Une Bête sans égale


Commentaires (1)

Publié le mercredi 20 février 2019

Auteur / source : Mark Mallett

Catégorie : New Age et Antéchrist

Nombre de consultations : 832

Régulièrement, les lectures de la messe abordent le thème des signes de la "fin des temps", ce qui évoque souvent ces rengaines familières et maintes fois entendues selon lesquelles « chaque génération pense que son époque correspond à la fin des temps. » Cela fut certainement le cas du temps de l'Église primitive, jusqu'à ce que Saint Pierre et Saint Paul se mettent à tempérer ces attentes.

Bien-aimés, il est une chose qui ne doit pas vous échapper : pour le Seigneur, un seul jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un seul jour. Le Seigneur ne tarde pas à tenir sa promesse, alors que certains prétendent qu'il a du retard. Au contraire, il prend patience envers vous, car il ne veut pas en laisser quelques-uns se perdre, mais il veut que tous parviennent à la conversion.

2 Pierre 3: 8-9

Néanmoins, il est certainement vrai aussi qu'au cours des deux dernières décennies, avec les révolutions industrielle et technologique et la séparation croissante de l'Église et de l'État, nombre d'observateurs — y compris certains papes dont Paul VI [1] — nous ont lancé un avertissement de plus en plus pressant selon lequel...

Il y a un très grand malaise en ce moment dans le monde et dans l'Église, et ce dont il est question, c'est la foi. J'en viens aujourd'hui à me répéter la phrase obscure de Jésus dans l'Évangile de Saint Luc : ‘Quand le Fils de l'Homme reviendra, trouvera-t-il encore la foi sur la terre ?' ... Il m'arrive de relire ces passages de l'Évangile concernant la fin des temps, et je dois admettre que, actuellement, certains signes de cette fin sont en train d'émerger.

— PAPE PAUL VI, The Secret Paul VI, Jean Guitton, p. 152-153, Référence (7), p. ix.

Le Bienheureux Cardinal Newman explicita parfaitement la raison de cette appréhension actuelle :

Je sais que chaque époque est périlleuse et que, de tous temps, les esprits sérieux et soucieux, sensibles à l'honneur de Dieu et aux besoins des hommes, sont portés à ne considérer aucune époque aussi périlleuse que la leur... J'admets cependant... que la nôtre fait face à des ténèbres différentes en nature de celles qui les ont précédées. Le péril particulier des temps qui sont devant nous est la propagation du fléau de l'infidélité que les Apôtres et Notre Seigneur Lui-même ont prédit comme la pire calamité des derniers temps de l'Eglise. Et ne fut-ce qu'une ombre, une image caractéristique des derniers temps arrive actuellement sur le monde.

— Bienheureux Cardinal John Henry Newman (1801-1890), sermon lors de l'inauguration du séminaire de Saint-Bernard, le 2 octobre 1873, The Infidelity of the Future

Je sais qu'aujourd'hui, nombre d'entre vous sont « sensibles » à ce qui se passe tout autour de nous, et cela peut sembler bien normal. Néanmoins, [étant donné que la liturgie consacre régulièrement les lectures de la messe au thème de la fin des temps], nous ferions bien de les aborder à travers une analyse sobre — autrement dit, en faisant ce que le Christ nous a commandé de faire : « veiller et prier », et être vigilants car...

... lorsque vous verrez cela arriver, [il vous faudra comprendre] que le Royaume de Dieu est proche.

Lc 21: 31

Il ne sert à rien de se contenter de lever les mains en l'air et de dire « Qu'en savons-nous ! » alors même que Notre Seigneur nous a clairement dit que certains signes nous le feront savoir. Tout cela pour dire que si les guerres et les rumeurs de guerres, les famines, les maladies et les puissants tremblements de terre se multiplient (sans parler des dérèglements climatiques sans précédents de mémoire d'homme, ou la disparition massive d'insectes, ndt), il est très probable également qu'une puissance mondiale émergera bientôt et imposera sa domination « à tous, petits et grands, riches et pauvres, hommes libres et esclaves » [2].

