L'Enlèvement, la Ruse et le Refuge - par Mark Mallett


Commentaires (4)

Publié le samedi 9 juin 2018

Catégorie : La Sainte Vierge Marie

Nombre de consultations : 221

Cette pensée m'est venue à l'esprit aussi clairement qu'un son de cloche pendant la messe : Dieu nous donne un seul refuge pour notre époque. Tout comme du temps de Noé, il n'y avait qu'une seule arche, de même aujourd'hui, une seule Arche nous est donnée pour traverser la présente Tempête qui va aller en s'intensifiant. Non seulement le Seigneur a envoyé Sa Sainte Mère pour nous avertir de la propagation du communisme à travers le monde, (cf. The Fall of Mystery Babylon) mais aussi pour nous donner les moyens de faire face et d'être protégés tout au long de cette période difficile ...

... et ce ne sera pas un "enlèvement".

Un article de Mark Mallett : « The Rapture, the Ruse, and the Refuge »

Traduction Pierre et les Loups

L'Enlèvement

Beaucoup de chrétiens évangéliques tiennent fermement à la croyance en un "enlèvement" par lequel les croyants seront retirés de la terre avant les tribulations et les persécutions de l'Antéchrist. Le concept d'enlèvement est biblique (1 Cor 15: 51-52) ; mais le moment où il doit avoir lieu, selon leur interprétation, est erroné et contredit l'Écriture elle-même.

L'idée d'un enlèvement (ou ravissement) « pré ou mi-tribulation » n'a jamais fait partie de la croyance chrétienne jusqu'à des temps relativement récents.

... le concept actuel d' « enlèvement » ne se trouve nulle part dans le christianisme — ni dans la littérature protestante ni dans la littérature catholique — jusqu'au début du XIXe siècle, lorsqu'il fut inventé par un prêtre anglican fondamentaliste, John Nelson Darby.

— Gregory Oats, Doctrine Catholique dans l'Ecriture, p. 133

Malheureusement, la façon erronée de Darby d'interpréter l'Écriture s'est retrouvée dans des textes plus formels.

La vision pré-tribulationnelle de Darby de l'enlèvement fut ensuite reprise par un homme nommé C.I. Scofield, qui enseigna cette interprétation dans les notes de bas de page de sa Scofield Reference Bible, qui fut largement distribuée en Angleterre et en Amérique. Beaucoup de protestants qui ont lu la Scofield Reference Bible ont accepté, sans esprit critique, ce que ses notes de bas de page disaient et ont adopté la vision pré-tribulationnelle, même si aucun chrétien n'en avait entendu parler au cours des 1800 années précédentes de l'histoire de l'Église.

— " The Rapture", CatholicAnswers.com

Cette idée d'un enlèvement entre en conflit avec l'enseignement constant de l'Église catholique, qui a toujours enseigné :

Avant l'avènement du Christ, l'Église doit passer par une épreuve finale qui ébranlera la foi de nombreux croyants. La persécution qui accompagne son pèlerinage sur la terre dévoilera le "mystère d'iniquité" sous la forme d'une imposture religieuse apportant aux hommes une solution apparente à leurs problèmes au prix de l'apostasie de la vérité.

— CEC, n° 675

L'Église devra passer par une « épreuve finale » — non pas y échapper. C'est précisément ce que Jésus a dit aux apôtres :

Un serviteur n'est pas plus grand que son maître. Si l'on m'a persécuté, on vous persécutera, vous aussi.

Jean 15: 20

Quant à être enlevés de la terre et épargnés de la tribulation, Jésus a en réalité prié pour tout l'inverse :

Je ne prie pas pour que tu les retires du monde, mais pour que tu les gardes du Mauvais.

Jean 17: 15

Ainsi, Il nous a enseigné à prier : « Ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du mal.  » En définitive, du mal lié à une « imposture religieuse » qui est imminente, dit Saint Paul, « une force d'égarement qui les fait croire au mensonge ; ainsi seront jugés tous ceux qui n'ont pas cru à la vérité, mais qui se sont complus dans le mal. » (2 Thess 2:11-12)

Une ruse démoniaque ...

La Ruse

Le Catéchisme fait spécifiquement référence à une « imposture religieuse » qui délivrera les hommes de leurs « problèmes ». Mais quels problèmes ?

