Les sept années de tribulation - partie 1


Commentaires (1)

Publié le mardi 23 juillet 2019

Auteur / source : Mark Mallett

Catégorie : Prophéties & réflexions sur les signes des temps

Nombre de consultations : 736

Dans mon article de 2008, Trumpets of Warning - Part V, j'ai jeté les bases de ce qui, à mon avis, est en train de se rapprocher rapidement de cette génération. L'image devient plus claire, les signes sont plus évidents, les vents du changement plus violents. Et ainsi, notre Saint-Père nous regarde encore une fois avec tendresse et nous dit : « Espérance ! » … Croyons que les ténèbres qui pèsent sur notre monde ne triompheront pas. Cette série d'articles a pour but de réfléchir au sujet de ces « sept années de tribulation » dans lesquelles je pense que nous sommes entrés.

Les méditations qui suivront sont le fruit de la prière pour tenter de mieux comprendre l'enseignement de l'Église au sujet du Corps du Christ qui suivra sa Tête à travers sa propre passion ou « épreuve finale », pour reprendre les mots du Catéchisme. Puisque le Livre de l'Apocalypse traite en partie de cette ultime période de tribulation, je vais explorer ici une interprétation possible de l'Apocalypse de Saint Jean selon le modèle de la Passion du Christ. Le lecteur doit garder à l'esprit que ce sont là mes propres réflexions personnelles et non une interprétation définitive de l'Apocalypse, qui est un livre ayant plusieurs niveaux de signification, dont le principal est eschatologique. Nombre d'âmes bien intentionnées ont trébuché sur les rochers abrupts du Livre de l'Apocalypse. Néanmoins, j'ai senti le Seigneur m'exhorter à emprunter à mon tour ces rochers, dans la foi, au travers de cette série d'articles. J'encourage mes lecteurs à exercer leur propre discernement, éclairé et guidé, bien sûr, par le Magistère.

Les paroles de Notre Seigneur

Dans les saints évangiles, Jésus parle à Ses Apôtres de la "fin des temps" en leur donnant une image d'événements à la fois proches et lointains. Cet "instantané" englobe à la fois des événements de leur époque, tels que la destruction du temple de Jérusalem en 70 après J.-C., et des événements plus vastes tels que le conflit entre nations, l'émergence d'un ultime Antéchrist, de grandes persécutions, etc. Jésus semble mêler des événements ayant lieu en différentes périodes de l'histoire. Pourquoi ?

Jésus savait que le Livre de Daniel était scellé et qu'il ne devrait pas être ouvert avant « le temps de la fin » (Dn 12: 4). La volonté du Père était que ne soit donnée qu'une "esquisse" des événements futurs, et que les détails soient révélés bien plus tard. De la sorte, les chrétiens de chaque génération continueraient à « veiller et prier ».

Je pense que le Livre de Daniel a aujourd'hui été descellé et que ses pages commencent à se tourner, l'une après l'autre, à mesure que notre « connaissance augmente » (Dn 12: 4) tout comme s'accroît notre besoin de savoir et comprendre.

Les sept jours de Daniel

Le Livre de Daniel parle d'une figure anti-christique qui émergera et établira son règne sur le monde au cours d'une période d'une « semaine ».

Durant une semaine, ce chef renforcera l'alliance avec une multitude ; pendant la [seconde] moitié de la semaine, il fera cesser le sacrifice et l'offrande, et dans l'enceinte du Temple il y aura l'Abomination de la désolation, jusqu'à ce que [la colère divine] fonde sur le désolateur.

Dn 9: 27

Dans le symbolisme de l'Ancien Testament, le nombre "sept" représente la complétude. Dans le cas présent, le jugement juste et complet de Dieu sur les vivants (à ne pas confondre avec le Jugement dernier) sera permis en partie par l'intermédiaire de ce « désolateur ». La « moitié d'une semaine » à laquelle Daniel fait référence correspond au même nombre symbolique de trois ans et demi, utilisé dans l'Apocalypse pour décrire l'époque de cette figure anti-christique.

Il lui fut donné une bouche qui disait des énormités, des blasphèmes, et il lui fut donné pouvoir d'agir pendant quarante-deux mois.

Ap 13: 5

Ainsi, cette période d'une « semaine » équivaut à « sept années ».