Cela est-il possible aujourd'hui ? Le figuier est-il en train de "bourgeonner", comme le disait Jésus ? [3]

La Bête pour notre époque ?

Il y a quelques années, j'ai écrit un article au sujet de la Révolution Mondiale qui prend forme sous nos yeux. Cette révolution comporte de nombreuses dimensions : politique, économique, sociale et religieuse, et elle possède des ramifications dans le monde entier. Un autre terme qui qualifie très bien cette révolution est celui de "mondialisation" :

La nouveauté majeure a été l'explosion de l'interdépendance planétaire, désormais communément appelée mondialisation. Paul VI l'avait déjà partiellement prévue, mais [le rythme féroce auquel] elle s'est développée [n'aurait jamais pu être anticipé].

— PAPE BENOÎT XVI, Caritas in Veritate, n° 33 ; entre crochets : traduction depuis l'anglais

C'est-à-dire que nous voyons, par le biais de la guerre, de l'immigration et des dettes nationales, le lent effacement des souverainetés nationales ; [4] par le biais de déficits massifs, l'effondrement programmé de l'économie mondiale ; [5] par le biais de l'activisme judiciaire, la redéfinition de la loi morale naturelle assortie de profonds changements sociaux ; [6] et par le biais de la persécution et de l'intolérance (au nom de la tolérance, ndt), l'éviction de la religion de la sphère publique. [7] C'est notamment cette séparation entre l'Eglise et l'Etat, entre la culture et la nature humaine, entre la foi et la raison, qui suscite une certaine appréhension :

... les cultures ne [parviennent plus à se définir au sein d'une] nature qui les transcende, et elles finissent par réduire l'homme à un donné purement culturel. Quand cela advient, l'humanité court de nouveaux périls d'asservissement et de manipulation... Sans l'orientation de l'amour dans la vérité, cet élan planétaire risque de provoquer des dommages inconnus jusqu'alors ainsi que de nouvelles fractures au sein de la famille humaine...

— PAPE BENOÎT XVI, Caritas in Veritate, n° 26, 33 ; entre crochets : traduction depuis l'anglais

Curieusement, au même moment, nous assistons à une croissance exponentielle de la technologie qui est en train de changer radicalement la façon dont nous communiquons, consommons et faisons nos opérations bancaires. Ce qui est remarquable, c'est que, pour la première fois de l'histoire, nos modes de communication et de consommation ainsi que la manière dont nous effectuons nos opérations bancaires passent désormais par le même canal : c'est-à-dire Internet. C'est à la fois fascinant et alarmant. De plus en plus de fabricants de logiciels s'organisent pour rendre leurs logiciels disponibles uniquement via le « Cloud » (sous la forme de services dématérialisés, ndt) — un serveur informatique anonyme, localisé on ne sait trop où. Pareillement, les films, la musique et les livres ne sont, de façon croissante, disponibles plus que de façon dématérialisée sur Internet. Et les efforts visant à imposer de plus en plus la monnaie numérique et à éliminer l'argent liquide est clairement débattu en ce moment. Tandis que le monde est fasciné par ces avancées et ces gadgets technologiques, nous sommes peu nombreux à réaliser à quel point nous finissons par nous retrouver emprisonnés tel du bétail (pucé ?, ndt) dans un couloir de contention numérique.

Émerveillée, la terre entière suivit la Bête.

Ap 13: 3

Un tel monde, où chaque individu se retrouve en permanence connecté et subordonné au « Cloud », était inimaginable il y a à peine quelques générations. Mais inimaginable, cela ne l'était pas pour le prophète Daniel :

Je vis une quatrième bête, terrible, effrayante, extraordinairement puissante ; elle avait des dents de fer énormes ; elle dévorait, déchiquetait et piétinait tout ce qui restait.

Daniel 7: 7

Tout à coup, la vision de Saint Jean de cette Bête d'envergure mondiale ne semble plus si farfelue :

Tous, petits et grands, riches et pauvres, hommes libres et esclaves, furent forcés de recevoir une marque sur la main droite ou sur le front, afin que personne ne puisse acheter ou vendre, s'il ne porte cette marque-là : le nom de la Bête ou le chiffre de son nom.