Comme je l'ai écrit dans The Fall of Mystery Babylon, le chaos et l'effondrement sont voulus par la « bête », qui est composée essentiellement des sociétés secrètes. A leur sujet, le Pape Léon XIII a écrit :

A notre époque, les fauteurs du mal paraissent s'être coalisés dans un immense effort, sous l'impulsion et avec l'aide d'une Société répandue en un grand nombre de lieux et fortement organisée, la Société des francs-maçons. Ceux-ci, en effet, ne prennent plus la peine de dissimuler leurs intentions et ils rivalisent d'audace entre eux contre l'auguste majesté de Dieu. C'est publiquement, à ciel ouvert, qu'ils entreprennent de ruiner la Sainte Eglise, afin d'arriver, si c'était possible, à dépouiller complètement les nations chrétiennes des bienfaits dont elles sont redevables au Sauveur Jésus Christ.

— PAPE LEON XIII, Humanum Genus, Encyclique sur la Franc-Maçonnerie, 20 avril 1884

Le général Albert Pike (1809-1891) était un franc-maçon de haut niveau connu pour avoir écrit essentiellement la "bible" de la franc-maçonnerie illuminée (“Morales et dogmes du Rite écossais ancien et accepté de la Franc-maçonnerie”) et son « plan militaire d'instauration de la domination mondiale ». Il a confessé clairement la croyance Illuminati selon laquelle "Lucifer est Dieu."

Lucifer, Dieu de la lumière et du bien, se bat pour les hommes contre Adonaï, Dieu de l'obscurité et du mal.

— Théocratie occulte, Miller, p. 216-217; cité dans She Shall Crush Thy Head (Elle t'écrasera la tête) de Stephen Mahowald, note de bas de page n. 164, p. 107; Adonaï, bien sûr, étant une référence au véritable Dieu du Christianisme. (lire Albert Pike et les 3 guerres mondiales)

Dans une lettre à Giuseppe Mazzini, Pike révèle que l'objectif final n'est pas l'athéisme, mais le culte de Satan, qui viendra par la création du chaos — ces "problèmes" auxquels je crois que le Catéchisme fait référence :

Nous allons libérer les nihilistes et les athées, et nous allons provoquer un formidable cataclysme social qui, dans toute son horreur montrera clairement aux nations l'effet de l'athéisme absolu, origine de la sauvagerie et de la tourmente la plus sanglante ... les masses déçues par la chrétienté dont les esprit déistes seront à partir de ce moment sans boussole, à la recherche d'un idéal, sans savoir vers quoi tourner leur adoration, recevront la vraie lumière grâce à la manifestation universelle de la pure doctrine de Lucifer, enfin révélée aux yeux de tous.

— Albert Pike, cité dans She Shall Crush Thy Head (Elle t'écrasera la tête), par Stephen Mahowald, p. 108-109; M. Mahowald note que la lettre a été prétendument cataloguée dans la bibliothèque du British Museum de Londres, mais elle n'est plus exposée, d'où qu'il nous reste à faire confiance aux affirmations de ceux qui disent avoir vu la lettre. (lire Albert Pike et les 3 guerres mondiales)

C'est la création d'une Révolution mondiale pour renverser l'ordre actuel, une ...

... manifestation universelle qui suivra la destruction de la chrétienté et de l'athéisme, simultanément soumis et exterminés en même temps.

— Ibid.

Clairement, cette ruse démoniaque se déroule comme prévu, tandis que l'athéisme et le nihilisme — le rejet de tous les principes religieux et moraux — conduisent la société vers ce que Benoît XVI appelle une « dictature du relativisme ». La plupart des dictatures ont un dictateur. Ce sera encore le cas, mais à l'échelle mondiale :

L'imposture religieuse suprême est celle de l'Anti-Christ, c'est-à-dire celle d'un pseudo-messianisme où l'homme se glorifie lui-même à la place de Dieu et de son Messie venu dans la chair.

