Témoignage de conversion à la foi Catholique de Christine Watkins


Commentaires (3)

Publié le vendredi 2 février 2018

Catégorie : Témoignages & évangélisation

Nombre de consultations : 1.334

Christine Watkins fut sauvée de la mort et de l'athéisme à travers un acte miraculeux de la divine miséricorde. Elle est l'auteur de plusieurs livres en anglais tels que TRANSFIGURED: Patricia Sandoval's Escape from Drugs, Homelessness, and the Back Doors of Planned Parenthood et Full of Grace: Miraculous Stories of Healing and Conversion through Mary's Intercession. Si vous comprenez l'anglais je vous recommande vivement de vous procurer son livre !

Son site Internet : www.christinewatkins.com

Christine Watkins fut, de ses propres mots, une anti-chrétienne athée ayant vécu une vie de graves péchés, empêtrée dans le mouvement New Age (son témoignage détaillé peut être lu dans son livre Full of Grace - en cours de traduction pour les non anglophones). Sa vie a changé radicalement suite à une guérison miraculeuse reçue par Jésus à travers l'intercession de Marie ; notre Sainte Mère l'ayant sauvée d'une mort spirituelle certaine. Depuis sa conversion Christine met sa vie au service de l'Eglise Catholique.

Avant sa conversion, Christine exerçait la profession de danseuse au sein de la Compagnie de Ballet de San Francisco. Aujourd'hui, Christine Watkins possède une experience de vingt années en tant que conférencière catholique, organisatrice de retraites, accompagnatrice spirituelle. Pendant dix ans, elle a travaillé en tant que conseillère auprès de personnes ayant vécu un deuil, et pendant dix autres années en tant qu'assistante auprès de femmes ayant subi un traumatisme post-avortement.

Voici son témoignage traduit de la vidéo suivante : https://vimeo.com/120007932

Mon nom est Christine Watkins, je suis écrivain et conférencière, et je pense que ce qui m'a propulsé dans cet apostolat, dans ce genre de vie, c'est le fait que j'ai failli ne plus avoir de vie du tout.

J'aurais dû mourir suite aux conséquences de mes péchés, j'étais une athée anti-catholique. Et parce que je ne suis en vie que grâce à un miracle de la divine grâce, je sais que je suis sur terre en sursis. Et je me sens appelée à témoigner parce que le Ciel m'a rendu ma vie. Et lorsque je regarde autour de moi et que je vois toutes ces personnes prisonnières de ces mêmes péchés que ceux dans lesquels je fus liée, ignorant qu'il puisse y avoir un Dieu, ou ayant une image erronée de Lui, [je me dis qu'il gagneraient tant à découvrir le véritable Dieu] qui les aime. Notre Dieu veut les sauver, Il désire les transformer complètement et les placer sur un chemin où leur vie prendrait véritablement un sens et aurait enfin un but....

L'une des raisons pour lesquelles je continue de témoigner c'est à cause des fruits que je constate, qui me rendent si heureuse, qui m'aident à comprendre pourquoi je fais tout ceci et que mon Dieu attend certainement cela de moi. Ainsi si je parle de Marie et que je vois des gens pleurer parce qu'ils ont une expérience mariale et qu'ils m'en sont tellement reconnaissants... Ou si je donne une conférence sur le thème de la réconciliation et que je vois tout à coup toutes ces personnes qui se mettent en rang pour aller se confesser ; beaucoup d'entre elles n'ayant pas été depuis des années. Ou encore des personnes qui n'imaginaient vraiment pas ce que pouvait leur apporter le jeûne : une transformation intérieure et la purification du monde. Soudain il y a quelque chose qu'elles peuvent faire pour ce monde. Il y a alors tant d'enthousiasme. Je sais bien que tout cela ne peut venir de moi ; cela vient de l'action de l'Esprit Saint. Et quand je vois ces choses se produire après mes conférences, cela m'encourage à continuer et à comprendre que Dieu est vraiment bon, Il est à l'oeuvre et Il désire vraiment rejoindre ses enfants pour rendre leur vie plus belle.

Tout a commencé après ma guérison et ma conversion. Je me suis rendue au Nouvel Ermitage de Camaldoli à Big Sur (Californie). J'ai attendu jusqu'à ce que les moines s'éloignent et me suis prosternée devant l'autel, profitant qu'il n'y avait personne dans la chapelle. Et devant cet autel j'ai dit à Jésus « Tu m'as rendu ma vie, à présent je te la rend ; fais de moi ce que Tu veux, ma vie t'appartient. » Et toutes les fois où je n'ai pas envie de parler ; à chaque fois que l'on me demande de parler par rapport à un certain sujet, je m'écrie intérieurement « Seigneur, c'est un sujet difficile ! Tu veux vraiment que je parle à ces gens de ça ? » Il me rappelle alors : « Souviens-toi, tu m'as donné ta vie. Souviens-toi de ce moment. » Et je finis toujours par Lui dire "oui".

