L’illumination des consciences


Commentaires (1)

Publié le mardi 13 février 2018

Auteur : Mark Mallett

Catégorie : Eschatologie, fin des temps

Nombre de consultations : 757

Traduction d'un article de Mark Mallett : « Revelation illumintion »

Il y a une grâce universelle qui arrive sur le monde dans ce qui peut être considéré comme l'événement le plus singulièrement étonnant depuis la Pentecôte.

La Bienheureuse Anna Maria Taigi, mystique et stigmatisée vénérée par les papes pour l'exactitude de ses prophéties, la qualifiait d''"illumination des consciences". St. Edmund Campion l'appelait "le jour du changement" quand "le terrible juge révélera la conscience de chaque homme". Conchita, une prétendue voyante à Garabandal, lui donnait le nom d'"avertissement". Le défunt Père Gobbi l'appelait un "jugement en miniature", tandis que la servante de Dieu, Maria Esperanza, l'appelait "un grand jour de lumière" lorsque la conscience de tous sera ébranlée" "l'heure de décision pour l'humanité".

Sainte Faustine, qui a proclamé au monde que nous vivons dans un "temps de miséricorde" prolongé suivant les révélations qui lui ont été directement données par Jésus, a probablement pu voir lors d'une vision l'événement en question :

« Avant de venir comme un Juge équitable, Je viens d'abord comme Roi de Miséricorde. Avant qu'advienne le jour de Justice, il sera donné aux hommes ce signe dans les cieux : toute lumière dans le ciel s'éteindra et il y aura de grandes ténèbres sur toute la terre. Alors le signe de la Croix se montrera dans le ciel ; des Plaies des Mains et des Pieds du Sauveur, sortiront de grandes lumières, qui, pendant quelques temps illumineront la terre. Ceci se passera peu de temps avant le dernier jour. »

Petit Journal de Sainte Faustine (83)

Cette vision est similaire à ce qu'une voyante américaine, qui se fait appeler "Jennifer", aurait vu lors d'une vision. Elle appelle cet événement "l'avertissement" :

Le ciel est sombre et il semble que c'est la nuit mais mon coeur me dit que cela se passe l'après-midi. Je vois le ciel s'ouvrir et j'entends de longs coups de tonnerre. Quand je lève les yeux, je vois Jésus saignant sur la croix et les gens tombent à genoux. Jésus me dit alors : « Ils verront leur âme telle que je la vois. » Je peux voir les blessures si clairement sur le corps de Jésus et Jésus dit alors: « Ils verront chaque blessure qu'ils ont infligée à Mon Coeur Très Sacré. » À gauche je vois la Sainte Vierge pleurer, puis Jésus me parle à nouveau et dit: « Préparez-vous, préparez-vous maintenant car le temps approche bientôt. Mon enfant, prie pour les nombreuses âmes qui périront à cause de leurs tendances égoïstes et pécheresses. » Lorsque je levai les yeux, je vis les gouttes de sang qui tombèrent de Jésus et qui frappèrent la terre. Je vis des millions de personnes de toutes nations. Beaucoup semblaient confuses alors qu'elles regardaient vers le ciel. Jésus dit : « Ils sont à la recherche de la lumière car cela ne devrait pas être un temps de ténèbres, mais c'est l'obscurité du péché qui couvre cette terre et la seule lumière sera celle pour laquelle je viens car l'humanité ne réalise pas le réveil qui va lui être accordé. Ce sera la plus grande purification depuis le début de la création. - voir www.wordsfromjesus.com, le 12 septembre 2003

Alors que je me préparais à aller à la messe à Paray-le-Monial, en France, ce petit village français où Jésus a révélé son Sacré-Coeur comme un « dernier effort » pour atteindre l'humanité, une "parole" m'est soudainement venue à l'esprit comme un coup de tonnerre dans un ciel clair. Il me fut imprimé intérieurement sur mon coeur que les trois premiers chapitres de l'Apocalypse sont essentiellement une "illumination de conscience". Après la messe, j'ai pris ma bible pour commencer à lire l'Apocalypse sous cette nouvelle lumière pour voir ce que cela signifiait ...

