Connaissez-vous l’histoire de l’homme qui poussait son rocher ?


Commentaires (0)

Publié le mercredi 25 avril 2018

Catégorie : Notes d'humeur, récits divers

Qu'est-ce qu'il ne faut pas faire pour Dieu !

Un homme dormait dans sa maison quand tout à coup une lumière illumina la pièce et Dieu lui apparut. Le Seigneur lui montra un gros rocher en face de sa cabane et lui dit alors : « Mon ami, j'ai un travail à te confier. Je te demande de pousser ce rocher de toutes tes forces. » Dès le lendemain, l'homme se mit au travail et fit ce que le Seigneur lui avait demandé.

Pendant de nombreuses années, du lever jusqu'au coucher du soleil, l'homme poussait la pierre froide de toutes ses forces, mais celle-ci ne bougeait pas. Tous les soirs, il rentrait épuisé chez lui, convaincu que tous ses efforts étaient vains. Un sentiment de frustration montait en lui si bien que Satan décida de s'en mêler et lui souffla ces pensées : « Tu as poussé ce rocher pendant longtemps sans qu'il ne bouge d'un centimètre… » L'idée que la tâche qui lui avait été confiée était impossible à réaliser et l'amertume de l'échec tourmentaient notre homme. Sa déception croissait irrépressiblement. Satan poursuivit : « Pourquoi lutter toute la journée pour réaliser cette tâche impossible ? Ne fais donc pas tant d'effort ! Contente-toi d'en donner les apparences et cela suffira amplement. »

L'homme était à deux doigts de suivre ce conseil quand il se souvint de sa promesse et décida d'adresser d'abord au Seigneur une courte prière pour lui confesser ses doutes : « Seigneur, j'ai travaillé dur pendant longtemps à ton service. J'ai consacré toutes mes forces à faire ce que tu m'avais demandé. Pourtant je n'ai pas réussi à bouger le rocher d'un millimètre. Que se passe-t-il ? Pourquoi ai-je échoué ? »

Le Seigneur lui répondit, plein de compassion : « Mon ami, lorsque je t'ai demandé de me servir et que tu as accepté, je t'ai dit que ta tâche consistait à pousser ce rocher de toutes tes forces, et tu l'as fait. Je n'attendais pas de toi que tu le déplaces. Le travail que je t'ai confié consistait juste à pousser mais toi, tu viens me trouver pour me dire que tu as échoué ? Regarde-toi maintenant, tes bras sont forts et musclés, ton dos est solide et bronzé, tes mains constamment sollicitées sont calleuses, tes jambes plus résistantes. En dépit de l'adversité, de la neige, de la pluie ou du froid, tu ne t'es pas résigné, tu as beaucoup grandi et tes capacités sont plus grandes que jamais. Certes, tu n'as pas déplacé le rocher, mais ta mission consistait à obéir et à pousser afin d'éprouver ta foi en moi. Cette détermination tu l'as cultivée. Ta foi en moi, tu l'as passée au feu. À présent mon ami, ce rocher, je vais le déplacer moi-même. »

Nous utilisons souvent notre intelligence pour déchiffrer la volonté de Dieu, alors que ce qu'il exige en réalité de nous, c'est l'obéissance et la foi en Lui. Contentons-nous d'éprouver notre foi, celle qui déplace les montagnes, sans jamais perdre de vue que Dieu seul est capable de les mettre en mouvement.

Source : https://fr.aleteia.org/

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cet article.

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Champs obligatoires

@
Pour recevoir les avis de réponse à votre commentaire si vous avez coché l'option correspondante ci-dessous.

Etre informé des prochains commentaires déposés sur cet article ?

Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 99 + 25 = ?

Recommander cette page

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page Connaissez-vous l’histoire de l’homme qui poussait son rocher ?.

Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 99 + 25 = ?

Articles similaires

Lire un article au hasard

Jésus ... vous vous souvenez de Lui ?

Mark Mallett   mardi 15 janvier 2019   1 commentaire

Jésus... vous vous souvenez de Lui ?

Je suis sarcastique, bien sûr — mais juste un peu. Parce que combien de fois entendons-nous nos évêques, nos prêtres et nos frères et soeurs laïcs parler de Jésus ? Combien de fois entendons-nous prononcer Son nom ? Combien de fois nous a-t-on rappelé le but de Sa venue, et donc, la mission de l'Église, et par conséquent notre nécessaire réponse personnelle ?

Je suis désolé, mais en ce qui concerne le monde occidental — pas très souvent.

Lire la suite

Comment voyez-vous l'évolution de la France sous l'ère Macron ?

Père Yannik Bonnet   jeudi 1 février 2018   0 commentaire

Un article du Père Yannik Bonnet.

Comment voyez-vous l'évolution de la France sous l'ère Macron ?

Tout d'abord un premier constat : dès son arrivée dans la sphère de la vie politique active, le jeune et brillant énarque a pris bien soin de préciser qu' il n'était ni de droite ni de gauche.

Entendez par là, " mon objectif est le bien de la France ", ce qui exclut toute attitude partisane. Ce discours a eu pour effet immédiat de démobiliser politiquement tous ceux de nos compatriotes qui veulent d'abord vaquer tranquillement à leurs petites affaires et qui s'étaient mobilisés à l'époque de la "Manif ", plus par désir de rejeter la mouvance " Hollande "que par adhésion à un projet politique.

Lire la suite

Comment pouvez-vous dire que tout est grâce ?

Père Yannik Bonnet   vendredi 2 mars 2018   1 commentaire

Comment pouvez-vous dire que tout est Grâce ? Les chrétiens sont souvent interpelés à propos de cette phrase qui fait partie de la sagesse populaire ….chrétienne.

Et de fait, il est facile de débiter la liste de tout ce qui ne va pas dans notre monde. Le premier reflexe du sage consiste à poser une question à l'interlocuteur : pouvez- vous me dire les critères de jugement dont vous vous servez pour décréter ce qui va et ce qui ne va pas dans notre bas monde ? On peut en effet évaluer l'impact d'un événement ou la valeur d'une action de bien des façons.

Lire la suite