L'appel de notre Mère


Commentaires (0)

Publié le jeudi 10 janvier 2019

Auteur / source : Mark Mallett

Catégorie : Marie

Nombre de consultations : 633

En novembre 2017, sans aucune raison particulière, j'ai ressenti le besoin urgent de rédiger une série d'articles sur Medjugorje dans le but de contrer les mensonges persistants, et les déformations et contre-vérités éhontés. La réaction à ces articles fut remarquable, sans compter l'hostilité et les moqueries de la part de "bons catholiques" qui continuent de prétendre que toute personne qui s'intéresse à Medjugorje est forcément dupée (par de soit-disant "faussaires de Dieu", ndt), naïve, désorientée, et mon préféré, un « chasseur d'apparitions ».

Sachez que, en décembre 2017, un représentant du Vatican a publié une déclaration dans laquelle il encourageait les fidèles à "chasser" librement dans un autre lieu d'apparitions : Medjugorje. L'archevêque Hoser, nommé par le Pape François envoyé-spécial pour veiller sur la pastorale du sanctuaire de Medjugorje, a annoncé ceci :

Le culte de Medjugorje est autorisé. Il n'est plus interdit et ne doit pas se faire en cachette... Aujourd'hui, les diocèses et autres institutions peuvent organiser des pèlerinages officiels. Il n'y a plus de problèmes... Le décret de l'ancienne conférence épiscopale de l'ancienne Yougoslavie, qui avant la guerre des Balkans déconseillait les pèlerinages organisés par des évêques à Medjugorje n'est plus d'actualité.

Aleitia, le 7 décembre 2017

En substance, le Vatican approuve Medjugorje en tant que sanctuaire comme pour Fatima ou Lourdes, où les fidèles peuvent faire l'expérience du "charisme de Marie". Ce n'est pas encore une reconnaissance explicite des apparitions que disent avoir eu les voyants. Mais comme l'a confirmé l'archevêque Hoser, le rapport de la Commission Ruini est "positif". Cela semble en effet être le cas selon une information reçue par le Vatican Insider, qui a révélé que les premières apparitions ont été reconnues de manière éclatante comme étant « surnaturelles ». Cependant, « cette décision devra être prise par le Pape. Le dossier se trouve maintenant à la Secrétairerie d'État. Je crois que la décision finale serait prise dès à présent », a déclaré l'archevêque Hoser. [1] Il confirma cela lors d'un autre entretien avec le journal italien Il Giornale, selon lequel la dévotion à Notre-Dame de Medjugorje est distincte de la reconnaissance, pour l'heure, des apparitions :

Nous devons faire la distinction entre le culte et les apparitions. Si un évêque veut organiser un pèlerinage de prière à Medjugorje pour prier Notre-Dame, il peut le faire sans problème. Mais s'il s'agit de pèlerinages organisés dans le but de s'y rendre pour les apparitions, on ne peut pas, il n'y a pas d'autorisation pour le faire... Parce que le problème des voyants n'est pas encore résolu. Ils y travaillent au Vatican. Le document est à la Secrétairerie d'Etat, et il convient donc d'attendre.

themedjugorjewitness.org

Malheureusement, même cela n'a pas empêché certains détracteurs de Medjugorje, enfermés dans leur piètre argumentation, de continuer à juger et à fulminer contre toute personne ayant des propos favorables vis-à-vis de Medjugorje, ou désireuse de s'y rendre. J'écris donc aujourd'hui pour dire : ne soyez plus intimidé. Ne vous sentez pas obligé de vous faire petit ou de vous excuser du fait de votre intérêt et de votre soutien à l'un des plus grands foyers de conversions et de vocations du XXe siècle.

