L'indulgence plénière accordée aux malades du Covid-19 et aux soignants


Commentaires (1)

Publié le samedi 21 mars 2020

Auteur / source : Vatican News

Catégorie : Vie de l'Eglise

Le don des Indulgences spéciales est accordé aux fidèles souffrant de la maladie Covid-19, ainsi qu'aux travailleurs de la santé, aux membres de la famille et à tous ceux qui, à quelque titre que ce soit, y compris par la prière, s'occupent d'eux. C'est ce que stipule un décret de la Pénitencerie apostolique paru ce 20 mars 2020.

Soyez joyeux dans l'espérance, patients dans la tribulation, persévérants dans la prière.

Rm 12: 12

Ces paroles écrites par Saint Paul à l'Église de Rome résonnent tout au long de l'histoire de l'Église et guident le jugement des fidèles face à toutes les souffrances, maladies et calamités.

La Pénitencerie apostolique, l'un des trois tribunaux de la Curie romaine, a publié ce vendredi 20 mars un décret relatif au don des Indulgences.

L'Église prend soin des malades

Présentant ce décret, l'institution judiciaire vaticane évoque d'abord « un moment présent où l'humanité entière, menacée par une maladie invisible et insidieuse, qui depuis quelque temps fait partie de la vie de chacun, est marquée jour après jour par des peurs angoissées, de nouvelles incertitudes et surtout une souffrance physique et morale généralisée ». Elle rappelle aussi le soin qu'a toujours pris l'Église des malades.

Ces derniers jours, le Pape François a par ailleurs montré sa proximité paternelle et a renouvelé son invitation à prier sans cesse pour ces malades du coronavirus.

Aux malades et travailleurs de la santé

C'est pourquoi la Pénitencerie apostolique a décidé d'accorder le don des indulgences plénières aux fidèles atteints du coronavirus, aux conditions suivantes:

« Si avec un esprit détaché de tout péché, ils s'unissent spirituellement par les médias à la célébration de la Sainte Messe, à la récitation du Saint Rosaire, à la pratique pieuse du Chemin de Croix ou à d'autres formes de dévotion, ou si au moins ils récitent le Credo, le Notre Père et une pieuse invocation à la Sainte Vierge Marie, en offrant cette épreuve dans un esprit de foi en Dieu et de charité envers leurs frères et sœurs, avec la volonté de remplir les conditions habituelles (confession sacramentelle, communion eucharistique et prière selon les intentions du Saint-Père), le plus tôt possible ».

L'indulgence plénière concerne aussi les travailleurs de la santé, les membres de la famille et tous ceux qui, « à l'instar du bon Samaritain », s'exposant au risque de contagion, soignent les malades du coronavirus.

Et aux fidèles qui prient pour la fin de la pandémie

La Pénitencerie apostolique accorde d'ailleurs volontiers aussi l'indulgence plénière, dans les mêmes conditions, aux fidèles qui offrent une visite au Saint Sacrement, à l'Adoration Eucharistique, ou qui s'adonnent à la lecture de la Sainte Ecriture pendant au moins une demi-heure, ou à la récitation du Saint Rosaire, au pieux exercice du Chemin de Croix, ou encore à la récitation du chapelet de la Divine Miséricorde, pour implorer de Dieu Tout-Puissant la fin de l'épidémie, le soulagement des affligés et le salut éternel de ceux que le Seigneur a appelés à Lui.

L'Église prie enfin pour « ceux qui ne peuvent pas recevoir le sacrement de l'Onction des malades et le Viatique, en confiant chacun d'eux à la Miséricorde divine en vertu de la communion des saints et en accordant aux fidèles l'Indulgence plénière sur le point de mourir, à condition qu'ils soient dûment disposés et qu'ils aient récité quelques prières de leur vivant. Pour obtenir cette indulgence, l'utilisation du crucifix ou de la croix est recommandée (cf. Enchiridion indulgentiarum, n° 12) », a conclu le pénitencier majeur de l'Église catholique, le cardinal italien Mauro Piacenza.

