De qui se moque-t-on ?


Commentaires (7)

Publié le mercredi 29 juillet 2020

Auteur / source : Philippe

Catégorie : Science, santé et technologies

Il est désormais évident que le port du masque obligatoire et la distanciation sociale n'ont pas pour but de nous protéger... mais de nous asservir et de nous déshumaniser.


Source : fr.statista.com

Explication du graphique ci-dessus : le nombre de cas augmente pour la simple raison que davantage de tests sont effectués, alors qu'au premier trimestre on nous disait qu'il n'y avait pas assez de tests (et donc de nombreuses personnes déclarées comme "mortes du Covid19" au premier semestre sont très certainement décédées d'autres causes). Ces chiffres ne sont par ailleurs pas très différents de ceux des épidémies de grippe saisonnières qui, rappelons-le, font entre 290 000 to 650 000 décès chaque année.


Source : fr.statista.com

Explication du graphique ci-dessus : en parallèle, le nombre de décès et d'hospitalisations diminue sensiblement. L'évolution de la courbe ci-dessus est tout à fait normale pour une épidémie grippale (le COVID19 étant reconnu comme une forme de grippe un peu plus sévère). En fait le nombre de décès est quasi nul aujourd'hui et les hospitalisations ont fortement baissé, au point où certains hôpitaux annoncent « ne plus avoir eu à traiter de nouveaux cas de coronavirus depuis plusieurs semaines. » (sudinfo.be)

Derek Sloan, député du Parti conservateur du Canada et candidat à la direction du parti, s'oppose au masque et au vaccin anticoronavirus obligatoires.

Le port du masque obligatoire est de plus en plus répandu au Canada, souligne le pro-vie Derek Sloan dans un courriel aux membres du parti, ce qui est assez étrange si l'on songe qu'il n'y a pratiquement plus d'hospitalisation de personnes malades du covid-19, et qu'il avait été vivement déconseillé par les mêmes personnes qui l'imposent maintenant :

« Il est étrange que cela se produise maintenant, alors que le nombre d'infections est tellement inférieur à ce qu'il était en mars et avril. N'oubliez pas que dans ce temps-là, nos experts médicaux — tels que l'Organisation mondiale de la Santé et leurs adeptes — nous disaient que les masques ne feraient rien pour arrêter la propagation du virus, et pourraient en fait aggraver la situation. Vous en souvenez-vous ?

« À l'époque, j'avais déjà remarqué que la médecin hygiéniste en chef du Canada, la Dre Theresa Tam, ne faisait que répéter les directives de l'Organisation mondiale de la Santé, et ces directives ne semblaient pas avoir à l'esprit les meilleurs intérêts des Canadiens.

« Mais ça, c'était avant. Quelque chose a changé et l'OMS est depuis lors passée de "les masques ne fonctionnent pas" à "les masques doivent être portés". »

cqv.qc.ca

Ainsi, pourquoi l'obligation du port du masque alors que celui-ci (tout comme le confinement) n'a jamais été imposé lors des pandémies de grippes saisonnières, et surtout à une aussi large échelle ? Pourquoi nous annonce-t-on une seconde vague alors que, d'une part des médecins et scientifiques, tels que le plus grand infectiologue du monde, Dr Didier Raoult, nous disent que « les infections respiratoires dans lesquelles il y a des secondes vagues, ça n'existe pas », et d'autre part la pandémie en cours touche à sa fin (on ne peut même plus vraiment la qualifier de pandémie), ce qui est confirmé par les statistiques !

Par contre la pandémie qui continue de faire bien des ravages est celle de la peur qui, elle, constitue une arme redoutable de manipulation des masses ! Pandémie qui est entretenue par les médias.

Lire Ne nous laissons pas intimider !

S'il y a bien une seconde vague, soyons sûrs qu'elle ne viendra pas de là où l'on pense, comme nous le dit le Dr. Alain Desbiens :

« J'ai bossé pendant plus de 5 ans en salle blanche et en chambre stérile dans la fabrication de médicament, j'ai donc reçu des formations sur l'équipement "médical". Les bactéries qui se collent continuellement sur les masques se transforment en champignons, étant donné que les champignons sont les fleurs des bactéries... Donc le fait de porter un masque rend malade, tout comme le fait de mettre son lit dans une pièce humide et pleine de moisissures, en quelques semaines, vous allez faire de l'hyperventilation, vous allez tousser, mal de gorge, vous allez avoir d'énormes soucis de bronches, car vous allez développer un champignon interne dû à la respiration de la moisissure. Donc si le covid-19 est dit une maladie respiratoire, il est logique que si tout le monde porte un masque, une nouvelle vague va arriver, mais elle ne sera pas à l'origine d'un virus grippal, mais d'une infection bactériologique des bronches due à une mauvaise respiration (provoquée par les masques). »

— Dr. Alain Desbiens ; qactus.fr

Cette pseudo seconde vague pourrait très probablement être également liée au déploiement de la 5G (voir plus bas).