Cet article m'inspire ...


de la joie
2


de l'encouragement
1


de la perplexité
1


de la tristesse
0


de la peur
0

votre opinion

Faire connaître ce blog : Télécharger les visuels de Pierre et les Loups

Télécharger les visuels de Pierre et les Loups

A imprimer ou à partager sur Internet !

Vidéos

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Commentaire laissé par le

Bonjour Matthieu,

Vous dites : "Tu dit il faut confessé ...pas a des Homme (Homme religieux ...ect) mes a dieu ."

Les catholiques croient qu'en se confessant à un prêtre consacré (qui a reçu l'onction divine) c'est à Dieu qu'il se confesse, non que le prêtre soit Dieu mais l'intermédiaire entre le Seigneur et les hommes. Nous ne sommes pas de purs esprits et avons donc besoin de l’intercession d'autres hommes pour obtenir le salut, hommes ayant reçu l'autorité de confesser les péchés, et agissant comme intermédiaires entre Jésus et nous, entre le divin et l'humain. Le rôle du prêtre est de se placer dans le Sanctuaire et de faire l'expiation, au nom du Christ, devant Dieu pour les péchés des hommes après les avoir reçus en confession. Ces péchés sont ainsi cloués sur la Croix et détruits. C'est la raison pour laquelle Dieu n'est pas venu sur terre comme pur esprit mais à travers Jésus. Jésus, en soufflant sur Ses Apôtres (les prêtres) et en leur donnant Son Esprit Saint, leur a ensuite confié Son autorité de pardonner et d'absoudre à leur tour les péchés.

Jésus voulait que Ses Apôtres continuent Son oeuvre (de pardonner les péchés, de guérison spirituelle, etc.) une fois qu'il serait retourné vers le Père. C'est à travers le prêtre et les Sacrements de Son Eglise que Jésus est "toujours avec nous jusqu'à la fin du monde."

Quelques références bibliques qui confirment mes propos :

« Amen, amen, je vous le dis : celui qui croit en moi fera les œuvres que je fais. Il en fera même de plus grandes, parce que je pars vers le Père et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils.. » - Jn 14: 12-13

« Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres afin d’être guéris. La supplication du juste agit avec beaucoup de force. » - Jacques 5:16-17

« Jésus leur dit de nouveau : "La paix soit avec vous ! De même que le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie. Ayant ainsi parlé, il souffla sur eux et il leur dit : "Recevez l’Esprit Saint. À qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis ; à qui vous maintiendrez ses péchés, ils seront maintenus." » - Jean 20: 21-23

Là on voit clairement que Jésus accorde à des hommes le pouvoir d'absoudre les péchés, ce qui jusque là était réservé à Dieu. Comprendre ainsi que Ses Apôtres (ayant reçu l'Esprit Saint, c'est à dire l'onction sacerdotale) reçoivent l'autorité de pardonner les péchés et deviennent de facto intermédiaires entre le Ciel et la Terre, entre Dieu et les hommes.

« Jésus tendit la main, le toucha et dit : Je le veux, sois pur. Aussitôt la lèpre le quitta. Puis Jésus lui ordonna de n'en parler à personne. Mais, dit-il, va te montrer au prêtre et offre pour ta purification ce que Moïse a prescrit, afin que cela leur serve de témoignage. » - Luc 5:13-14

Voilà pour le Nouveau Testament. Dans l'Ancien Testament, on devait également aller voir le prêtre pour être pardonné :

Si quelqu’un commettait un péché dans l'Ancien Testament, il ne pouvait pas simplement le confesser à Dieu. Non, il devait se rendre auprès du prêtre :

« Lorsque quelqu'un... péchera... Celui donc qui se rendra coupable de l'une de ces choses confessera son péché. Puis il offrira à l'Éternel en réparation pour le péché qu'il a commis une femelle de petit bétail, une brebis ou une chèvre, comme victime expiatoire... Il les apportera au prêtre, qui sacrifiera d'abord celui qui doit servir de victime expiatoire... C'est ainsi que le prêtre fera pour cet homme l'expiation du péché qu'il a commis, et le pardon lui sera accordé. » - Lév. 5:1-10

Dans ce passage, nous voyons que le rôle du prêtre était indispensable pour le pardon des péchés. Voici un autre exemple :

« L'homme amènera un bélier à l'Éternel, à l'entrée de la tente de la rencontre, en sacrifice de culpabilité pour sa faute. Le prêtre fera l'expiation pour lui devant l'Éternel avec le bélier offert en sacrifice de culpabilité pour le péché qu'il a commis, et le péché qu'il a commis lui sera pardonné. » - Lév. 19:21-22

« Lorsque prendra fin la période de sa purification... Si elle n'a pas de quoi se procurer un agneau, elle prendra deux tourterelles ou deux jeunes pigeons... Le prêtre fera l'expiation pour elle et elle sera pure. » - Lév. 12:6-8

« Le prêtre qui fait la purification présentera l'homme qui se purifie et tous ces éléments devant l'Éternel... Puis il offrira le sacrifice d'expiation et il fera l'expiation pour celui qui se purifie de sa souillure... Il offrira sur l'autel l'holocauste et l'offrande. C’est ainsi que le prêtre fera l'expiation pour cette personne et elle sera pure. » - Lév. 14:11,19-20

On voit ainsi que ce n'est pas l'homme qui se présente devant l'Eternel mais il se rend chez le prêtre qui à son tour se présente devant Dieu pour l'expiation des péchés de l'homme.