Source : vaticannews.va

Cet article m'inspire ...


de la joie
15


de l'encouragement
16


de la perplexité
1


de la tristesse
1


de la peur
0

Accueil du blog Commenter cet article Imprimer

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Commentaire laissé par le

"La chloroquine guérit le Covid-19" : Didier Raoult, l'infectiologue qui aurait le remède

https://www.marianne.net/societe/la-chloroquine-guerit-le-covid-19-didier-raoult-l-infectiologue-qui-aurait-le-remede-au

"Le professeur Didier Raoult a dévoilé lundi 16 mars les premiers résultats positifs de ses essais cliniques : sur 24 patients atteints du coronavirus, les trois quarts n'étaient plus porteurs du virus après six jours. Nous l'avons interrogé sur l’efficacité de ce qui pourrait être un remède au Covid-19 : la chloroquine."

Lire aussi :

Comment les essais de Didier Raoult sur la chloroquine ont convaincu Donald Trump

https://www.marianne.net/politique/de-marseille-fox-news-comment-les-essais-de-didier-raoult-sur-la-chloroquine-ont-convaincu?#Echobox=1584737449

"Le président des Etats-Unis a annoncé ce jeudi 19 mars avoir "approuvé" un recours à la chloroquine pour lutter contre le Covid-19 après des résultats "très encourageants". Ces résultats, ce sont ceux de Didier Raoult, nous assure le professeur français.

Ce pourrait être un tournant dans la lutte contre le coronavirus SARS-CoV-2. Ce jeudi 19 mars, lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche, le président des États-Unis Donald Trump a "approuvé" un recours à la chloroquine pour lutter contre le Covid-19, expliquant aux Américains "pouvoir rendre ce médicament disponible quasiment immédiatement" car il a "montré des résultats préliminaires très encourageants".

Le professeur Didier Raoult nous l'affirme : il a été mis au courant que c’est bien sur la base de ses travaux que Donald Trump a décidé de recourir à la chloroquine. "Je suis content à titre personnel, mais surtout pour les États-Unis et les vies potentiellement sauvées. J’aimerais avant tout que mon pays, la France, fasse de même." Il explique n'avoir aucun a priori politique : "Je n’ai jamais caché mes données à l’extérieur, tout en prévenant l’État français de ce que je faisais. Je ne suis pas responsables des démarches qui ont lieu par la suite.""

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Champs obligatoires

@
Pour recevoir les avis de réponse à votre commentaire si vous avez coché l'option correspondante ci-dessous.

Etre informé des prochains commentaires déposés sur cet article ?

Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 3 - 2 = ?

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page L'indulgence plénière accordée aux malades du Covid-19 et aux soignants.

Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 3 - 2 = ?

Articles similaires

Lire un article au hasard

Le crépuscule des douleurs

Mark Mallett   mardi 17 mars 2020   3 commentaires   partager

Encore un peu de temps, et vous ne me verrez plus ; encore un peu de temps, et vous me reverrez.

Jn 16: 16

C'est avec un mélange d'horreur et de douleur, de tristesse et d'incrédulité que beaucoup d'entre nous, catholiques, avons appris la suspension des messes publiques dans différentes églises à travers le monde.

Lire la suite

La dernière planche de salut

Mark Mallett   dimanche 28 avril 2019   1 commentaire   partager

Le deuxième dimanche de Pâques est le Dimanche de la Divine Miséricorde. C'est un jour où Jésus a promis de déverser des grâces incommensurables dans la mesure où il s'agit, pour certains, de « la dernière planche de salut ». Pourtant, de nombreux catholiques n'ont aucune idée de ce qu'est cette fête ou n'en entendent jamais parler de la part de leurs pasteurs. Comme vous le verrez, ce n'est pas un jour ordinaire...

Lire la suite

La Chine et la Tempête

Mark Mallett   jeudi 27 février 2020   2 commentaires   partager

Si le guetteur voit venir l'épée et ne sonne pas du cor, si bien que le peuple n'en est pas averti, et que l'épée survient et emporte l'un d'entre eux, cet homme-là périra dans sa faute, mais je demanderai compte de son sang au guetteur. (Ézéchiel 33: 6)

Lire la suite