Le Royaume ne finira jamais


Commentaires (0)

Publié le vendredi 20 décembre 2019

Auteur / source : Mark Mallett

Catégorie : La future ère de paix

Nombre de consultations : 247

Parmi les paroles les plus puissantes et les plus prophétiques adressées à Marie par l'Archange Gabriel, nous trouvons la promesse selon laquelle le Royaume de son Fils ne finira jamais. Voilà une bonne nouvelle pour tous ceux qui craignent que l'Église catholique ne soit à l'aube de sa destruction...

Lire le texte original en anglais sur le blog de Mark Mallett

Image : L'annonciation, Sandro Botticelli ; 1485

Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son royaume n'aura pas de fin. »

Lc 1: 32-33

... le Dieu du ciel suscitera un royaume qui ne sera jamais détruit, et dont la royauté ne passera pas à un autre peuple. Ce dernier royaume pulvérisera et anéantira tous les autres, mais lui-même subsistera à jamais.

Dn 2: 44 (ajout)

Bien que j'aie parlé au cours de ce temps de l'Avent de certains sujets difficiles relatifs à l'Antéchrist et à la Bête de l'Apocalypse — sujets qui ont néanmoins tout à voir avec l'Avent et le retour de Jésus — il est temps de nous recentrer sur le plan de Dieu en train de s'accomplir à notre époque. Nous avons besoin d'entendre à nouveau les paroles de l'ange adressées à Marie, ainsi qu'aux bergers :

Sois sans crainte... N'ayez pas peur...

Luc 1: 30 ; 2: 10

Pourquoi, me demanderez-vous, ne devrions-nous pas avoir peur, alors que la Bête semble émerger ? [1] Parce que voici la promesse que Jésus vous fait, à vous qui êtes fidèles :

Puisque tu as gardé mon appel à persévérer, moi aussi je te garderai de l'heure de l'épreuve qui va venir sur le monde entier pour éprouver les habitants de la terre. Je viens sans tarder : tiens fermement ce que tu as, pour que personne ne prenne ta couronne.

Ap 3: 10-11

Alors, ne soyez pas effrayés ni ébranlés lorsque vous voyez les ténèbres descendre sur le monde, ainsi que sur l'Église. Cette obscurité doit venir ; mais pour ceux qui sont fidèles, l'Étoile du Matin se lève déjà dans les cœurs. [2] C'est la promesse du Christ !

Quand Jésus marchait parmi nous dans la chair, il lui arrivait souvent de proclamer que le « Royaume de Dieu est tout proche ». Lors de Sa première venue, Jésus établit son Royaume sur terre à travers l'Église, qui est Son corps :

[Le Christ] demeure sur la terre dans son Église... [qui est] “germe et commencement de [Son] Royaume sur la terre”.

Catéchisme de l'Église catholique, n° 669

S'il en est bien ainsi, ce qu'annonçait l'Archange Gabriel (Lc 1: 33) est que l'Église ne sera jamais anéantie (et ici, nous ne parlons pas d'une quelconque puissance ou influence temporelles, mais de son existence et de sa présence spirituelles et sacramentelles) — pas même par la Bête. En réalité...

[L'Eglise catholique qui est] le royaume du Christ sur la terre... [a pour vocation de] s'étendre à tous les hommes et tous les pays de l'univers...

— PAPE PIE XI, Quas Primas, Encyclique, n° 12, 11 décembre 1925 ; cf. Mt 24: 14

C'est précisément à travers sa propre passion que l'Église sera purifiée, de sorte qu'elle puisse accomplir sa destinée : devenir comme Marie, qui est le prototype et l'image de l'Église.

L'on a toutes les raisons de croire que, vers la fin des temps et peut-être plus tôt qu'on ne le pense, Dieu suscitera de grands hommes remplis du Saint-Esprit et imprégnés de l'esprit de Marie. A travers eux, Marie, cette Reine si puissante, accomplira de grandes merveilles dans le monde, détruisant le péché et établissant le royaume de Jésus son Fils sur les ruines de ce monde corrompu.

