Michael D. O'Brien - « Les Enfants des Derniers Jours »


Commentaires (0)

Publié le samedi 24 mars 2018

Catégorie : Culture, littérature, cinéma

Nombre de consultations : 244

« Les Enfants des Derniers Jours » (Children of the Last Days) n'est pas le titre d'un roman, mais plutôt un nom regroupant une série de sept romans écrits par l'auteur et artiste catholique canadien, Michael D. O'Brien. Ce dernier a également écrit plusieurs autres romans, tous publiés en anglais aux éditions Ignatius Press. Certains ont été traduits en français et sont disponibles aux éditions Salvator en France.

Ayant découvert récemment et dévoré l'édition anglaise de l'histoire du « Père Élie (Elijah) - Une Apocalypse » je ne peux m'empêcher de vous inviter à découvrir à votre tour les romans de cet auteur catholique !

Je vais vous présenter aujourd'hui l'édition anglaise de ses romans. D'une part tous n'ont pas encore été traduits en français, mais surtout je suis de ceux qui pensent qu'il est infiniment préférable de lire un roman - dans la mesure du possible - dans la langue de son auteur en évitant les traductions qui ne rendent pas toujours fidèlement la pensée de celui-ci ; surtout dans le cas de romans aussi complexes que ceux écrits par le présent auteur.

Malgré tout, que ce soit en anglais ou en français, je ne saurais trop vous conseiller de découvrir les romans de Michael D. O'Brien, et si vous comprenez l'anglais, de vous tourner vers l'édition anglaise qui a un autre mérite, celui de proposer de magnifiques couvertures illustrées par l'auteur lui-même !

La plupart des romans de O'Brien peuvent être lus indépendamment les uns des autres. Cependant, il est préférable de lire les trois premiers romans de la liste ci-dessous l'un à la suite de l'autre étant donné qu'il s'agit d'une saga racontant l'histoire d'une famille. De même il est plus logique de lire le « Père Élie : une apocalypse » et « Père Élie à Jérusalem » l'un à la suite de l'autre car ce sont deux histoires qui se suivent. « La Librairie Sophia  » peut être lue avant ou après même si les événements qui y sont racontés se déroulent avant ceux du Père Élie.

Strangers and Sojourners

Strangers and SojournersTitre français : « Etrangers et de passage » - Editions Salvator
Nombre de pages : 573

C'est en Colombie Britannique que se déploie le premier volet d'une grande trilogie épique de près de 1800 pages qui retrace, sur un siècle et quatre générations, la vie d'une famille d'exilés. Débutant en 1900 et se concluant par les événements culminants menant au millénium, la série suit Anne et Stephen Delaney et leurs descendants tandis qu'ils vivent les événements tumultueux du XXème siècle.

Anne est une femme anglaise très cultivée qui arrive en Colombie-Britannique à la fin de la Première Guerre Mondiale. Élevée dans une famille de spiritualistes et de socialistes fabiens, elle a fui la civilisation pour se lancer dans l'aventure. Elle finit par rencontrer et épouser Stephen, un colon trappeur et immigrant irlandais qui fuit un violent passé. Ce roman nous conte le cheminement progressif des âmes plongées dans le désespoir et l'incrédulité avant d'embrasser la foi, l'espérance et l'amour, mais aussi la psychologie de la perception et les questions ultimes de la vie, de la mort et du mystère de l'existence.

Entremêlé de paysages d'Irlande, d'Angleterre, de Pologne, de Russie et de Belgique pendant les deux Guerres Mondiales, Etrangers et de passage est un conte qui traite de l'extraordinaire caché dans l'ordinaire. Il nous parle du courage et de la peur, du triomphe de l'esprit humain.

Lire les avis des lecteurs sur goodreads.com (anglais)

Eclipse of the Sun

Eclipse of the SunTitre français : non encore traduit
Nombre de pages : 857

Ce roman au rythme trépidant et invitant à la réflexion est le deuxième d'une trilogie qui suit Etrangers et de passage. Michael O'Brien présente l'histoire dramatique d'une famille qui se retrouve sur le chemin d'un gouvernement totalitaire. Se déroulant dans un avenir proche, l'histoire décrit la montée au pouvoir d'un État policier en Amérique du Nord dans lequel chaque niveau de la société est infecté par la propagande, la confusion et la désinformation.

