Pourquoi le monde continue-t-il de souffrir ?


Commentaires (0)

Publié le samedi 15 février 2020

Auteur / source : Mark Mallett

Catégorie : La Sainte Vierge Marie

Parce que nous n'avons pas écouté. Nous n'avons pas prêté attention à un avertissement constant du Ciel selon lequel le monde est en train de se créer un avenir sans Dieu.

Première publication le 22 décembre 2018, mis à jour aujourd'hui

Les gens n'ont aucune idée de ce qui attend ce monde, qui est comme un château de cartes en feu ; beaucoup se contentent de dormir tandis que la maison brûle. (...)

Ignorez l'appel du Ciel

Je souhaite parler à mes frères et soeurs dans l'Église qui défendent la position suivante : « Je n'ai pas besoin de croire dans les révélations privées ; elles ne sont pas nécessaires au salut. » Cela n'est que partiellement vrai. Pour reprendre les mots du Pape Benoît XIV :

On peut ne pas accorder son assentiment aux "révélations privées" sans causer de dommage direct à la foi catholique, pourvu qu'on le fasse "avec modestie, pour de bonnes raisons, et sans intention de mépris."

— BENOÎT XIV, Heroic Virtue, Vol III, p. 394 ; Pape Benoît XV, "De servorum Dei beatificatione", livre II, chap.XXXII, n°11 ; lire Petit catéchisme des révélations privées

C'est-à-dire que si nous avons des « raisons » de croire que Dieu lui-même est en train de nous parler, nous avons en fait l'obligation d'y accorder notre assentiment, en particulier lorsque cela implique des directives selon Sa Divine Volonté :

Celui à qui cette révélation privée est proposée et annoncée doit croire et obéir au commandement ou au message de Dieu, si cela lui est proposé au moyen de preuves suffisantes [d'authenticité] ... Car Dieu lui parle, ne fut-ce que par l'intermédiaire d'un autre homme [le prophète], et par conséquent attend de lui cet assentiment.

— BENOÎT XIV, citant le Cardinal de Lugo, Heroic Virtue, Vol III, p. 394

Ainsi, cette notion communément admise selon laquelle on peut simplement balayer du revers de la main les "révélations privées" est inexacte. De plus, il est faux de penser que Dieu a cessé de parler à Son Église depuis la mort du dernier Apôtre. Ce qui a plutôt cessé, c'est la « Révélation publique » du Christ relative à tout ce qui nous est nécessaire pour parvenir au salut. C'est tout. Cela ne signifie pas que le Seigneur n'a plus rien à nous dire sur la façon dont se déroulera son plan de salut, sur la façon dont s'épanouissent dans le temps les fruits de la Rédemption, ou sur la façon dont ils triompheront dans l'Église et dans le monde.

... même si la Révélation est achevée, elle n'est pas complètement explicitée ; il restera à la foi chrétienne d'en saisir graduellement toute la portée au cours des siècles.

— Catéchisme de l'Église catholique , n° 66

Jésus l'a lui-même enseigné !

J'ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l'instant vous ne pouvez pas les porter.

Jean 16: 12

Comment pouvons-nous prétendre, dès lors, que ce « encore beaucoup de choses » que Dieu a à nous dire n'est pas important ? Comment pouvons-nous simplement l'ignorer lorsqu'Il nous parle par la bouche de ses prophètes ? Cela ne nous semble-t-il pas absurde ? Ce n'est pas seulement absurde, c'est dangereux. L'humanité repose au bord d'un précipice précisément parce que nous avons perdu cette aptitude propre à l'enfance d'entendre Sa voix et de Lui obéir. Notre Seigneur n'a pas poussé des cris à Gethsémani par angoisse devant la souffrance, mais parce qu'Il voyait clairement l'avenir, que malgré Sa Passion, de nombreuses âmes le rejetteraient — et se perdraient pour l'éternité.

Une tasse de thé avec maman ?

Pourquoi Dieu envoie-t-il Sa mère sur terre pour nous parler si ce n'est pas important ? Est-elle venue prendre une tasse de thé avec ses enfants ou rassurer les petites dames âgées égrenant leur chapelet quant à la beauté de leur dévotion ? J'ai entendu ce genre de propos condescendants pendant des années.

Non, notre Sainte Mère a été envoyée par la Sainte Trinité pour dire au monde que Dieu existe, et que sans Lui, il n'y a pas d'avenir. En tant que Notre Mère, elle vient nous préparer, nous seulement pour les catastrophes vers lesquelles nous nous précipitons aveuglément, et que nous avons créées avec nos propres mains, mais pour le triomphe qui suivra si nous daignons nous abandonner entre ses mains. Je vais vous donner deux exemples pour vous faire comprendre pourquoi le fait de négliger ces "révélations privées" est non seulement insensé, mais imprudent.

