L'effet de grâce et la nouvelle Pentecôte


Commentaires (2)

Publié le dimanche 22 mars 2020

Auteur / source : Mark Mallett

Catégorie : La Sainte Vierge Marie

Dans les remarquables révélations à Elisabeth Kindelmann, une femme hongroise de six enfants devenue veuve à l'âge de trente-deux ans, Notre Seigneur révèle un aspect du prochain « Triomphe du Coeur Immaculé ».

Première publication le 21 mars 2018, relu et corrigé aujourd'hui.

Le Seigneur Jésus eut avec moi une véritable conversation de fond. Il me demanda d'apporter en toute urgence à Monseigneur ce qu'Il m'avait fait écrire. (C'était le 27 mars 1963, et je l'ai fait). Il me parla en détail du temps de grâce et de l'Esprit d'Amour, qui sera tout à fait semblable à la première Pentecôte, qui inondera la terre de sa puissance, et ce sera le grand miracle qui attirera l'attention de toute l'humanité. Tout cela est l'effusion de l'effet de grâce de la Flamme d'Amour de la Sainte Vierge. La terre qui s'est enténébrée, à cause du manque de foi dans l'âme de l'humanité, vivra une grande secousse. Suite à celle-ci, les hommes croiront. Cette secousse, par la puissance de la foi, va créer un monde nouveau. Par l'intermédiaire de la Flamme d'Amour de la Sainte Vierge, la foi prendra racines dans les âmes, et la face de la terre en sera renouvelée, parce que « …rien de semblable n'est jamais encore arrivé depuis que le Verbe s'est faire Chair. » Le renouvellement de la terre, bien qu'inondée de souffrances, se réalisera par le pouvoir d'intercession de la Sainte Vierge.

— Elisabeth Kindelmann, La flamme d'Amour du Coeur Immaculé de Marie: Le Journal Spirituel ; pg. 75 ; approuvé en 2009 par le Cardinal Péter Erdö Cardinal, Primat et Archevêque. Note: Le Pape François a donné sa Bénédiction apostolique au mouvement de la Flamme d'Amour du Coeur Immaculé de Marie le 19 juin 2013.

Plusieurs fois dans le journal spirituel d'Elisabeth Kindelmann, la Sainte Vierge ou Jésus lui parlent de la « Flamme d'Amour » et de « l'effet de grâce » qui s'apprêtent à transformer le cours de l'humanité. La Flamme est comprise comme étant Jésus Christ lui-même. Mais qu'est-ce que « l'effet de grâce » ?

Si nous comparons le retour de Jésus au lever du soleil à l'aurore, alors « l'effet de grâce » est comme le premier rayon de l'aube ou la brume légère qui apparaît à l'horizon. Et cette première lueur s'accompagne d'un sentiment d'espérance et d'anticipation du triomphe de la Lumière sur les ténèbres de la nuit.

On peut le comparer également au temps de Noël. Nombreux sont ceux qui, en cette période de fête, parlent de « l'esprit de Noël. » Et c'est vrai ; chaque année à l'approche du jour de la Nativité, qui marque l'avènement de Jésus dans le monde, il y a une « certaine paix, une certaine bienveillance » qui imprègne l'humanité partout où cette fête est célébrée, y compris chez ceux qui rejettent le message de l'Évangile. Ils ressentent l' « effet » de la grâce de l'Incarnation et la venue de Dieu parmi nous – l'Emmanuel.

Je pense aussi au mariage de mes filles. Toutes les deux étaient restées pures pour le jour de leur union et, de leurs couples irradiaient une paix, une lumière et une grâce que nous ressentîmes tous. Je me souviens d'un membre de la chorale qui avait été engagé pour jouer de son instrument à cordes, et la façon dont il fut profondément ému par ce qu'il s'attendait à n'être « qu'un autre mariage parmi tant d'autres ». Je ne connais rien de sa foi. Mais il ressentit ce jour-là, malgré lui, « l'effet » de la grâce à l'œuvre dans les cœurs des jeunes mariés et à travers les sacrements.

Pensons aussi au Saint-Esprit qui descendit comme une « langue de feu » au jour de la Pentecôte. La lumière et la lueur de cette flamme, par l'intermédiaire des Apôtres, convertirent 3.000 personnes ce jour-là.

