La Prophétie à Rome - Partie 2


Commentaires (0)

Publié le mardi 30 janvier 2018

Auteur / source : Mark Mallett

Catégorie : Prophéties & réflexions sur les signes des temps

Nombre de consultations : 789

La prophétie débute avec des paroles d'encouragement de la part de Jésus. Dans cet épisode, Mark Mallett commence par examiner phrase par phrase la prophétie donnée à Rome en 1975 tout en continuant d'appeler les auditeurs au courage en ces jours où les paroles du Christ font écho à l'exhortation qu'Il donna aux Apôtres avant que ne vienne leur propre persécution …

Source : markmallett.com

Nous allons pendant les prochaines webcasts regarder de plus près cette prophétie donnée à Rome en présence du Pape Paul VI en 1975. Et laissez-moi vous dire qu'il s'agit d'une puissante et, selon moi, authentique parole du Ciel. Et la raison qui me fait dire cela est que Saint Paul nous dit de ne pas déprécier les dons de prophéties mais de tout vérifier et de garder ce qui est bon. Et un des moyens de vérifier les prophéties est d'écouter ce que le reste du Corps du Christ nous dit. Or cette prophétie donnée à Rome résonne avec ce que Notre Sainte Mère nous a dit, elle résonne avec ce que les derniers papes ont enseigné et avec leurs avertissements concernant les dangers spirituels de notre temps, et elle résonne avec beaucoup d'autres révélations dites « privées » données par le Ciel en ce moment. Nous avons là une parole prophétique et d'autorité qui mérite notre attention et notre discernement. Je pense que le prophète Habacuc pourrait dire de cette parole : « C'est une vision qui n'est que pour son temps : elle aspire à son terme, sans décevoir ; si elle tarde, attends-la : elle viendra sûrement, sans faillir! » (Ha 2 :2-3)

Aussi sans attendre plus longtemps, jetons un oeil à cette prophétie qui à présent, je le pense, aspire à son terme pour notre temps.

Jésus commence avec ces mots :

« Parce que Je vous aime… »

- Prophétie à Rome (Ralph Martin), 1975

Arrêtons-nous un moment et regardons ces 5 premiers mots : « Parce que Je vous aime… »

Jésus nous donne un contexte pour la suite de cette prophétie. En fait il nous donne un contexte pour tout ce qui se passe et va se passer dans le monde, à savoir que c'est parce qu'Il nous aime. Dieu permet toutes choses et peut faire que toutes choses concourent au bien de ceux qui l'aiment. Dieu permet les catastrophes naturelles, Il permet les persécutions, les épreuves, les tribulations, parce qu'Il les ordonne dans le dessein de salut des âmes. Et si nous pouvons comprendre que les parties les plus difficiles de cette prophétie donnée à Rome nous sont données parce que Jésus nous aime, alors nous trouvons la force de persévérer. Parce que, vous savez, beaucoup de personnes m'écrivent pour me dire « Mark, j'ai l'impression que le Mal est en train de triompher, Il est en train de gagner et cela ébranle ma foi. »

Mais nous devons comprendre que Dieu tient toutes choses dans la paume de Sa main comme il est dit dans le livre de Ben Sira le Sage : « Car le Très-Haut possède toute science, il a regardé les signes des temps : Il annonce le passé et l'avenir et dévoile les choses cachées. » (Si 42:18-19)

Et donc quand Dieu nous donne une prophétie telle que celle que nous sommes occupés à analyser, ce n'est pas comme si Dieu nous révélait soudain quelque chose de nouveau. Dieu a ordonné et vu tout ceci d'avance dès le commencement des temps, et cela devrait vous rassurer : Dieu est absolument maître de la situation. Vous savez, en revenant à cette parole prophétique de Saint Jean-Paul II, où il disait que l'Eglise fait actuellement face à la confrontation finale. Il disait également que celle-ci se déroule selon les desseins de la Divine Providence. Ainsi le Seigneur nous dit que c'est parce qu'Il nous aime [qu'Il permet les choses qui] sont sur le point de se produire. Retournons donc à cette prophétie où Jésus nous dit :

« Parce que Je vous aime, Je veux vous montrer ce que Je fais dans le monde aujourd'hui. Je veux vous préparer pour ce qui va arriver. »

- Prophétie à Rome (Ralph Martin), 1975

Ceci fait écho aux paroles que Jésus adressait aux apôtres dans l'évangile de Saint Jean. Il leur parlait des persécutons et des épreuves qui allaient survenir dans son Eglise :

Jésus disait : « Je vous ai dit cela pour vous éviter le scandale… pour qu'une fois leur heure venue, vous vous rappeliez que je vous l'ai dit. » (Jn 16 :1,4)

Ainsi, Jésus nous dévoile ce qui va arriver, je pense, à notre époque, parce qu'Il veut nous éviter le scandale. Encore une fois, pour éviter que nous soyons ébranlés dans notre foi quand nous verrons un grand nombre de personnes apostasier, s'éloigner de la foi ; quand nous verrons de grands désastres et de graves événements se produire dans le monde – et je pense que nous commençons déjà à les constater actuellement. Nous nous rappellerons alors que le Seigneur nous a dit que ces choses devaient arriver. Et si nous nous souvenons de ces paroles du Seigneur, rappelons-nous aussi qu'Il nous a dit qu'Il serait avec nous jusqu'à la fin des temps :

