Contrôle ! Contrôle !


Commentaires (0)

Publié le samedi 4 juillet 2020

Auteur / source : Mark Mallett

Catégorie : Encouragements spirituels

"Contrôle ! Contrôle !"

En lisant les gros titres de la presse, il devient clair que cette parole est en train de s'accomplir aujourd'hui sans délai et en temps réel. Cette parole sonne comme un coup de trompette ; c'est un appel, fait à chaque chrétien, à se préparer à la grande épreuve de la foi. Ce n'est pas un appel à la peur, mais à la fidélité. Par la grâce de Dieu, j'espère continuer à vous écrire et à vous préparer pour la Grande Imposture qui est à présent sur nous.

Lire le texte original en anglais sur le blog de Mark Mallett

Image : Pierre Paul Rubens (1577-1640)

Tandis que je priais devant le Saint-Sacrement, il y a de cela plusieurs années, j'ai eu le sentiment qu'un ange, planant au-dessus du monde, dans les basses sphères célestes, criait,

"Contrôle ! Contrôle !"

Tandis que l'homme essaie de plus en plus de bannir la présence du Christ de ce monde, à chaque fois qu'il y parvient, le chaos prend Sa place. Et avec le chaos, vient la peur. Et avec la peur, se présente l'occasion de contrôler.

Chasser Dieu

L'amour parfait bannit la peur.

1 Jean 4: 18

Mais quand Dieu est expulsé du cœur humain et des activités de l'homme, et par conséquent évacué de nos institutions, de nos cultures, de nos gouvernements et de nos nations, l'amour se voit également rejeté [et le coeur de l'homme s'endurcit], car Dieu est amour. Et sans Lui, inévitablement la peur prend Sa place. Tout autour de nous, la peur se propage et est utilisée comme moyen de manipuler les masses. Les sains débats portant sur des sujets tels que l'économie, le réchauffement climatique [ou la pandémie actuelle] sont étouffés en faveur d'actions et décisions politiques irréfléchies qui mettent en péril la liberté des individus et oppriment toujours plus les pauvres. Oui, la peur possède de multiples visages... la peur du terrorisme, la peur du changement climatique, la peur des prédateurs, la peur de la violence, [la peur des virus] ... Aujourd'hui, il y a même ceux qui nous incitent à avoir peur de Dieu et de Son Église... en nous faisant croire que le but du catholicisme est de restreindre nos libertés, et par conséquent, il faut s'en débarrasser.

« On ne pourra jamais construire un pays de libertés avec la religion catholique. »

— Vincent Peillon, ancien Ministre de l'éducation nationale (France), (vidéo) 24 décembre 2013 (ajout)

Et ainsi, le monde recherche de plus en plus des solutions politiques pour être libéré de ses peurs, plutôt que de recourir à la Sagesse éternelle. Mais un gouvernement sans Dieu, qui est la Vérité, mène au chaos. Il nous conduit vers une société qui cesse d'être guidée par les lois naturelles et morales établies par le Créateur. Que nos concitoyens le réalisent ou non, le vide créé par le rejet de Dieu provoque une terrible solitude et un sentiment d'absurdité — le sentiment que la vie est aléatoire, et donc, que nous pouvons vivre notre existence à notre guise, ou plus tragiquement, y mettre tout simplement un terme.

[...] Oui, le rejet de Dieu mène au chaos. Percevez-vous cette mentalité dans le monde qui tend de plus en plus à nous dire que, tout étant en train de s'effondrer...

Mangeons et buvons, car demain nous mourrons !

Isaïe 22: 13

Peut-être était-ce ce que Jésus avait à l'esprit quand Il disait :

Comme cela s'est passé dans les jours de Noé, ainsi en sera-t-il dans les jours du Fils de l'homme. On mangeait, on buvait, on prenait femme, on prenait mari, jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche et où survint le déluge qui les fit tous périr. Il en était de même dans les jours de Loth : on mangeait, on buvait, on achetait, on vendait, on plantait, on bâtissait ; mais le jour où Loth sortit de Sodome, du ciel tomba une pluie de feu et de soufre qui les fit tous périr.