Le microbiologiste Antoine Khoury nous dit également ceci :

« Les masques qui sont sur le marché ne font rien pour protéger les gens du virus : ils ne sont pas stériles contrairement à ceux qu'on retrouve dans les hôpitaux et il ne faut pas les porter plus de 15 ou 20 minutes, sinon ils vont se transformer en incubateurs à bactéries. Et c'est encore pire pour les masques en tissus, de véritables ramassis de bactéries parce qu'ils sont poreux »

« Ça se voit déjà à plusieurs endroits : des gens s'absentent du travail à cause des problèmes de santé dont le masque est responsable. Non seulement il ne les protège pas, mais il les a rendus malades. »

Voir aussi :

Une pharmacienne clinique espagnole, chef d'un laboratoire médicale, décide de faire une expérience inédite motivée par le témoignage d'une amie, laquelle était tombé malade d'une rhino-pharyngite après avoir été exposée au port du masque, censé nous protéger et protéger les autres... (sous-titres disponibles dans les paramètres de la vidéo)

Ces masques « sont poreux ». D'après les virologistes, le Covid19 (coronavirus) mesure entre 80 et 140nm (entre 0.00008 et 0.00014mm). Le tissu utilisé pour la confection des masques peut être comparé à une clôture en mailles de chaîne à travers laquelle passerait un moustique. Je pense que vous voyez l'idée. Le masque n'a certainement pas pour but de se protéger soi-même. Quant aux postillons, il est peu probable qu'en faisant mes courses ou en traversant la rue, tout en gardant la bouche fermée, je me mette à postillonner sur la personne qui passe à côté de moi. (Et même si je le faisais, si la personne en face de moi possède un bon système immunitaire, elle ne tombera même pas malade ! Figurons-nous que des virus nous en côtoyons tous les jours depuis notre naissance. Or, cela ne nous a jamais tué !)

Selon le Dr. Khoury, le fait d'avoir une barrière collée près de la bouche et du nez permet aux bactéries inoffensives qui se trouvent dans notre organisme de proliférer à l'aide du niveau d'humidité, leur permettant de devenir dans certains cas des pathogènes menant à des infections sérieuses ou des maladies chroniques. C'est pourquoi M. Khoury se dit farouchement contre cette tendance à imposer le masque partout.

« Le COVID-19 est comme l'influenza, mais en plus virulente. La meilleure façon de combattre cette maladie est d'avoir un système immunitaire fort, donc la clé est d'éviter de l'affaiblir en portant un masque qui obstrue la respiration et qui aide les bactéries à se multiplier »

... estime-t-il, assurant qu'il cessera de fréquenter tous les lieux qui imposent le port du masque jusqu'à ce que la donne change.

Source : michelledastier.com

Il est dès lors évident que le port du masque obligatoire et la distanciation sociale n'ont pas pour but de nous protéger (sachant en plus que derrière ça on continue d'euthanasier les personnes âgées et de légaliser le suicide assisté ; lire La grande dépopulation), mais de préparer les mentalités à se soumettre (ce que symbolise bien le port du masque : la soumission) au prochain gouvernement mondial communiste qui commence déjà à montrer le bout de son nez. D'où certaines petites phrases très révélatrices dans la lutte actuelle contre le COVID19, telles que celle-ci :

« Limiter vos contacts sociaux est l'arme la plus puissante afin de tenir tête au COVID-19 »

info-coronavirus.be

Un monde sans contacts sociaux n'est-il pas un monde déshumanisé ? Cela me fait penser à cette maman croisée dans la rue il y a quelques semaines et qui tenait son fils, non pas par la main mais au moyen d'une longue ficelle (ressemblant à un long ressort métallique), tous deux portaient un masque. J'imagine donc que certains parents aujourd'hui, parce que les médias les terrorisent à ce point au sujet de ce virus, n'osent même plus toucher leurs propres enfants. Combien d'autres portent sans doute le masque même à la maison !

Il n'y a pas de peur dans l'amour, l'amour parfait bannit la peur...

1 Jn 4: 18

L'inverse est malheureusement encore plus vrai et nous le constatons aujourd'hui : la peur parfaite bannit l'amour... et endurcit les cœurs.

Lire : La bulle sociale passe de 15 à 5 personnes par famille pendant quatre semaines :

Le Conseil national de Sécurité a tranché : la bulle sociale sera réduite à partir de mercredi 29 juillet. Cette dernière, qui permettait de voir 15 personnes durant la phase 4 du déconfinement, va passer à 5 personnes. Comprenez donc que chaque famille devra se limiter à des contacts avec cinq personnes âgées de plus de douze ans.

Tels sont bien les principes du communisme : l'interdiction (ici au nom d'un prétendu bien commun) de tous liens sociaux, par le biais du contrôle et de la coercition... ou en suscitant chez l'homme la peur de son prochain.