« Je vous ai dit ces choses, pour que vous ayez la paix en moi. Dans le monde vous aurez à souffrir. Mais gardez courage ! J'ai vaincu le monde. » (Jn 16 :33)

Aussi, quand nous verrons ces choses commencer à se produire, quand nous aurons l'impression que le Mal est en train de triompher, souvenons-nous : Jésus a vaincu le monde ainsi que tout ce qui arrive ; ce n'est pas le Mal qui triomphera mais Son Sacré Coeur, à notre époque. Il sera vainqueur parce qu'Il nous aime.

En définitive, ce que Jésus nous dit dans ces deux premières phrases de cette prophétie est « N'ayez pas peur de ces choses » Parce que certains points dans cette prophétie que nous allons étudier sont difficiles, durs ; même si d'autres sont beaux et glorieux. Et ultimement, Jésus nous dit « N'ayez pas peur, Je suis avec vous ; tout ceci est ordonné en vue du salut des âmes, parce que Je vous aime. »

Mais vous voyez, c'est cette peur à notre époque qui conduit beaucoup de personnes dans un abîme. L'archevêque Chaput disait :

« La peur est le mal de notre siècle. »

- Archevêque Charles J. Chaput
21 mars 2009, Catholic News Agency

C'est comme un cancer rongeant l'Eglise qui conduit, comme je le disais, beaucoup de personnes dans un abîme d'où elles ne sont plus des témoins du Christ. Pourquoi ? Parce qu'elles ont peur de défier le statu quo. Elles n'enseignent plus depuis la Chaire, ou ne partagent plus l'Evangile au travail ou dans la rue parce que, vous voyez, elles préfèrent se montrer tolérantes envers la foi des autres, elles ne veulent pas favoriser une religion par rapport à une autre, elles veulent être tolérantes. Pour ces personnes, la foi appartient au domaine privé. Je me trompe ? … Faux ! Ce n'est pas une affaire privée. Jésus nous demande d'être comme une lumière, comme une ville sur une montagne, nous devons être comme une lampe sur un chandelier (Mt 5 :14-15) afin de briller, d'être le sel et la lumière du monde. Nous ne devons pas nous cacher. Mais si cette peur est comme une maladie, comme un cancer qui nous ronge de l'intérieur nous devons nous en libérer.

Un des cardinaux de notre église nous disait :

« La plus grande faiblesse chez un apôtre est la peur. Ce qui suscite la peur est le manque de confiance dans la puissance du Seigneur. »

- Cardinal Wyszyñski,
Levez-vous, allons ! (par le Pape Jean-Paul II)

Oui, écoutez, si vous comptez sur votre propre sagesse, vos dons charismatiques pour éblouir et épater la galerie, ayez peur, ayez très peur ; mais si vous comptez sur le Seigneur et sur la puissance de l'Esprit Saint, vous n'avez rien à craindre.

Je pense à Catherine Doherty… - j'adore Catherine Doherty – qui a commencé l'apostolat de la Maison de la Madone à Combermere, Ontario (Canada) Elle disait : « N'ayez pas peur de rejoindre le coeur des hommes. Frères et soeurs, n'ayez pas peur de venir à eux avec la vérité, parce que la Vérité est Jésus, la Vérité est Puissance et Lumière. N'ayez pas peur de rejoindre le coeur des hommes et de leur apporter l'Evangile »

Vous savez, je pense à ce film, Avatar, qui est sorti récemment. Nous avons entendu ces histoires de personnes qui se sont suicidées après avoir vu ce film. Pourquoi ? Parce qu'elles ont vu le paradis représenté dans ce film, sont ensuite sorties du cinéma, ont vu les désastres de notre époque et sont devenues dépressives et suicidaires.

Nous devons rejoindre le coeur des hommes pour réaliser qu'ils ont un désir immense, une soif, une faim de connaître la Vérité, ils ont faim du Paradis.

Donc, n'ayez pas peur, croyez dans la Puissance de Dieu. Vous et moi devons vraiment nous rendre dans cet endroit d'abandon [qu'est le coeur assoiffé de nos frères et soeurs], et c'est en cela que consiste cette prophétie dont nous allons parler, parce que je pense que les temps arrivent où vous et moi en tant que chrétiens, beaucoup parmi nous n'aurons plus rien [à quoi nous accrocher] et il nous faudra être alors totalement dépendants de Dieu.

Vous devez avoir confiance dans la puissance du Seigneur.

