Nicolas Senèze : En Amérique, les opposants au Pape ont ouvert "une guerre culturelle"


Commentaires (5)

Publié le lundi 30 septembre 2019

Auteur / source : RCF

Catégorie : Église et papauté

Nombre de consultations : 395

Dans son ouvrage "Comment l'Amérique veut changer de pape", Nicolas Senèze enquête sur une frange catholique ultra-conservatrice qui a demandé la démission du Pape François.

Mgr Vigano : l'ancien nonce qui ne voulait plus du Pape

Durant l'été 2018, Mgr Vigano envoie une lettre au Pape, l'accusant ainsi que d'autres cardinaux, d'avoir couvert un cardinal soupçonné d'être un prédateur pédophile, exigeant ainsi la démission immédiate des responsables. Pour Nicolas Senèze, correspondant permanent de La Croix au Vatican « on n'a jamais vu ça dans l'Eglise, un nonce qui appelle le Pape à démissionner. »

D'autant plus qu'une coalition d'évêques américains semble se mettre en place, à la suite de l'ancien nonce, le bruit se répand et « 20 ou 25 évêques aux Etats-Unis expliquent que ce que dit Mgr Vigano est intéressant, que ce n'est pas tout à fait faux. »

Le Pape François, interrogé à ce sujet refuse de répondre, mais il ouvre la porte aux journalistes. Une ouverture dans laquelle Nicolas Senèze s'est engouffré.

« Follow the money » : l'argent au coeur de la polémique

Derrière les évêques américains, c'est tout un mouvement laïc d'entrepreneurs « engagés contre Obama », qui veut ouvrir « une guerre culturelle » contre le Pape. Ce sont des catholiques paradoxaux, défenseurs d'une culture américaine : « Ils sont catholiques mais ils partagent le rêve américain, ils sont pro-vie mais défendent la peine de mort. »

La défense des victimes de pédophilie paraît être, dans cette histoire, un « écran de fumée » tentant de dissimuler une inquiètude plus profonde : ce Pape lutte contre le système économique et financier américain, il s'en prend donc directement à ces entrepreneurs.

Vers un nouveau schisme de l'Église catholique ?

Schisme « c'est un mot qui revenait très souvent dans les couloirs du Vatican, l'année dernière », cependant les évêques américains ont baissé les armes face à François. Leur nouveau combat est ailleurs, ils préparent le terrain pour le prochain Pape, établissant des dossiers, récupérant des informations afin de « dégommer tous les cardinaux qui pourraient continuer la réforme de François. »

Mais le Pape François, lui, a un souci plus pressant, celui de répondre aux attentes des catholiques aujourd'hui, déçus, dégoûtés par les affaires de pédophilie, d'abus sexuels et qui sortent à petits pas de l'Eglise. Et c'est ce mouvement que Nicolas Senèze appelle « le schisme silencieux de tous ceux qui ne trouvent plus l'Eglise crédible. »

Ecouter l'entretien complet


Source : RCF

Lire aussi :

Y a-t-il complot contre le pape, depuis les États-Unis ?

Source : lavie.fr

Alors que François vient d'affirmer qu'il n'a « pas peur du schisme », La Vie a lu attentivement le livre de Nicolas Senèze qui lance la polémique.

Dollars, sexe, trumpisme et cardinaux : le cocktail est explosif, surtout quand on l'agite. Depuis Rome, où il est le correspondant de La Croix, Nicolas Senèze en observe, effaré, les effets. Le catholicisme étatsunien, épiscopat en tête, est dominé par un courant conservateur qui voue le Pape François aux gémonies. L'argent de la vieille élite catholique coule à flot pour financer de Washington à Rome un agenda réactionnaire. Rien ne compte, en dehors de la pureté du combat pro-life, qui aboutit sous Donald Trump à la nomination de deux juges dévoués à la Cour suprême. A travers le « Red Hat Report » une campagne de désinformation est même officiellement lancée, afin d'empêcher qu'un nouveau Bergoglio soit élu au prochain conclave. Matériellement prospère, le catholicisme américain est spirituellement à l'agonie.

