Les indices pensables


Commentaires (3)

Publié le mardi 6 mars 2018

Catégorie : Actualité chrétienne

Nombre de consultations : 117

Les jeunes qui nous entourent sont de plus en plus persuadés que le Dieu de la Bible et de Jésus-Christ est un conte pour les enfants. La crèche, le bœuf et l’âne, les rois mages qui suivent une belle étoile, tous les ingrédients sont rassemblés pour une charmante veillée avec ses refrains et ses petites lumières. Mais quand on quitte l’enfance, il est normal de ranger dans la boîte à mythes, avec les guirlandes du beau sapin roi des forêts, les santons et les anges, s’ils n’ont pas plus de réalité que le père Noël.

Toute la question est là. Si les évangiles sont devenus des fictions inutiles, pourquoi s’en encombrer ?

Source : www.brunor.fr

Pourquoi Les indices pensables ?

La question interdite. Qui est Jésus ? Les Indices-pensablesAvant de quitter les églises, plus ou moins définitivement, les jeunes ont parfois une dernière question à nous poser : « votre foi, sur quoi s’appuie-t-elle ? Tout ça semble tellement invraisemblable, un Dieu qui s’adresse à un peuple, des prophètes qui annoncent un Messie, un sauveur qui est massacré et qui sauve quand-même… Et qui, après sa mort est de nouveau vivant ! Pardon mais reconnaissez, vous qui y croyez, que c’est difficile à croire. Alors pouvez-vous nous dire sur quoi vous fondez cette "foi" ? Pouvez-vous nous partager quelques indices qui alimenteraient notre réflexion ? » Mais si vous nous répondez comme Kierkegaard, « je crois parce que c’est absurde » alors gardez pour vous vos absurdités ! »

Beaucoup de parents, éducateurs, aumôniers, animateurs de pastorale se trouvent démunis face à ces questions. « Nous n’avons pas été formés pour transmettre des "indices" à des jeunes qui demandent à réfléchir… Pour  croire,  il faut avoir la foi, voilà tout ! Et comment l’avoir si on ne l’a pas ? » ... La foi ressemble alors à une forteresse privée de pont-levis. « Comment faire pour vous rejoindre ? Comment entrer ? » - Une seule réponse : sautez ! Ou plongez !

S’il n’y avait aucun indice à partager, on serait en effet démunis, et la foi ne relèverait pas de l’intelligence et de la raison, mais de cette maladie que l’Eglise appelle le fidéisme, qui consiste à déconnecter la croyance de la raison. Jean-Paul II et Benoit XVI  ont compris l’urgence de lutter contre cette tendance dans l’encyclique Foi et Raison et d’autres textes.

Or la bonne nouvelle, et c’est une nouveauté relativement récente, ce qui explique qu’elle ne soit pas encore très connue : il existe beaucoup d’indices de l’existence de Dieu et ces indices sont tous …vérifiables !

Auriez-vous des indices à communiquer ?

Le hasard n'écrit pas de messagesDes jeunes nous posent la question :

« Sur quoi votre foi est-elle fondée ? C’est difficile de croire qu’un Dieu a créé le monde, qu’Il nous aime. Votre histoire de résurrection tient du mythe ou de la légende... Sur quoi vous appuyez-vous pour croire que c’est vrai ? Auriez-vous des indices à nous proposer, qui nous aideraient à vous rejoindre ? »

Une question qui laisse dans l’embarras une partie des animateurs de pastorale, car au cours de leur formation, cette question d’indices n’a jamais été évoquée, on a parlé de foi en Jésus-Christ, mais il n’a pas été question d’indices de la vérité du christianisme… Tandis que d’autres animateurs plus expérimentés auront la réponse sous la main « Des indices ? Si tu as des doutes dans ta foi, sache que tu n’es pas le seul…  Si on avait réponse à tout, on n’appellerait plus cela la foi ! »