Le livre de l'Apocalypse (ou "Révélation", qui signifie littéralement "dévoilement") commence par saint Jean accueillant sept églises et citant le prophète Zacharie :

Voici qu'il vient avec les nuées, tout oeil le verra, ils le verront, ceux qui l'ont transpercé ; et sur lui se lamenteront toutes les tribus de la terre. Oui ! Amen ! (Ap 1:7)

Jean décrit alors la vision qu'il avait de Jésus apparaissant au milieu de ces églises dans une apparition éblouissante où "son visage brillait comme brille le soleil dans sa puissance." (Ap. 1:16) Jean réagit en tombant à Ses pieds "comme mort". Cette scène évoque une illumination similaire à celle qu'eut Saint Paul (Saul). Avant sa conversion, il persécutait les chrétiens, les faisant mettre à mort. Le Christ lui est apparu dans une lumière éblouissante :

Il fut précipité à terre ; il entendit une voix qui lui disait : « Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu ? » (Actes 9: 4)

Soudain, Saul (qui prit le nom de Paul) fut "illuminé" et réalisa qu'il n'était pas aussi juste qu'il le pensait . Ses yeux étaient couverts d'"écailles", symbole de son aveuglement spirituel. Ainsi, il reçut une vision intérieure tandis qu'il se trouvait face à face avec la lumière de vérité.

Après la puissante vision de saint Jean, il entend le Seigneur lui dire ...

Ne crains pas ... (Ap 1:17)

... et immédiatement Jésus commence à illuminer la conscience des sept églises, en les appelant à la repentance, en louant leurs bonnes oeuvres, et en soulignant leur aveuglement spirituel.

Je connais tes actions, je sais que tu n'es ni froid ni brûlant – mieux vaudrait que tu sois ou froid ou brûlant. Aussi, puisque tu es tiède – ni brûlant ni froid – je vais te vomir de ma bouche ... Ceux que j'aime, je leur montre leurs fautes, et je les corrige. Eh bien, sois fervent et convertis-toi. (Ap 3: 15-16, 19)

Puis Jean est emmené au Ciel où il commence maintenant à voir les choses d'un point de vue divin.

Après cela, j'ai vu : et voici qu'il y avait une porte ouverte dans le ciel. Et la voix que j'avais entendue, pareille au son d'une trompette, me parlait en disant : « Monte jusqu'ici, et je te ferai voir ce qui doit ensuite advenir. » (Ap 4: 1 )

C'est-à-dire que l'illumination dont Jean vient d'être témoin sera désormais placée dans le contexte non seulement de l'Église universelle (symbolisée par les "sept églises" où le nombre "7" signifie plénitude ou complétude), mais du monde entier tandis que celui-ci se rapproche de la fin des temps. Une autre façon de le dire est que l'illumination de l'Église culmine dans une illumination universelle.

Car voici le temps du jugement : il commence par la famille de Dieu. Or, s'il vient d'abord sur nous, quelle sera la fin de ceux qui refusent d'obéir à l'Évangile de Dieu ? (1 Pierre 4:17)

L'ILLUMINATION DE L'ÉGLISE ...

Ne pourrait-on pas dire en effet que l'illumination de l'Église a déjà commencé ? Les quarante années depuis l'effusion du Saint-Esprit (le "renouveau charismatique") et la publication des documents de Vatican II n'ont-ils pas conduit l'Église à travers une période de profonde purification et d'épreuves menant à l'année 2008, « l'année où tout a commencé », (lire The Great Revolution), quarante ans plus tard ? N'y a-t-il pas eu un réveil prophétique, dirigé principalement par la Mère de Dieu, quant au moment décisif dans lequel nous nous trouvons aujourd'hui ?

Car le Seigneur Dieu ne fait rien sans en révéler le secret à ses serviteurs les prophètes. (Amos 3: 7)

Saint Jean-Paul II, menant l'Eglise vers le nouveau millénaire, n'a-t-il pas fait un profond examen de conscience de toute l'Église, s'excusant auprès des nations pour ses péchés passés ?