S'agit-il carrément de faire sauter François ? « Pousser le Pape vers la sortie et peser sur le conclave en tenant de décrédibiliser ses principaux successeurs potentiels, susceptibles de continuer le processus de réforme qu'il a engagé, n'est pas autre chose qu'une tentative de putsch », affirme Nicolas Senèze, qui fait du brûlot anti-François publié en 2018 par l'ancien nonce à Washington, Mgr Vigano, le premier acte de ce coup rampant. De fait, Vigano, soldat perdu de l'institution, se situe au cœur d'un réseau ultra-conservateur qui veut s'emparer de la lutte contre les abus sexuels et instrumentaliser la question de l'homosexualité pour pousser le Pape à bout. Mais le plus fragile est justement la force accrocheuse du titre, et les mots chocs de « putsch » et de « schisme », que l'on voudrait étayés par de véritables révélations plus que par un faisceau de présomptions. Une chose, en effet, est de déstabiliser le Pape ou simplement de lui résister, même malignement ; autre chose est de monter un coup d'État à Rome ou de vouloir créer une autre Église. Et le fait que le Pape argentin ait récemment repris à son compte la terminologie anti-gringos en ajoutant qu'un schisme ne lui fait pas peur n'enlève rien à cette perplexité.

L'intérêt du livre se situe en revanche dans la très soigneuse cartographie d'une certaine ploutocratie réactionnaire, aux antipodes d'une « Église pauvre pour les pauvres » et bien décidée à ne pas remiser les armes de la « guerre culturelle ». Nicolas Senèze montre un catholicisme pharisien, gangrené par le puritanisme et par l'argent autant et plus que par les abus sexuels dont il fait mine désormais de s'indigner après les avoir ignorés ou étouffés. Et vraiment, c'est assez !

Note et avis de Pierre et les Loups :

Il faut bien distinguer entre le Pape François (Vicaire du Christ et de la véritable Eglise) et certains évêques aujourd'hui qui sont en train de se bâtir une fausse Église (voir aussi l'actualité de l'Église en Allemagne) que de plus en plus de catholiques ayant apostasié (cf. augmentation des demandes de débaptisation) risquent de rejoindre et qui sera bientôt dirigée par le Faux prophète au service de l'Antéchrist.

Certaines prophéties crédibles (à prendre avec des pincettes mais l'actualité semble leur donner toujours plus de crédibilité) annoncent d'ailleurs que le Pape légitime (François) devra fuir Rome et qu'il sera annoncé au peuple de Dieu qu'il sera décédé à l'étranger, alors qu'il sera toujours en vie mais en captivité. C'est peut-être à ce moment que sera élu le Faux prophète à la tête de la fausse église, celui-ci prétendra alors être le nouvau Pape régnant légitime. Or aucun conclave valide (approuvé par le Ciel) ne peut avoir lieu à moins que le Pape régnant décède ou renonce à sa charge (comme le fit Benoît XVI).

Mais rassurons-nous, si tel devait être le cas, le Ciel s'assurera que les catholiques fidèles sachent (intérieurement) qu'il s'agit d'un faux conclave et que le véritable Pape est toujours en vie quelque part, et qu'il nous faudra lui rester soumis ainsi qu'au Christ "en esprit et en vérité", car c'est alors que la véritable église ne sera pus visible (éclipsée) en devenant toute intérieure, avant de recommencer de zéro comme nous l'annonçait le Cardinal Ratzinger (Benoît XVI), c'est alors seulement que surviendra le Triomphe du Coeur Immaculé de Marie, la mort du Faux prophète et de l'Antéchrist, et l'entrée du peuple de Dieu dans la nouvelle ère de paix promise à Fatima.