Ap 13: 16-17

Nous pourrions être « forcés » simplement en n'ayant aucune autre alternative : si une carte bancaire est tout ce que votre banque vous donne pour faire vos achats, vous devrez vous en contenter. L'écrivain Emmett O'Regan fait une observation intéressante : selon lui, le numéro de la Bête, 777, lorsqu'il est translittéré dans l'alphabet hébreu (où chaque lettre possède un équivalent numérique) donne les lettres « www ». [8] Saint Jean aurait-il eu la vision de la manière dont l'Antéchrist utiliserait un "world wide web" (lit. une toile d'araignée à l'échelle mondiale) pour prendre au piège les âmes par le biais d'une source unique et universelle de transmission d'images et de sons... « aux yeux de tous », comme le dit saint Jean ? [9]

Qui est comparable à la Bête, et qui peut lutter contre elle ?

Ap 13: 4

De plus, la vision de Daniel donne d'autres indices sur ce à quoi ressemblera le royaume de cette Bête quand il émergera :

Tu as vu les pieds qui étaient en partie d'argile et en partie de fer : en effet, ce royaume sera divisé ; il aura en lui la force du fer, comme tu as vu du fer mêlé à l'argile. Ces pieds en partie de fer et en partie d'argile signifient que le royaume sera en partie fort et en partie faible. Tu as vu le fer associé à l'argile parce que les royaumes s'uniront par des mariages [entre des peuples dif­fé­rents et op­po­sés] ; mais ils ne tiendront pas ensemble, de même que le fer n'adhère pas à l'argile.

Dn 2: 41-43

Cela ressemble à un royaume multiculturel — et c'est précisément ce qui se passe aujourd'hui alors que les frontières s'effondrent pour ainsi dire sur les continents américain et européen, pendant que dans le même temps le monde se transforme en un immense village virtuel en ligne. Mais ce qui a commencé à inquiéter le Pape François, c'est que cette globalisation impose à chaque citoyen de façon croissante ce qu'il appelle la « pensée unique » [10], où ce qui nous rend uniques et fait notre diversité est éliminé au profit d'un nouvel agenda socialo-communiste. Ce nouvel aspect de la mondialisation nous est présenté sous la bannière de la « tolérance ». Et, chose remarquable, comme le montrent de plus en plus les sondages, celle-ci est accueillie comme une valeur universelle. Tolérance, inclusivité, égalité. Ça sonne bien, n'est-ce pas ?

Émerveillée, la terre entière suivit la Bête.

Ap 13: 3

L'Antéchrist et l'Empire Romain

Dans la vision de Daniel, le prophète voit notamment une « petite corne » émerger de la tête de la Bête. Les Pères de l'Église l'ont compris comme étant l'Antichrist, « l'Impie », comme l'appelle Saint Paul. Et ainsi, à mesure que s'instaure cette « mondialisation » celle-ci prépare également la voie pour l'émergence de cette petite corne (lire L'Antéchrist pour notre époque).

Cette quatrième bête possède une autre caractéristique importante dans la vision de Daniel. Les biblistes interprètent généralement les trois premières « bêtes » comme étant les empires babylonien, médo-persan et grec. Ils ont donc associé la quatrième bête à l'Empire romain. Ainsi, vous pourriez vous demander, comment cette vision pourrait-elle représenter une réalité future ?

Les Pères de l'Église furent unanimes pour dire que l'Empire romain, même après son effondrement, n'a pas été complètement détruit. Le Bienheureux Cardinal Newman résume ainsi leur pensée :

J'admets que l'Antichrist succède à Rome, et que le Christ, notre Sauveur, succède à l'Antichrist. Mais il ne s'ensuit pas pour autant que l'Antichrist soit venu, car je n'admets pas que l'Empire romain ait disparu. Loin de là: l'Empire romain subsiste aujourd'hui encore... Et comme ces cornes, ou royaumes, de fait existent toujours, il s'ensuit que nous n'avons pas encore vu la fin de l'Empire romain.

