Un prêtre ayant dit à ses paroissiens d'éviter la "LGBT Pride" se fait désavouer par son évêque


Commentaires (4)

Publié le samedi 29 juin 2019

Auteur / source : LifeSiteNews

Catégorie : Actualité chrétienne et de l'Eglise

Nombre de consultations : 487

PICTON, Ontario, 17 juin 2019 (LifeSiteNews) — Un prêtre catholique ayant dit à ses paroissiens qu'ils ne devraient pas assister aux événements de la fierté homosexuelle (Gay Pride) du mois de juin 2019 reste fidèle à son message malgré les réactions des activistes LGBT aussi bien que de son propre archevêque.

Photo : Le Premier Ministre canadien, Justin Trudeau, portant un drapeau du Canada défiguré par l'arc-en-ciel du mouvement homosexuel, lors de la Parade de la Gay Pride de Toronto. Justin Trudeau / Flickr

Traduction : Pierre et les Loups


Le Père Robert Chisholm célèbre la messe à l'église Saint-Grégoire-le-Grand de Picton, en Ontario, le dimanche 16 juin 2019.

Le Père Robert Chisholm de la paroisse Saint-Grégoire-le-Grand de Picton, en Ontario, a refusé de s'excuser pour son annonce anti-Gay Pride, en dépit de la présence de plus d'une centaine de manifestants LGBT venus protester devant son église en costume arc-en-ciel le dimanche [16 juin 2019], et malgré les reproches qui lui ont été adressés publiquement par son archevêque.

Le Père Chisholm a déclaré à ses paroissiens, comme le rapporte LifeSiteNews, que « les catholiques et tous les autres chrétiens ne devraient pas assister aux événements du "mois de la fierté" LGBTQ2 organisés ce mois-ci. »

« Ils promeuvent une culture et encouragent des activités contraires à la foi et à la morale chrétiennes. C'est particulièrement néfaste pour les enfants car cela risque de les éloigner de la Vérité divinement révélée », a-t-il écrit dans le bulletin paroissial du 9 juin 2019.


Des militants LGBT manifestent devant l'église Saint-Grégoire-le-Grand à Picton, en Ontario, le dimanche 16 juin 2019.

L'annonce a provoqué une réaction immédiate des militants LGBT qui ont organisé une manifestation devant la paroisse lors de la messe dominicale de 10 heures.

« Continuons de nous aimer.. les paroles d'un prêtre bigot ne correspondent pas forcément à ce que pensent ses paroissiens. Il doit se mettre dans la tête que nous sommes une communauté aimante et tolérante » a annoncé Tabitha Kay, militante LGBT, dans un billet sur Facebook suite aux protestations.

Les fidèles catholiques ont réagi, avant la messe de 10 heures dans l'église, en récitant le chapelet et la prière à Saint Michel Archange pour obtenir sécurité et protection.


Les paroissiens et les soutiens du Père Chisholm lors de la messe dominicale à l'église Saint-Grégoire-le-Grand de Picton, Ontario, le 16 juin 2019

L'archevêque de Kingston, Michael Mulhall, a publié une déclaration sur le site Internet de l'archidiocèse tard vendredi après-midi, qualifiant la déclaration du prêtre « d'inappropriée. »

« Je n'approuve pas ce message et il ne reflète pas l'esprit d'accompagnement dans la charité ni de compassion qui devrait toujours caractériser notre foi. L'archidiocèse a parlé avec le curé de la paroisse. Celui-ci regrette les blessures causées par son annonce inappropriée », a déclaré l'archevêque Mulhall.

Au lieu de faire son homélie habituelle pendant la messe dominicale, le Père Chisholm a annoncé à l'assemblée qu'il allait lire une déclaration venant du bureau de l'archevêque sur le sujet, étant donné qu'il lui avait été explicitement déconseillé de faire une homélie.

Dans un paragraphe de trois phrases, le prêtre a fait référence à son annonce concernant le mois de la Fierté et publiée dans le bulletin paroissial de la semaine dernière. Il a fait savoir qu'il réalise maintenant que certains catholiques et non-catholiques ont été « offensés » par cette annonce. Il a ensuite dit qu'il s'excusait pour « toute blessure » qu'il avait causée.


L'église Saint-Grégoire-le-Grand à Picton, Ontario.

Jeff Gunnarson, président national de Campaign Life Coalition, qui a assisté à la messe du matin pour soutenir le Père Chisholm, a déclaré à LifeSiteNews que le prêtre « lisait cette déclaration de telle manière qu'en fait il ne s'excusait pas ».

« Le Père Chisholm a clairement signifié que ce n'était pas sa déclaration à lui (qu'il n'estimait pas que son annonce était inappropriée), » a-t-il fait savoir.

