Enquête | Les batailles du pape François


Commentaires (1)

Publié le jeudi 23 janvier 2020

Auteur / source : Radio-Canada Info

Catégorie : Église et papauté

Nombre de consultations : 347

La popularité du pape François dépasse largement les frontières de l'Église catholique. Ça saute aux yeux. Mais ce que peu de gens savent, c'est qu'à l'intérieur et à l'extérieur de l'Église, il y a des gens qui aimeraient bien qu'il disparaisse. François a été élu pour faire le ménage et lancer des réformes.

Mais qui aurait prédit qu'il irait aussi loin et si vite en bousculant la mafia, en questionnant les privilèges des cardinaux, en affrontant les traditionalistes de l'Église? François joue maintenant son pontificat.

Diffusion originale : 13 octobre 2016

  • Journaliste : Alain Crevier
  • Réalisateur : Georges Amar
  • Journaliste à la recherche : Linda Dion
  • Monteuse : Hélène Morin

Il manque certainement une dimension et un regard catholiques et de bienveillance dans ce "reportage" qui ressemble davantage à un feuilleton policier. Néanmoins je l'ai partagé car certains points sont intéressants, surtout dans la première partie.

Il faut aussi faire attention à une chose : les critiques et accusations à l'égard de ces prélats possédant de grandes demeures et semblant "vivre dans le luxe alors que d'autres parmi le peuple n'ont même pas de toit au-dessus de leur tête" risquent d'être reprises par le communisme pour priver l'Eglise de ses biens, s'il devait arriver au pouvoir en Italie et dans le reste de l'Occident.

Sans doute que Dieu à travers cette purification en cours au Vatican cherche à limiter les souffrances qui s'annoncent... Il est donc préférable d'accepter cette purification aujourd'hui, de revenir à l'esprit de l'Évangile, car demain cela risque de se faire par la force et dans le sang.

Je rappelle ces paroles de Notre Dame au Père Gobbi :

Tous mes fils Prêtres, qui ont trahi l'Évangile... c'est surtout à cause d'eux que viendra bientôt le châtiment du communisme, qui dépouillera tout le monde de tout. Alors viendront des moments de grande tribulation. Alors ce sont eux, mes pauvres enfants, qui commenceront la grande apostasie. Veillez et priez, vous tous, Prêtres qui m'êtes fidèles !

— Message au Père Stefano Gobbi, « Aux prêtres, les Fils bien aimés de Notre Dame », n° 8.a-d

Cet article m'inspire ...


de la joie
1


de l'encouragement
2


de la perplexité
8


de la tristesse
2


de la peur
2

Accueil du blog votre opinion

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Commentaire laissé par le

Étonnant que ceci soit présenté comme une enquête...

Primo : les cardinaux n’ont jamais été des « moutons »...
En témoignent, pour ces derniers temps, les combats menés contre JPII, Benoît XVI...
Et avec une violence bien plus importante.
Les cardinaux ont pour rôle d’aider effectivement le pape dans son ministère.
Les avis divergents n’ont jamais manqué dans l’Église et dans ce collège, en particulier (interrogez,Marx, Kasper et d’autres sur ce point?)

Deuxio : sont complètement court-circuités ceux qui ont agi, au nom de Benoît comme de François, par exemple à la banque. Le cardinal Pell y a mené un gros travail avec comme conclusion qu’un million d’euros étaient à questionner. Lui parti, la question est restée telle qu’elle.
Et d’autres.
C’est une personnalisation à outrance du pape.
Car même les encycliques ne sont pas forcément ni habituellement rédigées par le pape...Cela donne une idée de la fourmilière...

Comment concilier l’affirmation « pape réformateur » et celles, tout du long, qui évoquent son échec?
Pourquoi ce regard « politique » avant tout : résistants, conservateurs, d’où on glisse allègrement à « de Droite » et « traditionalistes ».

Enfin, nombre de sujets pas abordés : ces évêques en cours de jugement, déjà accusés à l’époque et ramenés par lui au Vatican où ils sont nommés à des postes importants, parfois créés pour eux...
La raison de l’emploi du mot « confusion » qui revient plusieurs fois.
Pourquoi les curés de Rome -le pape est leur évêque- ne lui sont-ils pas plus favorables ?

Ceci pour moi n’est pas une « enquête » à strictement parler.
Mais un de ces nombreux points de médiatisation, de focalisation sur une personnalité plus que sur un ministère (l’histoire de la sacoche, portée par lui uniquement devant caméra est plutôt tristounette, non? De même transformer les appartements pontificaux en « luxueux », alors que leur simplicité est connue, pour cette petite fille ou un « prof » sans rectifier en lui répondant.. tristounet, oui.
Mais un pape est un humain. Le Saint Esprit n’est pas un dictateur et employeur de robots. Et son rôle se situe plutôt ailleurs que dans ces trucs de,couloir.

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Champs obligatoires

@
Pour recevoir les avis de réponse à votre commentaire si vous avez coché l'option correspondante ci-dessous.

Etre informé des prochains commentaires déposés sur cet article ?

Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 6 + 5 = ?

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page Enquête | Les batailles du pape François.

Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 6 + 5 = ?

Articles similaires

Lire un article au hasard

Une des marques de la vraie Église : elle est Sainte

mercredi 7 février 2018   0 commentaire   367    partager

La véritable Église porte des fruits de sainteté et les plus visibles d’entre eux sont ceux de la Charité.

Lire la suite

Se tromper de cible

Mark Mallett   jeudi 1 février 2018   2 commentaires   571    partager

IL me regarda intensément et dit, “Mark, vous avez beaucoup de lecteurs. Si le Pape François enseigne l'erreur, vous devez vous en détacher et conduire votre troupeau vers la vérité.”

J'étais stupéfait par les propos de ce prêtre. D'une part, “mon troupeau” de lecteurs ne m'appartient pas. Ils sont (vous êtes) la possession du Christ. Et de vous, Jésus dit :

Moi-même, je m'occuperai de mes brebis, et je veillerai sur elles. Comme un berger veille sur les brebis de son troupeau quand elles sont dispersées, ainsi je veillerai sur mes brebis, et j'irai les délivrer dans tous les endroits où elles ont été dispersées un jour de nuages et de sombres nuées. (Ezekiel 34:11-12)

Lire la suite

Jésus le Sage Bâtisseur

Mark Mallett   jeudi 5 décembre 2019   0 commentaire   385    partager

Saint Jean-Paul II a écrit un jour :

… l'avenir du monde est en péril, à moins que des hommes sages ne se manifestent.

Familiaris Consortio, n° 8 ; Vatican.va (traduction libre depuis l'anglais)

Il nous faut prier pour recevoir la sagesse dont notre époque a grandement besoin, surtout face aux attaques de toutes parts visant l'Église. Au court de ma vie, je n'ai jamais vu de tels doutes, craintes et réserves de la part des catholiques en ce qui concerne l'avenir de l'Église, et en particulier le Saint-Père. Ces appréhensions sont provoquées en grande partie par certaines révélations privées hérétiques, mais aussi parfois par des déclarations incomplètes ou confuses de la part du Pape lui-même. Par conséquent, nombreux sont ceux qui persistent à croire que « le Pape François est en train de détruire l'Église » — et la rhétorique utilisée à son encontre devient toujours plus acrimonieuse. Aussi, une fois encore, et sans fermer pour autant les yeux sur les divisions croissantes au sein de l'Église, voici les sept principales raisons pour lesquelles, selon moi, beaucoup de ces craintes sont sans fondement...

Lire la suite