L'Apocalypse parle de l'antagoniste de Dieu, la Bête. Cet animal n'a pas de nom, mais un numéro. Dans leur horreur [les camps de concentration] ont effacé les visages et l'histoire, transformant l'homme en numéro, le réduisant à un rouage dans une énorme machine. L'homme n'est plus qu'une fonction ... De nos jours, nous ne devrions pas oublier qu'ils préfiguraient le destin d'un monde qui court le risque d'adopter la même structure que celle des camps de concentration, si la loi universelle des machines était acceptée. Les machines qui ont été construites imposent la même loi. Selon cette logique, l'homme doit être interprété par un ordinateur, ce qui n'est possible que s'il est convertit en nombres. La bête est un nombre et transforme en nombres. Dieu, quant à Lui, a un nom et nous appelle par notre nom. Il est une personne et recherche les personnes.

— Cardinal Ratzinger, (PAPE BENOÎT XVI) Palerme, le 15 mars 2000

« Effacé les visages », cela ne vous fait penser à rien ?

Mon peuple, il est temps de vous préparer car la venue de l'Antéchrist est proche... Vous serez rassemblés et numérotés tels des moutons par les autorités qui travaillent pour ce faux messie. Ne vous laissez pas numéroter comme eux car vous leur donneriez le pouvoir de vous faire tomber dans leur piège diabolique. C'est Moi, Jésus, qui suis votre vrai Messie et je ne numérote pas Mes brebis parce que votre Berger vous connaît chacun par son nom.

— Jésus à Jennifer, 10 août 2003, 18 mars 2004 ; wordsfromjesus.com

La 5G peut-elle être à l'origine du Coronavirus ?

Crédits photos : Pixabay

Extraits d'un article de publié sur Infowars.com le 22 juillet 2020

Une étude internationale publiée sur le site Internet de l'Institut national de la santé des États Unis (National Institutes of Health) a révélé que la technologie 5G est absorbée par les cellules de la peau et peut altérer l'ADN de manière à produire des coronavirus dans le corps humain.

Lire l'étude complète

L'étude, réalisée conjointement par des scientifiques de l'Université Guglielmo Marconi, de l'Université centrale du Michigan et de la First Moscow State Medical University, affirme que les ondes millimétriques de la 5G stimulent l'ADN d'une manière qui amène les noyaux cellulaires à produire des coronavirus.

(...)

L'étude continue en suggérant que les qualités cancérigènes de la 5G sont dues à la façon dont elle modifie l'ADN dans le corps.

Lire à ce sujet LE FAUX VACCIN OBLIGATOIRE : un modificateur génétique de l'espèce humaine

« Dans une autre étude, il a été avancé que les technologies 5G nuisent gravement à la santé humaine. Le cancer n'est que l'un des nombreux problèmes. La 5G cause 720 maladies (factorielles) différentes chez les êtres humains et peut tuer tout ce qui vit (lire aussi ici) à l'exception de certaines formes de micro-organismes. [...]

[...] Wuhan, l'épicentre mondial de la pandémie de coronavirus, a déployé des systèmes 5G quelques semaines à peine avant l'épidémie de COVID-19 (lire aussi ici et ici et ici). Certains scientifiques affirmant même que les effets de la 5G sur les cellules humaines peuvent provoquer des « symptômes grippaux. »

"Depuis l'appel de scientifiques de 2015, de nouvelles recherches ont confirmé de manière convaincante les graves risques sanitaires liés aux champs électromagnétiques de radiofréquences (RF-CEM)", déclarent les scientifiques en soulignant des risques de cancer du cerveau chez les humains, de maladie d'Alzheimer, d'infertilité humaine ou de symptômes de l'électro-hypersensibilité (céphalées intenses, troubles de la concentration, troubles du sommeil, épuisement ainsi que des symptômes similaires à ceux de la grippe)".

170 scientifiques alertent sur les dangers sanitaires de la 5G

10 symptômes du coronavirus :
  • Une toux sèche
  • Une fatigue intense
  • De la fièvre
  • Des maux de tête
  • Des courbatures
  • Un essouflement
  • Une sensation d'oppression
  • Une infection respiratoire
  • Une insuffisance rénale aiguë
  • Une défaillance multiviscérale

passeportsante.net

Climat anti-scientifique

Comme vous l'avez peut-être déjà constaté, Google est un miroir inversé de la vérité. Quand un scientifique ou un médecin libre et indépendant publie une étude sérieuse sur tel ou tel sujet, des centaines d'articles (rédigés par des médecins ou scientifiques ayant de gros conflits d'intérêts) sont immédiatement publiés pour réfuter cette étude et faire passer son auteur pour un complotiste. Tous ces articles apparaissent ensuite en premier dans les résultats des moteurs de recherche. Je vous invite à rechercher « Coronavirus et 5G » ou « porter un masque prive-t-il d'oxygène ? », pour voir de quoi je parle. S'il n'y avait réellement aucun danger à la 5G ou à respirer du dioxyde de carbone à longueur de journées, pensez-vous réellement que tant de pseudo scientifiques se fatigueraient par centaines à réfuter ce qu'ils qualifient de "théories" ? Ne laisseraient-ils pas simplement ces "théories" faire leur chemin et disparaître aussi vite qu'elles sont venues ? A moins que ces "théories" ne soient en réalité des faits scientiquement prouvés mais qui doivent impérativement être inconnu du grand public. Il est par exemple scientifiquement prouvé que le dioxyde de carbone est mortellement délétère. Mais aujourd'hui on nous dit que c'est aussi inoffensif que de respirer de l'oxygène ! Cela nous montre combien le climat actuel est anti-scientifique, et même carrément idéologique.

