Les Nouvelles Technologies : leurs effets sur le cerveau


Commentaires (0)

Publié le lundi 29 octobre 2018

Catégorie : Sciences et technologies

Nombre de consultations : 236

Grâce aux smartphones, ordinateurs et autres tablettes, nous sommes reliés au monde en continu. Mais ce déluge d'informations menace notre bien-être. Un tour d'horizon éclairant des risques de l'hyperconnexion et des remèdes possibles.

Source : arte.tv

Chaque jour, 150 milliards d'e-mails sont échangés dans le monde. Les SMS, les fils d'actualité et les réseaux sociaux font également partie intégrante de notre quotidien connecté, tant au bureau qu'à l'extérieur. Nous disposons ainsi de tout un attirail technologique qui permet de rester en contact avec nos amis, nos collègues, et qui sollicite sans cesse notre attention. Comment notre cerveau réagit-il face à cette avalanche permanente de données ? Existe-t-il une limite au-delà de laquelle nous ne parvenons plus à traiter les informations ? Perte de concentration, stress, épuisement mental, voire dépression… : si les outils connectés augmentent la productivité au travail, des études montrent aussi que le trop-plein numérique qui envahit nos existences tend à diminuer les capacités cognitives.

Court-circuit

Alliant témoignages de cadres victimes de burn out et explications de chercheurs en neurosciences, en informatique ou en sciences de l'information et de la communication, ce documentaire (voir en bas de page) captivant passe en revue les dangers de cette surcharge sur le cerveau. Il explore aussi des solutions pour s'en prémunir, des méthodes de filtrage de l'information aux innovations censées adapter la technologie à nos besoins et à nos limites.


Regard chrétien : Connecté à Dieu ou connecté à ton smartphone ?

Source : emcitv.com

« ​J'aime mon smartphone (...) il est vraiment pratique. Il est multi fonction, toute la technologie regroupée dans ce petit smartphone, il me sert d'appareil photo, d'écran tv, d'ordinateur, d'agenda, de lecteur de musique, de bloc note, de gestionnaire de compte bancaire et avec les applications téléchargeables, on peut quasiment tout faire ! Le tout est à portée de main dans ma poche… Bref ! Il est devenu un outil indispensable. »

— Ce commentaire ne reflète pas l'avis de l'auteur de ce blog qui n'a ni smartphone ni autre gadget technologique et vit très bien avec un simple téléphone mobile (vous savez celui qui ne fait que... téléphone et calculatrice et nous donne l'heure, ça c'est bien pratique !), que je n'allume qu'en journée. Et non je ne me sens pas has-been mais bien plutôt ... libre ! Je déplore d'ailleurs qu'aujourd'hui 80% des personnes que je croise dans la rue ou dans les transports en commun ont leur regard fixé en permanence, comme en adoration, sur ce type d'appareil. La photo ci-dessus est très révélatrice du fléau que représente ce type d'appareil pour les relations humaines.

MAIS, ce que j'ai contre (...) cet outil (...), [c'est qu'il] peut devenir l'instrument n°1 que le diable utilise pour nous voler notre temps avec Dieu, ce petit smartphone d'apparence inoffensif peut s'avérer être pour les enfants de Dieu le pire poison spirituel du 21ème siècle !

Les statistiques sont alarmantes, en 2016, une étude a montré que les jeunes de 16 à 24 ans passent en moyenne 4 heures par jour sur leur smartphone. Et les chrétiens ne sont malheureusement pas épargnés.

Quelle est votre priorité du matin ?

Je ne sais pas si comme moi, vous avez connu l'époque d'avant les smartphones, mais quand on se levait de notre lit le matin, le précieux réflexe que nous avions était de saluer le Seigneur et de lui remettre notre journée. Il était la priorité du matin mais aujourd'hui pour beaucoup, le 1er réflexe au réveil c'est d'allumer leur smartphone, de vérifier leurs emails, leurs textos et de scroller leur mur facebook. Aïe ! Dès le matin, la connexion ne se fait plus avec Dieu, mais avec le smartphone !

Quelle est votre priorité dans vos temps libres ?

Aussi, dans une journée, nous avons tous beaucoup de petits temps libres, environ 2h par jour en moyenne quand on fait le cumul. À l'arrêt de bus, ou à la station de métro, ou dans une salle ou file d'attente ou au mac drive, dans la voiture, auparavant, le réflexe était d'adorer le Seigneur, de prier ou de lire la bible… Maintenant le réflexe de la majorité est de se connecter au smartphone plutôt qu'à Dieu. Et on s'étonne qu'on a du mal à être rempli du Saint-Esprit. Ce facilitateur de vie peut se retrouver être un moyen très efficace pour nous éloigner de Dieu !