Peu de gens sont en mesure de reconnaître ce qui se passe parce que la culture du monde occidental a été déformée par une atteinte généralisée aux absolus moraux. Dans ce contexte, la famille Delaney de Swiftcreek, vivant en Colombie-Britannique, est rudement touchée lorsque le père de la famille, le rédacteur d'un petit journal qui ose dire la vérité, est arrêté par le redoutable Bureau de la Sécurité Intérieure. Les aînés de ses enfants fuient dans la forêt du Nord, accompagnés de leur arrière-grand-père et d'un prêtre âgé, le père Andrei. Leur petit frère Arrow devient aussi un fugitif alors que le gouvernement cherche à se débarrasser de tous les témoins, et à éradiquer toute preuve de ses objectifs ultimes.

À mesure qu'O'Brien rassemble les différents volets de la saga dans un apogée effrayant mais touchant, il pénètre au coeur des ténèbres grandissantes en Amérique du Nord, tout en examinant les événements s'étant déroulés précédemment. Le lecteur sortira de ce roman troublant avec un certain nombre de questions urgentes : Sommes-nous à cette époque décisive de l'histoire ? Vivons-nous dans une terreur pessimiste, ou avec un réalisme chrétien fondé sur l'espérance ? Ce roman nous conte la victoire du faible sur le puissant, du courage sur la terreur, du bien sur le mal, et, surtout, le triomphe de l'amour.

Lire les avis des lecteurs sur goodreads.com (anglais)

Plague Journal

Plague JournalTitre français : non encore traduit
Nombre de pages : 275

Plague Journal (lit. Journal de la Peste) est le troisième roman de Michael O'Brien dans la collection Children of the Last Days. Le personnage principal, Nathaniel Delaney, rédacteur en chef d'un journal de province, est sur le point de faire face à la plus grande crise de sa vie. Au moment où le roman commence, des événements inquiétants se produisent dans toute l'Amérique du Nord, mais peu d'entre eux arrivent jusque sur la place publique. Se déroulant dans un avenir assez proche, l'histoire décrit une nation qui passe tranquillement d'une forme de gouvernement démocratique à une forme de totalitarisme. Delaney est l'une des rares voix à encore avoir la volonté de dire par le biais des médias toute la vérité sur ce qui se passe, et par conséquent le gouvernement déploie toute sa force contre lui.

Ainsi, cherchant à protéger ses enfants et à sauver ce qui reste de sa vie, il fait un choix qui va changer l'avenir de chaque membre de sa famille et de beaucoup d'autres personnes. A mesure que l'histoire progresse, il tient un journal dans lequel il écrit au jour le jour ses observations sur l'enchaînement des événements et analyse les motivations de ses adversaires politiques avec une franchise parfois cinglante. Plus important encore, il commence à entretenir un « enregistrement mental » qui se transforme en un douloureux processus d'examen de conscience. Tandis que son monde s'effondre autour de lui, il est obligé de chercher plus en profondeur la signification de ses propres hypothèses et compromis, de ses succès et de ses échecs. Le Plague Journal raconte la lutte d'un homme profondément moderne soumis au test spirituel et psychologique ultime, un homme qui en se perdant se retrouve.

Lire les avis des lecteurs sur goodreads.com (anglais)

Father Elijah : An Apocalypse

Father Elijah - An ApocalypseTitre français : « Père Elijah : une apocalypse » - Editions Salvator
Nombre de pages : 597

Michael O'Brien présente un roman apocalyptique passionnant sur les tribulations que traverse l'église catholique romaine à la fin des temps. Il explore l'état du monde moderne, les forces et les faiblesses de la scène religieuse contemporaine, en menant son personnage central, le Père Élie Schäfer (Elijah en anglais - prononcer [iˈlaidjii]), prêtre carmélite, dans une mission secrète pour le Vatican, qui l'implique dans une série de crises et subterfuges affectant le destin ultime de l'Église.

Le Père Élie est un converti du judaïsme, un survivant de l'Holocauste, un homme autrefois puissant en Israël. Il fut pendant vingt ans « enseveli dans la nuit noire du Carmel » sur la montagne du prophète Élie.

Le Pape et le cardinal secrétaire d'État lui demandent de quitter sa vie monastique pour lui confier une mission hautement sensible : pénétrer dans les cercles intimes d'un homme qu'ils croient être l'Antéchrist. Leur but : appeler l'homme de péché à la repentance, et ainsi remettre à plus tard la grande tribulation pour permettre l'annonce de l'Évangile au monde entier.