CEC, n° 675

Ce que l'Antéchrist offrira n'est pas seulement une fausse paix et la promesse d'un soulagement de la misère, mais il nous donnera son propre coeur à aimer et adorer — être le refuge pour toute l'humanité, libérée enfin de la "servitude" du christianisme, des guerres infernales de souveraineté et de « religion », et des impasses de l'athéisme. (cf. The Great Vaccum) Ce sera essentiellement une consécration à Lucifer à travers la bête, de qui la bête reçoit son autorité.

C'est l'initiation luciférienne. C'est celle à laquelle beaucoup de gens actuellement, et dans les jours à venir seront confrontés, car c'est une initiation au New Age.

— David Spangler, un gourou du New Age en relation avec les mondialistes ; Réflexions Sur le Christ ; cité dans She Shall Crush They Head, par Stephen Mahowald, p. 117

Émerveillée, la terre entière suivit la Bête, et l'on se prosterna devant le Dragon parce qu'il avait donné le pouvoir à la Bête. Et, devant elle, on se prosterna aussi, en disant : « Qui est comparable à la Bête, et qui peut lui faire la guerre ? »

Apocalypse 13: 3-4

Cette « imposture religieuse » est donc l'aboutissement du mouvement New Age, qui est également lié aux sociétés secrètes. Comme le Vatican l'a écrit dans son document historique sur le sujet :

Le cerveau global a besoin d'institutions pour pouvoir gouverner, autrement dit, il a besoin d'un gouvernement mondial. « Pour traiter les problèmes actuels, le Nouvel Âge rêve d'une aristocratie spirituelle s'inspirant de la République de Platon, dirigée par des sociétés secrètes » ... le Nouvel Âge partage avec un certain nombre de groupes influents au plan international l'objectif de supplanter ou de dépasser les religions particulières pour faire place à une religion universelle capable d'unifier l'humanité. Dans cette même perspective, il faut signaler l'effort très concerté, de la part de certaines institutions, pour formuler une éthique globale.

Jésus-Christ, porteur de l'eau de vie, n° 2.3.4.3, 2.5, Conseil Pontifical de la Culture et pour le dialogue interreligieux

Le Refuge

Le but de toutes ces épreuves à venir est de purifier l'Église afin que Jésus puisse ...

... se la présenter à lui-même, cette Église, resplendissante, sans tache, ni ride, ni rien de tel ; il la voulait sainte et immaculée.

Eph 5: 27

L'unité de l'Église est un préalable et un fruit nécessaires de cette ...

... “nouvelle et divine” sainteté avec laquelle l'Esprit Saint désire enrichir les Chrétiens à l'aube du troisième millénaire, dans le dessein de “faire du Christ le coeur du monde.”

— PAPE JEAN PAUL II, Message aux Pères Rogationistes, n° 6, www.vatican.va

C'est seulement par la Croix que le fruit de la Résurrection se réalise — non par un enlèvement qui nous ferait éviter la souffrance, mais précisément à travers la « passion » de l'Église.

Le Christ reviendra à la fin des temps pour rassembler, non pas de nombreuses épouses, mais une seul Épouse — un troupeau, sous un seul berger. En effet, après que Jésus eut prié le Père de ne pas retirer Ses disciples du monde, Il pria pour leur unité "afin que tous soient un." (Jn 17: 21) Comme le disait le Pape François en 2014, nous devons ...

... marcher sans arrêt pour préparer la future mariée, l'unique épouse, pour l'époux qui va venir.

— PAPE FRANCOIS, Messe du requiem pour le regretté évêque anglican Tony Palmer, le 8 août 2014; www.thetablet.co.uk

Cette unité sera une oeuvre de l'Esprit Saint, et donc aussi une oeuvre de la Sainte Vierge, qui est Son épouse. Cela fut anticipé au pied de la Croix quand Jésus donna Marie à l'Église, symbolisée par Jean, et Jean reçut Marie comme un don fait à l'Église.

« Femme, voici ton fils. » Puis il dit au disciple : « Voici ta mère. » Et à partir de cette heure-là, le disciple la prit chez lui.

Jean 19: 26-27

Ainsi, le sein spirituel de Marie devient le lieu où commence l'unité de l'Église — où les enfants de Dieu sont conçus et enfantés.