— St Louis-Marie Grignion de Montfort, Le Secret de Marie, n° 58-59 (traduction libre depuis l'anglais)

Mais cela peut paraître déroutant. Jésus n'avait-il pas déjà établi Son Royaume il y a 2000 ans ? Oui... et non. Étant donné que le Royaume étend sa domination dans et à travers l'Église, il faut encore que l'Église elle-même parvienne à la « stature du Christ dans sa plénitude » [3] afin de devenir une Épouse purifiée...

... il voulait se la présenter à lui-même, cette Église, resplendissante, sans tache, ni ride, ni rien de tel ; il la voulait sainte et immaculée.

Ep 5: 27

La Bête est donc simplement un instrument dont Dieu se sert en définitive pour le bien et le salut de l'humanité et pour la gloire de l'Église :

Car elles sont venues, les Noces de l'Agneau, et pour lui son épouse a revêtu sa parure. Un vêtement de lin fin lui a été donné, splendide et pur... Heureux et saints, ceux qui ont part à la première résurrection ! Sur eux, la seconde mort n'a pas de pouvoir : ils seront prêtres de Dieu et du Christ, et régneront avec lui pendant les mille ans.

Ap 19: 7-8 ; 20: 6

C'est en partie le résultat de la nécessaire purification par laquelle doit passer l'Église — la persécution du dragon et du système antichristique de la Bête. Cependant, comme le note à juste titre la Revised Standard Version de la Bible :

La destruction du dragon doit nécessairement coïncider avec celle de la Bête (Ap 19: 20). Et ainsi, la première résurrection et le règne des martyrs désignent quant à eux le renouvellement et l'expansion de l'Église après les années de persécution.

— Note de bas de page en référence à Ap 20: 3 ; Ignatius Press, deuxième édition de la Revised Standard Version of the Bible

Vous voyez, l'émergence de la Bête n'est pas le signe de la fin, mais d'une aube nouvelle. Le règne des martyrs ? Oui, il s'agit d'un langage mystérieux... qui fait partie du mystère qui est en train de se révéler à notre époque. [4]

L'affirmation essentielle est celle d'une étape intermédiaire au cours de laquelle les saints ressuscités sont encore sur terre et doivent encore parvenir à leur stade définitif ; c'est là l'un des aspects du mystère des derniers jours qui n'a pas encore été révélé.

— Cardinal Jean Daniélou s.j., théologien, A History of Early Christian Doctrine Before the Council of Nicea, 1964, p. 377

Ce stade final consiste essentiellement en une nouvelle fécondité du Royaume du Christ, sans aucun équivalent depuis l'Incarnation. Comme le disait saint Jean-Paul II, l'humanité...

... est désormais entrée dans sa phase ultime, accomplissant, pour ainsi dire, un saut [qualitatif]. [...] L'horizon d'une nouvelle relation avec Dieu [se dessine pour l'humanité], caractérisée par [le grand don] du salut dans le Christ.

— Pape Jean Paul II, Audience Générale, 22 avril 1998 ; Vatican.va

Bien entendu, la nécessaire purification intérieure de l'Église, qui permettra à ce nouvel horizon de se dessiner, aura également des conséquences extérieures sur le reste du monde. Cela aussi fait partie du plan de Dieu, comme le disait Jésus, afin que « cet Évangile du Royaume [soit] proclamé dans le monde entier, comme témoignage pour toutes les nations ; et ensuite viendra la fin. » [5] De nombreux papes ont parlé de cette future ère de paix, source d'une grande espérance, dans laquelle le Royaume du Christ s'épanouira parmi nous :

Enfant et soldat... dans sa lumière les autres peuples aussi peuvent marcher vers le Royaume de la justice, vers le Royaume de la paix... Quel beau jour ce sera, quand les armes seront démontées, pour être transformées en instruments de travail ! Quel beau jour ce sera ! Et cela est possible ! Misons sur l'espérance, sur l'espérance de la paix, et cela sera possible !

— PAPE FRANÇOIS, Angélus, 1er décembre 2013 ; Vatican.va

C'est la tâche de Dieu de faire advenir cet heureux jour et de le faire connaître de tous... Quand cela arrivera, ce sera une heure solennelle, avec de grandes conséquences non seulement pour la restauration du Royaume du Christ, mais aussi pour la pacification du... monde. Nous prions avec la plus grande ardeur et demandons pareillement aux autres de prier pour cette pacification tant désirée de la société.

