Paul VI sera canonisé en octobre 2018


Commentaires (0)

Publié le mercredi 7 mars 2018

Catégorie : Vie de l'Eglise

Nombre de consultations : 387

Pietro Parolin, le cardinal secrétaire d’Etat du Saint-Siège, a confirmé la canonisation du pape Paul VI en octobre prochain, rapporte le site américain Crux le 6 mars 2018. Une annonce qui intervient alors qu’un miracle vient de lui être attribué par la Congrégation des causes des saints.

Source : cathobel.be

La cérémonie de canonisation devrait avoir lieu lors de la clôture du synode sur les jeunes et le discernement vocationnel. Un choix symbolique puisque c’est le pape Paul VI lui-même qui a créé les synodes des évêques par le motu proprio Apostolica sollicitudo en 1965, à l’issue du concile Vatican II.

Le 15 février dernier, le pape François avait confié à des prêtres du diocèse de Rome que la canonisation aurait lieu au cours de l’année 2018. Auteur de l’encyclique Humanae vitae (1968) portant sur les méthodes naturelles de procréation et le mariage, Giovanni Battista Montini avait été béatifié le 19 octobre 2014 par le pape François, lors du premier synode sur la famille. Il faudra désormais un prochain consistoire pour l’annonce officielle de la date de canonisation.

Le 6 février dernier, le site italien Vatican Insider avait annoncé la reconnaissance d’un nouveau miracle attribué à Paul VI. Le miracle validé concerne une petite fille, née en vie et en bonne santé le 25 décembre 2014. Elle a vu le jour après seulement 26 semaines de grossesse et une rupture placentaire, alors que les médecins avaient conseillé un avortement thérapeutique.

Cath.ch (imedia/ah/bh)


On connaît mieux Giovanni Battista Montini sous son nom de pape : Paul VI. Pourtant, avant d'arriver à la succession de Jean XXIII, le futur pape avait déjà un parcours riche au sein de l'Eglise catholique. A l'occasion de sa béatification, La foi prise au mot (KTO) revient sur le parcours du prélat italien en passant en revue les différentes étapes de sa vie, de son enfance à son pontificat. Déjà presque canonisé pour certains catholiques, il est qualifié par d'autres de " pape triste ", de " pape angoissé ". Plus de trente-cinq ans après sa mort, quel bilan tracer de son pontificat ? Et que sait-on de ce qui l'a précédé, la vie et la carrière de Giovanni Battista Montini ? Deux biographes du nouveau bienheureux viennent éclairer cette vie : Philippe Chenaux, professeur d'histoire contemporaine à l'Université pontificale du Latran, et Christophe Henning, journaliste à Pèlerin.

Cet article m'inspire ...


de la joie
0


de l'encouragement
0


de la perplexité
0


de la tristesse
0


de la peur
1

Accueil du blog votre opinion

Vidéos

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cet article.

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Champs obligatoires

@
Pour recevoir les avis de réponse à votre commentaire si vous avez coché l'option correspondante ci-dessous.

Etre informé des prochains commentaires déposés sur cet article ?

Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 4 - 2 = ?

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page Paul VI sera canonisé en octobre 2018.

Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 4 - 2 = ?

Articles similaires

Lire un article au hasard

Le pape a lancé le pré-synode des jeunes, à Rome

vendredi 23 mars 2018   0 commentaire   355   partager

C'est une première ! Depuis lundi, des jeunes du monde entier préparent au Vatican le synode des évêques sur les jeunes qui se tiendra en octobre.

Près de 300 jeunes de 130 pays, dont 45 francophones, ont rejoint Rome, lundi 19 mars. Ils ont été invités par le pape François, pour apporter leurs contributions au Synode qui réunira les évêques en octobre sur le thème : Les jeunes, la foi et le discernement vocationnel.

Lire la suite

Critiquer nos bergers

Mark Mallett   samedi 1 juin 2019   0 commentaire   1.171

Nous vivons des temps de grandes tensions. Notre capacité à échanger des idées et opinions, de débattre posément sur des sujets de désaccord appartient, pour ainsi dire, à une époque révolue. [1] Cela fait partie de la puissante tempête et de la désorientation diabolique qui déferlent sur le monde tels un ouragan de plus en plus violent. L'Église n'y échappe pas, tandis que nous voyons la colère et la frustration s'intensifier contre le clergé. Certes, nous sommes encore capables de discuter et débattre sereinement, mais trop souvent, en particulier sur les réseaux sociaux, la situation s'avère tout sauf saine.

Lire la suite

Réflexion sobre au sujet de ces idoles

Mark Mallett   samedi 26 octobre 2019   0 commentaire   814   partager

Cela devait être une cérémonie inoffensive de plantation d'un arbre, une consécration à Saint François du Synode sur l'Amazonie. L'événement n'était pas organisé par le Vatican mais par l'Ordre des Frères Mineurs, le Mouvement mondial catholique pour le climat (GCCM) et le REPAM (Réseau ecclésial pan-amazonien). Le Pape ainsi que d'autres membres de la hiérarchie se sont réunis dans les jardins du Vatican avec des indigènes d'Amazonie. Un canoë, un panier, des statuettes en bois représentant une femme enceinte et d'autres « artéfacts » ont été placés devant le Saint-Père. Cependant, ce qui s'est passé ensuite a provoqué une onde de choc dans toute la chrétienté : plusieurs personnes présentes se sont soudainement inclinées devant les « artéfacts ». Cela ne semblait plus être un simple « geste visible d'une écologie intégrale », comme l'affirmait le communiqué de presse du Vatican, mais cela avait toutes les apparences d'un rituel païen. La question centrale est immédiatement devenue la suivante : « Qui ces statuettes représentaient-elles ? »

Lire la suite