Les attaques médiatiques à l'encontre du Dr Didier Raoult sont à ce propos particulièrement inquiétantes. Il s'agit du plus grand infectiologue et virologue du monde (il n'y en a aucun autre au-dessus de lui), qui bénéficie depuis de très longues années d'une réputation internationale. Pourtant on n'hésite pas à le qualifier de complotiste et à essayer (en vain) de le discréditer !

Il y a aussi une sorte d'ignorance assez incroyable au sein de la population. Posez par exemple à une personne portant un masque la question de savoir ce qu'elle respire sous ce masque, il y a de fortes chances qu'elle vous réponde « euh, je ne sais pas... ? »

En conclusion, nous comprenons la raison pour laquelle nos gouvernements veulent nous imposer le port du masque cet été, la raison pour laquelle ils nous ont tous confinés en profitant de ce confinement pour commencer à déployer des milliers d'antennes 5G (déploiement ayant commencé, comme on l'a vu, en Chine tout comme le Covid-19 !) : leur objectif est de nous inventer une seconde vague dès l'automne, en mélangeant les chiffres des grippes saisonnières et ceux des personnes tombées malades des suites du port du masque et de la 5G. Et pour cette raison cette "seconde vague" paraîtra bien plus terrible que la première ; parce que tout aura été entrepris pour qu'elle le soit.

Bien sûr on nous dira que le virus a muté et on passera du masque au vaccin ! Mais le coronavirus n'y sera pour rien !

Ainsi, le mieux que nous puissions faire cet été est de renforcer nos défenses immunitaires, ce qui passe par une alimentation saine, une bonne oxygénation de notre corps (donc pas de masque sur le nez, et ne le porter que dans les lieux où il est obligatoire sous peine d'amende, mais en le retirant dès que possible). Ensuite, si possible, se débarrasser ou réduire radicalement l'utilisation que nous avons de nos smartphones (peu nombreux sont ceux qui, comme moi, arrivent à se passer d'un téléphone mobile ou d'un compte sur Facebook...). D'une part cela vous permettra de vous libérer plus de temps pour les relations sociales (il n'y a rien de plus antisocial qu'un smartphone), ensuite parce que ces appareils finiront (plus tôt que plus tard) par se retourner contre leurs utilisateurs. Non seulement s'ils sont connectés à la 5G, mais également en terme de respect de notre vie privée ou si l'on pense aux programmes de traçage qui commencent à se mettre en place et qui utiliseront ce type de technologie.

Mais plus que de renforcer nos défenses immunitaires, efforçons-nous de consolider nos défenses spirituelles !

Puisez votre énergie dans le Seigneur et dans la vigueur de sa force. Revêtez l'équipement de combat donné par Dieu, afin de pouvoir tenir contre les manœuvres du diable. Car nous ne luttons pas contre des êtres de sang et de chair, mais contre les Dominateurs de ce monde de ténèbres, les Principautés, les Souverainetés, les esprits du mal qui sont dans les régions célestes. Pour cela, prenez l'équipement de combat donné par Dieu ; ainsi, vous pourrez résister quand viendra le jour du malheur, et tout mettre en œuvre pour tenir bon. Oui, tenez bon, ayant autour des reins le ceinturon de la vérité, portant la cuirasse de la justice, les pieds chaussés de l'ardeur à annoncer l'Évangile de la paix, et ne quittant jamais le bouclier de la foi, qui vous permettra d'éteindre toutes les flèches enflammées du Mauvais. Prenez le casque du salut et le glaive de l'Esprit, c'est-à-dire la parole de Dieu. En toute circonstance, que l'Esprit vous donne de prier et de supplier : restez éveillés...