Vous avez entendu parler de Fatima, mais écoutez plus attentivement ce que Notre Dame a dit :

Vous avez vu l'enfer où vont les âmes des pauvres pécheurs. Pour les sauver, Dieu veut établir dans le monde la dévotion à mon Coeur immaculé. Si l'on fait ce que je vais vous dire, beaucoup d'âmes seront sauvées et on aura la paix. La guerre [la 1ère Guerre Mondiale] va finir. Mais si l'on ne cesse d'offenser Dieu, sous le pontificat de Pie XI en commencera une autre pire encore. Lorsque vous verrez une nuit illuminée par une lumière inconnue, sachez que c'est le grand signe que Dieu vous donne, qu'Il va punir le monde de ses crimes par le moyen de la guerre, de la faim et des persécutions contre l'Église et le Saint-Père. Pour empêcher cette guerre, je viendrai demander la consécration de la Russie à mon Coeur immaculé et la communion réparatrice des premiers samedis. Si on accepte mes demandes, la Russie se convertira et on aura la paix; sinon elle répandra ses erreurs à travers le monde, provoquant des guerres et des persécutions contre l'Église. Les bons seront martyrisés, le Saint-Père aura beaucoup à souffrir, diverses nations seront détruites.

— Extrait du "Troisième mémoire" de Soeur Lucie du 31 août 1941, destiné à l'évêque de Leiria-Fatima ; message de Notre-Dame donné en 1917 ; “Le message de Fatima”, vatican.va

Malgré le "miracle du soleil" qui avait pour but de confirmer les paroles de Notre Dame, il fallut treize ans à l'Église pour approuver les apparitions, et ensuite plusieurs décennies avant que ne soit faite la [tentative de] « consécration de la Russie » (car certains contestent que cela ait été fait correctement puisque la Russie ne fut pas explicitement mentionnée dans « l'acte de consécration » de Jean-Paul II [1]) Le problème est le suivant : notre retard ou notre non-réponse a eu objectivement pour conséquence la Seconde Guerre Mondiale et la propagation des "erreurs" de la Russie — le communisme — qui fit non seulement des dizaines de millions de victimes à travers le monde, mais qui est sur le point de nous entraîner vers une Troisième Guerre Mondiale... (lire The Hour of the Sword)

Le deuxième exemple est au Rwanda. Dans les apparitions approuvées à Kibeho, les jeunes voyants eurent une vision détaillée du génocide à venir — environ 12 ans avant qu'il ne se produise. Ils transmirent le message de Notre Dame qui les appelait à la repentance afin d'éviter une catastrophe... mais le message ne fut pas écouté. De façon plus inquiétante, les voyants rapportèrent que l'appel de Marie...

... ne s'adresse pas à une seule personne et ne concerne pas seulement l'époque actuelle ; il s'adresse à tous les hommes dans le monde entier.

www.kibeho.org ; lire http://jeanabboud.org/?p=1300

Prophéties de malheurs ?

Tout cela pour dire que notre refus d'écouter la voix du Bon Berger — que ce soit par la bouche de Notre Dame ou de Ses prophètes positionnés aux quatre coins du monde — se fait à nos risques et périls. Voyez-vous, nombreux sont ceux qui considèrent ces hommes et ces femmes comme des « prophètes de malheurs ». Or la vérité est que c'est nous, et non pas eux, qui déterminons quel genre de prophètes ils sont. Si nous les écoutons [et nous convertissons], ce sont des prophètes d'espérance, de paix et de justice. Mais si nous leur tournons le dos, ils deviennent en effet des prophètes de malheurs.

C'est nous qui décidons.

De plus, je le répète : qu'est-ce qui, selon vous, ressemble le plus à « des prophéties de malheurs » — le fait d'annoncer que Notre Seigneur est sur le point de venir mettre fin aux souffrances actuelles pour instaurer la paix et la justice... ou que nous continuions à vivre sous les battements des tambours de guerre ? Que les avorteurs continuent de démembrer nos bébés et par conséquent notre avenir ? Que nos politiciens promeuvent l'infanticide et l'aide au suicide ? Que le fléau de la pornographie continue de détruire nos fils et nos filles ? Que les scientifiques continuent de jouer avec la génétique tandis que les industriels empoisonnent notre terre ? Que les riches continuent de s'enrichir tandis que les autres s'endettent davantage juste pour survivre ? Que les puissants continuent leurs expérimentations avec la sexualité et l'esprit de nos enfants ? Que des nations entières demeurent plongées dans la misère et la pauvreté tandis que les Occidentaux deviennent obèses ? Que les chrétiens [au Moyen-Orient] continuent d'être massacrés, marginalisés et que le monde n'en fasse aucun cas ? Que le clergé continue de garder le silence ou de trahir notre confiance tandis que les âmes continuent d'avancer sur le chemin de la perdition ? Qui sont les véritables prophètes de malheurs — Notre Dame et ses avertissements ou les faux prophètes de cette culture de mort ??