D’autres animateurs encore, ont fait une découverte aussi heureuse qu’imprévisible et qui change leur vie ainsi que celle des jeunes autour d’eux : il y a du neuf dans cette affaire ! Les indices demandés par les jeunes existent, ils ne s’imposent pas, ils ne sont pas contraignants, ils laissent sa juste place à la décision personnelle qu’est la foi. Car les indices ne remplacent pas l’exercice de l’intelligence et de la liberté, ils le permettent. Ces petites informations qui alimentent une réflexion du chercheur, ces trouvailles qui peuvent modifier le cours d’une enquête, démasquer un coupable, innocenter un suspect, les indices sont le pain de l’intelligence et de la liberté. Sans indice à se mettre sous la dent, l’enquêteur reste impuissant, ces petit riens lui permettent d’avancer, d’y voir plus clair, parfois de découvrir le fin mot d’une affaire complexe.

La question de Dieu fait l’objet d’une enquête depuis plusieurs millénaires. On pourrait croire que c’est une question « religieuse » car en effet, les religions et les philosophies se sont penchées dessus, mais c’est d’abord et surtout une question de l’intelligence qui regarde l’Univers et qui cherche à comprendre d’où nous venons et où nous allons… Or cet Univers que nous regardons, nous le connaissons mieux qu’autrefois.

Vers l’an 400, Saint Augustin enseignait ceci :

« Pour connaître le Créateur, nous disposons de deux livres. Le premier, c’est le livre de la Révélation qui est constitué de l’Ancien et du Nouveau Testament. L’autre livre, c’est la Création elle-même. Ce livre de l’Univers, de la nature, nous parle de son Auteur ».

Pourtant au temps de saint Augustin, nous ne savions pas lire ce livre de la Création, on se contentait d’en interpréter les images : la Terre était plate et l’Univers avait moins de 6 000 ans et on ne pouvait imaginer ses 150 milliards de galaxies. C’est progressivement, par étapes, que l’humanité a commencé à apprendre à lire ce livre de l’Univers. Aujourd’hui, les progrès de cette lecture nous montrent que l’intuition d’Augustin était exacte : le « livre » de la Création nous parle de Dieu.