Ep 6: 10-18

« Chers enfants ! En cette période troublée où le diable récolte les âmes pour les attirer à lui, je vous appelle à la prière persévérante pour découvrir dans la prière le Dieu d'amour et de l'espérance. Petits enfants, prenez la croix entre vos mains. Qu'elle soit pour vous un encouragement à ce que l'amour soit toujours vainqueur, spécialement maintenant que la croix et la foi sont rejetées. Soyez, vous, un reflet et un exemple par votre vie de ce que la foi et l'espérance sont toujours vivantes et qu'un nouveau monde de paix est possible. Je suis avec vous et j'intercède pour vous devant mon Fils Jésus. Merci d'avoir répondu à mon appel. »

— Message de Notre Dame de Medjugorje du 25 juillet 2020

Philippe

Lire aussi :

Lire Profiter du confinement pour déployer la 5G (et nous préparer la seconde vague)

Lire sur ce blog :


Kla.TV contre la censure mondiale de la vidéo de PLANdémie

La crise du coronavirus marquera l'histoire non seulement comme un événement au cours duquel un « verrouillage » économique mondial a eu lieu, mais aussi comme une période de censure mondiale des médias qui ont contredit le rapport officiel sur le coronavirus. Un soir, la rédaction de Kla.TV a pris connaissance de la vidéo PLANdemie par le biais d'une lettre d'un téléspectateur. Lorsque les collaborateurs de Kla.TV ont voulu visionner la vidéo le lendemain matin, elle avait déjà été supprimée de YouTube. Une autre lettre pointait à nouveau vers la vidéo, cette fois-ci les collaborateurs de Kla.TV l'ont sauvegardée le jour même. Deux jours plus tard, elle a de nouveau été supprimée de YouTube. Vimeo et Facebook censurent également la vidéo, et sur Wikipédia, un rapport critique de la vidéo a déjà été fait. La vidéo a été visionnée au moins huit millions de fois sur YouTube avant la censure. Qu'est-ce qui rend cette vidéo si « dangereuse » ?

Regardez et jugez par vous-même ! (Écouter en particulier à partir de la 22ème minute, au sujet des masques, gants en caoutchouc et protections de toutes sortes qui affaiblissent nos défenses immunitaires et nous rendent plus sensibles au coronavirus)

Vidéos de Kla.TV par rapport au Coronavirus et à la vaccination

Cet article m'inspire ...


de la joie
5


de l'encouragement
24


de la perplexité
1


de la tristesse
6


de la peur
5

Accueil du blog Commenter cet article Imprimer

Faire connaître ce blog : Télécharger les visuels de Pierre et les Loups

Télécharger les visuels de Pierre et les Loups

A imprimer ou à partager sur Internet !

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Commentaire laissé par le

Voici un article qui me semble très lucide et argumentée sur la psychose en cours. L'auteur est professeur émérite de l'UCL et pneumologue.

"On confond pandémie avec menace mortelle" (carte blanche)

Psychose : Etat de panique collective provoqué par un événement ou un fléau vécu comme une menace permanente (Petit Larousse illustré 2007).

Chaque année environ 110.000 personnes meurent en Belgique. Chaque mois, 9.100 morts. Chaque jour, 300 morts. Un peu plus en hiver ou un peu moins en été, le chiffre tourne autour de 300 morts par jour en moyenne.

En 2020, pendant quelques jours du 15 mars au 15 mai, il en est mort un peu plus. Le jour le plus noir, le 10 avril, il y eut 613 morts, soit 151 de plus que le jour le plus noir de 2018, le 7 mars 2018 par exemple. Si on regarde l'année 2020 dans son ensemble, il est probable qu'au lieu de 110.000 morts nous aurons entre 110.000 et 115.000 décès. Et comme chaque année, la majorité des morts de 2020 seront âgés de plus de 64 ans. Et comme chaque année, la plupart des morts seront pleurés et chaque famille où il y eut un mort devra faire son deuil.

Si on regarde ces faits pour ce qu'ils sont, il n'y a là rien, mais vraiment rien, qui puisse expliquer la psychose qui s'est abattue sur la Belgique, qui l'a submergée, paralysée, bouleversée. La vie a été éteinte, suffoquée par un vent de panique où chacun est devenu brutalement une menace mortelle pour son voisin, son prochain, son ami, son aimé et surtout son ainé. Menace dont il fallait se protéger en s'éloignant de tous, en s'enfermant, en évitant de respirer les miasmes mortifères que les humains répandaient autour d'eux. Car on nous a dit et redit jusqu'à satiété que la maladie était extrêmement contagieuse et extrêmement mortelle.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) était prête. Un document tout entier dédié à la pandémie dévastatrice tant attendue venait de sortir en septembre 2019 (1). Il prévoyait une répétition augmentée de la grippe espagnole. Les morts se compteraient par millions, de 100 à 400 millions de morts et plus, aucun pays, aucune personne ne serait épargnée. L'OMS nous enjoignait : abandonnez travail, famille, amis ; courez vous enfermer si vous voulez avoir une chance de survivre. Sacrifiez famille, carrière, travail. Eloignez-vous des autres, ne les touchez pas, couvrez votre haleine. Oubliez la vie si vous voulez avoir la vie sauve.

(...)

Le Covid-19 n'aura pas [...] beaucoup changé les chiffres dans le monde, où il meurt chaque année, en gros, 57.000.000 d'humains. Le Covid-19 a tué jusqu'ici, en gros, 600.000 personnes. A peine 1% des morts d'une année quelconque !