Le disciple du Christ cherche ainsi à entrer dans le rayonnement de l'« amour maternel » avec lequel la Mère du Rédempteur « prend soin des frères de son Fils », « à la naissance et à l'éducation desquels elle apporte sa coopération » à la mesure du don qui est propre à chacun de par la puissance de l'Esprit du Christ. Ainsi également s'exerce la maternité selon l'Esprit, qui est devenue le rôle de Marie au pied de la Croix et au Cénacle.

— ST JEAN-PAUL II, Redemptoris Mater, n 45

Pourquoi suis-je en train de parler de ça ? Parce que le but luciférien des sociétés secrètes est aussi celui de « l'unité », mais une fausse unité (harmonie), qui efface toutes différences entre les religions, les sexes et même l'ethnicité.

Le Nouvel Âge qui s'annonce sera peuplé d'être parfaits, androgynes, maîtrisant entièrement les lois cosmiques de la nature. Dans ce scénario, le christianisme doit disparaître pour faire place à une religion globale et à un nouvel ordre mondial.

Jésus-Christ, porteur de l'eau de vie, n° 4, Conseil Pontifical de la Culture et pour le dialogue interreligieux

Je n'ai pas besoin de vous dire à quel point ce plan est maléfique et à quel point notre monde devra marcher sur la tête pour atteindre un tel ordre diabolique. C'est la raison pour laquelle j'ai écrit il y a quelque temps qu'une Chirurgie Cosmique viendra purifier le monde du mal et de ses agents. Mais pour préserver un peuple, un peuple chrétien, Dieu nous a envoyé celle en qui cette unité a commencé et se réalise par la puissance du Saint-Esprit. Et c'est la Sainte Mère.

Quand Notre-Dame est apparue aux enfants de Fatima lors de la deuxième apparition du 13 juin 1917, elle a dit à Jacinta et Francesco qu'elle les prendrait avec elle au Ciel bientôt. En effet, les deux sont morts près de trois ans plus tard après avoir contracté la « grippe espagnole. » Mais à Sr Lucie, elle a donné la mission de rester dans le monde pour établir la dévotion à Son Coeur Immaculé, auquel la religieuse s'est consacrée jusqu'à sa mort en 2005.

Notre-Dame a promis à Sr Lucie : « Mon Coeur Immaculé sera ton refuge et le chemin qui te conduira jusqu'à Dieu. » Les enfants eurent une vision de l'Enfer « où vont les âmes des pauvres pécheurs, » a-t- elle dit. « Pour les sauver, Dieu veut établir dans le monde la dévotion à Mon Coeur Immaculé. » Mais comme pour dire que ce n'était pas une période de temps ordinaire, elle ajouta : « Si l'on fait ce que je vais vous dire, beaucoup d'âmes seront sauvées et on aura la paix.  »

Il est clair que la paix mondiale, ou ce que Notre-Dame a appelé le futur « temps de paix, » est intrinsèquement liée à la dévotion au Coeur Immaculé. Comme l'a attesté le théologien personnel des papes Pie XII, Jean XXIII, Paul VI, Jean Paul Ier et Jean-Paul II :

Oui, un miracle a été promis à Fatima, le plus grand miracle de l'histoire de l'humanité, après la Résurrection. Et ce miracle sera une ère de paix qui n'a jamais vraiment été accordée auparavant au monde.

Cardinal Mario Luigi Ciappi, le 9 octobre 1994 ; The Apostolate's Family Catechism, p. 35

C'est pourquoi Saint Jean-Paul II a cité en privé Medjugorje et la « Reine de la Paix » qui y apparaîtrait comme la continuation de Fatima. [1] En présence de la Conférence épiscopale régionale de l'océan Indien, lors de leur rencontre ad limina avec le Saint-Père, le Pape Jean-Paul II a répondu à leur question concernant le message de Medjugorje :

Comme l'a dit Urs von Balthasar, Marie est la Mère qui avertit ses enfants. Beaucoup de gens ont un problème avec Medjugorje, avec le fait que les apparitions durent trop longtemps. Ils ne comprennent pas. Mais le message est donné dans un contexte spécifique, il correspond à la situation du pays. Le message insiste sur la paix, sur les relations entre catholiques, orthodoxes et musulmans. Là, vous trouverez la clé de compréhension de ce qui se passe dans le monde et de son avenir.