Depuis longtemps, nous nous étions préparés à cet examen de conscience, sachant que l'Église, qui comprend en son sein des pécheurs, « est à la fois sainte et toujours appelée à se purifier ». … Cette « purification de la mémoire » a raffermi nos pas sur le chemin de l'avenir ... - PAPE JEAN-PAUL II, Novo Millenio Inuente, n. 6

Et ne voyons-nous pas apparaître devant nous les scandales autrefois cachés et graves qui ont pris la forme d'abus sexuels au sein du clergé ? (Lire The Scandal) Les ordres religieux qui ont abandonné la vraie foi ne disparaissent-ils pas dans leur apostasie ? Dieu ne nous a-t-Il pas envoyé de nombreux prophètes et voyants pour nous appeler à revenir à la vraie vie en Dieu (Lire sur ce blog la traduction de La prophétie à Rome) ? L'Eglise ne reçoit-elle pas clairement l'avertissement que saint Jean a écrit dans son livre apocalyptique ?

Le jugement annoncé par le Seigneur Jésus se réfère surtout à la destruction de Jérusalem en l'an 70. Mais la menace de jugement nous concerne nous aussi, l'Eglise en Europe, l'Europe et l'Occident en général. Avec cet Evangile, le Seigneur clame également à nos oreilles les paroles qu'il adresse dans l'Apocalypse à l'Eglise d'Ephèse: "Si tu ne te repens, je vais venir à toi pour changer ton candélabre de son rang" (2, 5). A nous aussi, la lumière peut être enlevée et nous faisons bien si nous laissons résonner cet avertissement en notre âme avec tout son sérieux, en criant dans le même temps au Seigneur: "Aide-nous à nous convertir! Donne à chacun de nous la grâce de nous renouveler vraiment! Ne permets pas que la lumière qui est au milieu de nous s'éteigne! Renforce notre foi, notre espérance et notre amour afin que nous puissions porter de bons fruits!". - PAPE BENOÎT XVI, Homélie d'ouverture, Synode des évêques, 2 octobre 2005, Rome.

De même, à la fin des quarante années du peuple d'Israël dans le désert, une profonde illumination s'est abattue sur eux qui les a conduits dans un esprit de repentance, mettant ainsi fin à leur exil de la terre promise.

... Vous lirez ce document, que nous vous envoyons pour le proclamer dans la Maison du Seigneur :

... Nous avons péché contre le Seigneur, nous lui avons désobéi, nous n'avons pas écouté la voix du Seigneur notre Dieu, qui nous disait de suivre les préceptes que le Seigneur nous avait mis sous les yeux. ... Car nous n'avons pas écouté la voix du Seigneur notre Dieu, à travers toutes les paroles des prophètes qu'il nous envoyait. Mais chacun de nous, selon la pensée de son coeur mauvais, est allé servir d'autres dieux et faire ce qui est mal aux yeux du Seigneur notre Dieu. (Baruch 1: 14-22)

De la même manière, l'illumination qui approche et qui a déjà commencé a pour but de préparer l'Église à entrer dans la "terre promise", dans l'ère de paix. De même, les lettres aux sept églises étaient écrites sur un rouleau, révélant publiquement leurs lacunes (Ap 1:11)

Des rencontres scientifiques nous ont aidés à identifier les aspects où l'esprit évangélique, au cours des deux premiers millénaires, n'a pas toujours brillé. Comment oublier l'émouvante liturgie du 12 mars 2000 où, dans la basilique Saint-Pierre, fixant mon regard sur le Crucifié, je me suis fait moi-même l'interprète de l'Église, demandant pardon pour le péché de tous ses fils ? - PAPE JEAN-PAUL II, Novo Millenio Inuente, n. 6

Et maintenant, le pape François, à travers ses nombreuses déclarations et son Exhortation apostolique Evangelii Gaudium, a apporté une nouvelle lumière prophétique sur les sept lettres de l'Apocalypse (voir First Love Lost).

"Après cela" Saint Jean voit l'Agneau de Dieu prendre un rouleau dans Ses mains et commencer à desceller le jugement des nations. Cela comprend, avec le sixième sceau, une illumination universelle.

... L'ILLUMINATION DU MONDE

J'ai reçu dans mon coeur un mystérieux mot à l'automne 2007 (lire The Breaking of the Seals) :

Les sceaux sont sur le point d'être brisés.