Luc 17: 26-29

Puissances de contrôle

Le communisme cherche à contrôler par la force, le capitalisme cherche à contrôler par la cupidité. Cela conduit les gouvernements à intervenir afin d' « alléger le fardeau des hommes » et de prendre le contrôle. Lorsque nous avons des dirigeants impies, ce contrôle conduit inévitablement au totalitarisme. Maintes et maintes fois, j'ai ressenti cet avertissement s'élever dans mon cœur : des événements arrivent et sont déjà en cours, qui feront rapidement basculer le monde dans l'anarchie s'il n'y a pas suffisamment de repentir et si l'humanité ne revient pas vers Dieu. L'anarchie mène au contrôle, car aucune société ne peut survivre dans un état de chaos. Le contrôle absolu de la vie publique et privée par l'État est dès lors l'inévitable conséquence si nous ne cherchons pas le véritable antidote : faire revenir l'Amour dans nos cœurs. Car avec l'amour vient la liberté.

Ils ne font plus mystère de leurs intentions

L'une des principales raisons pour lesquelles je pense que nos concitoyens doutent que nous puissions éventuellement nous diriger vers un totalitarisme à l'échelle mondiale (un « nouvel ordre mondial ») est que l'on en parle aujourd'hui ouvertement, en le présentant comme une simple invention ou « théorie du complot ». Mais je crois que beaucoup sont conscients de ce danger croissant qui menace nos libertés, parce que Dieu est miséricordieux et veut que nous y soyons préparés :

Car le Seigneur Dieu ne fait rien sans en révéler le secret à ses serviteurs les prophètes.

Amos 3: 7

Si le Corps du Christ suit réellement son Chef dans sa propre Passion, alors nous serons également avertis à l'avance comme le fut notre Seigneur :

Il commença à leur enseigner qu'il fallait que le Fils de l'homme souffre beaucoup, qu'il soit rejeté par les anciens, les grands prêtres et les scribes, qu'il soit tué, et que, trois jours après, il ressuscite. Jésus disait cela ouvertement.

Marc 8: 31-32

Jésus connaissait l'identité de ceux qui devaient le persécuter et le mettre à mort, et Il savait les conditions dans lesquelles cela se produirait. De même, nous pouvons clairement identifier, de nos jours, les principaux acteurs et ennemis [de Dieu et de l'humanité]. En fait, les plus grandes puissances n'essaient même plus de cacher leurs plans, tandis que les principaux dirigeants des nations appellent à un nouvel ordre mondial. Leurs œuvres d'art ainsi que leur architecture représentent de façon étrange d'anciennes époques d'apostasie. Par exemple, le bâtiment du Parlement européen à Strasbourg, en France, a été construit pour ressembler à la tour de Babel (cette tristement célèbre construction destinée à atteindre les cieux...) Le 666ème siège dans ce Parlement a été mystérieusement laissé vacant. [1] Et la sculpture à l'extérieur du bâtiment du Conseil de l'Europe à Bruxelles est celle d'une femme chevauchant une bête (« Europa ») : un symbole remarquablement similaire à celui que l'on trouve au chapitre 17 du livre de l'Apocalypse... la prostituée chevauchant la Bête à dix cornes. Coïncidence ou arrogance — l'ultime orgueil précédant la chute ?

Nous ne devons pas être surpris d'entendre parler de tout ceci ouvertement aujourd'hui, en particulier par la bouche de prophètes au sein de l'Église. Comme cela fut évident pour le Christ, de même à notre époque, les ennemis de l'Église sont en train de se manifester. Mais face à ceux qui cherchent à contrôler ; face à ceux qui veulent prendre nos libertés ; face à ceux qui souhaitent même attenter à notre vie, notre réponse doit être la même que Tower_of_Babel-Erich_Lessingcelle de notre Chef :

Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent. Souhaitez du bien à ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous calomnient. À celui qui te frappe sur une joue, présente l'autre joue. À celui qui te prend ton manteau, ne refuse pas ta tunique. Donne à quiconque te demande, et à qui prend ton bien, ne le réclame pas.

Luc 6: 27-30

Le mal ne triomphera pas, car l'humanité ne peut pas contrôler ce sur quoi elle n'a aucun contrôle. Tout sera vaincu par l'amour.