Gunnarson a raconté qu'après l'homélie, le Père Chisholm marcha de la chaire jusqu'au choeur où il se mit à diriger l'assemblée dans la récitation du Credo. C'est après cela que le prêtre se mit à chanter « Faith of Our Fathers », un célèbre hymne catholique de 1849 qui commémore les martyrs anglais qui tinrent fermement dans leur foi plutôt que de se soumettre à l'église d'Angleterre créée par Henry VIII et Elizabeth.

Les paroles du chant entonné par le Père Chisholm sont les suivantes :

Foi de nos Pères ! Toujours vivante !
Malgré le donjon, le feu et l'épée :
Oh, comme nos coeurs battent fort et exultent
Toutes les fois où l'on entend ces mots glorieux.
Foi de nos Pères ! Sainte Foi !
Nous te serons fidèles jusqu'à la mort.

Faith of our Fathers! living still
In spite of dungeon, fire, and sword:
Oh, how our hearts beat high with joy
Whene'er we hear that glorious word.
Faith of our Fathers! Holy Faith!
We will be true to thee till death.

M. Gunnarson commente :

« Avant d'entonner ce chant, le Père Chisholm a expliqué que celui-ci, quand il mentionne "donjon, feu et épée", fait référence aux différentes manières dont ces martyrs catholiques ont été mis à mort. »

« Sans commenter nullement son annonce parue dans le précédent bulletin paroissial, c'était comme si le Père Chisholm disait à la communauté que nous devions proclamer la foi aujourd'hui courageusement et sans nous en excuser, même si cela signifie devenir des martyrs pour la défense de la foi. »

« C'est comme s'il nous disait que c'est ainsi que nous devons réagir à de tels événements en tant que catholiques : nous devons nous tourner vers les martyrs. »

Gunnarson a commenté les propos de Mgr Mulhall, ayant qualifié « d'inappropriée » l'annonce du prêtre parue dans le précédent bulletin, affirmant que c'était en vérité la déclaration de l'archevêque qui était « inappropriée ».

« Le Père Chisholm a fait son devoir en voulant éduquer ses paroissiens au sujet du danger que représentent les événements liés aux Gay Prides, dans le but finalement de les avertir quant au fait qu'en participant à ces événements ils mettent en péril le salut de leurs âmes. »

« C'est carrément lâche de ne pas soutenir votre prêtre qui s'est opposé courageusement contre des modes de vie et des choix contraires à la morale et à l'enseignement catholiques. »

L'Église catholique enseigne que :

S'appuyant sur la Sainte Écriture, qui les présente comme des dépravations graves (cf. Gn 19, 1-29 ; Rm 1, 24-27 ; 1 Co 6, 10 ; 1 Tm 1, 10), la Tradition a toujours déclaré que "les actes d'homosexualité sont intrinsèquement désordonnés". Ils sont contraires à la loi naturelle. Ils ferment l'acte sexuel au don de la vie. Ils ne procèdent pas d'une complémentarité affective et sexuelle véritable. Ils ne sauraient recevoir d'approbation en aucun cas.

—Catéchisme de l'Église catholique, n° 2357

(...)

Source : LifeSiteNews

Note de Pierre et les Loups

Mgr Mulhall, voici d'autres paroles inappropriées ?

Par bien d'autres paroles encore, Pierre les adjurait et les exhortait en disant : « Détournez-vous de cette génération perverse, et vous serez sauvés. »

Actes 2: 40

[Soyez] irréprochables et purs, vous qui êtes des enfants de Dieu sans tache au milieu d'une génération tortueuse et pervertie où vous brillez comme les astres dans l'univers, en tenant ferme la parole de vie.

Phil 2: 15-16

Et Jésus de rajouter :

Vous êtes le sel de la terre; mais si le sel s'affadit, avec quoi le salera-t-on? Il n'est plus bon à rien qu'à être jeté dehors pour être foulé aux pieds par les hommes...

Mt 5: 13-16

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Commentaire laissé par le

Satan est très malin, au deux sens du terme.
Il agit comme un psychopathe envers ses victimes.
Il cherche à provoquer de plus en plus les catholiques, pour qu'ils s'énervent, réagissent, soient poussés à la 'faute'.
Et alors les sodomites, partisans de Satan, se déchaînent contre eux, de manière brutale et intolérante, en prétendant que ce sont les catholiques qui sont intolérants envers eux.
Archevêque Charles J. Chaput : « Le mal prêche la tolérance jusqu'à ce qu'il soit dominant ; alors, il essaie de faire taire le bien. »
La réaction du prêtre était certainement modérée, mais elle a suffi à déclencher une réaction haineuse par des extrémistes qui n'attendaient que ce prétexte pour en découdre avec les catholiques.
Nous sommes dans une société païenne, d'intolérance, de discrimination et de persécution envers les catholiques.
On peut penser que l'évêque a rappelé au prêtre les vertus de prudence et de patience face aux provocations et outrages des païens.

Commentaire laissé par le

C'est mieux quand on est neutre.
La loi de la nature est toujours plus fort.