Mais j'entendais "six sceaux", et pourtant en Apocalypse Chapitre 6 il y en a sept. Voici le premier :

Alors j'ai vu : et voici un cheval blanc ; celui qui le montait tenait un arc, une couronne lui fut donnée, et il sortit vainqueur, pour vaincre à nouveau (Ap 6:2)

[Le Cavalier] est Jésus Christ. L'évangéliste inspiré [St. Jean] n'a pas seulement vu la dévastation provoquée par le péché, la guerre, la faim et la mort; il a aussi vu, en premier lieu, la victoire de Christ. -PAPE PIE XII, 15 novembre 1946

Autrement dit, le premier sceau semble être le début de l'illumination de l'Église dont Jean eut la vision au début de l'Apocalypse. Ce cavalier sur le cheval blanc prépare les croyants restés fidèles à franchir le seuil de l'espérance vers la "terre promise", une ère de paix et de justice que saint Jean désigne plus tard symboliquement comme un règne de "mille ans" avec le Christ. (Ap 20:1-6) Ne pouvons-nous pas décrire la formation silencieuse et souvent cachée de cette petite armée de Dieu (lire cf. Our Lady's Battle et The Battle Cry), en particulier les laïcs (lire The Hour of the Laity), comme l'annonce de la victoire et du triomphe du Christ sur le mal ? En effet, nous voyons plus loin en Apocalypse que ce Cavalier sur son cheval blanc est à présent suivi d'une armée. (Ap 19:14) Tout cela pour dire que le Triomphe du Coeur Immaculé de Marie a déjà commencé dans le coeur de ceux qui écoutent ses messages.

L'approche d'une "illumination de consciences" universelle est signalée par les douleurs de l'enfantement qui suivent le premier sceau : la paix est enlevée du monde (second sceau) ; (Lire The Hour of the Sword) pénuries alimentaires et rationnement (troisième sceau) ; pandémie et anarchie (quatrième sceau) ; et une première persécution de l'Église (cinquième sceau). Puis, au milieu du chaos mondial, alors que le sixième sceau est brisé, il semble que le monde entier expérimente la vision de "l'agneau de Dieu", le sacrifice pascal, l'agneau crucifié (bien que ce n'est pas encore le retour définitif du Christ dans la gloire):

Alors j'ai vu : quand il ouvrit le sixième sceau, il y eut un grand tremblement de terre, le soleil devint noir comme une étoffe de crin, et la lune entière, comme du sang, et les étoiles du ciel tombèrent sur la terre comme lorsqu'un figuier secoué par grand vent jette ses fruits. Le ciel se retira comme un livre qu'on referme ; toutes les montagnes et les îles furent déplacées. Les rois de la terre et les grands, les chefs d'armée, les riches et les puissants, tous les esclaves et les hommes libres allèrent se cacher dans les cavernes et les rochers des montagnes. Et ils disaient aux montagnes et aux rochers : « Tombez sur nous, et cachez-nous du regard de celui qui siège sur le Trône et aussi de la colère de l'Agneau. Car il est venu, le grand jour de leur colère, et qui pourrait tenir ? » (Ap 6:12-17)

Tout comme dans la vision de Sainte Faustine entre autres, le ciel est obscurci et la vision de l'Agneau qui s'ensuit annonce que "le grand jour de leur colère est venu". (Lire Faustina, and the Day of the Lord) Il y a une "grande secousse", spirituellement et même littéralement. (Lire Great Shaking, Great Awakening) C'est l'heure pour le monde de se décider soit pour le chemin des ténèbres soit pour le chemin de lumière, qui est le Christ Jésus, avant que la terre ne soit purifiée de ses iniquités. (Ap 19:20-21) En effet, le septième sceau marque une période de silence - le calme dans la tempête - quand le bon grain doit être séparé de l'ivraie après quoi les vents du jugement recommenceront à souffler.

Le monde à l'approche d'un nouveau millénaire, pour lequel toute l'Église se prépare, est comme un champ prêt pour la moisson. - PAPE JEAN-PAUL II, Journée Mondiale de la Jeunesse, homélie, 15 août 1993

Car nous lisons que ceux qui choisissent de suivre l'Agneau sont marqués d'un sceau sur le front. (Ap 13:16-18) Mais ceux qui refusent ce moment de grâce, comme nous le lisons plus loin, sont marqués du nombre de la bête, l'Antéchrist.