Préparer le chemin du Seigneur

Voix de celui qui crie dans le désert : « Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers. »

Mt 3: 3

Si vous voyagez dans les Rocheuses canadiennes, vous avez plusieurs possibilités pour les traverser. La route du sud est très raide et lente et les vents y sont très violents. La voie centrale est plus droite et nivelée. Il en va de même pour l'avenir de ce monde. C'est la réponse libre que donnera l'humanité qui déterminera le chemin que nous prendrons — soit les routes droites et nivelées de la paix et de la concorde, soit la vallée de l'ombre de la mort. Notre Dame de Fatima l'a promis : « À la fin, mon Coeur immaculé triomphera. Le Saint-Père me consacrera la Russie, qui se convertira, et il sera concédé au monde un certain temps de paix. » Mais elle n'a donné aucune garantie quant à la route que nous emprunterions pour y parvenir, car cela dépend de nous.

... la prophétie, au sens biblique, ne signifie pas prédire l'avenir, mais expliquer la volonté de Dieu pour le présent, et donc montrer la voie droite vers l'avenir.

— Cardinal Ratzinger (PAPE BENOÎT XVI), « Message de Fatima », Commentaire théologique, vatican.va

À l'heure actuelle, dans diverses parties du monde, Notre Dame continue de parler à l'Église en lui donnant des instructions précises sur ce qu'il nous faut faire à l'heure présente. Et dans l'immédiat, il s'agit de nous préparer à recevoir l'incroyable Don de la Vie dans la Divine Volonté. Mais qui écoute ? Sommes-nous encore en train de rationaliser, voire de mépriser sa voix, qui est à la fois la "houlette" et le "bâton" avec lequel le Bon Berger guide Ses brebis ? Cela semble bien être le cas, sachant que ses messages, tout en continuant de donner de l'espérance, nous mettent également en garde contre les grands dangers spirituels actuels et à venir. Ils nous avertissent que le monde arrive à un stade où, certes nous verrons le Triomphe de son Coeur Immaculé, mais celui-ci surviendra à travers les chemins escarpés et les routes sinueuses et douloureuses que nous avons refusé d'aplanir.

Celui qui entend de moi ces paroles sans les mettre en pratique est comparable à un homme insensé qui a construit sa maison sur le sable.

Mt 7: 26

Il m'a été difficile de trouver une photo pour illustrer l'article d'aujourd'hui. Celles montrant les larmes de pères, mères et enfants aux quatre coins du monde étaient déchirantes. Les gros titres des journaux ressemblent à de terribles et douloureuses lamentations d'un monde qui est soit trop entêté, trop fier, ou trop aveugle pour voir comment, après des milliers d'années de civilisation, malgré nos "connaissances" et nos "progrès", nous n'avons jamais été aussi déshumanisés. Le Ciel pleure avec nous, plus que tout parce que la possibilité de paix et de joie est toujours à notre portée — mais jamais entre nos mains.

Oh, combien le libre arbitre de l'humanité est à la fois une chose merveilleuse et cependant terrifiante ! Il a la capacité de s'unir à Dieu, par Jésus Christ, et de diviniser l'âme... ou de rejeter la Divine Volonté et de continuer à errer dans un désert à mille lieues de tout point d'eau, si ce n'est ces faux oasis qui ne font qu'attiser notre soif.

Petits enfants, gardez-vous des idoles.

1 Jn 5: 21

Dans les lectures connexes ci-dessous, vous trouverez d'autres liens d'articles (certains déjà traduits en français, ndtr) qui mettent au défi tous ceux qui, dans l'Église, croient à tort et avec trop de certitude que nous pouvons ignorer la voix du Ciel — y compris celle-ci :

Chers enfants, Je suis l'Immaculée Conception. Je viens du Ciel pour vous encourager et faire de vous des hommes et des femmes de foi. Ouvrez vos coeurs au Seigneur et faites de Lui la petite arche où la vérité sera préservée. Dans ce temps de grande confusion spirituelle, seuls seront sauvés de la grande menace du naufrage de la foi ceux qui demeurent dans la vérité. Je suis votre Mère Douloureuse et Je souffre de ce qui advient pour vous. Écoutez Jésus et Son Évangile. N'oubliez pas les leçons du passé. Je vous demande de chercher à témoigner partout de l'Amour de Mon Fils Jésus. Annoncez à tous sans peur la vérité annoncée par Mon Jésus et par le véritable Magistère de Son Église. Ne reculez pas. Vous verrez encore des horreurs de toutes parts. Beaucoup de ceux choisis pour défendre la vérité vont reculer de peur. Vous serez persécutés à cause de votre foi, mais demeurez fermes dans la vérité. Votre récompense viendra du Seigneur. Agenouillez-vous en prière et cherchez des forces dans l'Eucharistie. Ne vous découragez pas devant les épreuves qui viendront. Je serai avec vous.