La Bienheureuse Anne-Catherine Emmerich a vu cette fausse église en vision :

« J'ai vu également la relation entre les deux papes ... J'ai vu combien seraient néfastes les conséquences de cette fausse église (attention, ne pas croire certains faux prophètes qui prétendent qu'il s'agit de celle du Pape François, qui est celle du Christ !!). Je l'ai vue augmenter de dimensions; des hérétiques de toutes sortes venaient dans la ville (de Rome). Le clergé local devenait tiède, et j'ai vu une grande obscurité » (13 mai 1820).

« Je vois le Saint-Père dans une grande angoisse. (Sans doute Benoît XVI qui doit en effet être bien angoissé au vu de l'actualité et des attaques contre le Vicaire du Christ...) Il habite dans un bâtiment autre que celui d'avant et il n'y admet qu'un nombre limité d'amis qui lui sont proches. Je crains que le Saint-Père ne souffrira beaucoup d'autres épreuves avant de mourir. Je vois que la fausse église des ténèbres fait des progrès (que certains dans leur aveuglement associent à tort à celle du Pape François mais l'actualité en 2019 nous montre que cette fausse église commence à se former et à apparaître au grand jour en Allemagne et aux Etats-Unis), et je vois l'énorme influence qu'elle a sur les gens » (10 Août 1820).

« Et puis, j'ai vu que tout ce qui concernait le protestantisme prenait progressivement le dessus et la religion catholique tombait dans une décadence complète. La plupart des prêtres étaient attirés par les doctrines séduisantes mais fausses de jeunes enseignants, et tous contribuaient à l'œuvre de destruction. En ces jours, la foi tombera très bas, et elle ne sera conservée que dans quelques endroits, quelques maisons et quelques familles que Dieu a protégés des désastres et des guerres » (1820).

« Je vis que beaucoup de pasteurs se sont laissé entraîner dans des idées qui étaient dangereuses pour l'Église. Ils construisaient une Église grande, étrange et extravagante ».

« Tous devaient y être admis, pour être unis et avoir des droits égaux: évangéliques, catholiques et sectes de toutes dénominations. Telle devait être la nouvelle Église ... Mais Dieu avait d'autres projets » (22 Avril 1823).

— Prophétie de la Bienheureuse Anne-Catherine Emmerich au sujet d'un probable schisme et de la création d'une fausse église (ou de plusieurs fausses églises ? Une progressiste naissant en Allemagne, l'autre conservatrice aux Etats Unis ?) au moment où l'on verra la coexistence de deux Papes (Pape régnant et Pape émérite ?)

Pour connaître ces "projets de Dieu", demeurons fidèles au Papes François et restons dans l'Eglise du Christ.

Entrez par la porte étroite. Elle est grande, la porte, il est large, le chemin qui conduit à la perdition ; et ils sont nombreux, ceux qui s'y engagent. Mais elle est étroite, la porte, il est resserré, le chemin qui conduit à la vie ; et ils sont peu nombreux, ceux qui le trouvent. Méfiez-vous des faux prophètes qui viennent à vous déguisés en brebis, alors qu'au-dedans ce sont des loups voraces. C'est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez... Ce n'est pas en me disant : “Seigneur, Seigneur !” qu'on entrera dans le royaume des Cieux, mais c'est en faisant la volonté de mon Père qui est aux cieux.

Mt 7: 13-21

La Vierge des Douleurs à l'Escorial en Espagne :
« Le Saint Père est toujours dirigé par l'Esprit Saint »

De l'ouvrage « L'Escorial - Messages 1985 - 1991  » :

« [...] Que d'ignorance ! Comment pensez-vous qu'un dirigeant de l'Église puisse être élu par les hommes ?

Le Saint Père est toujours dirigé par l'Esprit Saint. Quand un Pape est élu sur la Terre, c'est l'Esprit... l'Esprit divin qui le choisit pour qu'il puisse diriger l'Église, parce que l'Église est sainte et pour la diriger il faut nommer un homme saint.

L'Église sera conduite par un homme consacré à Dieu, même si ce sont les laïcs qui vont relever l'Église ; l'essentiel c'est qu'il doit être un homme choisi par Dieu et qui Lui a consacré sa vie ».

