Saint Jean. Autrement dit, une persécution visant principalement le clergé. Cependant, le dragon ne parvient pas à détruire totalement le sacerdoce. Un reste de prêtres fidèles est protégé [des attaques du Dragon] afin de faire entrer l'Église dans l'Ère de Paix.

Note de Pierre et les Loups

... et la Femme s'enfuit au désert

Ap 12: 5-6

Tout comme au temps de l'Ancienne Alliance, le peuple de Dieu fut conduit dans le désert pour y être purifié de ses idoles, guidé par l'Arche d'Alliance et par Moïse jusqu'en terre promise, à condition de rester fidèles au Seigneur jusqu'au bout ; de la même manière aujourd'hui nous avons la Nouvelle Alliance en Jésus-Christ où, en cette fin des temps, la Femme (l'Église) est conduite au désert pour y être purifiée et devenir l'Epouse « sans tache, ni ride, ni rien de tel [que Dieu] voulait sainte et immaculée. » (Eph 5: 27) Au terme de cette purification, l'Eglise — c'est-à-dire chacun de ses prêtres et de ses fidèles ayant tenu ferme jusqu'au bout — entrera dans la nouvelle terre promise (guidés par la nouvelle Arche d'Alliance, la Sainte Vierge Marie, et par le Saint Père), autrement dit l'Ère de Paix.

L'attaque contre le sacerdoce est devenue évidente depuis plusieurs siècles (comme je le souligne dans mon livre : The Final Confrontation) ; cependant pas davantage qu'elle ne le fut au cours des 40 dernières années. Depuis Vatican II, nous constatons une entreprise de démolition systématique de la foi catholique par le biais d'une mauvaise interprétation de ce Concile. Beaucoup associent cette corruption de la foi à une infiltration de la franc-maçonnerie dans certains rangs du Vatican. La "théologie libérale" et un refroidissement général de la foi ont abouti à ce que plusieurs papes ont décrit comme symptomatique d'une Église aujourd'hui en état d'apostasie.

Mais le dragon n'étant pas parvenu à anéantir la Femme-Église, c'est-à-dire l'ensemble du clergé, Saint Jean nous dit que...

... le Dragon se mit alors en colère contre la Femme, il partit faire la guerre au reste de ses enfants, ceux qui observent les commandements de Dieu et gardent le témoignage de Jésus.

Ap 12: 17

Le « reste de ses enfants » étant ceux qui forment essentiellement le « talon » de la Femme, les laïcs. Au tournant du millénaire, le Pape Jean-Paul II a reconnu le rôle extraordinaire que les laïcs allaient exercer à cette époque :

... le Concile oecuménique Vatican II a marqué un tournant décisif. Avec le Concile, l'heure du laïcat a vraiment sonné dans l'Église et de nombreux fidèles laïcs, hommes et femmes, ont compris avec une plus grande clarté leur propre vocation chrétienne, qui, de par sa nature même, est une vocation à l'apostolat.

Avec Vatican II, l'heure du laïcat a vraiment sonné dans l'Église, 26 novembre 2000, n° 4

En fait, le Pape a chargé les laïcs eux-mêmes de se réapproprier les documents de Vatican II et d'en transmettre les richesses.

C'est vous, en particulier, qui devez reprendre en main ces documents, vous laïcs, auxquels le Concile a ouvert des perspectives extraordinaires de participation et d'engagement dans la mission de l'Église. Le Concile ne vous a-t-il pas rappelé votre participation à la fonction sacerdotale, prophétique et royale du Christ ?

—Ibid.

En effet, ce sont principalement les fidèles laïcs, par le biais de plusieurs puissants mouvements dans l'Église, qui sont amenés à faire de toutes les nations des disciples. Ce sera donc vers les fidèles laïcs que le Dragon finira par diriger sa fureur. Mais au début, comme Satan l'a toujours fait par le passé, cela se fera à travers une subtile imposture. Et cette imposture se présentera dans sa forme visible sous les traits d'un Nouvel Ordre Mondial, système auquel toute l'humanité sera, en définitive, contrainte de participer pour pouvoir survivre.

... afin que personne ne puisse acheter ou vendre, s'il ne porte [la marque de la Bête].

Ap 13: 17

Seul un gouvernement global (la Bête, ndt) pourra assurer l'harmonie et la compréhension nécessaires à une gouvernance [responsable], [en imposant] un cadre éthique global.

—Jésus Christ, le porteur d'eau vive, n° 2.3.1, Conseil pontifical de la culture et pour le dialogue interreligieux

Émerveillée, la terre entière suivit la Bête.

