Saint Louis-Marie Grignion de Montfort : « Pourquoi les chrétiens ne s'assemblent-ils pas pour prier le Saint Rosaire ? »


Publié le dimanche 11 mars 2018

Catégorie : Vie de l'Eglise

Nombre de consultations : 351

« Le Rosaire récité en commun est bien plus terrible au démon, puisqu'on fait, par ce moyen, un corps d'armée pour l'attaquer. Il triomphe quelquefois fort facilement de la prière d'un particulier, mais, si elle est unie à celle des autres, il n'en peut venir à bout que difficilement. 

Il est aisé de rompre une [branche de houx] toute seule ; mais si vous l'unissez à plusieurs autres et en faites un faisceau, on ne peut plus la rompre. Vis unita fit fortior (L'union fait la force). Les soldats s'assemblent en corps d'armée pour battre leurs ennemis ; les méchants s'assemblent souvent pour faire leurs débauches et leurs danses ; les démons même s'assemblent pour nous perdre.

Pourquoi donc les chrétiens ne s'assembleraient-ils pas pour avoir la compagnie de Jésus-Christ, pour apaiser la colère de Dieu, pour attirer sa grâce et sa miséricorde, et pour vaincre et terrasser plus puissamment les démons ? »

(Extrait du livre « Le secret admirable du Très Saint Rosaire » par St. Louis-Marie Grignion de Montfort)

« La tromperie et le découragement du démon sont chassés par les grains du Rosaire »

Saint Louis-Marie Grignion de Montfort :

Saint Louis-Marie Grignion de Montfort« Usez de cette arme et de ces balles que sont les grains, de ses Gloria pour mettre en fuite le démon avec sa tromperie et son découragement. Usez de cette Croix. [Embrassez-la] pour réparer toutes vos faiblesses, vos imperfections et vos péchés. Priez sur ce chapelet de tout votre coeur pour tous ceux à qui vous avez fait de la peine, que vous avez mal édifiés. Ajoutez, en le récitant chaque jour, de nouveaux joyaux à votre couronne. Par ce moyen là, vous obtiendrez de Marie d'être toujours prêt au moment où il vous faudra accepter la volonté de Dieu dans la joie, l'épreuve, ou la souffrance de la séparation.

Oh, je vous en supplie, faites-lui confiance, priez-la à genoux, demandez-lui de vous regarder, de vous suivre, de vous tendre ses bras et de vous rattraper quand vous tombez et que vous échappez à l'obéissance de Dieu. Demandez-lui de vite vous ramener à Jésus et de vous aider dans toute votre vie. Si vous ne savez pas prier, levez les yeux vers Elle, elle aura pitié de vous et de votre démarche. Croyez-moi, Elle viendra vous secourir, Elle est toujours là à votre disposition et toujours prête à vous récompenser du plus petit de vos efforts. »

« Ce que le démon fut obligé de déclarer pendant un exorcisme »

Saint Louis-Marie Grignion de Montfort nous dit :

« Dans un exorcisme fameux, contraint de dire la vérité au Nom de Dieu, Lucifer fut obligé de déclarer ceci : »

« Dieu a donné à la Vierge Marie le pouvoir de nous écraser, et elle le fait grâce à la puissance du Rosaire. Le chapelet est la plus forte des prières, la plus exorcisante. C'est notre fouet, notre ruine, notre défaite. Le Rosaire nous vainc toujours ; c'est une source de grâces incroyable pour ceux qui le récitent en entier. C'est pour cela aussi que nous faisons tout pour empêcher qu'on le dise, et que nous le combattons de toutes nos forces, partout, mais surtout dans les communautés, parce que sa puissance viendrait à bout de toute résistance. Il n'existe pas de mal qui puisse résister à un Rosaire entier récité en communauté. »

Saint Jean Bosco nous dit :

« L'oeuvre salésienne repose sur le chapelet ; de cette pratique rien ne peut dispenser. Sur cette récitation quotidienne l'oeuvre est fondée. Je suis décidé à abandonner beaucoup d'autres pratiques, mais pas celle-là. Cette pratique est la ..

... Banqueroute du diable. »

Cet article m'inspire ...


de la joie
2


de l'encouragement
0


de la perplexité
0


de la tristesse
0


de la peur
0

Accueil du blog votre opinion

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page Saint Louis-Marie Grignion de Montfort : « Pourquoi les chrétiens ne s'assemblent-ils pas pour prier le Saint Rosaire ? ».

Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 7 + 2 = ?

Articles similaires

Lire un article au hasard

[VIDEO] L'Eglise en agonie... mais Satan aussi : le Triomphe est pour bientôt !

dimanche 25 août 2019   0 commentaire   672   partager

« Chers enfants, mon appel pour vous est prière. Que la prière soit joie pour vous et la couronne qui vous relie à Dieu. Petits enfants, viendront des épreuves et vous ne serez pas forts, et le péché règnera. Mais si vous êtes miens, vous vaincrez car votre refuge sera le Coeur de mon Fils Jésus. C'est pourquoi, petits enfants, revenez à la prière jusqu'à ce que la prière devienne vie pour vous, de jour et de nuit. Merci d'avoir répondu à mon appel. »

—Medjugorje, 25 juillet 2019

Lire la suite

Cardinal Burke et Mgr Schneider : clarification au sujet de la signification de la fidélité au Pape

L'Homme Nouveau   samedi 19 octobre 2019   3 commentaires   580   partager

24 septembre 2019 - Suite à leur précédente lettre ouverte où ils invitaient à « une croisade de prière et de jeûne afin d'implorer Dieu pour que l'erreur et l'hérésie ne pervertissent pas la prochaine assemblée extraordinaire du synode des évêques sur l'Amazonie », le Cardinal Raymond Burke et Mgr Athanasius Schneider ont été vivement critiqués et accusés de se positionner contre le Saint Père. Par cette seconde lettre ouverte dont le site l'Homme Nouveau publie la traduction, ils veulent rappeler leur attachement au Souverain Pontife et la signification de la fidélité au Pape.

Lire la suite

Appel aux prophètes du Christ

Mark Mallett   mardi 24 avril 2018   2 commentaires   1.041

L'amour pour le Pontife Romain doit être en nous un délice passionné, car en lui nous voyons le Christ. Si nous traitons avec le Seigneur dans la prière, nous avancerons avec un regard clair qui nous permettra de percevoir l'action de l'Esprit Saint, même face à des événements que nous ne comprenons pas ou qui produisent des soupirs ou des chagrins.

- St José Escriva, In Love with the Church, n° 13

Lire la suite