— extrait du message donné le 6 octobre 1990, page 224

Cet article m'inspire ...


de la joie
1


de l'encouragement
16


de la perplexité
7


de la tristesse
4


de la peur
0

votre opinion

Faire connaître ce blog : Télécharger les visuels de Pierre et les Loups

Télécharger les visuels de Pierre et les Loups

A imprimer ou à partager sur Internet !

Vidéos

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Commentaire laissé par le

PACE E BENE
Comme la salutation l'indique, ce Bonjour, est franciscain, plus précisément de L'Ordre Franciscain Séculier,& nous devons obéissance & respect au Pape François que j'estime & pour lequel je prie.
lorsqu'il a pris le nom de François, je l'avais prédit à mon épouse, que le nouveau Pape choisirait cette appellation car notre Ste Eglise Catholique a besoin de retour aux sources... Et qui de mieux que St François d'Assise pour ce faire ?!
En outre je ne suis pas du tout pessimiste, mais je partage vos pensées, & la fausse église arrive à grands pas, grâce à ces écrivaillons & blogueurs blogueuses comme Jeanne Smits et tant d'autres qui en veulent à mort à Notre Bon Pape François!!
ce sont des "Calvin" en puissance et ils n'augurent rien de bon...!!
Etant handicapé depuis 15 ans et alité à vie depuis plus de 10 ans, j'ai le temps, surtout le matin car l'après midi je suis trop fatigué et les douleurs sont telles que je dois forcer sur la morphine et comme j'en prends 3 grammes 40 / jour au minimum, mon esprit n'est plus à la lecture ni autre..... juste des documentaires TV et des vidéos sur nos Saints et autres sujets religieux ou historiques.... Mais je vois les dégâts de la société Étasunienne, avec de plus en plus de pauvres, de plus en plus de racisme, des prisons bondées, des gens à la rue par millions..... bref leur société est une catastrophe et je ne parle pas des universités gangrenées par les lobbys LGBT.....(ABC.....XYZ pour être sûr de ne pas en oublier), la théorie du genre,, les procès pour un oui ou un non ..... etc.....
LEUR ÉVÊQUES, PRÊTRES ET AUTRES RELIGIEUX DE TOUS POILS N'ONT-ILS PAS DE QUOI S'OCCUPER AVEC TOUTE CETTE MISÈRE PHYSIQUE ET MORALE ???!!!!

il y aurait tant à dire.....
Bref il me reste à vous remercier pour vos écrits, que j'ai découvert il y a quelques mois, et j'ai envie de vous offrir un petit texte de Bernanos sur "comment réformer l'Eglise".
En union de Prières.
patrick-Marie

"Comment Réformer L'Église ?
On ne réforme L’Église qu’en souffrant pour elle, on ne réforme L’Église visible qu’en souffrant pour L’Église invisible.
On ne réforme les vices de L’Église qu’en prodiguant l’exemple de ses vertus les plus héroïques.
Il est possible que Saint François d’Assise n’ait pas été moins révolté que Luther par la débauche et la simonie des prélats.
Il est même certain qu’Il en a plus cruellement souffert. Mais Il n’a pas défié l’iniquité, Il n’a pas tenté de lui faire front, Il s’est jeté dans la pauvreté, Il s’y est enfoncé le plus avant qu’Il a pu, avec les siens, comme dans la source de toute rémission, de toute pureté.
Au lieu d’essayer d’arracher à L’Église les biens mal acquis, Il l’a comblée de trésors invisibles, et sous la douce main de Ce Mendiant, le tas d’or et de luxure s’est mis à fleurir comme une haie d’avril.
En pleine crise de la poésie, Ce Qui Importe n’est pas de dénoncer les mauvais poètes ou même de les pendre, C’est d’Écrire de Beaux Vers, de Rouvrir les Sources Sacrées.
Bernanos"