Lors d'une agréable conversation en décembre 2017 avec Wayne Weible, l'un des premiers promoteurs anglophones des messages de Notre-Dame, ce dernier me déclara que les registres paroissiaux de Medjugorje indiquent que plus de 7.000 prêtres s'y sont rendus. [2] Et l'archevêque Hoser cite au moins 610 vocations religieuses et sacerdotales documentées directement liées au lieu d'apparition, qualifiant le village de Bosnie-Herzégovine de « terre très fertile du point de vue religieux ». J'ai rencontré beaucoup de ces prêtres lors de mes voyages et ils font souvent partie des membres du clergé les plus solides et équilibrés que je connaisse au sein de l'Église. Non, ne vous laissez pas intimider, frères et soeurs. Vous n'êtes pas instables, désorientés, "drogués" de surnaturels, crédules ou désespérés si vous ressentez un appel à vous rendre à Medjugorje. Si Dieu envoie sa Mère là-bas, n'ayez pas honte d'aller l'y rencontrer. Le Vatican encourage même les croyants à le faire. Il est difficile d'imaginer que, si le Pape François, la Commission d'enquête ou l'archevêque Hoser craignaient qu'il s'agisse d'une imposture démoniaque, ils autoriseraient désormais les « pèlerinages officiels organisés en église » au risque d'envoyer les fidèles dans la gueule du lion. Notre Mère nous appelle. Et par là, j'entends aussi notre Mère l'Église.

Le grand Chasseur d'apparitions

Il est de notoriété publique que saint Jean-Paul II, lorsqu'il était pape, voulait s'y rendre. Mirjana Soldo, l'un des six voyants, rapporte ce témoignage d'un ami proche du défunt pape :

MIRJANA : « Après l'apparition, un homme qui était un ami intime du Pape Jean-Paul II s'approcha de moi. Il me demanda de ne pas révéler son identité — par chance je suis un expert pour ce qui est de garder un secret. Cet homme me dit que Jean-Paul avait toujours voulu venir à Medjugorje, mais en tant que pape, il n'y était jamais parvenu. Un jour, cet homme se mit à plaisanter avec le pape en lui disant : "Si vous pensez ne jamais pouvoir vous rendre à Medjugorje, j'irai pour vous en y emmenant vos chaussures. Ce sera comme si vous pouviez mettre les pieds sur cette terre sainte." Après le décès de Jean-Paul II, cette personne se sentit appelé à faire exactement cela. Après l'apparition, il me les confia et je pense au Saint-Père chaque fois que je les regarde. »

My Heart Will Triumph (pp. 306-307), Catholic Shop, Kindle Edition ; Photos des chaussures du Pape Jean-Paul II chez la voyante Mirjana

Saint Jean Paul le Grand ou Saint Jean Paul le Chasseur d'apparitions ? Oui, je pense que vous voyez où je veux en venir. Ce genre de condescendance et de rabaissement envers ceux qui veulent se tenir auprès de Notre Sainte Mère n'a absolument pas sa place dans le Corps du Christ. Ainsi, pour la première fois dans mon ministère, je ne vais pas me gêner pour encourager ces personnes : si vous vous sentez appelé à vous rendre à Medjugorje (ou à Lourdes, ou Fatima, ou Guadalupe, etc.), alors allez-y. N'y allez pas pour chercher des signes et des prodiges. Allez-y plutôt pour prier, pour vous désintoxiquer des médias sociaux, pour confesser vos péchés, pour adorer le Visage Eucharistique de Jésus, pour gravir la colline du Krizevac dans un esprit de pénitence et respirer l'air de ce lieu avec des milliers d'autres catholiques qui recherchent eux aussi leur Dieu. Oui, vous pouvez le faire dans votre propre paroisse et vous devriez même le faire. Si Dieu invite les âmes à Medjugorje pour y rencontrer leur Mère, qui suis-je pour leur dire de ne pas s'y rendre ?

Le pape François a récemment demandé à un cardinal albanais de donner sa bénédiction aux fidèles présents à Medjugorje.

—Archevêque Hoser, Aleitia, le 7 décembre 2017

N'ayez pas peur ! Au nom de la liberté. Le Christ vous a rendu libre. Ne vous laissez jamais asservir par l'opinion superficielle et insipide d'un autre.