— Notre Dame “Reine de la Paix” à Pedro Regis, Brésil ; son évêque continue de discerner ses messages, mais a exprimé, d'un point de vue pastoral, sa satisfaction par rapport aux fruits très positifs des apparitions qui s'y déroulent. [2]

Je ressens une certaine amertume dans la voix du Seigneur tandis que j'écris ceci ; une angoisse qui nous vient comme en écho du Jardin de Gethsémani, nous disant qu'après tant d'appels de Son amour et de Sa miséricorde, tant de grâces reçues à travers les siècles, tant de miracles que même la science ne peut expliquer, nous restons fermés, impassibles, obstinés.

Tiède.

Je te donne, mon Seigneur Jésus, le dernier mot, puisque je ne suis moi-même qu'un pauvre pécheur.

Je connais tes actions, je sais que tu n'es ni froid ni brûlant – mieux vaudrait que tu sois ou froid ou brûlant. Aussi, puisque tu es tiède – ni brûlant ni froid – je vais te vomir de ma bouche. Tu dis : « Je suis riche, je me suis enrichi, je ne manque de rien », et tu ne sais pas que tu es malheureux, pitoyable, pauvre, aveugle et nu ! Alors, je te le conseille : achète chez moi, pour t'enrichir, de l'or purifié au feu, des vêtements blancs pour te couvrir et ne pas laisser paraître la honte de ta nudité, un remède pour l'appliquer sur tes yeux afin que tu voies. Moi, tous ceux que j'aime, je leur montre leurs fautes, et je les corrige. Eh bien, sois fervent et convertis-toi.

Ap 3: 15-19

Mark Mallett
« Why the World Remains in Pain »

Articles connexes de Mark Mallett


[1] cf. “Le message de Fatima
[2] cf. spiritdaily.org

Cet article m'inspire ...


de la joie
0


de l'encouragement
23


de la perplexité
1


de la tristesse
4


de la peur
0

Accueil du blog Commenter cet article Imprimer

Vidéos

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cet article.

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Champs obligatoires

@
Pour recevoir les avis de réponse à votre commentaire si vous avez coché l'option correspondante ci-dessous.

Etre informé des prochains commentaires déposés sur cet article ?

Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 3 - 2 = ?

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page Pourquoi le monde continue-t-il de souffrir ?.

Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 3 - 2 = ?

Articles similaires

Lire un article au hasard

L'Enlèvement, la Ruse et le Refuge

Mark Mallett   samedi 9 juin 2018   4 commentaires   partager

Cette pensée m'est venue à l'esprit aussi clairement qu'un son de cloche pendant la messe : Dieu nous donne un seul refuge pour notre époque. Tout comme du temps de Noé, il n'y avait qu'une seule arche, de même aujourd'hui, une seule Arche nous est donnée pour traverser la présente Tempête qui va aller en s'intensifiant. Non seulement le Seigneur a envoyé Sa Sainte Mère pour nous avertir de la propagation du communisme à travers le monde, (cf. The Fall of Mystery Babylon) mais aussi pour nous donner les moyens de faire face et d'être protégés tout au long de cette période difficile ...

... et ce ne sera pas un "enlèvement".

Lire la suite

Une Arche les conduira

Mark Mallett   samedi 15 février 2020   0 commentaire   partager

A l'aube de chaque nouvelle ère, tout au long de l'histoire du salut, Dieu a voulu conduire Son peuple au moyen d'une arche.

Quand le Seigneur purgea la terre par les eaux du Déluge, établissant une nouvelle alliance avec Noé, c'est une arche qui transporta sa famille vers la nouvelle ère.

« Voici que moi, j'établis mon alliance avec vous, avec votre descendance après vous, et avec tous les êtres vivants qui sont avec vous : les oiseaux, le bétail, toutes les bêtes de la terre, tout ce qui est sorti de l'arche.

Gn 9: 9-10

Lire la suite

Frères car enfants d'une même Mère

Mark Mallett   mardi 8 janvier 2019   0 commentaire   partager

Tandis que nous arrivions à destination de mon trajet de quinze minutes, le jeune chauffeur de taxi, un homme trapu musulman en colère, ne mâchait pas ses mots.

« Que feriez-vous si les Américains bombardaient votre femme et vos enfants ? Que feriez-vous ?! » Il poursuivit ensuite en tentant de justifier les attentats suicides visant des cibles américaines à l'étranger. Voyant que la colère commençait à lui faire perdre la maîtrise de ses émotions, j'ai prié un instant avant de changer de sujet de conversation.

Lire la suite