— Medjugorje révisé : les années 90, le triomphe du coeur ; Sr Emmanuel ; pg 196

Ainsi, nous voyons clairement émerger cette bataille réelle entre la "Femme vêtue du soleil" et le "dragon" du chapitre 12 du livre de l'Apocalypse. Car quand nous parlons d'une future "ère de paix" ; les adeptes du New Age parlent d'un prochain « âge du Verseau ». Les chrétiens parlent d'unité ; le New Age parle d' « océan d'unité » ou d' « essence unique ». Nous parlons de paix ; ils parlent d'harmonie. Nous parlons d'une conscience éclairée ; ils parlent d'un « état de conscience supérieur ou altéré ». Les chrétiens sont appelés à « naître de nouveau » tandis que les adeptes du New Age visent la « renaissance. » (rebirthing) Nous parlons d'une manifestation intérieure de Jésus en nous (le Christ incarné qui vit en nous par son Esprit Saint, ndt) ; ils parlent du « Christ cosmique » (cf. 1 Jean 4: 2-4), qui n'est pas une référence à Notre-Seigneur, mais précisément cet avertissement que l'on peut lire dans le Catéchisme au sujet de « l'homme [qui] se glorifie lui-même à la place de Dieu et de son Messie venu dans la chair. » Voyez-vous à présent comment Satan a planifié cette imposture pendant si longtemps, tentant d'imiter l'authentique renouvellement que Dieu accomplira à travers le "triomphe du Coeur Immaculé" ? C'est pourquoi j'ai entendu maintes et maintes fois dans mon coeur le Seigneur me dire clairement que nous sommes entrés dans des temps dangereux. Car, comme le disait le Pape Pie X, les ennemis maçonniques de l'Église ne sont pas seulement extérieurs :

Ennemis de l'Eglise, certes ils le sont, et à dire qu'elle n'en a pas de pires on ne s'écarte pas du vrai. Ce n'est pas du dehors, en effet, [mais] du dedans qu'ils trament sa ruine; le danger est aujourd'hui presque aux entrailles mêmes et aux veines de l'Eglise ...

— PAPE PIE X, Pascendi Dominici Gregis, Encyclique sur les doctrines des modernistes, n° 2-3

Vous n'arriverez pas à survivre à cette imposture par vous-même. Ce n'est que par la grâce surnaturelle que nous serons préservés de l'égarement. Mais cela implique que nous nous disposions à cette grâce, et par un acte de la volonté, entrions dans le dessein de Dieu pour cette époque — dans « le refuge, l'arche » que notre Père céleste a choisie.

La "Femme vêtue du soleil" est celle qui donne naissance au "Christ total" (CEC 795) qui règnera dans cette ère de paix, symbolisée dans les Ecritures par une période de "mille ans". (Ap 20: 1-6 ; lire aussi How the Era was Lost) C'est pourquoi, frères et soeurs, Marie est le seul refuge que Dieu nous donne à cette époque. Notre Dame de Fatima disait : « Mon Coeur Immaculé sera votre refuge, » pas "un refuge" (parmi d'autres), mais "votre refuge". Vous pouvez aller chercher une autre arche, mais Dieu nous en donne une seule : le Coeur de la Sainte Vierge. Bien sûr, beaucoup, par peur, rejetteront ceci, pensant que Marie est l'imposture, ou que la consécration à Marie est une forme d'idolâtrie, ou que Jésus sera en quelque sorte moins aimé. Mais rappelez-vous qu'elle a également dit que son coeur serait « le chemin qui te mènera vers Dieu. »

Sans aucun doute, dans ma propre vie, Marie m'a fait pénétrer plus profondément dans la miséricorde et la présence du Christ que qui que ce soit d'autre. De plus, vos peurs devraient être rapidement soulagées si vous pensez au fait que le Père a confié son propre Fils à cette femme ! Il le lui a confié non seulement pour qu'elle le nourrisse, le soigne et le protège, mais aussi pour qu'elle le forme et l'aide à grandir "en sagesse et en grâce" (Lc 2: 52) à travers son instruction maternelle. D'où le fait que l'une des promesses faites à ceux qui prient le Rosaire est la protection contre l'hérésie et le mensonge. (Ce qui explique que le Rosaire est également au coeur du message de Notre-Dame de Fatima)