(...)

Voilà pour le premier plateau de la balance. Que trouve-t-on dans le deuxième plateau ?

Un million de chômeurs temporaires. Dont un nombre incertain le resteront longtemps. Avec des revenus tout d'un coup inadaptés à la façon de vivre et qu'il faut donc brutalement restreindre en sacrifiant ce qu'on peut et parfois ce qu'on ne devrait pas.

L'arrêt de l'éducation. On peut avoir l'opinion qu'on veut de l'éducation que nos écoles et universités sont censées offrir, et des effets de leur fréquentation. Que l'absence d'école puisse améliorer non seulement les cotes des examens, mais les résultats de l'éducation est fort improbable.

L'arrêt de la vie culturelle au sens large. Terrible nouvelle pour ceux qui en vivent. Non moins forte pour ceux qui s'en nourrissent.

(...)

La culpabilisation abusive et généralisée de la population rendue à tort responsable d'une épouvantable peste imaginaire muant les enfants fréquentant les grands-parents en assassins potentiels.

La disparition du sourire. La disparition de la confiance. La disparition des manifestations de l'empathie, de la solidarité, de l'amitié, de l'amour. La disparition de la communication autre que par l'ersatz sans substance des écrans. Qu'on peut apprécier, mais seulement (comme tout ersatz) faute de mieux.

(...)

Que tirer comme bilan ? Il est clair à mes yeux sans le moindre doute que les mesures prises pour combattre cette maladie sont complètement disproportionnées par rapport à la gravité réelle de la maladie. Que la façon de présenter cette maladie (certes nouvelle et à laquelle les médecins ne comprenaient pas grand-chose au début et pas beaucoup plus maintenant, 4) est déformante, anxiogène, exagérée, injustifiée.

(...)

On pourrait prétendre que si le Covid-19 n'est pas si grave c'est précisément grâce aux mesures prises qui ne seraient alors ni injustifiées, ni exagérées, ni inappropriées. La Suède, qui n'a pas confiné (ou des pays pauvres où le confinement est simplement impossible) devrait être alors la championne de la mortalité. Si l'on regarde par rapport à la population de chaque pays (par million d'habitants), la Suède est loin derrière la Belgique, le Royaume-Uni, l'Espagne et l'Italie, qui ont, eux, confiné. De fait, il n'y a pas de rapport clair entre un confinement plus ou moins strictement respecté et les conséquences de la pandémie d'après les chiffres de l'OMS à ce jour. Ni en Europe ni dans le monde (3).

Le coronavirus SARS-CoV-2 accusé de tous les maux de la terre n'aura rien à voir avec les pires conséquences de cette pandémie. Ce sont les mesures et décisions prises à l'encontre de cette maladie (mais qui en réalité étaient préparées pour une maladie vraiment mortelle, ce que celle-ci n'est pas) qui engendrent et engendreront les désastreuses conséquences dont nous tous serons les témoins.

Lire l'article complet sur levif.be

Commentaire laissé par le

Innocuité des masques
Informez-vous sur ces faits avant d'en porter un :

1. Réduit l'apport en oxygène : en respirant sous un masque nous faisons baisser la quantité d'oxygène dont nous avons besoin pour vivre et être en bonne santé. Cela augmente l'acidité du sang et rend difficile la respiration.

2. Augmente l'inhalation de toxines : les toxines que nous rejetons habituellement par l'expiration sont retenues par le masque et ré-inhalées dans les poumons, ce qui aggrave les symptômes.

3. Provoque l'effondrement du système immunitaire, en réduisant l'apport en oxygène, en augmentant l'absorption du dioxyde de carbone et des toxines, ce qui met le corps en état de stress, libère du cortisol fait s'effondrer les processus immunitaires.

4. Accroît le risque d'attraper le virus : Encourage l'activation et l'infection par des rétrovirus en sommeil et déjà présents dans le corps, qui profitent du système immunitaire affaibli en raison du port du masque.

5. Une absurdité d'un point de vue scientifique : D'après les virologistes, le Covid19 (coronavirus) mesure entre 80 et 140nm (entre 0.00008 et 0.00014mm). Le tissu utilisé pour la confection des masques peut être comparé à une clôture en mailles de chaîne à travers laquelle passerait un moustique.

6. Aucune étude n'existe quant à leur efficacité (pour la population en général) : absolument aucune étude révisée par des pairs n'a été menée quant à l'efficacité des masques dans un environnement social, pour contrôler, prévenir ou endiguer la propagation de la maladie.

***

Alexandra Caude-Henrion est ancienne directrice de recherche de l'INSERM à l'hôpital Necker. Elle apporte dans cette interview les problèmes engendrés, entre autres, par le port du masque et l'utilisation du gel hydroalcoolique :

Commentaire laissé par le

Suite à une nouvelle actualité de ce jour- en Belgique et internationale - : Coronavirus : les jeunes enfants potentiellement très contagieux », Il serait plus que temps de revenir à Dieu. Il est incontestable qu’il y a un sérieux appel du ciel à la conversion. Ceci quoiqu’en penseraient certains qui ne croient pas en un Dieu … invisible mais agissant si on l'appelle à l'aide !