La scène sera ensuite installée pour la confrontation finale entre les dernières armées de cet âge ...

The Now Word : Reflections on our Times - with Mark Mallett

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Commentaire laissé par le

Je viens de lire votre article sur l'Illumination des Consciences et le nombre réduit de Catholiques ....
Or, ma petite église a cessé les messes basses,plus de messe le dimanche,juste une le samedi.
C'est juste un exemple parmi tant d'autres car dans la ville près de laquelle j'habite, combien d'églises sont fermées en plein jour à part une seule ainsi que la Collégiale.
On peut aussi remarquer cette extrême lucidité de Benoît XVI dont la tâche n'a guère été facile....
J'ai la souvenance de la première messe " nouvelle" si je puis dire en 1967.... Cela m'a fait penser des messes que l'on faisait déjà en Hollande.....de cette manière, déjà.
J'aimerais avoir votre opinion sur l'Enlèvement de l'Eglise,( l'un sera pris,l'autre laissé") car on en parle souvent.
Tout ce que je vois est l'exacte vérité : l'ego surdimensionné de l'Homme et la high-tech,la robotique à un point culminant : l'Intelligence Artificielle ou IA qui pose quand même des questions éthiques ( mis à part dans les interventions chirurgicales)vis à vis de l'être humain : il veut égaler, dépasser le Créateur,créant lui même des " machines décidant entre-elles ,ce qui dépasse toute imagination!
Enfin, je me pose cette question : l'enfant venu au monde dans ce siècle,que connaîtra til?
Un monde pacifique ou l'inverse ?
Tout porte à croire que la génération future aura du mal à discerner dans ce brouillard des consciences.
Qu'en pensez vous?
Que le Seigneur vous inspire.

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Champs obligatoires

@
Pour recevoir les avis de réponse à votre commentaire si vous avez coché l'option correspondante ci-dessous.

Etre informé des prochains commentaires déposés sur cet article ?

Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 27 - 23 = ?

Recommander cette page

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page L’illumination des consciences.

Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 27 - 23 = ?

Articles similaires

Lire un article au hasard

Invoquons des fruits de sagesse pour ceux qui ont des responsabilités politiques afin qu’ils respectent toujours la dignité humaine

lundi 2 avril 2018   0 commentaire   130

Message Urbi et Orbi du pape François, ce jour à Saint-Pierre de Rome :

« Nous chrétiens, nous croyons et nous savons que la résurrection du Christ est la véritable espérance du monde, celle qui ne déçoit pas. C'est la force du grain de blé, celle de l'amour qui s'abaisse et qui se donne jusqu'au bout, et qui renouvelle vraiment le monde. Cette force porte du fruit aussi aujourd'hui dans les sillons de notre histoire, marquée de tant d'injustices et de violences. »

Lire la suite

Mgr Aupetit : « Qu’est ce qui nous fait progresser en humanité ? »

vendredi 23 février 2018   0 commentaire   146

Monseigneur Michel Aupetit, nouvel archevêque de Paris, a répondu aux questions du magazine La Vie à propos de bioéthique. Les états généraux de la bioéthique sont une occasion toute particulière pour l’Eglise : « même si c’était joué d’avance, cela ne nous empêcherait pas de parler » déclare-t-il, assurant plus loin : « Je ne suis jamais inquiet, parce que l’espérance est plus forte que le désespoir ». Faire entendre la voix de l’Eglise, « c’est un devoir de conscience, quitte à être à contretemps ».

Lire la suite

Le sang de l'Agneau

Michael O'Brien   lundi 17 septembre 2018   3 commentaires   149

Un grand nombre d'hommes à notre époque en sont arrivés à croire au mensonge que Dieu est mort et que la mort triomphe. Comme conséquence de la désintégration de leur monde, ils vivotent ici-bas en sachant à peine comment vivre. Déracinés, blessés et terriblement seuls. Par désespoir, ils se tournent vers la drogue du matérialisme et du plaisir, ou tout ce qui stimule en eux la violence, dans une fuite désespérée pour échapper à une vision intolérable de la vie. Tant de gens ne croient plus en un Dieu bon et ont laissé s'accumuler une énorme aversion envers Lui, un ressentiment qui s'est aggravé suite aux crimes du siècle passé.

Lire la suite