Enfin, nous avons peut-être le meilleur exemple de l'action de cet « effet de grâce » lorsque Marie rend visite à sa cousine Elisabeth :

Quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l'enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie de l'Esprit Saint et s'écria d'une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni... lorsque tes paroles de salutation sont parvenues à mes oreilles, l'enfant a tressailli d'allégresse en moi. Heureuse celle qui a cru à l'accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. »

Luc 1: 41

Ni Élisabeth, ni l'enfant dans son ventre, Jean le Baptiste, ne virent Jésus. Mais Marie, « pleine de grâce », dont le sein était le tabernacle de Dieu, devint un réceptacle de la présence de son Fils. À travers elle, Elisabeth et Jean ressentirent « l'effet de grâce ». C'est ce genre d' « effet » qui est en train de descendre sur l'humanité, à travers les enfants de Marie principalement, et qui aveuglera Satan en le rendant impuissant. Mais avant cela, le monde doit traverser une puissante Tempête.

Et Moi, le splendide rayon de l'aurore, j'aveuglerai Satan. Je vais libérer ce monde enténébré par la haine et contaminé par la lave sulfureuse et fumante de Satan. L'air, qui donnait la vie aux âmes, est devenu étouffant et mortel. Aucune âme en agonie ne doit être damnée. Ma Flamme d'Amour commence déjà à s'allumer. Tu sais, ma fille, que les élus auront à lutter contre le Prince des ténèbres. Ce sera une tempête terrible. Et même un ouragan, qui cherchera à détruire jusqu'à la foi et la confiance des élus eux-mêmes. Dans ces terribles bouleversements qui se préparent, vous apercevrez la lueur de ma Flamme d'Amour illuminant le Ciel et la terre, par l'effusion de son effet de grâce que je transmets aux âmes en cette nuit obscure.

— Notre Dame à Elisabeth Kindelmann, La Flamme d'Amour du Coeur Immaculé de Marie

Pour l'heure, il nous faut veiller, jeûner et prier. C'est le moment de nous rassembler dans la « Chambre haute » où, avec Marie, nous attendons cette « nouvelle Pentecôte » pour laquelle nos papes prient depuis un siècle.

Notre âme attend le Seigneur : Il est pour nous un appui, un bouclier...

Psaume 32 (33) : 20

Il est temps de nous débarrasser de notre indifférence et de notre incrédulité, et de nous préparer pour ce qui nous est annoncé depuis des siècles.

La puissante tempête arrive et elle emportera les âmes indifférentes plongées dans l'oisiveté. Le grand danger surviendra lorsque Je retirerai ma main protectrice. Avertis tout le monde, en particulier les prêtres, afin qu'ils soient secoués et sortent de leur indifférence.

— Jésus à Elisabeth, La Flamme d'Amour, Imprimatur par l'archevêque Charles Chaput

C'est l'heure d'entrer dans l'Arche du Coeur Immaculé de Notre Dame :

Ma Mère est l'Arche de Noé ...

La Flamme d'Amour

La grâce qui jaillit de la Flamme d'Amour du Coeur Immaculé de Ma Mère sera pour votre génération ce que l'Arche de Noé était pour sa génération.

— Notre Seigneur à Elisabeth, La Flamme d'Amour

Quand nous émergerons de l'autre côté de cette époque, dans une nouvelle « ère de paix », telle que promise par Notre-Dame de Fatima, je crois que l'Église entendra ces magnifiques paroles du Cantique des Cantiques :

Vois, l'hiver s'en est allé, les pluies ont cessé, elles se sont enfuies. Sur la terre apparaissent les fleurs, le temps des chansons est venu et la voix de la tourterelle s'entend sur notre terre. Le figuier a formé ses premiers fruits, la vigne fleurie exhale sa bonne odeur. Lève-toi, mon amie, ma toute belle, et viens !

Cantique des Cantiques 2: 11-13

Comme l'a confirmé le théologien personnel des papes Pie XII, Jean XXIII, Paul VI, Jean Paul Ier et Jean-Paul II :

Oui, un miracle a été promis à Fatima, le plus grand miracle de l'histoire de l'humanité, après la Résurrection. Et ce miracle sera une ère de paix qui n'a jamais vraiment été accordée auparavant au monde.

— Cardinal Mario Luigi Ciappi, le 9 octobre 1994 ; The Apostolate's Family Catechism, p. 35

Nous implorons humblement le Saint-Esprit, le Paraclet, afin qu'Il « accorde gracieusement à l'Église les dons d'unité et de paix » et puisse renouveler la face de la terre par une nouvelle effusion de Sa charité pour le salut de tous.

— PAPE BENOÎT XV, Pacem De Munus Pulcherrimum, 23 mai 1920

Oui, Viens Esprit Saint, viens vite ! Viens Seigneur Jésus, Toi qui es la Flamme d'Amour, et dissipe le froid et les ténèbres de cette nuit par Ta présence aimante et par « l'effet de grâce » qui irradie du Coeur Immaculé de Notre Sainte Mère.