Nous voyons des préfigurations de cette période de sept ans à travers les Saintes Écritures. La plus remarquable est l'époque de Noé où, sept jours avant le Déluge, Dieu le fait entrer, lui et sa famille, dans l'Arche (Gn 7: 4). Je crois dès lors que l'Illumination des consciences commencera au cours de cette période de tribulation de sept années, qui comprend deux périodes de trois ans et demi (voir note en fin d'article, ndt). C'est le début du Jour du Seigneur, le début du Jugement des vivants, et celui-ci commence dans l'Église. La porte de l'Arche restera ouverte, peut-être même pendant la période du règne de l'Antéchrist (bien que Saint Jean indique que, pendant toute la période où règnera l'Antéchrist et où tomberont les châtiments qui l'accompagneront, les hommes refuseront de se repentir), mais elle se fermera à la fin de cette période de tribulation après que les Juifs se seront convertis. Ensuite commencera le Jugement des pécheurs impénitents dans un déluge de feu.

Car voici le temps du jugement : il commence par la famille de Dieu. Or, s'il vient d'abord sur nous, quelle sera la fin de ceux qui refusent d'obéir à l'Évangile de Dieu ?

1 Pierre 4: 17

Les deux moissons

L'Apocalypse fait référence à deux moissons. Premièrement, la moisson de blé que Jésus a placée, non pas à la fin du monde, mais à la fin des siècles.

Puis un autre Ange sortit du temple et cria d'une voix puissante à celui qui était assis sur la nuée : "Jette ta faucille et moissonne, car c'est l'heure de moissonner, la moisson de la terre est mûre." Alors celui qui était assis sur la nuée jeta sa faucille sur la terre, et la terre fut moissonnée.

Ap 14: 15-16

Je crois que c'est la première période de trois ans et demi qui accompagne l'Illumination des consciences. Le petit reste de fidèles (n'ayant pas apostasié) jetteront la faucille de la Parole de Dieu, annonçant l'Évangile et rassemblant dans l'Arche — dans la « grange » du Seigneur — tous ceux qui acceptent Sa miséricorde...

Cependant, tous ne se convertiront pas. Ainsi, cette période servira également à séparer le bon grain (le blé) de l'ivraie.

... en enlevant l'ivraie, vous risquez d'arracher le blé en même temps. Laissez-les pousser ensemble jusqu'à la moisson ; et, au temps de la moisson, je dirai aux moissonneurs : « Enlevez d'abord l'ivraie, liez-la en bottes pour la brûler ; quant au blé, ramassez-le pour le rentrer dans ma grange. » ... La moisson, c'est la fin du siècle ; les moissonneurs, ce sont les anges.

Mt 13: 29-30, 39 (Note de Pierre et les Loups : la plupart de nos Bibles traduisent « La moisson, c'est la fin du monde » Il faudrait voir la version originale en hébreu, mais les principales Bibles en anglais traduisent par « the end of the age » qui est à distinguer de « the end of the world ». « The age » étant la période de temps suivant la Résurrection du Christ et s'étendant jusqu'à nos jours, et qui précède la mort de l'Antéchrist et l'enchaînement de Satan ; après quoi viendra une troisième et dernière période de temps qui correspond à l'ère de paix. Saint Augustin lui-même écrit dans la Cité de Dieu : « La moisson, c'est la consommation du siècle »)

L'ivraie représente ces apostats qui restent dans l'Église tout en se rebellant contre le Christ et Son Vicaire sur terre, le Saint-Père. L'apostasie que nous constatons aujourd'hui chez de plus en plus de "catholiques", se manifestera ouvertement lorsqu'éclatera un schisme qui sera provoqué par ceux qui refuseront de se convertir malgré l'Illumination des consciences. L'esprit d'imposture agira comme un tamis pour venir "cueillir" tous ceux qui persisteront dans leur rejet de Jésus, la Vérité, annoncé par Ses disciples. Ce sera la Grande Apostasie qui préparera la voie pour l'avènement de l'Impie.

Ceux qui acceptent Jésus seront, quant à eux, marqués par Ses saints anges, les moissonneurs :

Après cela, j'ai vu quatre anges debout aux quatre coins de la terre, maîtrisant les quatre vents de la terre, pour empêcher le vent de souffler sur la terre, sur la mer et sur tous les arbres. Puis j'ai vu un autre ange qui montait du côté où le soleil se lève, avec le sceau qui imprime la marque du Dieu vivant ; d'une voix forte, il cria aux quatre anges qui avaient reçu le pouvoir de faire du mal à la terre et à la mer : « Ne faites pas de mal à la terre, ni à la mer, ni aux arbres, avant que nous ayons marqué du sceau le front des serviteurs de notre Dieu. »

Ap 7: 1-3 (Note de Pierre et les Loups : les « quatre anges qui avaient reçu le pouvoir de faire du mal à la terre et à la mer » ne sont pas forcément de "bons anges". C'est important de le préciser car aucun mal ne peut venir de Dieu. Ces quatre autres anges sont probablement des anges déchus qui, par permission divine, feront descendre les châtiments sur terre. Châtiments qui sont actuellement maîtrisés par les quatre premiers "bons anges", tant que nous sommes encore dans le temps de la Miséricorde. D'où par exemple ces très nombreux volcans actuellement "sur le point" de se réveiller...)