Dans ce récit richement structuré, le Père Élie traverse l'Europe et le Moyen-Orient, ainsi que les sphères du pouvoir mondial, rencontre des saints et des pécheurs, un Présidents, un juge, des mystiques, des journalistes catholiques persécutés, des prêtres fidèles et découvre une conspiration de traîtres au sein même de la Maison de Dieu. C'est une apocalypse dans le sens littéraire ancien, mais une apocalypse qui a été écrite à la lumière de la révélation chrétienne.

Lire les avis des lecteurs sur goodreads.com (anglais)

Sophia House

Sophia HouseTitre français : « La librairie Sophia  » - Editions Salvator
Nombre de pages : 488

Sophia House se déroule à Varsovie pendant l'occupation nazie. Pawel Tarnowski, un libraire polonais, donne refuge à David Schäfer, un jeune juif en cavale, et le cache dans le grenier de la librairie. Tout au long de l'hiver 1942-1943, hantés par la menace imminente d'être découverts, ils discutent du bien et du mal, du péché et de la rédemption, de la littérature et de la philosophie, et de leurs conceptions religieuses respectives de la réalité. Des décennies plus tard, David se convertit au catholicisme et devient le prêtre carmélite Élie Schäfer appelé par le pape à confronter l'Antéchrist dans le best-seller de Michael O'Brien, Father Elijah: an Apocalypse.

Dans cette « préquelle », l'auteur explore la signification de l'amour, de l'identité religieuse et du sacrifice sous deux perspectives distinctes. Parmi les différents personnages l'on découvre le célèbre comte Smokrev, un commandant nazi amateur de littérature, un romancier français, un ours polonais terrifiant, le peintre d'icônes russe Andreï Roublev et Kahlia, la bien-aimée de Pawel, une figure insaisissable qui traverse le récit telle une présence invisible. Le déroulement de l'histoire nous fait comprendre que la perte de la paternité spirituelle dans la société occidentale tardive s'avère être un problème de langage dans le coeur et l'âme, et l'une des plus graves crises de notre temps. Alors que l'auteur nous montre la voie de la redécouverte de notre Père céleste, il nous montre aussi le chemin menant au renouvellement de la paternité humaine. C'est un roman qui nous parle de petits choix qui cependant changent l'équilibre du monde.

Lire les avis des lecteurs sur goodreads.com (anglais)

A Cry of Stone

A Cry of StoneTitre français : non encore traduit
Nombre de pages : 849

Librement inspiré de la vie réelle d'un certain nombre de Nord-Américains, A Cry of Stone est le récit fictif de la vie d'une artiste native, Rose Wâbos. Abandonnée à sa naissance, Rose est élevée par sa grand-mère, Oldmary Wâbos, dans les régions les plus reculées de la nature sauvage du nord de l'Ontario. Le récit couvre une période de 1940 à 1973, racontant l'enfance de Rose jusqu'à ses années de jeune femme, sa découverte de l'art, son déménagement dans le monde urbain et les cercles culturels sophistiqués. Surtout, c'est l'histoire d'une âme qui se voit accorder peu de ressources et de forces humaines, mais qui s'efforce malgré tout d'aimer en toutes circonstances. Tout en cherchant le sens fondamental de son existence, elle change la vie de nombreuses personnes qu'elle rencontre en cours de route.

O'Brien emmène le lecteur dans les entrailles du coeur d'une « humble » personne. Là, il découvre la beauté et les luttes d'une âme qui n'aspire qu'à créer, qu'à aider les autres à voir le monde tel qu'elle le voit. L'histoire explore également les mensonges complexes et les fausses images, les ambitions et les attitudes qui dominent une grande partie de la culture contemporaine, et montre comment ceux-ci ont contribué à une perte de notre compréhension du caractère sacré de chaque vie humaine.

Une fois de plus, Michael O'Brien démontre magnifiquement qu'aussi insignifiante qu'une personne puisse paraître aux yeux du monde, chaque être humain peut receler bien des merveilles et des mystères. Son personnage principal, Rose, fait partie des personnes méprisées et rejetées de la terre ; pourtant sa vie témoigne de la grandeur de l'homme et de son destin éternel.

Lire les avis des lecteurs sur goodreads.com (anglais)

Elijah in Jerusalem

Father Elijah in JerusalemTitre français : « Elijah à Jérusalem » - Editions Salvator
Nombre de pages : 288

Élie à Jérusalem, la suite tant attendue du célèbre roman à succès, le Père Élie : une Apocalypse, est la suite de l'histoire du prêtre catholique appelé à affronter un politicien puissant qui pourrait s'avérer être l'Antéchrist annoncé dans la Bible.