Jamais auparavant je n'ai ressenti l'urgence comme je la ressens aujourd'hui de vous dire qu'il est temps d'entrer dans l'Arche. Il nous faut entrer dans ce refuge, car c'est le seul que Dieu nous fournit. A moins de nous mettre rapidement en "lieu sûr", il sera bientôt trop tard pour échapper au tsunami spirituel qui va déferler sur le monde. Nous entrons dans ce refuge principalement par le moyen de la consécration, qui consiste simplement à nous confier, comme le fit Jésus, à Marie. Ainsi, il s'agit d'une consécration à Jésus par Marie — la véritable antithèse de cette consécration impie au dragon à travers la bête, qui veut être une fausse mère, une fausse église. La consécration à la bête est scellée par une « marque », à laquelle Saint Jean se réfère par le nombre « 666. » Notre consécration à Jésus par Marie est essentiellement un renouvellement de notre Baptême dans lequel nous avons été marqués du « signe de la croix. » Ne doutez pas que ceux qui n'auront pas ce sceau ne survivront pas à la Tempête qui vient :

Puis j'ai vu un autre ange qui montait du côté où le soleil se lève, avec le sceau qui imprime la marque du Dieu vivant ; d'une voix forte, il cria aux quatre anges qui avaient reçu le pouvoir de faire du mal à la terre et à la mer : « Ne faites pas de mal à la terre, ni à la mer, ni aux arbres, avant que nous ayons marqué du sceau le front des serviteurs de notre Dieu. »

Ap 7: 2-3

Il n'y aura pas d'enlèvement pré-tribulation pour échapper aux épreuves qui approchent, en particulier la ruse du grand dragon rouge. Mais il y a un refuge, et c'est le Coeur Immaculé de Marie — elle qui a été emportée au Ciel pour coopérer à l'oeuvre de rédemption opérée sur la Croix par Jésus-Christ, l'unique médiateur entre l'homme et Dieu. Tout ce que vous avez à faire est, comme Jean, de l'emmener « chez vous, » dans votre coeur, et de l'accueillir comme votre mère, votre amie et votre refuge dans la Tempête. Elle prendra soin de nous et nous protégera comme elle et Joseph le firent pour Jésus. Il y a une ressource sur Internet simple et excellente pour vous aider à faire cela, et c'est gratuit. Il suffit de cliquer sur la bannière ci-dessous (site en anglais, pour ceux qui ne comprennent pas l'anglais je mets plus bas la prière de consécration de Saint Louis Marie Grignion de Montfort que vous pouvez réciter quotidiennement, ndt).

La dimension mariale de la vie d'un disciple du Christ s'exprime précisément, d'une manière spéciale, par cette offrande filiale à la Mère de Dieu, qui a commencé par le testament du Rédempteur sur le Golgotha. En se livrant filialement à Marie, le chrétien, comme l'Apôtre Jean, « reçoit parmi ses biens personnels » la Mère du Christ et l'introduit dans tout l'espace de sa vie intérieure, c'est-à-dire dans son « moi » humain et chrétien ... en tant que Mère, elle désire aussi que se manifeste la puissance messianique de son Fils, c'est-à-dire sa puissance salvifique destinée à secourir le malheur des hommes, à libérer l'homme du mal qui pèse sur sa vie sous différentes formes et dans des mesures diverses.

— ST JEAN-PAUL II, Redemptoris Mater, n° 45, 21

Acte de consécration à Jésus par Marie de Saint Louis Marie Grignion de Montfort

Je vous choisi aujourd'hui, ô Marie,
en présence de toute la cour céleste,
pour ma Mère et ma Reine.
Je vous livre et consacre, en toute soumission et amour,
mon corps et mon âme, mes biens intérieurs et extérieurs,
et la valeur même de mes bonnes actions passées, présentes et futures,
vous laissant un entier et plein droit,
de disposer de moi et de tout ce qui m'appartient,
sans exception, selon votre bon plaisir,
à la plus grande gloire de Dieu, dans le temps et l'éternité. Amen