— Bienheureux Cardinal John Henry Newman (1801-1890), Les Temps de l'Antichrist, Sermon 1

Où se situe l'Empire romain de nos jours, et sous quelle forme, cela fait l'objet de débats. Car quand il s'effondrera, c'est alors que les Pères de l'Église s'attendaient à voir apparaître l'Antéchrist. Tandis que certains experts bibliques considèrent l'Union européenne comme une sorte d'Empire romain qui aurait été « ranimé », une autre explication mérite d'être examinée — celle selon laquelle la christianisation de Rome, qui a pour ainsi dire freiné ses efforts impérialistes, a conduit à l'effondrement de sa puissance et à une existence relativement passive de l'Empire à travers la chrétienté jusqu'à ce jour. L'Antéchrist apparaîtra donc lorsque nous verrons des catholiques s'éloigner de façon massive de l'Église et par conséquent apostasier (lire Removing the Restrainer).

Cette rébellion est généralement comprise, par les anciens Pères, comme une révolte contre l'Empire romain, qui devait d'abord être détruit, avant la venue de l'Antéchrist. Cela peut, probablement, aussi être compris comme une révolte de plusieurs nations contre l'Église catholique, ce qui s'est déjà produit, par le biais de Mahomet, Luther, etc., et, nous pouvons le supposer, sera plus généralement constaté à l'époque de l'Antéchrist.

— Note de bas de page relative à 2 Thess 2: 3, Douay-Rheims Holy Bible, Baronius Press Limited, 2003; p. 235

A lire : « Les experts de l'ONU disent que les Pro-vies sont dangereux » L'Eglise catholique deviendra-t-elle l'ennemi numéro un à abattre parce qu'elle défend la vie et s'oppose aux "nouveaux droits de l'homme" ? « Et c'est pareil dans le domaine de l'éducation avec l'idéologie du genre (gender) » ; « c'est l'endoctrinement idéologique à grande échelle, au point que celui qui ne souscrirait pas à cette idéologie serait pénalisé par une Cour internationale ». (source : versdemain.org)

Lire aussi : « La liberté religieuse est un obstacle à la santé des femmes »

Le Royaume approche

Le dernier aspect qu'il me semble important de souligner en est un qui est souvent mal compris voire oublié :

Au temps de ces rois, le Dieu du ciel suscitera un royaume qui ne sera jamais détruit, et dont la royauté ne passera pas à un autre peuple. Ce dernier royaume pulvérisera et anéantira tous les autres, mais lui-même subsistera à jamais.

Dn 2: 44

Beaucoup ont interprété cette vision comme signifiant la fin du monde, lorsque le Royaume de Dieu sera définitivement établi avec un « nouveau ciel et une nouvelle terre ». Cependant, en nous tournant à nouveau vers les premiers Pères de l'Église, et cela est confirmé de nos jours par des mystiques catholiques tels que la Servante de Dieu Luisa Piccarreta, Marthe Robin, la Vénérable Conchita et bien d'autres, le Royaume se rapproche toutes les fois où « Ta volonté est faite sur la Terre comme au Ciel ».

Notez par ailleurs ce que Jésus a dit au sujet de la fin des temps :

... lorsque vous verrez arriver ces choses, sachez que le royaume de Dieu est proche.

Lc 21: 31

L'Église du troisième Millénaire doit avoir de plus en plus conscience qu'elle est le Royaume de Dieu dans sa phase initiale.

— SAINT JEAN-PAUL II, L'Osservatore Romano, traduction depuis l'édition anglaise, 25 avril 1988 ; Vatican.va

Dans la vision de Saint Jean, ce dernier voit une grande lutte entre Saint Michael et le dragon au cours de laquelle le pouvoir de Satan est en quelque sorte brisé avant qu'il ne se concentre dans la Bête. Au même moment, cependant, Saint Jean entend un cri venant du Ciel :

Maintenant voici le salut, la puissance et le règne de notre Dieu, voici le pouvoir de son Christ !