— PAPE PIE XI, Ubi Arcano dei Consilio “De la paix du Christ dans le Règne de Dieu”, 23 décembre 1922

Comme je l'ai déjà dit précédemment, et je vais le répéter : préparons-nous, non pas tant pour l'arrivée de l'Antéchrist que pour le retour certain du Christ (lire Is Jesus Really Coming ?). Même si Marie elle-même eut à accompagner son Fils dans Sa Passion, et qu'un glaive de douleur transperça son cœur, les paroles de l'ange Gabriel restèrent en vigueur : N'ayez pas peur... le royaume ne finira jamais.

Mark Mallett
The Kingdom Will Never End


[1] cf. The Rising Beast
[2] cf. The Rising Morning Star
[3] cf. Eph 4: 13
[4] cf. The Coming Resurrection
[5] cf. Mt 24: 14

Cet article m'inspire ...


de la joie
12


de l'encouragement
20


de la perplexité
0


de la tristesse
0


de la peur
0

Accueil du blog votre opinion

Soutenir le ministère de Mark Mallett

Famille Mark Mallett

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cet article.

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Champs obligatoires

@
Pour recevoir les avis de réponse à votre commentaire si vous avez coché l'option correspondante ci-dessous.

Etre informé des prochains commentaires déposés sur cet article ?

Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 7 + 5 = ?

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page Le Royaume ne finira jamais.

Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 7 + 5 = ?

Articles similaires

Lire un article au hasard

La résurrection de l'Église

Mark Mallett   samedi 17 mars 2018   2 commentaires   1.744

Le sentiment le plus accrédité et qui paraît le plus conforme aux saintes Écritures, c'est qu'après la chute de l'Antéchrist, l'Église catholique entrera encore une fois dans une ère de prospérité et de triomphe. - « Fin du monde présent et mystères de la vie future » Père Charles Arminjon (1824-1885), p. 56-57; Sophia Institute Press

Il y a un passage mystérieux dans le livre de Daniel qui est en train de se réaliser à notre époque. Il révèle plus amplement ce que Dieu prévoit à cette heure de l'histoire, tandis que le monde continue sa descente dans les ténèbres ...

Lire la suite

Faustine, et le Jour du Seigneur

Mark Mallett   mercredi 20 juin 2018   0 commentaire   partager

Que nous réserve l'avenir ? Voilà une question que presque tout le monde se pose ces jours-ci face à tous ces "signes des temps" sans précédent. Voici ce que Jésus disait à Sainte Faustine :

Parle au monde de ma miséricorde ; que toute l'humanité reconnaisse mon insondable miséricorde. C'est un signe pour la fin des temps ; après cela viendra le jour de la justice.

— Jésus à Sainte Faustine, La miséricorde divine dans mon âme, Petit Journal, n° 848

Et encore,

Tu prépareras le monde pour mon ultime venue.

— Ibid., n° 429

Lire la suite

La future ère d'amour

Mark Mallett   jeudi 7 juin 2018   1 commentaire   562   partager

Chers jeunes amis, le Seigneur vous demande d'être des prophètes de cette nouvelle ère...

— PAPE BENOIT XVI, Homélie, Journée Mondiale de la Jeunesse, Sydney, Australie, 20 juillet 2008

Je souhaite parler davantage de ce « nouvel âge » ou ère qui approche. Mais j'aimerais m'arrêter un instant et rendre grâce à Dieu, notre roc et notre refuge. Car dans Sa miséricorde, connaissant la fragilité de la nature humaine, Il nous a donné un rocher tangible sur lequel nous appuyer, Son Église. L'Esprit qu'Il nous a promis continue de conduire et de révéler les vérités les plus profondes de ce dépôt de la foi qu'Il a confié à Ses Apôtres, et qui continue d'être transmis aujourd'hui par l'intermédiaire de leurs successeurs. Nous ne sommes pas abandonnés ! Nous ne sommes pas livrés à nous-mêmes dans notre recherche de la vérité. Le Seigneur parle, et Il parle clairement à travers Son Église, même quand elle est meurtrie et blessée.

Lire la suite