Mark Mallett

[1] Dans un entretien pour le magazine mensuel catholique allemand PUR, l'évêque Pavel Hnilica a rapporté que Jean-Paul II lui aurait dit : « Regardez, Medjugorje est une continuation, une extension de Fatima. Notre Dame apparaît dans les pays communistes principalement à cause des problèmes qui viennent de la Russie. » (source : http://wap.medjugorje.ws/en/articles/medjugorje-pope-john-paul-ii-interview-bishop-hnilica/)

Soutenir l'apostolat de Mark Mallett

The Now Word : Reflections on our Times - with Mark Mallett

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Commentaire laissé par le

Bonsoir,
Merci,très réconfortant et exigeant ...
"Avant toutes prières personnelles ou le chapelet ,priez St MICHEL Archange"
c'est un devoir d'amour fraternel

UDP

Commentaire laissé par le

Je comprends très bien ce que actuellement l'errance des âmes et aussi une expérience qui m'est survenue dans un Amour Infini dont je me souviendrai toute ma vie : un appel presque imperceptible à se mettre devant le crucifix et on va se voir vraiment un amour qui enveloppe totalement l'âme à tel point que celle-ci se sent consumée...... et je comprends fort bien que les personnes qui ont été de l'autre côté dans le tunnel épuisant cette lumière d'amour, ont vu leur vie changer du tout au tout
Certaines reviennent avec un cœur meilleur,,parfois même avec un don particulier et tous disent " la mort ne me fais plus peur"
J'ai lu énormément de témoignages tant écrits que visionnés et entendus
C'est le docteur Moody comme chacun sait,qui a comlencé....
Mais c'est vrai que l'on peut dire ici la même phrase : "on ne peut pas vraiment se rendre compte de l'Amour de Dieu tant que l'on a pas vécu celui-ci même si l'on ne voit rien et si on n'entend rien
Merci pour votre longue réponse.

Commentaire laissé par le

Bonjour Anne Françoise,

Par rapport à cette phrase de Jésus : " l'un sera pris,l'autre laissé", on trouve souvent sur Internet une interprétation erronée de ce passage des écritures qui est utilisé pour justifier la croyance en cet enlèvement. Or ce n'est pas de cela dont il est question. Jésus parle simplement de notre mort, en particulier lors d'une catastrophe. Vous pouvez mettre ce passage en relation avec l'incident de la tour de Siloé. Où certains sont morts écrasés par l'effondrement de cette tour. On demanda alors à Jésus si ceux qui sont morts sont plus pécheurs que ceux qui ont survécu. Jésus leur dit que non, qu'ils ne sont pas morts dans cet accident à cause de leurs péchés mais que les survivants doivent considérer le fait qu'ils soient toujours en vie comme un temps de grâce qui leur est accordé pour se convertir.

Voyez aussi à notre époque, telle catastrophe climatique, tel attentat terroriste. L'un est pris (l'un meurt) et l'autre laissé (l'autre survit). C'est le drame de notre vie sur terre. Nous devons comprendre que notre vie peut s'arrêter à tout instant, sommes nous prêts à rencontrer le Seigneur ? Sommes nous encore dans les ténèbres de la mort ou sommes nous passés dans Sa Lumière (par notre conversion) ? Notre vie est un temps de grâce qui nous est donné pour nous convertir de sorte que le jour où nous serons pris (par la mort), que ce soit dans un accident, une catastrophe ou la mort naturelle nous ne soyons pas surpris comme un voleur dans les ténèbres mais nous trouvions déjà dans la Lumière du Christ.

Isaïe 9:2 "Le peuple qui marchait dans les ténèbres Voit une grande lumière; Sur ceux qui habitaient le pays de l'ombre de la mort (les Enfers) Une lumière resplendit."

Cette réalité que décrit Isaïe, nous la vivons tous car depuis le péché originel d'Adam et Eve nous sommes plongés dans la mort, ce qu'on appelle les Enfers ou l'Hadès (à ne pas confondre avec l'Enfer qui lui est éternel et réservé aux damnés) Depuis la Croix Jésus descend dans la mort, c'est ce que Isaïe décrit par cette lumière qui descend dans les ténèbres pour rejoindre le peuple qui y vit, à commencer par Adam et Eve.

