Descente dans la nuit de la foi


Commentaires (1)

Publié le dimanche 16 décembre 2018

Auteur / source : Mark Mallett

Catégorie : Réflexions et méditations diverses

Nombre de consultations : 498

Chers lecteurs, je vous partage la traduction de ce dernier message que Mark Mallett vient de publier sur son blog, afin de vous inviter, pendant ce temps de l'Avent, à prier pour lui et sa famille, pour les travaux de reconstruction de sa ferme, détruite il y a quelques mois (lire Vers la Tempête) et pour les combats spirituels qu'il vit en ce moment. Je continuerai à proposer dès l'année prochaine la traduction d'autres articles de Mark Mallett — ainsi que d'autres auteurs tels que Michael O'Brien — afin que ses magnifiques réflexions puissent être davantage connues des chrétiens francophones et nous aider à mieux discerner, dans l'Esprit Saint, les signes de ces derniers temps !

Je vous souhaite d'ici là une belle montée vers Noël et vous remercie pour votre fidélité depuis le lancement de ce blog !

Un texte du blog de Mark Mallett, du 14 décembre 2018. Titre original : « Off Into the Night »

Alors que les travaux de rénovation et de réparation ont commencé dans notre ferme depuis la tempête qui nous a frappés il y a six mois, je me retrouve dans un état d'épuisement extrême. Dix-huit années d'apostolat à plein temps, frôlant par moments la ruine financière et l'isolement, faisant mon possible pour répondre au mieux à l'appel de Dieu à être un « veilleur », tout en élevant huit enfants... ont laissé leurs traces. Tant de plaies non traitées depuis de nombreuses années se retrouvent aujourd'hui béantes, me laissant à bout de souffle dans cet état d'épuisement.

Et donc, il me faut à présent entrer dans cette nuit de la foi, ce lieu d'obscurité spirituelle où il nous faut nous laisser dévêtir et mettre à nu sur la Croix... ma croix... avec tous mes dysfonctionnements, mes péchés, et ma pauvreté pleinement exposés. C'est le lieu où toutes les consolations se volatilisent comme si elles n'avaient jamais été, et il ne reste que les hurlements des loups du désert qui nous traquent par le mensonge, la tentation et le désespoir. Mais au-delà de l'obscurité pointe déjà une aube nouvelle. Je ne la vois pas. Je ne la ressens pas. Mon esprit est incapable de la deviner... sauf à savoir que Jésus-Christ en a déjà tracé le chemin. Et donc, je dois maintenant entrer dans le tombeau avec Lui ; je dois descendre avec Lui dans les enfers de ma condition de créature pour que celui que je suis en vérité, créé à l'image de Dieu, puisse ressusciter. C'est en gardant les yeux sur cet horizon que j'entre dans cette nuit, le coeur brisé et broyé, laissant tout derrière moi. Parce que je n'ai plus rien à donner.

Nous devons savoir et, plus précisément, ressentir jusque dans nos os, ce qui ne va pas chez nous ; nous devons le regarder en face et le reconnaître avec une honnêteté sans compromis. Sans cet "inventaire moral approfondi", sans ce voyage dans notre propre Enfer intérieur, nous ne ressentirons pas la contrition nécessaire pour permettre un changement de notre façon d'être et de voir. Et, en même temps, nous devons éveiller ce qu'il y a de divin en nous, ce qui est riche et fécond et intact, ce qui est en continuité avec le dessein de salut de Dieu.

— Mgr Robert Barron, And Now I See (Et maintenant je vois) ; citation: catholicexchange.com

Jésus vous aime !

Mark Mallett

Soutenir Mark Mallett et sa famille


La famille Mallett - Hiver 2018

Cet article m'inspire ...


de la joie
0


de l'encouragement
0


de la perplexité
0


de la tristesse
0


de la peur
0

votre opinion

Soutenons le ministère à plein temps de Mark Mallett !

The Now Word : Reflections on our Times - with Mark Mallett

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Commentaire laissé par le

Merci
Nous confions cette magnifique famille Mallet à notre Maman à tous,
et nous prions pour Mark , tout particulièrement , que l'Esprit Saint lui offre tout ce dont le Père a besoin par lui , avec lui et en lui, pour continuer de nous éclairer , à travers ses enseignements, merci pour votre traduction.
UDP

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Champs obligatoires

@
Pour recevoir les avis de réponse à votre commentaire si vous avez coché l'option correspondante ci-dessous.

Etre informé des prochains commentaires déposés sur cet article ?

Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 98 - 21 = ?

Articles similaires

Lire un article au hasard

Prendre parti

Mark Mallett   samedi 8 septembre 2018   0 commentaire   187

Quand l'un de vous dit : « Moi, j'appartiens à Paul », et un autre : « Moi, j'appartiens à Apollos », n'est-ce pas une façon d'agir tout humaine ?

Première lecture de la messe du 5 septembre 2018 (1 Co 3, 1-9)

PRIEZ plus … parlez moins. Ce sont les mots que Notre-Dame de Medjugorje a adressés à l'Église dernièrement.

Lire la suite

Dieu ou Satan (1ère partie)

lundi 23 avril 2018   1 commentaire   1.073

Toute la terre est au Seigneur.

Nous voulons Dieu dans nos familles ; Nous voulons Dieu dans nos écoles !

L'article suivant est la première partie d'une conférence donnée à Montréal par Louis Even, le 6 janvier 1974.

Il faut entendre cette voix de Louis Even à 89 ans tonner avec force contre les agents de Satan, et soulever avec enthousiasme des apôtres pour les lancer au combat. On dirait que déjà il a trouvé cette jeunesse éternelle qui l'anime depuis qu'il est au Ciel. En janvier 1974, Louis Even n'avait plus que neuf mois à vivre sur terre. Il gravissait les dernières marches de sa montée vers Dieu. On dirait qu'on sent de plus en plus ce grand chrétien s'approcher de son Créateur, de son Sauveur et de la douce Immaculée qu'il aimait tant. Avant sa conférence, Louis Even avait fait chanter le beau cantique: « Nous voulons Dieu dans nos familles. Nous voulons Dieu dans nos écoles.... »

Lire la suite

L'Antéchrist

John Henry Newman   dimanche 4 mars 2018   3 commentaires   1.180

Newman est généralement considéré comme un esprit d'une très particulière distinction, capable de gagner, des incroyants eux-mêmes, une sympathie compréhensive refusée à des apologistes chrétiens d'une culture et d'un style moins raffinés.

Ces sermons sur l'Antichrist ne manqueront sans doute pas de surprendre, voire de choquer, des apologistes portés peut-être à estomper, dans le christianisme authentique, ce qui risque de déconcerter les humanistes qui penchent vers la foi, sans toutefois aller jusqu'à se compromettre avec ses aspects les plus rigoureux. Le rêve d'un christianisme tout en rose (le rose d'une fleur sans épines !) n'a jamais été celui de Newman. Il en résulte que, déjà dans sa période anglicane, il ne présente aucune tendance à diminuer les difficultés de la foi traditionnelle...

Lire la suite