Commentaire laissé par le

A toutes époques il y a eu des "opposants au Pape" . Qui que cela fut. Il n'y a rien de nouveau sous le soleil! N'ayons pas peur. Depuis la nuit des temps, nous avons un ennemi "ancestral" d'un orgueil sans mesure et connu de tous. Son orgueil le pousse à vouloir évincer Dieu, être son égal!! Il ne nous aime pas puisque nous sommes les enfants de Dieu!
Notre arme infaillible est la prière et le retour massif à l’Église. Il faut remplir les églises. Arrêter les critiques. Faire confiance au Ciel. La vierge Marie demande quelque chose d'important à Medjugorje: "arrêter de critiquer vos prêtres, cardinaux, Pape". C'est Dieu qui vous les envoie". Ne les jugeons pas. Confions les à Dieu. A Marie.
Si nous voulons une Église - ici sur terre - heureuse, prospère, nous devons impérativement prier Dieu avec confiance car, les réformes, c'est LUI seul qui sait pourquoi nous devons les vivre. et seul l'amour nos sauvera. Ayons confiance au Pape et prions pour lui. Pour les prêtres, religieux, évêques, cardinaux. Ils en ont bien besoin.

Comme disait le cardinal Robert Sarah dans son livre "Le soir approche et déjà le jour baisse":
"- Je crois que nous sommes parvenus à un tournant de l'histoire de l'Église. Deux perspectives s'offrent à nous. Soit nous continuons à prétendre sauver l' Église par nos restructurations qui ne font qu'ajouter des surcharges trop humaines à son essence divine, soit nous décidons de nous laisser sauver par l'Église, ou plutôt par Dieu agissant en elle, et alors nous aurons à trouver les moyens de notre conversion. Nous sommes peut-être à la veille d'une grande réforme de l'Église. Les historiens analysent ces moments de la vie de l'Église comme des changements structurels. Je crois en réalité que ce sont les saints qui changent les choses et qui font avancer l'histoire. Les structures suivent, elles ne font que pérenniser l'action des saints. (Qui prétend réformer l'Église par les mêmes moyens qu'on réforme une société temporelle non seulement échoue dans son entreprise, mais finit infailliblement par se trouver hors de l'Église (...). écrivait Bernanos). On ne réforme les vices de l'Église qu'en prodiguant l'exemple de ses vertus les plus héroïques. La route sera peut-être longue et la purification douloureuse. Mais nous savons que Dieu n'abandonne pas son Église. Car si nous (humains) ne sommes pas tout à fait saints, l'Église l'est. Et "si Dieu est pour nous, qui sera contre nous?" (RO 8,31).

Faisons confiance surtout en Dieu. C'est vraiment la prière qui nous sauvera. Que toutes les informations très importantes qui nous sont transmises par le biais de ce blog nous pousse surtout à revenir à l'essentiel; l'Eglise. A apporter autour de nous la paix et beaucoup d'amour. Cela ne peut se faire que si nous fréquentons Dieu dans Sa Maison et que nous prions, ne comptant que sur Lui pour nous sortir de tous les complots tendus par l'Ennemi attitré de Dieu et le nôtre (puisque nous sommes les enfants de Dieu).

Commentaire laissé par le

Notre Seigneur Jésus à Vassula Ryden : ceux qui s'opposent à Pierre s'opposent à Mon Eglise, à Ma Loi, ils s'opposent à Moi leur Seigneur et Dieu

De l’œuvre de la « Vraie vie en Dieu » :

- extrait du message donné le 21 juin 1988, cahier 25, pages 257 et 258 du "One book" :

Vassula Ryden : « Seigneur ? ».