Converti du judaïsme, survivant de l'Holocauste, et ayant participé à la fondation d'Israël, le père Élie a été pendant des décennies moine au Mont Carmel, la montagne rendue célèbre par le prophète de l'Ancien Testament dont il porte le prénom. Dans les événements du roman précédent, le Pape avait chargé le Père Élie de rencontrer le Président de l'Union Européenne, un homme s'apprêtant à prendre le pouvoir à la tête d'un imminent Gouvernement Mondial. Reconnaissant chez le Président une personnification de l'Antéchrist, le Pape avait demandé au Père Élie d'appeler le Président à la repentance, une mission qui s'est avérée un échec complet.

Dans cette suite, Élie qui est devenu évêque et est recherché pour un meurtre qu'il n'a pas commis, essaie à nouveau de rencontrer le Président. Accompagné du frère Énoch, il entre à Jérusalem au moment où le Président arrive dans la Cité Sainte pour inaugurer une nouvelle étape de son ascension vers le pouvoir mondial. Cette fois, Élie espère le confondre afin de révéler le danger spirituel qu'il représente pour l'humanité. Au fur et à mesure que l'histoire se déroule, des personnes de divers milieux rencontrent le prêtre fugitif, et lors de leurs rencontres, leurs âmes sont révélées et éprouvées.

Élie persévère dans sa mission alors même que tout semble perdu. La finale dramatique de l'histoire est surprenante, pourtant elle souligne à quel point Dieu fait tout contribuer au bien de ceux qui l'aiment.

Lire les avis des lecteurs sur goodreads.com (anglais)

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cet article.

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Champs obligatoires

@
Pour recevoir les avis de réponse à votre commentaire si vous avez coché l'option correspondante ci-dessous.

Etre informé des prochains commentaires déposés sur cet article ?

Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 33 x 24 = ?

Recommander cette page

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page Michael D. O'Brien - « Les Enfants des Derniers Jours ».

Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 33 x 24 = ?

Articles similaires

Lire un article au hasard

« Un Dissident » : un roman qui aborde l’immense défi du transhumanisme et de l’homme augmenté

Publié le dimanche 18 mars 2018 - 0 commentaires

Dans « Un Dissident », paru aux éditions Albin Michel, on entend des questions redoutables : comment certaines entreprises organisent-elles une économie transhumaniste sans nous demander notre avis ? Comment résister à ce mouvement qui semble inéluctable ? Comment rester connecté au réel ? La technologie peut-elle nous apporter le bonheur ? Où et comment peut-il y avoir un risque totalitaire ?

Un roman oui, mais un roman pas comme les autres ! L'abbé de Chaillé reçoit François-Régis de Guenyveau, un tout jeune auteur qui aborde d'une façon originale l'immense défi du transhumanisme et de l'homme augmenté.

Lire la suite

Jim Caviezel évoque son rôle dans « Paul, apôtre du Christ », et son statut de témoin de Jésus à Hollywood

Publié le mardi 20 mars 2018 - 1 commentaires

« Tu dois être amour pour eux car c'est le seul Christ qu'ils connaîtront »… Voilà le coeur de l'acteur Jim Caviezel, pour les personnalités de l'industrie du cinéma. Il souhaite être un témoin du Christ au travers de l'amour qu'il leur manifeste.

Lire la suite

Michael D. O'Brien, un prophète venu du Canada

Publié le samedi 3 mars 2018 - 1 commentaires

Michael D. O'Brien fait partie de ces écrivains devenus rares qui, dans leurs romans, embrassent le tout de la condition humaine, en la situant dans le feu de la grande histoire, mais aussi dans la perspective des fins éternelles. Si cet homme d'une soixantaine d'années, qui vit dans un coin reculé du Canada, une région de lacs et de forêts au sud-est de l'Ontario, n'a pas encore la large notoriété qu'il mérite, c'est sans doute parce qu'il est un écrivain catholique. On aimerait ne pas le dire parce qu'il déborde les étiquettes, comme ses maîtres, Dostoïevski, Soljenitsyne, Tolkien, G.K. Chesterton, Léon Bloy. Mais il ne peut ni ne veut cacher la foi qui l'anime. Cela ne lui a pas facilité la vie dans son pays ultra-sécularisé. C'est en tout cas la raison pour laquelle il n'a jamais été publié au Canada, alors que son premier roman, Père Elijah, s'est vendu à 250.000 exemplaires aux États-Unis et qu'il est traduit en dix langues.

Lire la suite