Source : www.brunor.fr

Index des chroniques de Brunor

  1. Pourquoi Les indices pensables ?
  2. Deux livres
  3. C'est toujours l'expérience qui nous apprend à connaître.
  4. Comment les Hébreux ont ils osé affirmer cela ?
  5. Attention aux impostures
  6. Une question rationnelle...
  7. La dignité de la raison humaine.
  8. Une fausse croyance démasquée par Pasteur...
  9. Une philosophie confrontée au réel.
  10. Nobel Chimie 2009
  11. Les atomes sont ils capables de s'organiser seuls pour créer des tulipes ?
  12. Peut-on parler de matière vivante ?
  13. Je n'ai pas une ame, je suis une ame qui organise des atomes
  14. Hasard
  15. Pour rendre au hasard ce qui est au hasard…2
  16. Une loi de la nature, trop oubliée.
  17. Une loi qui fait que tout s’use…
  18. L’illusion du désordre…
  19. Des messages avec ou sans information…
  20. Les atomes incapables , sans instructions, de faire une libellule…
  21. Sacrifier une loi de la nature ?
  22. Les idées philosophiques confrontées au réel.
  23. Des indices … vérifiables.
  24. Réponse au  courriel  d’un jeune de Terminale
  25. Une idée partagée par  toutes les philosophies du monde.
  26. Matière à penser…
  27. Dis-moi comment tu considères la matière, je te dirai qui tu es…
  28. A quel athéisme croyez-vous ?
  29. Vos atomes, avec ou sans intelligence ?
  30. Les atomes ont-ils toujours existé ?
  31. Qui assure la maintenance de mes neurones ?
  32. La matière ne sait rien faire, sans instructions...
  33. la méthode des indices Pensables
  34. Le cadeau réservé à l’être humain…
  35. un boulet le cerveau ?
  36. un boulet le cerveau (2) façon de parler
  37. L'être humain, un grand prématuré
  38. l'Homme nait  inachevé
  39. Faisons l'Homme, ensemble.
  40. Théiosis ?
  41. D'abord hommes, ensuite dieux ?
  42. Comment sera-t-il achevé, celui qui est à peine créé ?
  43. "L'évolution ne s'oppose pas à la notion de création..."
  44. Evolution : ne pas confondre faits et interprétations...
  45. Si le paradigme est perdu, on se retrouve tout nu
  46. Une mystérieuse interférence dans le ciel…
  47. L'énigme du rayonnement fossile.
  48. D'où vient ce mot : Big Bang ?
  49. De quoi le Big Bang est-il la preuve ?
  50. Et la lumière fut… Avant le soleil !
  51. Lettre aux survivants de Charlie Hebdo
  52. Questions autour du « concordisme »…
  53. Réponse à un lecteur (suite). La méthode.
  54. Quitter comme Abraham la sécurité des coutumes.
  55. Le refus de la nouveauté.
  56. Le débat Platon Aristote sur la question de l'âme
  57. Quand le mythe de la chute expliquait la mort et tous les maux…
  58. Le mythe de la chute confronté au réel.
  59. La « matière » a besoin de recevoir des instructions.
  60. « Le sage montre le message, l’insensé ne voit que la page. »
  61. Vacances
  62. Hypothèses sur le Monde
  63. Confrontation au sommet
  64. Les Hébreux ont dédivinisé le Monde
  65. Peut-on connaitre Dieu en étudiant la Création ?
  66. Une chute et deux interprétations
  67. Quelle chute dans l'Ecriture ?
  68. Conflit d' interprétations
  69. Il n'y a pas de théologie dans les indices pensables
  70. L'individuation par la matière ?
  71. Au commencement était la Parole, le message...
  72. La confusion originelle
  73. La punition (du) corporel ?
  74. Qui est créé le premier ? L'homme spirituel ou matériel ?
  75. Les contradictions de Philon.
  76. L'erOS, un OS pour Philon.
  77. Notre vocation : la théiosis !
  78. D’abord hommes, ensuite seulement : dieux ...
  79. Comment sera-t-il achevé, celui qui est à peine créé ?
  80. Reprocher à Dieu l'inachèvement ?.
  81. "Connaître Dieu en étudiant la Création..."
  82. Les sciences à leur juste place
  83. Comment s’y prendre pour savoir s’il y a un Dieu, plusieurs ou pas du tout ?
  84. Confrontation au réel
  85. Vœux pour 2017 : Ne pas chercher à convaincre, mais le dire.
  86. « Aucune erreur scientifique…»
  87. - Question de jeune, hasard et alphabets de la vie….
  88. Il y a du  vertébré dans mon ADN 
  89. Le livre de l’Univers et la question interdite… 

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Commentaire laissé par le

@Philippe
Notons d'ailleurs que les athées et autres anti chrétiens ne parlent jamais de Création, en évoquant notre monde. Ils ont inventé une sorte de divinité mythologique, le dieu Nature, qui expliquerait toutes ces beautés.

C'est proche du panthéisme, la croyance absurde que le monde serait lui-même Dieu. C'est proche aussi du matérialisme, la croyance tout autant absurde que ce serait la matière elle-même qui se serait auto-organisée pour aboutir à ce que nous voyons.

Bref, toutes des tentatives pour travestir ou évacuer la nécessité d'un Dieu Créateur, cause première de notre monde et transcendant à notre monde.

Commentaire laissé par le

C'est exact, et cela ne m'étonnerait pas qu'il y ait derrière cela une volonté de nous empêcher de percevoir les signes de Dieu dans notre monde. Faire grandir un être humain dans un monde où tout ce qu'il peut voir est du béton, du métal et du verre est une manière efficace de le priver de tout émerveillement, de l'empêcher d'être touché par la grâce (même s'il existe de nombreux moyens à la grâce de nous rejoindre), et de favoriser l'endurcissement de son coeur. Ce doit aussi être la raison pour laquelle tout est fait pour dépeupler les campagnes et zones rurales.