Par notre conversion dès ici bas nous passons des ténèbres à la Lumière. Mais ceux qui n'ont pas encore rencontré Jésus, à leur mort se trouvent encore dans ces ténèbres. Vous avez des témoignages de EMI qui le confirment. Certaines âmes se retrouvent une fois qu'elles ont quitté leur corps dans des ténèbres complètes. Ce qui est en réalité notre condition à tous depuis la chute de nos premiers parents. Mais ensuite ces témoignages disent avoir vu dans ces ténèbres un point lumineux qui a commencé à grandir de plus en plus jusqu'à dissiper les ténèbres, ils se sont alors sentis attirer vers cette lumière qui est le Christ lui même.

Profitons de notre temps ici bas pour passer au plus vite dans cette lumière, de sorte que le jour de notre mort nous y soyons déjà et que notre âme voie immédiatement Celui qu'elle aime.

Commentaire laissé par le

Je me pose une question à propos de cet " Enlèvement* qui n'aura pas lieu car je me remémore ceci :" l'un sera pris,l'autre laissé, ....etc"
Mesjugorje ne désemplit plus comme chacun sait.
Ici aussi je me pose la question, à savoir les premier messages de la Vierge dont le pape François doutais quelque peu dans le contenu semblair extrêmement
banal .... Et la suite connue puisque, finalement,il.a reconnu ceci
Or,quid des miracles de Lourdes?
Enfin je sors quelque peu du sujet.
Pour le reste oui : il y a bien l'Alliance de l'Amérique avec l'Asie puisque Donald Trump flle de ce pas vers la Corée et la Chine ,grande communiste s'immisce peu à peu.
Le G7 donne raison à ce qui va venir ...enfin je trouve.
Depuis que l'on parle de l'Antichrist je me pose quand même la question de savoir s'il s'agit d'une seule personne ou de tout un ensemble car si cette personne prône une paix par en biaisant par son idolâtrie ....

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Champs obligatoires

@
Pour recevoir les avis de réponse à votre commentaire si vous avez coché l'option correspondante ci-dessous.

Etre informé des prochains commentaires déposés sur cet article ?

Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 37 x 26 = ?

Recommander cette page

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page L'Enlèvement, la Ruse et le Refuge - par Mark Mallett.

Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 37 x 26 = ?

Articles similaires

Lire un article au hasard

L'effusion de grâce à venir : une nouvelle Pentecôte - par Mark Mallett

Publié le mercredi 21 mars 2018 - 1 commentaires

Dans les remarquables révélations faites à Elisabeth Kindelmann, une femme hongroise de six enfants s'étant retrouvée veuve à l'âge de trente-deux ans, Notre-Seigneur révèle un aspect du « Triomphe du Coeur Immaculé » qui arrive pour notre monde.

Lire la suite

La Vierge Marie, collaboratrice à l’oeuvre du Salut !

Publié le jeudi 12 avril 2018 - 1 commentaires

En parcourant l'Ecriture… Les figures de la Vierge Marie dans l'Ancien Testament (1/8)

« Ce que la foi catholique croit au sujet de Marie se fonde sur ce qu'elle croit au sujet du Christ, mais ce qu'elle enseigne sur Marie éclaire à son tour sa foi au Christ. » dit le Catéchisme de l'Eglise Catholique (n°487).

Lire la suite

Apparitions de la Vierge Marie au Laus - France (1664-1718)

Publié le mardi 13 mars 2018 - 0 commentaires

Le Laus est à peine à 80 km de la Salette. Le village de St-Étienne d'Avançon fait partie, actuellement du diocèse de Gap. À l'époque des apparitions, il appartenait au diocèse d'Embrun. Les guerres de Religion, au 16e siècle entre catholiques et protestants calvinistes laissent inutilisables 120 des 190 églises du diocèse de Gap.

Pendant quatre mois, début juin à la fin août 1664, presque tous les jours, la Mère et l'enfant Jésus rencontrent Benoîte Rencurel au Vallon des Fours.

Nous savons que pendant les deux premiers mois c'est le silence complet de la part de la Dame. Malgré ce silence, l'événement procure à Benoîte une paix qui la comble au-delà de ses attentes. Les deux mois suivants sont consacrés à la formation de la jeune bergère; il lui faut apprendre à prier, à devenir patiente, à être détachée.

Lire la suite