Vous voyez à présent pourquoi nous ressentons les vents du changement dans la nature à travers la manifestation de puissantes tempêtes [et séismes] : nous approchons du Jour du Seigneur où le temps de la Miséricorde prendra fin et où commencera le temps de la Justice ! Ensuite, les anges [ayant reçu le pouvoir de faire du mal à la terre et à la mer] seront envoyés sur terre pour appliquer le jugement de tous ceux qui n'auront par été marqués du sceau. C'est la seconde moisson, la moisson de raisin — un jugement des nations impénitentes.

Un autre ange encore sortit du Temple ; il avait pouvoir sur le feu. Il interpella d'une voix forte celui qui avait la faucille aiguisée : « Jette ta faucille aiguisée, vendange les grappes dans la vigne de la terre, car ses raisins sont mûrs. » L'ange, alors, jeta la faucille sur la terre, il vendangea la vigne de la terre et jeta la vendange dans la cuve immense de la colère de Dieu.

Ap 14: 18-19

Cette seconde moisson commence au début des trois dernières années et demie du règne public de l'Antéchrist et s'achève par la purification de toute l'impiété de la surface de la terre. Car c'est pendant cette période que Daniel déclare que le désolateur abolira le sacrifice et l'offrande, c'est-à-dire la Sainte Messe. Cela provoquera un travail d'enfantement sans précédent sur terre, tant dans la nature que dans le monde spirituel. Comme l'exprime le Saint Padre Pio :

Il serait plus facile que la terre existât sans le Soleil que sans la Sainte Messe.

—Saint Padre Pio ; evangelium-vitae.org

Dans la deuxième partie, nous regarderons de plus près les deux phases de cette période de sept années de tribulation.

Mark Mallett
The Seven Year Trial – Part II


Les sept années de tribulation ont-elles commencé en 2017 ?

(Ajout de Pierre et les Loups)

Pendant plus de 90 minutes, des millions d'Américains sont restés subjugués le lundi [21 août 2017] devant le spectacle du Soleil disparaissant derrière la Lune, à l'occasion d'une très rare éclipse solaire totale, la première à traverser les Etats-Unis en 99 ans.

"C'était incroyablement beau. J'étais émue aux larmes", a témoigné [...] une femme de 54 ans venue de Virginie pour se trouver sur la trajectoire de l'éclipse, qui a plongé dans l'obscurité une bande diagonale de territoire allant du nord-ouest au sud-est américain.

La Croix ; lire : Pourquoi la "Grande éclipse américaine" du 21 août intéresse tant

Sept années plus tard, le 8 avril 2024 une seconde éclipse, tout aussi exceptionnelle, repassera à travers les Etats Unis. Si l'on y rajoute celle de 2017 les deux forment le motif d'une croix. Celle-ci viendra-t-elle marquer la fin de ces sept années de tribulation (et du règne de Satan) dans lesquels nous sommes entrés ?

Voici le trajet parcouru par chacune des deux éclipses :

L'Antéchrist doit-il apparaître dès lors 3 ans et demi avant cette seconde éclipse, soit début 2021 (le début de la « seconde périodes de trois ans et demi » dont parle Mark Mallett dans son article) ? Seul le Père connaît les dates fixées de toute éternité, mais il est légitime de se poser ces questions, face à des signes aussi interpelant.

Ajoutons que « la dernière éclipse totale de Soleil visible d'un bord à l'autre des États-Unis s'est produite le 8 juin 1918. » (Source) Il est intéressant de noter que le miracle de la danse du Soleil à Fatima (le Soleil de Justice) s'est produit quelques mois plus tôt, le 13 octobre 1917. Il me semble évident que Notre Dame de Fatima tient un rôle dans cette double éclipse à sept années d'intervalle. Le Fils (le Soleil) laissant passer Sa Mère devant Lui (la Lune) pour écraser la tête de Satan à la fin de cette période de tribulation.

Soutenons le ministère à plein temps de Mark Mallett !