Notre Seigneur Jésus : « Je suis. Prie pour le Renouveau de Mon Eglise. Prie pour ces âmes qui s'opposent à Pierre [c'est à dire tous les Papes, successeurs de Pierre jusqu'à la fin du monde, avec actuellement le Saint Père François]. Prie pour ceux qui tentent de réduire Pierre au silence. Maintenant les jours sont comptés et Mon Ame est submergée de tristesse, Mon Sacré Coeur est imprégné d'amertume, Mon Ame languit pour qu'ils se rendent compte de leur Erreur. Ceux qui s'opposent à Pierre, s'opposent à Mon Eglise ; ils s'opposent à Ma Loi, ils s'opposent à Moi leur Seigneur et Dieu. Ils condamnent Pierre-De-Mes-Agneaux, condamnant ainsi Ma Loi. Aveuglés par la Vanité elle-même, ils ne voient plus qu'en condamnant Pierre, ils ne suivent pas la Loi, mais deviennent au contraire les juges de Ma propre Loi ! Oh ! écoutez ce que l'Esprit dit à l'Eglise !

Reviens, reviens, bien-aimé (1). C'est Moi le Seigneur qui ai choisi Pierre, Pierre qui aujourd'hui porte le nom de Jean-Paul II. Je te le dis, bien-aimé, Mon Sacré Coeur l'a choisi. Reviens. Réconcilie-toi pour Mon Amour, bien-aimé. Moi le Seigneur, Je te pardonnerai tes péchés et te purifierai. REVIENS !

Retournez tous à Pierre, car c'est Moi votre Dieu qui l'ai choisi. C'est Moi qui lui ai donné une langue de disciple et, par Moi, il est capable de répondre aux épuisés.

Note :

(1) : « Jésus s'adresse à Monseigneur Lefèbvre ».

Source : jeanderoquefort.free.fr

Lire aussi :

La Très Sainte Vierge Marie à Sulema : un des signes précurseurs du retour du Christ en gloire est la persécution de ceux qui resteront fidèles à Jésus et à son Evangile, l'opposition au Pape François et le refus de son magistère

Notre Seigneur Jésus à la Bienheureuse Conchita Carbrera de Armida : Dans mon Église toutes les volontés et opinions doivent être semblables à celles du Pape

Notre-Dame des Cieux à Zaro (Ischia - Italie)

"Ma Fille, à Saint Pierre, il y aura une grave et terrible scission. Regarde, les murs sont tachés de sang, le sang des martyrs, il y aura le chaos. Si vous ne priez pas, tout cela se produira très bientôt.

Commentaire laissé par le

Ce sont les Pomoteurs du Mondialisme Babélien (Franc Maçonnerie - Illuminati - Communisme) qui dirigent le monde. Il y a de vrais prophètes, malheureusement, ceux qui se disent chrétiens catholiques les rejettent (ex. : Luz de Maria/Costa Rica - Edson Glauber/Brésil). Lisez les messages. Vous comprendrez mieux ce qui se passe depuis un bon moment. Nous sommes à la fin des temps. Apocalypse/5ème sceau. Le micro-puce RFID est chez nous en France, et bien sûr dans d'autres pays.

Jésus s'apprête à ouvrir le 6ème sceau MAIS......

Obéissons à la Sainte Vierge : "Je vous en supplie mes enfants, revenez vers Mon Fils, revenez à Dieu avant que...Je vous aime, je vous aime..."Elle insiste également que nous ne cessions pas de prier le Rosaire chaque jour.

Elle dit également ceci : "QUE VOS BOUCHES SOIENT FERMEES A TOUT JUGEMENT, SEUL DIEU A LE DROIT.

Le Pape François a été élu par l'Esprit Saint comme tous les Papes. Sachez que les péchés contre l'Esprit Saint sont Irrémissibles.

Le Saint Père est protégé. Il ira jusqu'au bout de sa Mission. Sincèrement, je n'aimerais pas être à sa place...

Faites connaissance avec le Vrai Pape Francesco : "A la source du Pape François" - youtube/vidéo

Je m'arrête, trop long............