Ap 13: 3

De cette manière, les laïcs seront directement attaqués. Soit ils prendront part à ce Nouvel Ordre en acceptant sa religion de "tolérance", soit ils seront exclus — voire éliminés. C'est ce que nous pouvons lire dans l'évangile de Saint Jean :

Je vous parle ainsi, pour que vous ne soyez pas scandalisés. On vous exclura des assemblées. Bien plus, l'heure vient où tous ceux qui vous tueront s'imagineront qu'ils rendent un culte à Dieu (ou à l'Antéchrist, qui se fera passer pour Dieu, ndt). Ils feront cela, parce qu'ils n'ont connu ni le Père ni moi. Mais je vous dis cela pour qu'une fois que l'heure sera venue, vous vous souveniez que je vous l'avais dit.

Jean 16: 2

Nous voyons les premiers signes de cette exclusion croissante [des chrétiens] par le biais de systèmes judiciaires hostiles et d'une tolérance généralisée envers les attaques contre la liberté de religion, d'expression [et de conscience] des chrétiens.

Suivre le Christ exige le courage d'effectuer des choix radicaux, souvent à contre-courant... si cela est nécessaire, on ne doit pas hésiter à donner même sa propre vie pour Jésus-Christ... Des [tâches] et des objectifs qui peuvent sembler démesurés pour les forces humaines vous attendent. Ne vous découragez pas ! "Celui qui a commencé en vous un si beau travail le continuera jusqu'à son achèvement." (Phil 1: 6) .

—Saint Jean-Paul II, homélie, le 26 novembre 2000, n ° 4, 5 ; Vatican.va

En effet, beaucoup donneront leur vie pour le Christ tandis que d'autres porteront avec courage l'esprit authentique de Vatican II — qui est celui de l'Évangile — vers une nouvelle ère. Car à la fin, « la Bête » ne parvient pas à évacuer entièrement le christianisme de la sphère sociale. Sa culture de mort implose sur elle-même et, par suite d'une intervention divine, « la Bête » (l'Antichrist) et le Faux Prophète sont jetés dans « l'étang de feu » (cf. 2 Thess 2: 8; Ap 19: 20). C'est la victoire du Christ et de Son Corps, l'Église — à commencer par le talon de la Femme.

Sur ce plan universel, quand la victoire arrivera, elle sera apportée par Marie. Le Christ vaincra à travers elle parce qu'Il veut associer Sa Sainte Mère au triomphe, présent et futur, de l'Église...

—POPE JEAN PAUL II, Entrez dans l'espérance, p. 221 (de l'édition anglaise)

Le Dragon est enchaîné, et pendant « mille ans », c'est-à-dire pendant une période prolongée, la paix et la justice sont rétablies sur la terre (Ap 20: 4). Et l'on verra un sacerdoce fidèle et restauré porter le règne eucharistique du Christ jusqu'aux extrémités de la terre.

Puis j'ai vu des trônes : à ceux qui vinrent y siéger fut donné le pouvoir de juger. Et j'ai vu les âmes de ceux qui ont été décapités à cause du témoignage pour Jésus et à cause de la parole de Dieu, eux qui ne se sont pas prosternés devant la Bête et son image, et qui n'ont pas reçu sa marque sur le front ou sur la main. Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec le Christ pendant mille ans.

Ap 20: 4

« Je vis de nombreux autres martyrs, non pas à notre époque (1820), mais dans un temps futur. J'ai vu des gens de la secte secrète [la franc-maçonnerie] saper sans relâche la grande Église... Et j'ai vu près d'eux une horrible Bête qui était montée de la mer... Je vis çà et là, dans le monde entier, beaucoup de gens bons et pieux, surtout des ecclésiastiques, tourmentés, opprimés et emprisonnés, et j'eus le sentiment qu'ils deviendraient un jour des martyrs. Lorsque l'Église fut pour sa plus grande partie démolie [par la secte secrète], si bien qu'il ne restait plus debout que le choeur avec l'autel, je vis ces démolisseurs pénétrer dans l'Église avec la Bête... Les démolisseurs y trouvèrent une femme pleine de majesté qui semblait enceinte, car elle marchait lentement. A sa vue, les ennemis furent saisis d'effroi et la Bête fut dans l'impossibilité de faire un pas de plus en avant. Elle allongea le cou vers la femme comme si elle eut voulu la dévorer, mais la femme se retourna [vers l'autel] et se prosterna la face contre terre. Je vis alors la Bête s'enfuir de nouveau vers la mer et les ennemis courir dans la plus grande confusion... Puis je vis, dans le lointain, s'approcher de grandes cohortes, rangées en cercle tout autour de l'Église, les unes sur la terre, les autres dans le ciel... En première ligne, je vis un homme monté sur un cheval blanc. Des captifs furent libérés et se joignirent à eux. Tous les ennemis furent poursuivis. Alors, je vis l'Église être rebâtie très promptement, et elle retrouva plus de magnificence qu'elle n'en a jamais eu par le passé. »

—Bienheureuse Anne-Catherine Emmerich, 13 mai 1820; extrait de Hope of the Wicked de Ted Flynn. p.156 ; cf. Prophétie d'Anne-Catherine Emmerich pour notre temps

Mark Mallett
The Ecclesial Assault

Cet article m'inspire ...


de la joie
0


de l'encouragement
1


de la perplexité
0


de la tristesse
0


de la peur
0

votre opinion

Soutenons le ministère à plein temps de Mark Mallett !