Cela dit on peut encore admirer la nature lors de nos vacances, une promenade en forêt, dans la nature, ou à défaut sur écran / DVD / Internet ... Cela m'est déjà arrivé de m'émerveiller et de rendre grâce à Dieu devant un documentaire nature ou animalier sur Blu Ray ! Bon un documentaire ou des photos ne valent pas le fait d'être sur place mais cela éveille quand même notre regard au monde dans lequel nous vivons et permet à notre coeur de rester ouvert à la grâce. Ni l'homme ni le hasard ne peuvent être l'origine de toute cette beauté !

http://lien-court.net/A0I1
http://lien-court.net/G4F1
http://lien-court.net/M4J1

Commentaire laissé par le

Je suis plutôt convaincu du contraire. Nos ancêtres avaient plus la foi en Dieu que nous, car ils étaient plus plongés que nous dans le grand livre de la Création. Ils vivaient au contact permanent de Dieu par le contact avec sa Création (firmament, saisons, végétation, animaux).

Aujourd'hui, plus de la moitié de l'humanité est entassée dans des villes ou bidonvilles. Nous sommes au contact permanent de créations humaines, en béton, acier, verre, plastique, électronique, chimie et pollutions diverses. Plus rien ou presque ne nous parle de la Création de Dieu. C'est un monde artificiel, créé par l'homme comme si Dieu n'existait pas.

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Champs obligatoires

@
Pour recevoir les avis de réponse à votre commentaire si vous avez coché l'option correspondante ci-dessous.

Etre informé des prochains commentaires déposés sur cet article ?

Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 46 x 28 = ?

Recommander cette page

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page Les indices pensables.

Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 46 x 28 = ?

Articles similaires

Lire un article au hasard

Dieu n’est pas mort, un émouvant film d’apologétique chrétienne

Publié le lundi 5 mars 2018 - 1 commentaires

Dieu n'est pas mort est un film américain qui a connu un grand succès lors de sa sortie aux Etats-Unis en 2014. Du fait de ce succès, le film a fini par sortir en France, mais de manière étonnamment tardive, non dès 2014, ou à défaut l'année suivante en 2015, mais à l'automne 2017 ! Ce type de retard est pour le moins rarissime. Ajoutons que si Dieu n'est pas mort est enfin présent sur les écrans français, il l'est de façon fort modeste. Bien des comédies françaises pas drôles, que plus personne ne va voir à juste titre, produites de façon industrielle avec nos impôts, bénéficient actuellement d'une diffusion très supérieure. Il y a décidément un esprit antichrétien dominant en France qui multiplie jusqu'au bout les obstacles à la diffusion d'un fort bon film d'apologétique.

Lire la suite

Le discours de Donald Trump à l’ONU : contre le globalisme

Publié le lundi 2 avril 2018 - 0 commentaires

Dénoncé par la presse de gauche, qualifié de « barbare » par certains médias, le premier discours de Donald Trump à l'ONU il y a quelques mois a été marqué par un appel au rétablissement des souverainetés nationales : « Le grand réveil des nations, la renaissance de leur esprit, de leur fierté, de leur peuple et de leur patriotisme. » La politique de Trump depuis son élection à la présidence des Etats-Unis a été marquée par des avancées et des reculades par rapport à ses promesses électorales, mais devant les Nations unies, il a clairement pris le parti du rejet du globalisme, du mondialisme idéologique. Dénonçant au passage ce que les mondialistes, précisément à l'aide de l'ONU, tentent frauduleusement d'imposer aux nations.

Lire la suite

Jésus a-t-il enseigné la doctrine du Purgatoire ?

Publié le dimanche 11 mars 2018

« Allez ! De toutes les nations faites des disciples . . . apprenez-leur à observer tout ce que je vous ai commandé.  » (Matthieu 28: 19-20). Voilà la Grande Mission que le Christ a confiée à ses disciples.

Remarquez que le Christ commande à ses disciples d'enseigner seulement ce qu'Il leur a révélé et non leurs propres opinions.

Beaucoup de protestants pensent que l'Eglise Catholique échoue à cet égard. Le purgatoire est un dogme catholique qu'ils pensent ne pas venir de notre Seigneur. Ils affirment que c'est l'un des nombreux dogmes inventés auxquels l'Église Catholique contraint ses membres à croire.

Il est vrai que tous les membres de l'Église Catholique sont tenus de croire au dogme du purgatoire. Mais ce n'est pas vrai qu'il s'agit d'une invention.

Lire la suite