Commentaire laissé par le

Je viens de regarder la vidéo je constate quand même que depuis Vatican 2 il se passe énormément de choses : le pape Benoît XVI était encore accroché quand même si je peux utiliser ce terme- à une Église tournée vers le passé.... Tout en ne réfutant pas les offices auxquels on assiste aujourd'hui.
J'adhere autant à ce pape qu'à François : je n'habite pas la France où il y a beaucoup de Messes Traditionnelles base il ne faut pas tomber dans l'excès non plus et l'Amérique c'est encore autre chose puisque vous n'êtes pas sans savoir qu'il y a des écoles dites " chrétiennes",des banques etc....non des Catholiques. Maintenant je me demande pourquoi il y a tout d'un coup cette volonté américaine contre ce pape ci?
Évidemment le pape François tu as toujours dit très clairement ce qu'il pensait scandale, traitement de l'argent en sous main, ce qui avait d'ailleurs déjà provoqué à Rome un remous des cardinaux et des autres hiérarchies.
Pape François parle, agit un peu comme Jésus sans langue de bois.
Il a refusé tout honneur et toute pompe, il a aussi rencontré beaucoup de sympathie.
Moi je viens d'un petit pays où les messes d'autrefois ne sont plus légion... Je ne comprends pas ce remou Américain.... D'après ce que j'ai entendu cela ne date pas d'hier.
Ne reviendrons nous jamais vers un Catholicisme avec un réel respect de Dieu dans les Offices?
Personnellement j'ai bien peur que ce ne soit plus le cas et quand au schisme dont le pape François parle : il n'y croit pas du tout.
Moi je crois que si l'on avait perduré une tradition comme les Catholiques Orthodoxes,
Il n'y aurait jamais eu de schisme dans le passé....
Évidemment maintenant on peut toujours laisser courir n'importe quelle supputation mais il n'empêche que cela me fait peur.

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Champs obligatoires

@
Pour recevoir les avis de réponse à votre commentaire si vous avez coché l'option correspondante ci-dessous.

Etre informé des prochains commentaires déposés sur cet article ?

Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 6 - 4 = ?

Recommander cette page

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page Nicolas Senèze : En Amérique, les opposants au Pape ont ouvert "une guerre culturelle".

Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 6 - 4 = ?

Articles similaires

Lire un article au hasard

Un pape noir ?

Mark Mallett   vendredi 25 janvier 2019   1 commentaire   1.029

Depuis la renonciation du Pape Benoît XVI, j'ai reçu plusieurs courriels me posant des questions au sujet de prophéties relatives à la papauté, depuis Saint-Malachie jusqu'à des révélations privées contemporaines. Les plus remarquables sont des prophéties modernes qui se contredisent complètement les unes par rapport aux autres. Un "voyant" avait affirmé que Benoît XVI serait le dernier vrai pape et que les prochains papes ne viendront pas de Dieu, tandis qu'un autre parle d'une âme qui serait choisie pour diriger l'Église à travers des tribulations. Je peux vous dire aujourd'hui qu'au moins une des "prophéties" ci-dessus est en contradiction directe avec la Sainte Écriture et avec la Tradition.

Lire la suite

François, un prophète mal compris

Mark Mallett   mercredi 8 mai 2019   0 commentaire   751

Les mails qui m'ont été envoyés en réponse à mon article Comprendre François ne pouvaient être plus variés. Depuis ceux qui me disent que c'était l'un des articles les plus pertinents qu'il leur ait été donné de lire au sujet du Pape, jusqu'à ceux qui m'avertissent que j'ai été trompé. Oui, c'est précisément la raison pour laquelle j'ai répété inlassablement que nous vivons des « temps dangereux ». C'est parce que les catholiques sont de plus en plus divisés entre eux. Une fumée de confusion, de méfiance et de suspicion continue de s'infiltrer à travers les murs de l'Église.

Lire la suite

Ambiguïtés papales

Mark Mallett   samedi 29 septembre 2018   0 commentaire   560

Voici une réponse globale apportée à de nombreuses questions légitimes que se posent bien des catholiques concernant le pontificat turbulent du Pape François. Je m'excuse si ce qui suit est un peu plus long que d'habitude. Mais cela devrait répondre à plusieurs de vos questions...

Lire la suite