The Now Word : Reflections on our Times - with Mark Mallett

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Commentaire laissé par le

Étant donné la teneur de votre article,il est effarant de constater que depuis longtemps, beaucoup de non respect comme la continuité de la communion dans la main malgré les directives récentes du Vatican : un sacrilège.
Ne parlons pas de coup de moral qui remplaces depuis longtemps les cours de religion, la suppression du Confiteor, de la prière à St Michel..
Plutôt que d'instaurer la paix du Christ en se retournant les uns avec les autres ne vaudrait-il pas mieux que les ministres de l'église pour commencer osent porter les vêtements qui les caractérisent ?
Comment distinguer encore un prêtre aujourd'hui ? Ils sont tous habillés comme des laïcs ils ne se rendent pas compte qu'il y a une façon de donner le 'Corps du Christ....
L'autre preuve flagrante la disparition ou de la non utilisation des confessionnaux je me pose encore la question aujourd'hui pourquoi ?
Mais la menace est bien réelle j'ai pourtant vu l'incendie de Notre-Dame de Paris comme un signe distinctif (je peux me tromper évidemment) comme j'étais là une métaphore de la destruction de l'Eglise.
Je n'irai pas plus loin dans les preuves sont nombreuses mais je trouve que Benoît XVI à une lucidité étonnante à travers ses écrits.
Puisse Dieu protéger nos Pasteurs, réinstaurer une Liturgie digne du Christ.Éviter la banalisation du péché sous toutes ses formes.
Car Il arrivera comme un voleur et nos lampes- nos âmes- seront tièdes.., prenons y garde.
Jamais le Ministère n'a été aussi ébranlé depuis 2967!

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Champs obligatoires

@
Pour recevoir les avis de réponse à votre commentaire si vous avez coché l'option correspondante ci-dessous.

Etre informé des prochains commentaires déposés sur cet article ?

Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 3 - 3 = ?

Recommander cette page

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page L'assaut contre le sacerdoce.

Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 3 - 3 = ?

Articles similaires

Lire un article au hasard

L’homme appela sa femme Ève parce qu’elle fut la mère de tous les vivants…

vendredi 13 avril 2018   0 commentaire   553

En parcourant l'Ecriture… Les figures de la Vierge Marie dans l'Ancien Testament (2/8)

« Les livres de l'Ancien Testament décrivent l'histoire du salut et la lente préparation de la venue du Christ au monde. Ces documents primitifs, tels qu'ils sont lus dans l'Église et compris à la lumière de la révélation postérieure et complète, font apparaître progressivement dans une plus parfaite clarté la figure de la femme, Mère du Rédempteur. Dans cette clarté, celle-ci se trouve prophétiquement esquissée dans la promesse (faite à nos premiers parents après la chute) d'une victoire sur le serpent (cf. Gn 3, 15).[1] » nous dit la Constitution dogmatique Lumen Gentium.

Lire la suite

Que disent les terribles prophéties de Notre-Dame de La Salette ?

mardi 13 mars 2018   0 commentaire   1.111

Le véritable "secret" de Notre Dame de la Salette reste un mystère, l'Église ne reconnaissant pas son ton apocalyptique. On y parle de guerres, de tremblements de terre et de démons libérés sur Terre.

19 septembre 1846, sud-est de la France. Dans les alpages du petit village de La Salette, la Vierge Marie apparaît à deux enfants venus y faire paître leurs vaches : Mélanie Calvat (14 ans) et Maximin Giraud (11 ans). La Vierge est en pleurs, assise sur un gros caillou. Elle est habillée comme les femmes du village : une robe qui descend jusqu’aux pieds, un fichu sur les épaules, une coiffe sur la tête, et un tablier autour de la taille. La coiffe, le fichu et ses pieds sont ornés de guirlandes de roses. Près des roses du fichu, une lourde chaîne. La Vierge porte sur sa poitrine un crucifix avec, de chaque côté, une paire de tenailles et un marteau. Un halo de lumière émane du crucifix.

Lire la suite

L'effusion de grâce à venir : une nouvelle Pentecôte

Mark Mallett   mercredi 21 mars 2018   2 commentaires   1.476

Dans les remarquables révélations faites à Elisabeth Kindelmann, une femme hongroise de six enfants s'étant retrouvée veuve à l'âge de trente-deux ans, Notre-Seigneur révèle un aspect du « Triomphe du Coeur Immaculé » qui arrive pour notre monde.

Lire la suite