Ma colombe, cachée au creux des rochers, en des retraites escarpées, montre-moi ton visage, fais-moi entendre ta voix; car ta voix est douce et charmant ton visage.

Cantique des Cantiques 2: 14

Mark Mallett
The coming effect of Grace

Cet article m'inspire ...


de la joie
42


de l'encouragement
7


de la perplexité
1


de la tristesse
0


de la peur
0

Accueil du blog Commenter cet article Imprimer

Faire connaître ce blog : Télécharger les visuels de Pierre et les Loups

Télécharger les visuels de Pierre et les Loups

A imprimer ou à partager sur Internet !

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Commentaire laissé par le

Oui je crois que l'attente du Seigneur est plus que jamais urgente en ces temps troublés car nous voyons maintenant des églises détruites,transformées en hôtels (" Ne savez-vous pas que ceci est la maison de mon Père?.....)
Jamais notre pape François n'a autant vilipendé cet endormissement spirituel dans lequel nous nous trouvons....
Fasse que jamais,nous , chrétiens,ne soyons leurrés par de fausses doctrines et les Liturgies d'aujourd'hui laissent un goût amer sans ce véritable respect quant à recevoir l'Eucharistie comme nous l'a recevons ce jour.
Que nous puissions évangéliser pas notre conduite mais non pas pas de jugement erroné.

Commentaire laissé par le

merci
"ou comment demeurer dans l'espérance ,malgré la désespérance de ce monde..."
union de prière

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Champs obligatoires

@
Pour recevoir les avis de réponse à votre commentaire si vous avez coché l'option correspondante ci-dessous.

Etre informé des prochains commentaires déposés sur cet article ?

Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 4 - 2 = ?

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page L'effet de grâce et la nouvelle Pentecôte.

Champs obligatoires

@
Votre adresse e-mail sera transmise au destinataire. Celle-ci ne sera pas conservée et nous n'en ferons aucun autre usage.
@
L'adresse e-mail du destinataire ne sera pas conservée et nous n'en ferons aucun autre usage.
Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 4 - 2 = ?

Articles similaires

Lire un article au hasard

Le temps des refuges

Mark Mallett   dimanche 19 avril 2020   5 commentaires   partager

La grande Tempête qui, telle un ouragan, balaie aujourd'hui l'humanité ne cessera pas avant d'avoir atteint son but : la purification du monde. À cet effet, tout comme au temps de Noé, Dieu a prévu une arche, un refuge dont le but est de permettre à un « reste » parmi Son peuple d'être préservé (cf. Gn 45: 7 ; Rm 11: 5 ; 2 R 19: 30-31 ; Is 10: 20-22 ; Is 37: 31-32 ; Ac 15: 16-18 ; Rm 11: 4-5). Avec amour et urgence, je supplie mes lecteurs de ne plus perdre de temps et de commencer à gravir les marches du refuge que Dieu nous a préparé...

Lire la suite

Notre Dame : Préparez-vous - Partie 2

Mark Mallett   samedi 2 mai 2020   0 commentaire   partager

Les prêtres sont le pont par lequel passera l'Église pour rejoindre le Triomphe de Marie. Mais cela ne signifie pas que le rôle des laïcs, dans les temps à venir, soit insignifiant — en particulier après l'Avertissement.

Lire la suite

Les Prêtres et le Triomphe du Coeur Immaculé de Marie

Mark Mallett   lundi 1 juillet 2019   0 commentaire   partager

Le processus de désintégration de la conception chrétienne de la morale, préparé de longue date et toujours en cours, a connu dans les années 1960... un tournant radical sans précédent... Dans divers séminaires se sont constitués des clubs homosexuels...

— Pape Émérite Benoît XVI, “L'Église et le scandale des abus sexuels”, 11 avril 2019 ; la-croix.com

... les nuages ​​les plus sombres s'amassent sur l'Église catholique. Comme surgis d'un gouffre profond, remontent du passé à la lumière d'innombrables et inconcevables cas d'abus sexuels commis par des prêtres et des religieux. Le nuage pro​​jette son ombre jusque sur le siège de Pierre. Personne ne parle plus maintenant de l'[autorité] morale universelle qu'incarne habituellement un pape. Quelle est vraiment la profondeur de cette crise ? Est-ce, comme on a pu le lire parfois, l'une des plus grandes dans l'histoire de l'Église ?

— Question de Peter Seewald au Pape Benoît XVI, dans Lumière du monde: Le pape, l'Église et les signes des temps (Bayard), p. 43

Lire la suite