L'instinct est là mais il est rejeté par les hommes qui croient qu'ils n'en ont pas besoin.
C'est le boussole morale donc ils l'ignorent.

L'instinct d'accouplement et la boussole morale sont nécessaires pour la vie des hommes.

Comment chérissent-ils la vie dont il n'y a pas le souffle de la vie ? La naissance et la mort.
Je sais que ce n'est pas parfait.

Où est la maturité car il n'y a pas les responsabilités de gérer ?

Commentaire laissé par le

Pauvre humanite’!!!ou est-ce qu’on va!!!!!!!!!!

Commentaire laissé par le

Je suis atterrée de voir qu'un archevêque ( ou évêque) désapprouve un acte courageux de ce prêtre parce que enfin, il serait temps que la véritable nature de l'homme reprenne ses droits et avec elle le message que Dieu nous a toujours enseigné.

Tout ces homosexuels qui défilent en tenues voyantes et aussi très provocante pour la plupart des cas, se rendent absolument ridicules.

Pour eux, le péché n'existe même pas parce que si ils parlent de l'amour, ce n'est pas de l'amour de Dieu donc il nous parlent ici.

Je trouve que la prière à saint Michel archange est très appropriée dans ce cas précis.
Je suis sidérée de voir à quel point la chrétienté est poursuivie,bafouée!
Comment peut-on manifester devant une église ?(!!)

Heureusement que les fidèles catholiques qui étaient à la messe,ont tenu bon.
Malheureusement, à cause de la presse et des médias, l'homosexualité est présenté comme quelque chose de naturel et de bon
Comme si c'était un équivalent de bien-être.

Quel spectacle pour nos enfants à venir je me dis souvent mais mon Dieu !
Que vont connaître les tout-petits qui viennent maintenant de naître?
Deux pères ?
Deux mères ?
Et les grands-parents dans tout ça ?

Quelle décadence !!!!je suis de tout cœur en union de prière avec cette pression que je ne connais pas. Que l'Esprit-Saint renouvelle la face de la terre.

Ann
In Xto

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Champs obligatoires

@
Pour recevoir les avis de réponse à votre commentaire si vous avez coché l'option correspondante ci-dessous.

Etre informé des prochains commentaires déposés sur cet article ?

Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 11 + 50 = ?

Recommander cette page

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page Un prêtre ayant dit à ses paroissiens d'éviter la "LGBT Pride" se fait désavouer par son évêque.

Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 11 + 50 = ?

Articles similaires

Lire un article au hasard

Le terme "LGBT" ne devrait pas figurer dans les documents du Vatican

Mgr Chaput   samedi 6 octobre 2018   3 commentaires   310

CITÉ DU VATICAN, 4 octobre 2018 (LifeSiteNews) - L'archevêque de Philadelphie, Mgr Charles Chaput, a déclaré aujourd'hui au Pape François et aux membres du Synode des évêques que l'acronyme « LGBTQ » et autres expressions similaires ne devraient pas être utilisés dans le document de travail du synode des jeunes.

Lire la suite

Les barbares sont aux portes

Mark Mallett   vendredi 9 mars 2018   1 commentaire   531

"Enfermez-les et brûlez-les." Propos tenus à la Queen's University, à Kingston, en Ontario (Canada), à l'encontre d'un débat sur les transgenres - avec le Dr Jordan B. Peterson, le 6 mars 2018 ; washingtontimes.com

Les barbares sont à la porte ... C'était absolument surréaliste ... La foule a juste oublié d'apporter des torches et des fourches, mais l'intention était là : "enfermez-les et brûlez-les" ... - Jordan B Peterson (@jordanbpeterson), messages Twitter, 6 mars 2018

Tu leur diras toutes ces paroles, et ils ne t'écouteront pas. Tu les appelleras, et ils ne te répondront pas. Alors, tu leur diras : « Voilà bien la nation qui n'a pas écouté la voix du Seigneur son Dieu, et n'a pas accepté de leçon ! La vérité s'est perdue, elle a disparu de leur bouche. »

(Première lecture de la messe du 8 mars 2018, Jérémie 7: 27-28)

Lire la suite

Faux dilemme, vrais martyrs et authentiques barbares

lundi 19 février 2018   2 commentaires   401

La shahâda, vous connaissez ? C’est la profession de foi musulmane, l’un des piliers de l’Islam. Elle tient en quelques mots : « j’atteste qu’il n’y a de Dieu qu’Allah et je témoigne que Mohamed est son messager ». La dire, c’est automatiquement devenir musulman. Quelques mots que des chrétiens coptes ont été récemment sommés de prononcer pendant un pèlerinage dans le Sinaï afin de garder la vie sauve, lors d’une embuscade tendue par Daesh. Pas un seul n’a cédé ; tous ont refusé et ont été abattus d’une balle dans la tête. Parmi ces nouveaux martyrs, de nombreux enfants, des familles entières, comme celle sur la photo ci-dessus (tous les quatre sont morts).

Lire la suite