Ap 12: 10

C'est comme si, tandis que la Bête émerge et que la « petite corne » se révèle, le Royaume de Dieu, dans sa phase finale, commençait à se former dans le coeur des fidèles. [11] Daniel raconte ce « jugement des vivants » [12], qui fait place à une « ère de paix » :

Alors j'entendis les propos délirants que vomissait la corne. Je regardais, et la bête fut tuée, son cadavre fut jeté au feu. Quant aux autres bêtes, la domination leur fut retirée, mais une prolongation de vie leur fut donnée, pour une période et un temps déterminés.

Dn 7: 11-12

Remarquez que les premières bêtes ne perdent leur domination que « pour une période et un temps déterminés ». En effet, après la mort de l'Antéchrist, Saint Jean a la vision d'une période de « mille ans » [13] au cours de laquelle le Royaume de Dieu s'établira parmi les saints, après quoi « Gog et Magog » se lèveront pour un ultime assaut contre l'Église. [14] Mais avant cela, une fois encore, il y aura le règne de la Divine Volonté, du « Royaume de Dieu » dans l'Église à travers toutes les nations — un règne qui ne finira pas, du moins, dans un petit nombre d'âmes fidèles :

Et il lui fut donné domination, gloire et royauté ; tous les peuples, toutes les nations et les gens de toutes langues le servirent. Sa domination est une domination éternelle, qui ne passera pas, et sa royauté, une royauté qui ne sera pas détruite... et le jugement [fut prononcé] en faveur des saints du Très-Haut, et le temps était arrivé où les saints prirent possession de la royauté.

Dn 7: 14, 22

Pour conclure, frères et soeurs, le Pape Paul VI déclarait :

Sommes-nous proches de la fin ? Cela, nous ne le saurons jamais. Nous devons toujours nous tenir prêts, même si cela pourrait durer très longtemps encore.

— PAPE PAUL VI, The Secret Paul VI, Jean Guitton, p. 152-153, Référence (7), p. ix.

Néanmoins, certaines choses — telles que, en particulier, la Révolution sans précédent qui se prépare — semblent nous faire penser que la « fin des temps » est vraiment toute proche.

Mark Mallett
« The Beast Beyond Compare »


Cet article m'inspire ...


de la joie
0


de l'encouragement
0


de la perplexité
1


de la tristesse
0


de la peur
0

votre opinion

Soutenons le ministère à plein temps de Mark Mallett !

The Now Word : Reflections on our Times - with Mark Mallett

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Commentaire laissé par le

Il y a eu un phénomène qui s'est passé hier soir dans le ciel ainsi que cela s'est déjà produit aussi dans tous les autres parties du monde. C'était un bruit bizarre qui m'a fait sortie de mon salon mardi vers 11h 30.

Comme nous avons souvent dans le ciel un couloir aérien, il n'est pas rare que j'entende des avions 2 ligne ou avions porteurs....Je ne peux expliquer à quoi ressemble ce bruit sinon que cela ne ressemblait pas du tout aux trompettes entendues...c'était plutôt sourd, inconnu ne ressemblant à rien de précis mais j'ai immédiatement pensé au Ciel...

Et aux écritures de Saint-Jean bien évidemment concernant l'Apocalypse.

Moi non plus de mon vivant je n'accepterai pas une soumission dangereuse au Mal.

Les messes d'aujourd'hui n'ont plus rien de respectueux un enfant de chœur de dix ans donne la Communion- debout et dans la main( sacrilège) avec le prêtre.

Je trouve que Monseigneur Newman était vraiment un visionnaire..... Tout ce qui se passe aujourd'hui est à peu de chose près cette affreuse avancée.
La robotique et les droïdes en sont un exemple: on prie le veau d'or Google, c'est la " grand messe" dès qu'une nouveauté sort.

L'homme en oublie Dieu et les bonheurs simples de jadis pour s'enfoncer vers l'auto-entrepreneur destruction de son âme.
Il se prend pour Dieu et se loue,oublié le Christ,profané ,moqué,oublié.... Regardez à quel point la nature se révolte....la Russie menace et le communisme s'étendra....

Dieu a donné à l'homme carte blanche pour agir en bien.
Chaque colère,rancune,idée mauvaise est une faille pour notre Ennemi.