Repose-toi sur le Seigneur et compte sur lui. Ne t'indigne pas devant celui qui réussit, devant l'homme qui use d'intrigues. Laisse ta colère, calme ta fièvre, ne t'indigne pas : il n'en viendrait que du mal ; les méchants seront déracinés, mais qui espère le Seigneur possédera la terre. Encore un peu de temps : plus d'impie ; tu pénètres chez lui : il n'y est plus. Les doux posséderont la terre et jouiront d'une abondante paix... Le Seigneur est le salut pour les justes, leur abri au temps de la détresse... Le Seigneur les aide et les délivre, il les délivre de l'impie, il les sauve, car ils cherchent en lui leur refuge.

Psaume 36 [37] : 7-11, 39-40

Mark Mallett
Control! Control!


Cet article m'inspire ...


de la joie
13


de l'encouragement
35


de la perplexité
1


de la tristesse
2


de la peur
0

Accueil du blog Commenter cet article Imprimer

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cet article.

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Champs obligatoires

@
Pour recevoir les avis de réponse à votre commentaire si vous avez coché l'option correspondante ci-dessous.

Etre informé des prochains commentaires déposés sur cet article ?

Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 9 - 1 = ?

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page Contrôle ! Contrôle !.

Champs obligatoires

@
Votre adresse e-mail sera transmise au destinataire. Celle-ci ne sera pas conservée et nous n'en ferons aucun autre usage.
@
L'adresse e-mail du destinataire ne sera pas conservée et nous n'en ferons aucun autre usage.
Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 9 - 1 = ?

Articles similaires

Lire un article au hasard

Le Grand Avertissement se produira-t-il en 2022 et le Triomphe en 2026 ?

Daniel O'Connor   mercredi 24 juillet 2019   6 commentaires   partager

Rien de la crise actuelle ne surprendra, fut-ce un peu, ceux qui considèrent avec sérieux les révélations privées dignes de confiance. Et par "dignes de confiance" je veux dire dignes de confiance ; je ne veux pas dire approuvées — toutes les révélations privées approuvées sont dignes de confiance, mais toutes les révélations privées dignes de confiance ne sont pas encore entièrement approuvées (et chaque révélation privée désormais approuvée ne l'était pas par le passé, et ne fut approuvée que grâce à des fidèles courageux disposés à les prendre au sérieux malgré leur absence d'approbation).

Le problème est que très peu de catholiques (y compris les catholiques "orthodoxes") accordent du crédit aux révélations privées même si celles-ci sont crédibles : ils entendent dire depuis des décennies que les révélations privées n'ont aucune importance ; à moins que le Vatican ne les ait déjà pleinement approuvées, auquel cas on peut peut-être y accorder un certain intérêt, mais tout de même, il ne faut pas les considérer trop sérieusement.

Lire la suite

Cardinal Newman : « le jeûne, source d’épreuve »

dimanche 18 février 2018    partager

Premier dimanche de Carême, 4 mars 1838

Avant de traiter strictement le thème indiqué par le titre du sermon, Newman définit clairement le jeûne du chrétien; en effet cette forme d’ascèse fut prati­quée dans le judaïsme et dans d’autres religions, mais le propre du chrétien est de jeûner à la suite du Christ, comme lui et surtout avec lui. Le jeûne accompli avec la grâce de la présence du Christ dans le cœur est d’une fécondité sans commune mesure avec les œuvres accomplies par les juifs sous le régime de la Loi car ces derniers ne bénéficiaient pas de l’assistance de l’Esprit saint tandis que, par cette assistance, c’est le Christ lui-même qui refait en chacun de ses membres les actes de sa vie terrestre : le chrétien est alors ainsi «forme visible ou signe sacramentel de l’unique Fils de Dieu». Voilà pourquoi l’Église célèbre dans le cycle liturgique des temps de Noël et de Pâques les événements de la vie de notre Seigneur. Cette réalité de la présence du Christ dans le cœur du chrétien que Newman énonce au début de ce pre­mier sermon du volume sera supposée ou clairement rappelée dans les autres comme le privilège du chrétien qui appelle en retour des devoirs. Il en résulte que le jeûne du chrétien est agréé de Dieu parce qu’il est observé en union avec le Christ.

Lire la suite

La grande concentration des masses

Mark Mallett   vendredi 6 septembre 2019   2 commentaires   partager

Tandis que je priais devant le Saint-Sacrement il y a douze ans, j'ai eu la vision intérieure d'un ange survolant le monde et criant :

"Contrôle ! Contrôle !"

Lire la suite