Seul Dieu peut nous sortir des épidémies … si elles existent, et des tissus de mensonges.

Livre d'Isaïe (43 :11 à 28)


11 C’est moi, oui, c’est moi qui suis le Seigneur ; en dehors de moi, pas de sauveur.
12 C’est moi qui annonce, qui sauve et qui proclame, et non un dieu étranger parmi vous. Vous êtes mes témoins – oracle du Seigneur –, et moi, je suis Dieu.
13 Oui, depuis toujours, moi, Je suis : personne ne délivre de ma main ; ce que je fais, qui s’y opposera ?

14 Ainsi parle le Seigneur, votre rédempteur, le Saint d’Israël : En votre faveur, j’envoie une expédition à Babylone, je fais tomber tous les verrous, et les vaisseaux des Chaldéens retentissent de leurs cris.
15 Je suis le Seigneur, votre Dieu saint, le Créateur d’Israël, votre roi !
16 Ainsi parle le Seigneur, lui qui fit un chemin dans la mer, un sentier dans les eaux puissantes,
17 lui qui mit en campagne des chars et des chevaux, des troupes et de puissants guerriers ; les voilà tous couchés pour ne plus se relever, ils se sont éteints, consumés comme une mèche. Le Seigneur dit :
18 Ne faites plus mémoire des événements passés, ne songez plus aux choses d’autrefois.
19 Voici que je fais une chose nouvelle : elle germe déjà, ne la voyez-vous pas ? Oui, je vais faire passer un chemin dans le désert, des fleuves dans les lieux arides.
20 Les bêtes sauvages me rendront gloire – les chacals et les autruches – parce que j’aurai fait couler de l’eau dans le désert, des fleuves dans les lieux arides, pour désaltérer mon peuple, celui que j’ai choisi.
21 Ce peuple que je me suis façonné redira ma louange.
22 Ce n’est pas moi que tu as invoqué, Jacob, car tu t’es fatigué de moi, Israël !
23 Tu ne m’as pas apporté de petit bétail pour l’holocauste, tu ne m’as pas glorifié par des sacrifices. Je ne t’ai pas asservi en réclamant des offrandes, je ne t’ai pas fatigué en réclamant de l’encens.
24 Tu n’as rien dépensé pour m’offrir des aromates, tu ne m’as pas rassasié de la graisse de tes sacrifices. Au contraire, tu m’as asservi par tes péchés, tu m’as fatigué par tes fautes.
25 C’est moi, oui, c’est moi qui efface tes crimes, à cause de moi-même ; de tes péchés je ne vais pas me souvenir.
26 Fais-moi un procès, nous comparaîtrons ensemble, plaide toi-même pour te justifier.
27 Ton ancêtre Jacob a péché, tes porte-parole se sont révoltés contre moi.
28 Alors, j’ai dû retirer leur dignité aux princes consacrés, j’ai livré Jacob à l’anathème, Israël aux sarcasmes.

Commentaire laissé par le

Inspirer ce que nous expirons est un non sens hygiénique. Et si les gens ne voient pas le problème de vivre masqués, cachés, confinés, déshumanisés, momifies, ridiculisés, humiliés, muselés, asphyxiés, etc derrière un truc qui vous cache le visage, qui vous cache votre sourire et votre identité unique, c'est qu'ils sont déjà loin dans l'extinction d'eux-mêmes...

Véro

Commentaire laissé par le

Commentaire d'un prêtre reçu par email :

La docilité des Belges est vraiment inquiétante.

Les Allemands sont moins petit-caniche. Ils savent que la mentalité de soumission, prônée comme une vertu en Belgique (et spécialement par le clergé belge), est ce qui a permis le nazisme...

D'où sans doute les manifestations anti-confinement et l'engagement de 2000 médecins et professionnels de la santé contre les mesures imposées : https://acu2020.org/version-francaise/. Un TV-web allemand a sauvegardé la vidéo "PlanDemie" censurée par Youtube du Dr Judith Mikovitch, spécialiste mondialement reconnue : https://www.kla.tv/16750.

Depuis JANVIER 2020, le site de référence en France reste : https://www.mediterranee-infection.com, l'IHU de Marseille (700 personnes), qui a soigné très efficacement depuis janvier 2020. 0 mort en dessous de 60 ans et 20 fois moins qu'à Paris au-dessus de 60 ans. De nombreux médecins généralistes ont fait pareil, ainsi que quelques hôpitaux (Nice, Garches avec le Dr Péronne etc.), avec chaque fois d'excellents résultats.

Mon père a fait la guerre contre le nazisme. Côté maternel, on était également résistants. Ils sont décédés avant d'avoir à entendre - des politiciens le disent déjà - que l'inutile masque sera imposé à perpétuité. En effet, il continue l'emprisonnement du confinement, semant la peur et empêchant les relations sociales. C'est le but (de tout système totalitaire).