The Now Word : Reflections on our Times - with Mark Mallett

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Commentaire laissé par le

Bonjour,
Au sujet de l'apocalypse il y a aussi le document écrit par un groupe exégètes français qui explique de façon assez incroyable le livre de l'apocalypse. Ce document comporte 196 pages que j'avais trouvé sur le site : catholiquedu.free.fr
Le Père Patrick de Vergeron est l'éditeur du document mis en pdf et gratuit. Il faut remonter à l'an 2005 sur le site pour le retrouver.
En plus vous y trouverez 24 vidéo minimum de Père Patrick où il dénonce le Meshom Shicoutim.
C'est grâce a ces vidéos que j'ai découvert qu'il y avait une troisième apocalypse, écrit par
Sainte Hildegare Von Bigen en l'an 1065 dans le volume 3 du scivias chapitre 11 et 12.
Après cette dénonciation de Meshom Shicoutim, le Pr. Patrick et 2 Évèques furent mis au silence.
Vous y trouverez également des document mis en pdf par le Père Patrick
-sur l'oraison selon Sainte-Thérèse d'Avila, - La sponsalité.. etc
François

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Champs obligatoires

@
Pour recevoir les avis de réponse à votre commentaire si vous avez coché l'option correspondante ci-dessous.

Etre informé des prochains commentaires déposés sur cet article ?

Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 26 x 43 = ?

Recommander cette page

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page Les sept années de tribulation - partie 1.

Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 26 x 43 = ?

Articles similaires

Lire un article au hasard

La grande apostasie - Partie I

Michael O'Brien   dimanche 3 juin 2018    594

L'infidélité du futur : la grande apostasie

Michael D. O'Brien

« Le Fils de l'homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? » (Luc 18: 8)

Comme à chaque génération, une « aube nouvelle » s'apprête à se lever, ne se matérialisant jamais comme nous l'avions imaginé. Pour cette raison, notre éternelle tentation est de reléguer la téléologie de l'histoire, et l'eschatologie de la révélation dans le champ des constructions mentales produites par des peurs irrationnelles ou limitées par des analyses enflammées de situations contemporaines, un cycle se répétant soi-disant sans fin, dans lequel jamais ne se réalisent les scénarios catastrophiques promis. Pourtant, à en croire les paroles du Christ dans les évangiles et le livre de l'Apocalypse, les lettres de St Pierre, St Paul et St Jean, les prophètes de l'Ancien Testament, ainsi que les révélations privées approuvées par l'Église ayant augmenté en nombre et en intensité au cours des 150 dernières années, proche est le temps où tous les scénarios spéculatifs s'évaporeront face à un péril réel et ultime pour l'humanité. Alors le futur deviendra le présent. Il sera précédé d'une apostasie d'une intensité sans précédent. En effet, jour après jour, cette apostasie s'étend tout autour de nous. Elle trouvera son apogée dans le jour du Seigneur, qui sera un jour de feu.

Lire la suite

Un signe dans le ciel le 23 septembre 2017 : la Femme revêtue de soleil

Anne Dolhein   vendredi 23 novembre 2018   0 commentaire   592

Que la Bible nous invite à prendre connaissance des signes dans le ciel est un fait : les mages leur firent confiance pour trouver l'Enfant de Bethléhem et l'Apocalypse les évoque plus ou moins obscurément. Sommes-nous entrés dans une période exceptionnelle, le jour de la clôture de l'Année de la Miséricorde, le 20 novembre 2016 : celle de la Femme revêtue de soleil ? La revue catholique The Remnant pose la question en évoquant d'étonnantes conjonctions dans le ciel. Il ne s'agit pas de prédire l'avenir, ou de vouloir scruter les astres à la manière des astrologues qui pratiquent l'art maudit de la divination, mais d'observer quelques faits qui méritent d'être connus en ces temps dont nul ne prétendra qu'ils ne sont pas troublés.

Lire la suite

Vivons-nous des temps apocalyptiques ? Partie 1

Michael O'Brien   samedi 27 octobre 2018   0 commentaire   576

La question est explosive et laisse de la place à de nombreuses observations et interprétations. En effet, notre époque semble être en proie à des interprétations extrêmement divergentes sur la signification du livre de l'Apocalypse. En abordant ce sujet ce soir, j'espère apporter une contribution à ce qui devrait toujours être une discussion sobre, mais qui si souvent est tout le contraire. Malgré tout, je suppose que tout ce que je vais dire sur le sujet ce soir pourrait se résumer en un mot : Oui. Oui, nous vivons à une époque apocalyptique.

Lire la suite