L'autre jour, mon épouse me demandait d'aller donner le bain à notre petite Sofia qui joue environ 30 minutes dans son bain et je reste à côté pour la surveiller. À ce moment, je me suis dit : « Ah super ! Je vais utiliser ces 30 minutes pour passer du temps avec le Seigneur ! » Alors que je commencais à adorer le Seigneur, voilà que mon fils de 4 ans Louis qui arrive dans la salle de bain avec la bête à la main: « Tiens papa, je t'ai apporté ton téléphone ! » Je me suis dis en moi-même: « Ah non ! Tu ne me voleras pas ce précieux temps avec mon Dieu ! » C'est d'ailleurs ce jour- là que l'idée de rédiger une pensée sur ce thème m'est venue.

Vous sentez-vous interpellé ?

Pour finir, si en me lisant, vous vous sentez interpellé, alors j'aimerais vous encourager dès aujourd'hui à prendre de bonnes résolutions en mettant de la distance entre vous et votre smartphone.

L'apôtre Paul a dit :

Mais je traite durement mon corps, j'en fais mon esclave, pour éviter qu'après avoir proclamé l'Évangile à d'autres, je sois moi-même disqualifié.

1 Corinthiens 9 : 27

Aujourd'hui, que vous puissiez vous aussi prendre cela au sérieux et dire à votre chair : « Écoute ma chair, à compter d'aujourd'hui les choses vont changer, je vais te traiter sévèrement ainsi que tes envies compulsives de smartphone ».

Par exemple, lorsque vous serez tenté de prendre votre smartphone, prenez plutôt votre bible ou parlez au Seigneur. Prenez de plus en plus l'habitude de mettre votre téléphone sur silencieux et éloignez-le de vous afin de ne pas être tentés. Déconnectez-vous de lui et réapprenez à vous connecter à Dieu en tout temps !

Le soir avant de vous coucher, ne mettez plus votre téléphone sur votre chevet en ressortant la vieille excuse : « Mais, il me sert de réveil ! » Allez plutôt vous acheter un vieux réveil !

Suis-je en train de gérer correctement mes priorités ?

C'est vrai que ce n'est pas un péché que de passer du temps sur le smartphone mais posez-vous une question importante : « Ce temps que je passe sur mon smartphone, est-ce vraiment productif dans ma vie ? Suis-je en train de gérer correctement mes priorités ? » L'apôtre Paul a dit :

Tout m'est permis, mais tout ne m'est pas profitable. Tout m'est permis, mais je ne me laisserai, moi, asservir par rien.

1 Corinthiens 6 : 12

Vous aussi, ne vous laissez pas non plus séduire par ces distractions inutiles qui créent des addictions qui finissent par vous asservir !

Je vous souhaite de passer une journée bénie, connectée à votre Dieu et non à votre smartphone !

Michael Lebeau

Vidéos

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cet article.

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Champs obligatoires

@
Pour recevoir les avis de réponse à votre commentaire si vous avez coché l'option correspondante ci-dessous.

Etre informé des prochains commentaires déposés sur cet article ?

Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 43 + 49 = ?

Recommander cette page

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page Les Nouvelles Technologies : leurs effets sur le cerveau.

Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 43 + 49 = ?

Articles similaires

Lire un article au hasard

Leurs récriminations dans le désert ont beaucoup à nous apprendre (Leçon n°3)

lundi 26 mars 2018   0 commentaire   155

Nous avons étudié précédemment plusieurs incidents dans lesquels l'ancien peuple juif a récriminé contre Moïse et contre Dieu. Nous l'avons fait non seulement pour examiner leurs péchés, mais pour apprendre de nos propres tendances à faire de même. Ce qui rend la récrimination si détestable, c'est qu'elle vient si tôt après avoir reçu des bénédictions et des démonstrations stupéfiantes de l'amour de Dieu pour nous et de Sa volonté et Sa capacité à nous sauver. La confiance, semble-t-il, est quelque chose qu'il nous est très difficile à apprendre.

Lire la suite

Leurs récriminations dans le désert ont beaucoup à nous apprendre (Leçon n°1)

samedi 24 mars 2018   0 commentaire   186

Aujourd'hui, au cours de la dernière semaine de Carême, avant la Semaine Sainte, nous ferions bien de méditer sur les récriminations des anciens peuples hébreux dans le désert, car leurs grognements sont souvent aussi les nôtres. Nous lisions ces passages de l'Ecriture dans les textes liturgiques de dimanche dernier, c'est donc le désir de l'Église que nous méditions dessus. Les anciens Hébreux ont récriminé de plusieurs façons, et il nous faudra plusieurs jours pour examiner celles-ci. Nous devrions commencer par remarquer que la peur et le manque de confiance sont au coeur de la plupart de leurs récriminations.

Lire la suite

Leurs récriminations dans le désert ont beaucoup à nous apprendre (Leçon n°2)

dimanche 25 mars 2018   0 commentaire   181

Nous avons réfléchi hier à la façon dont le peuple juif, bien qu'ayant été témoin des signes et prodiges lors de l'épisode des plaies en Egypte, n'a pas réussi à croire à la promesse de Dieu ni à l'invoquer avec confiance quand ils ont vu l'armée égyptienne se lancer à leur poursuite. Aujourd'hui, nous allons réfléchir sur la raison pour laquelle ils ont récriminé par rapport à la nourriture que Dieu leur a procurée pour leur subsistance.

Lire la suite