Mark Mallett
« Mother Calls »


[1] Aleitia, le 7 décembre 2017
[2] Note : Mr Weible a corrigé sa déclaration initiale de 7.000 vocations en précisant qu'il s'agissait de 7.000 visites de prêtres. Il estime plutôt que les vocations sacerdotales pourraient s'élever à pas moins de 2.000 si l'on inclut les prêtres qui n'ont pas officiellement cité Medjugorje comme ayant été l'étincelle à l'origine de leur vocation.

Cet article m'inspire ...


de la joie
0


de l'encouragement
0


de la perplexité
0


de la tristesse
0


de la peur
0

votre opinion

Soutenons le ministère à plein temps de Mark Mallett !

The Now Word : Reflections on our Times - with Mark Mallett

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cet article.

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Champs obligatoires

@
Pour recevoir les avis de réponse à votre commentaire si vous avez coché l'option correspondante ci-dessous.

Etre informé des prochains commentaires déposés sur cet article ?

Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 2 + 3 = ?

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page L'appel de notre Mère.

Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 2 + 3 = ?

Articles similaires

Lire un article au hasard

L'Enlèvement, la Ruse et le Refuge

Mark Mallett   samedi 9 juin 2018   4 commentaires   803   partager

Cette pensée m'est venue à l'esprit aussi clairement qu'un son de cloche pendant la messe : Dieu nous donne un seul refuge pour notre époque. Tout comme du temps de Noé, il n'y avait qu'une seule arche, de même aujourd'hui, une seule Arche nous est donnée pour traverser la présente Tempête qui va aller en s'intensifiant. Non seulement le Seigneur a envoyé Sa Sainte Mère pour nous avertir de la propagation du communisme à travers le monde, (cf. The Fall of Mystery Babylon) mais aussi pour nous donner les moyens de faire face et d'être protégés tout au long de cette période difficile ...

... et ce ne sera pas un "enlèvement".

Lire la suite

Dieu agit à travers des intermédiaires

Philippe B.   mardi 20 août 2019   0 commentaire   622   partager

La première lecture de ce jour (Jg 6, 11-24a) me donne une belle opportunité de méditer sur la façon dont Dieu aime passer par des intermédiaires pour s'adresser aux hommes. En réalité l'Écriture, en particulier l'Ancien Testament, regorge de tels exemples (par exemple les anges qui viennent rendre visite à Abraham et Sara). Dans le nouveau Testament Jésus se présente comme le Visage du Père, Il devient ainsi l'intermédiaire entre l'homme et le Père. Mais cela ne veut pas dire que Dieu n'agit plus à travers d'autres intermédiaires.

Lire la suite

Notre-Dame de la Lumière arrive...

Mark Mallett   samedi 12 octobre 2019   0 commentaire   605   partager

Il y a plus de vingt ans, le Dr Brian Doran, un frère en Christ et ami proche, rêvions de la possibilité d'une expérience de camp pour jeunes garçons qui non seulement formerait leur cœur, mais répondrait à leur désir naturel d'aventure. Dieu m'a appelé, pour un temps, sur une tout autre voie. Mais Brian allait bientôt donner naissance à ce que l'on connaît aujourd'hui sous le nom d'Arcātheos — qui signifie « Forteresse de Dieu ». C'est un camp pour père et fils, n'ayant à ma connaissance pas d'équivalent ailleurs dans le monde, dans lequel l'Évangile côtoie l'imaginaire, et où le catholicisme embrasse l'aventure. Après tout, Notre Seigneur lui-même ne nous a-t-il pas enseigné en paraboles...

Mais [en août 2017], nous avons assisté à une scène qui, selon les dires de beaucoup de participants, était « la plus impressionnante » de toutes celles auxquelles ils aient pu assister depuis la création du camp. En vérité, je l'ai trouvée époustouflante...

Lire la suite