Le Dieu de l'Ancien Testament et celui de Jésus Christ est le même Dieu, et Il agit de la même manière pour pardonner le péchés des hommes, en passant par des hommes consacrés.

En dehors du sacrement de la confession, institué par le Christ pour Son Eglise, nous n'avons aucune certitude que nos péchés sont réellement absouts, ni que notre contrition est parfaite. Nous ne pouvons pas nous autoproclamer prêtres et nous absoudre nos propres péchés !

La Bible regorge d'autres exemples. Il suffit de la lire et de demander à l'Esprit Saint de nous donner l'intelligence des Ecritures.

Le chrétien qui pense qu'il n'a plus besoin du prêtre pour se faire pardonner ses péchés se leurre donc lourdement et témoigne d'une profonde méconnaissance des Ecritures.

Philippe

Commentaire laissé par le

salut .. je ne viens pas pour persuader mais pour donner mon avis . j'ai une question? As tu l'assurance d'aller au ciel? Car je pense que dieu est tout puissant et qu'il pardonne les péché. on n'est tous pécheur avant même d'être née , et il faux avoir le pardon de dieu pour ses péché afin d'allé au ciel . Tu dit il faut confessé ...pas a des Homme (Homme religieux ...ect) mes a dieu . il est écrit"Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle." As tu cette paix intérieure,cette conviction d'être sur droit chemin. Lui as tu donné sa vie afin qu'il la guide ? Crois tu en lui non intellectuellement mais dans ton coeur.As tu relation personnelle avec lui ?.Et si tu as des question qui te tracasse n'endurci pas ton coeur.. demande lui il connais tout il est l'alpha et l'omega le debut et la fin , demande lui et il te répondra . il a dit celui qui le cherche de tout son coeur le trouva . Il (dieu) tien a la porte de ton coeur car il t'aime et il ne veut point que tu as aille en enfer .

Commentaire laissé par le

Existe-t-il une vidéo en français pour que l'on puisse connaitre son histoire et les livres où les trouve-t-on ?

Merci pour votre aide et que ce blog soit béni et protégé.

Evelyne

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Champs obligatoires

@
Pour recevoir les avis de réponse à votre commentaire si vous avez coché l'option correspondante ci-dessous.

Etre informé des prochains commentaires déposés sur cet article ?

Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 10 + 5 = ?

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page Témoignage de conversion à la foi Catholique de Christine Watkins.

Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 10 + 5 = ?

Articles similaires

Lire un article au hasard

J'ai vu le Christ pleurant et souffrant le martyre

Natalie Saracco   dimanche 10 juin 2018   8 commentaires   3.460

Natalie Saracco, réalisatrice française, connue en particulier pour son long métrage « La mante religieuse  » sorti en 2014, a publié un livre-témoignage « Pour ses beaux yeux. » Elle y raconte la rencontre qui a bouleversé sa vie. En 2011, alors qu'elle file vers la Normandie avec une amie, un camion les percute et leur voiture s'encastre dans la glissière centrale à 130 km/h. Natalie vit alors une expérience de mort imminente et se retrouve face au Christ « pleurant et souffrant le martyre. »

Lire la suite

Notre vie n'est pas un jeu : elle est vraiment sérieuse, et nous n'en avons qu'une

Marino Restrepo   lundi 11 novembre 2019   1 commentaire   779   partager

Nous vivons une époque de grande obscurité spirituelle, telle que l'humanité n'en a jamais connue, et le Seigneur m'a dit que cela n'irait qu'en s'intensifiant. Mais le monde n'a également jamais été aussi lumineux qu'aujourd'hui, et cela ira également en s'intensifiant. Le Seigneur rayonne en ce moment sur nous plus que jamais par le passé, parce que notre monde est en train de perdre sa lumière. Pourtant, nous ne comprenons pas Son amour.

Lire la suite

Jésus ... vous vous souvenez de Lui ?

Mark Mallett   mardi 15 janvier 2019   1 commentaire   691   partager

Jésus... vous vous souvenez de Lui ?

Je suis sarcastique, bien sûr — mais juste un peu. Parce que combien de fois entendons-nous nos évêques, nos prêtres et nos frères et soeurs laïcs parler de Jésus ? Combien de fois entendons-nous prononcer Son nom ? Combien de fois nous a-t-on rappelé le but de Sa venue, et donc, la mission de l'Église, et par conséquent notre nécessaire réponse personnelle ?

Je suis désolé, mais en ce qui concerne le monde occidental — pas très souvent.

Lire la suite