« Pour les chrétiens, le moment est venu de se libérer d'un faux complexe d'infériorité… d'être de vaillants témoins du Christ. »
- Cardinal Stanislaw Rylko
Conseil Pontifical pour les laïcs
LifeSiteNews.com, 20 novembre 2008

Nous ne pouvons être vaillants à moins de commencer à être totalement dépendants et à croire dans la Puissance de Jésus. Quand le Pape Paul VI dit que « la mission de l'Eglise (c'est-à-dire chacun d'entre nous) est l'Evangélisation » … si telle est notre mission, alors Dieu nous donnera la grâce et la lumière, la puissance et la force, les paroles d'encouragement et tout ce dont nous avons besoin pour faire ce que nous avons à faire.

« Parce que Je vous aime, Je veux vous montrer ce que Je fais dans le monde aujourd'hui. Je veux vous préparer pour ce qui va arriver. »

- Prophétie à Rome (Ralph Martin), 1975

Et cette préparation a pour but de nous préparer à être de vaillants témoins en ces temps [difficiles], que ce soit dans les ténèbres ou dans la lumière, à travers les désastres ou les moments de paix, dans les bénédictions ou dans les malédictions que cette culture de mort est déjà en train d'apporter sur le monde. Donc n'ayez pas peur.

Il y a plus à dire au sujet de cette prophétie, certaines choses sont très graves, certaines sont dur à entendre, certaines sont glorieuses et merveilleuses. J'espère que vous reviendrez écouter les prochaines webcasts, dans lesquelles nous poursuivrons l'approfondissement de la prophétie de 1975.

Dieu vous bénisse !

Mark Mallett

Voir aussi :

La Prophétie à Rome - Partie 1
La Prophétie à Rome - Partie 3
La Prophétie à Rome - Partie 4
La Prophétie à Rome - Partie 5
La Prophétie à Rome - Partie 6
La Prophétie à Rome - Partie 7
Mark Mallett - La Prophétie à Rome - Partie 8 (prochainement)

EmbracingHope.tv with Mark Mallett

Soutenons le ministère à plein temps de Mark Mallett !

The Now Word : Reflections on our Times - with Mark Mallett

Vidéos

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cet article.

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Champs obligatoires

@
Pour recevoir les avis de réponse à votre commentaire si vous avez coché l'option correspondante ci-dessous.

Etre informé des prochains commentaires déposés sur cet article ?

Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 44 - 34 = ?

Recommander cette page

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page La Prophétie à Rome - Partie 2.

Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 44 - 34 = ?

Articles similaires

Lire un article au hasard

Prophétie de St Francois d'Assise

samedi 7 avril 2018   0 commentaire   555

Saint François d'Assisse (1226-10-03)

François, né en 1181 à Assise, fils d'un riche marchand de tissus, menait la belle vie avec ses compagnons, la débauche même. Voilà que la maladie, la captivité, le silence surtout, l'amènent à réfléchir. Il découvre le Christ et tout change ! « François, va et répare ma maison qui, tu le vois, tombe en ruine » lui dit le Christ de St Damien. Et St François quitte toutes les richesses de ce monde pour vivre la pauvreté, à l'exemple du Christ. Il se met à rebâtir des églises. Une parole de l'Evangile l'éclaire : « Allez et prêchez ! Dites : le royaume de Dieu est proche ».

Lire la suite

Vivons-nous des temps apocalyptiques ? Partie 1

Michael O'Brien   samedi 27 octobre 2018   0 commentaire   576

La question est explosive et laisse de la place à de nombreuses observations et interprétations. En effet, notre époque semble être en proie à des interprétations extrêmement divergentes sur la signification du livre de l'Apocalypse. En abordant ce sujet ce soir, j'espère apporter une contribution à ce qui devrait toujours être une discussion sobre, mais qui si souvent est tout le contraire. Malgré tout, je suppose que tout ce que je vais dire sur le sujet ce soir pourrait se résumer en un mot : Oui. Oui, nous vivons à une époque apocalyptique.

Lire la suite

La grande apostasie - Partie I

Michael O'Brien   dimanche 3 juin 2018    594

L'infidélité du futur : la grande apostasie

Michael D. O'Brien

« Le Fils de l'homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? » (Luc 18: 8)

Comme à chaque génération, une « aube nouvelle » s'apprête à se lever, ne se matérialisant jamais comme nous l'avions imaginé. Pour cette raison, notre éternelle tentation est de reléguer la téléologie de l'histoire, et l'eschatologie de la révélation dans le champ des constructions mentales produites par des peurs irrationnelles ou limitées par des analyses enflammées de situations contemporaines, un cycle se répétant soi-disant sans fin, dans lequel jamais ne se réalisent les scénarios catastrophiques promis. Pourtant, à en croire les paroles du Christ dans les évangiles et le livre de l'Apocalypse, les lettres de St Pierre, St Paul et St Jean, les prophètes de l'Ancien Testament, ainsi que les révélations privées approuvées par l'Église ayant augmenté en nombre et en intensité au cours des 150 dernières années, proche est le temps où tous les scénarios spéculatifs s'évaporeront face à un péril réel et ultime pour l'humanité. Alors le futur deviendra le présent. Il sera précédé d'une apostasie d'une intensité sans précédent. En effet, jour après jour, cette apostasie s'étend tout autour de nous. Elle trouvera son apogée dans le jour du Seigneur, qui sera un jour de feu.

Lire la suite