Ce que je pense aussi par ailleurs de la désacralisation des églises par exemple en France et ici en Belgique.... Nous avons eu un jour une messe sans prêtre ni diacre, un Mercredi des Cendres aussi sans eux....
Où allons nous?
Les gens qui ont connu la guerre n'ont même pas l'air choqués de se donner le Corps du Christ à eux mêmes.
Nous ne sommes que deux dans la paroisse à communier autrement mais il n'y a plus de banc,de respect,s'agenouillent pour ceux qui savent.

Je me demande ce que le monde va arriver mais il est certain que maintenant après la Vierge Marie, c'est Jésus qui met en garde La grande dispersion de le discipline en France" avant Sa venue,on subira l'Antechrist" tout simplement parce que les hommes ne l'écoutent pas.

La France, Fille Aînée de l'Eglise ,est beaucoup redevable de la patience de Dieu.....
Ce désordre avec les gilet jaunes,cette régénérescence des mœurs ,l'abandon et le saccage,la orofanation,ne sont que prémices : Dieu permet cette révolte de l'homme contre l'homme: mais je pense que personne ne se rend compte que c'est la conséquence du péché perpétuel ....

Il y a une grande liberté de mœurs en France....
nous avons aussi parfois le grave défaut mais je trouve quand même que la France, ainsi que les États Unis,sont le théâtre de scandales divers sans précédent : avortement,G PA, homosexualité de plus en plus présente.... Je plains sincèrement la génération qui est en train de voir le jour.

Anne Françoise

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Champs obligatoires

@
Pour recevoir les avis de réponse à votre commentaire si vous avez coché l'option correspondante ci-dessous.

Etre informé des prochains commentaires déposés sur cet article ?

Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 5 - 2 = ?

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page Une Bête sans égale.

Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 5 - 2 = ?

Articles similaires

Lire un article au hasard

La Goélette Noire

Mark Mallett   mercredi 12 juin 2019   2 commentaires   1.796

C'était un songe dans lequel je vis l'Antéchrist. Cela m'est arrivé au début de mon ministère en 1994.

J'étais en retraite avec d'autres chrétiens lorsqu'un groupe de jeunes entra de façon soudaine dans la pièce. Ils avaient dans la vingtaine, hommes et femmes, tous très séduisants. Il me paraissait clair qu'ils étaient en train de prendre discrètement le contrôle de cette maison de retraite. Je me souviens que nous avions dû défiler l'un après l'autre devant eux en pasant par la cuisine. Ils souriaient, mais leurs yeux étaient froids. Il y avait une sombre malice dissimulée sous leurs beaux visages, plus tangible que visible.

Lire la suite

Un "nouveau messie" : Maitreya ?

Jean-Claude Prieto De Acha   lundi 9 décembre 2019   1 commentaire   329   partager

Selon le Mahâyânâ de la philosophie bouddhiste, Maitreya est le prochain Bouddha que connaîtra l'humanité : sauveur du monde, qu'il restaurera une dernière fois. Son culte est familier au monde bouddhique. Selon le New-Age, il est bien autre chose, et beaucoup plus que cela…

Lire la suite

La Goélette Noire - partie 2

Mark Mallett   vendredi 30 novembre 2018   1 commentaire   672   partager

Guerres et rumeurs de guerres… Et pourtant, Jésus a déclaré que celles-ci ne seraient que « le commencement des douleurs de l'enfantement. » [1] A quoi pourrait alors ressembler le travail d'enfantement ? Jésus répond :

Alors, vous serez livrés à la détresse, on vous tuera, vous serez détestés de toutes les nations à cause de mon nom. Alors ce sera pour beaucoup une occasion de chute ; ils se livreront les uns les autres, se détesteront les uns les autres. Beaucoup de faux prophètes se lèveront, et ils égareront bien des gens.

Matt 24: 9-11

Oui, la mort violente du corps est une parodie, mais la mort de l'âme est une tragédie. Le travail d'enfantement est cette grande lutte spirituelle que nous percevons déjà et qui ne va aller qu'en s'intensifiant...

Lire la suite