Nous chrétiens avons urgemment à retrouver le sens de ce qui se passe dans le monde, à la lumière de la Révélation. Ces dimanches nous ont parlé du Jugement accompagnant la Venue glorieuse du Christ (sauf si on a sauté ces passages en prenant les lectures brèves). Enfin de l'espérance vraie, sans faux-semblants. En voulant se persuader que tout va bien dans le meilleur des mondes, on ne fait que le jeu de l'Ennemi.

Bientôt, on pourrait avoir des lois punissant toute opinion contraire à celle des "gouvernants" - qui ne sont eux-mêmes que des pions. La base de la démocratie, c'est le débat. Quand tout débat devient interdit, quand les sommités scientifiques sont attaquées dans les médias aux ordres, c'est le nazisme. Et l'esclavage. Et la misère. Normal quand tout un peuple s'est moqué de Dieu durant tant d'années et n'a rien voulu voir ni entendre.

Prions Dieu en vérité, en ND,

Père E.-M.

Commentaire laissé par le

Réveillons NOUS, parce que la prochaine étape est celle-ci :

Si on vous promet la sécurité, vous êtes prêt à sacrifier votre liberté et votre vie privée. Pour combien de temps encore? Jusqu'où faut-il vous pousser pour que vous réagissiez?

"Vous avez été appelés à la liberté." (Ga 5,13)

La grenouille dans la marmite
Imaginez une marmite remplie d’eau froide, dans laquelle nage tranquillement une grenouille. Le feu est allumé sous la marmite. L’eau se chauffe doucement. Elle est bientôt tiède. La grenouille trouve cela plutôt agréable et continue de nager. La température commence à grimper. L’eau est chaude. C’est un peu plus que n’apprécie la grenouille ; ça la fatigue un peu, mais elle ne s’affole pas pour autant. L’eau est maintenant vraiment chaude. La grenouille commence à trouver cela désagréable, mais elle est aussi affaiblie, alors elle supporte et ne fait rien. La température de l’eau va ainsi monter jusqu’au moment où la grenouille va tout simplement finir par cuire et mourir, sans jamais s’être extraite de la marmite. Plongée dans une marmite à 50°, la grenouille donnerait immédiatement un coup de pattes salutaire et se retrouverait dehors. Cette expérience (que je ne recommande pas) est riche d’enseignements. Elle montre que lorsqu’un changement négatif s’effectue de manière suffisamment lente, il échappe à la conscience et ne suscite la plupart du temps pas de réaction, pas d’opposition, pas de révolte. C’est exactement ce qui se produit dans la société où nous vivons : D’année en année, on observe une constante dégradation des valeurs, laquelle s’effectue cependant assez lentement pour que personne - ou presque - ne s’en offusque. ...

Lire la suite sur https://sechangersoi.be/5Contes/Lagrenouille.htm

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Champs obligatoires

@
Pour recevoir les avis de réponse à votre commentaire si vous avez coché l'option correspondante ci-dessous.

Etre informé des prochains commentaires déposés sur cet article ?

Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 9 - 2 = ?

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page De qui se moque-t-on ?.

Champs obligatoires

@
Votre adresse e-mail sera transmise au destinataire. Celle-ci ne sera pas conservée et nous n'en ferons aucun autre usage.
@
L'adresse e-mail du destinataire ne sera pas conservée et nous n'en ferons aucun autre usage.
Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 9 - 2 = ?

Articles similaires

Lire un article au hasard

La pandémie du contrôle

Mark Mallett   lundi 25 mai 2020   3 commentaires   partager

À l'époque où j'étais reporter à la télévision, à la fin des années 1990, j'ai brisé l'une des plus grandes histoires de cette année-là — ou du moins, je pensais qu'elle le serait.

Lire la suite

Obligation du masque : Mesure sanitaire ou mesure politique ?

Michel Dogna   lundi 13 juillet 2020   6 commentaires   partager

Je vois de plus en plus de gens qui trichottent en mettant le masque sous le nez ou carrément sous le menton (ce que je fais aussi) ; et que j'ai bien envie de justifier ceux-là, dans leur choix de braver un règlement prétendument d'ordre sécuritaire.

Je vais donc expliquer pourquoi ces gens ont mille fois raison.

Lire la suite

François et la passion de l'Eglise

Mark Mallett   lundi 21 janvier 2019   5 commentaires   partager

Il y a quelques années, peu après la résignation de Benoît XVI, j'ai écrit un article intitulé Le Sixième jour où je partageais mon sentiment selon lequel « minuit » est sur le point de sonner, en effet nous semblons sur le point de franchir le seuil du Jour du Seigneur. J'écrivais alors,

Le prochain pape nous guidera aussi… mais il montera sur un trône que le monde tente de renverser. C'est cela le seuil dont je parle.

Lire la suite