Connaissez-vous l’histoire de l’homme qui poussait son rocher ?


Commentaires (0)

Publié le mercredi 25 avril 2018

Catégorie : Notes d'humeur, récits divers

Nombre de consultations : 155

Qu'est-ce qu'il ne faut pas faire pour Dieu !

Un homme dormait dans sa maison quand tout à coup une lumière illumina la pièce et Dieu lui apparut. Le Seigneur lui montra un gros rocher en face de sa cabane et lui dit alors : « Mon ami, j'ai un travail à te confier. Je te demande de pousser ce rocher de toutes tes forces. » Dès le lendemain, l'homme se mit au travail et fit ce que le Seigneur lui avait demandé.

Pendant de nombreuses années, du lever jusqu'au coucher du soleil, l'homme poussait la pierre froide de toutes ses forces, mais celle-ci ne bougeait pas. Tous les soirs, il rentrait épuisé chez lui, convaincu que tous ses efforts étaient vains. Un sentiment de frustration montait en lui si bien que Satan décida de s'en mêler et lui souffla ces pensées : « Tu as poussé ce rocher pendant longtemps sans qu'il ne bouge d'un centimètre… » L'idée que la tâche qui lui avait été confiée était impossible à réaliser et l'amertume de l'échec tourmentaient notre homme. Sa déception croissait irrépressiblement. Satan poursuivit : « Pourquoi lutter toute la journée pour réaliser cette tâche impossible ? Ne fais donc pas tant d'effort ! Contente-toi d'en donner les apparences et cela suffira amplement. »

L'homme était à deux doigts de suivre ce conseil quand il se souvint de sa promesse et décida d'adresser d'abord au Seigneur une courte prière pour lui confesser ses doutes : « Seigneur, j'ai travaillé dur pendant longtemps à ton service. J'ai consacré toutes mes forces à faire ce que tu m'avais demandé. Pourtant je n'ai pas réussi à bouger le rocher d'un millimètre. Que se passe-t-il ? Pourquoi ai-je échoué ? »

Le Seigneur lui répondit, plein de compassion : « Mon ami, lorsque je t'ai demandé de me servir et que tu as accepté, je t'ai dit que ta tâche consistait à pousser ce rocher de toutes tes forces, et tu l'as fait. Je n'attendais pas de toi que tu le déplaces. Le travail que je t'ai confié consistait juste à pousser mais toi, tu viens me trouver pour me dire que tu as échoué ? Regarde-toi maintenant, tes bras sont forts et musclés, ton dos est solide et bronzé, tes mains constamment sollicitées sont calleuses, tes jambes plus résistantes. En dépit de l'adversité, de la neige, de la pluie ou du froid, tu ne t'es pas résigné, tu as beaucoup grandi et tes capacités sont plus grandes que jamais. Certes, tu n'as pas déplacé le rocher, mais ta mission consistait à obéir et à pousser afin d'éprouver ta foi en moi. Cette détermination tu l'as cultivée. Ta foi en moi, tu l'as passée au feu. À présent mon ami, ce rocher, je vais le déplacer moi-même. »

Nous utilisons souvent notre intelligence pour déchiffrer la volonté de Dieu, alors que ce qu'il exige en réalité de nous, c'est l'obéissance et la foi en Lui. Contentons-nous d'éprouver notre foi, celle qui déplace les montagnes, sans jamais perdre de vue que Dieu seul est capable de les mettre en mouvement.

Source : https://fr.aleteia.org/

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cet article.

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Champs obligatoires

@
Pour recevoir les avis de réponse à votre commentaire si vous avez coché l'option correspondante ci-dessous.

Etre informé des prochains commentaires déposés sur cet article ?

Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 80 - 6 = ?

Recommander cette page

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page Connaissez-vous l’histoire de l’homme qui poussait son rocher ?.

Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 80 - 6 = ?

Articles similaires

Lire un article au hasard

Quand ils écoutaient

Mark Mallett   samedi 15 décembre 2018   0 commentaire   2

POURQUOI le monde souffre-t-il ? Parce que nous avons muselé Dieu. Nous avons rejeté Ses prophètes et ignoré Sa Mère. Du haut de notre orgueil, nous avons succombé au rationalisme, ou la mort du mystère. Ainsi le Seigneur, par l'intermédiaire du prophète Isaïe, crie à une génération devenue sourde — qui est également la nôtre :

Si seulement tu avais prêté attention à mes commandements, ta paix serait comme un fleuve, ta justice, comme les flots de la mer.

Isaïe 48: 18

Lire la suite

Le silence ou l'épée ?

Mark Mallett   vendredi 14 décembre 2018   0 commentaire   33

Plusieurs personnes ont été surprises par les récents messages que nous donne la Sainte Vierge en différents endroits de la planète : « Priez plus... parlez moins » [1], ou encore par ceci :

… priez pour votre évêque et pour vos pasteurs, priez et faites silence. Pliez vos genoux et mettez-vous à l'écoute de la voix de Dieu. Laissez aux autres le jugement, ne vous occupez pas des affaires qui ne vous concernent pas.

—Notre Dame de Zaro à Angela, le 8 novembre 2018

Comment pouvons-nous rester silencieux à une époque comme la nôtre, se demandent certains lecteurs ?

Lire la suite

Pourquoi l’Eglise est-elle contre les relations sexuelles avant le mariage ?

mercredi 26 septembre 2018   0 commentaire   53

L'Eglise n'est pas d'accord pour qu'il y ait des relations sexuelles avant le mariage. Pourquoi est-elle si rigide? Face à tant de mariages qui échouent, n'est-il pas plus sensé d' « essayer » pour voir si la relation fonctionne, avant de se jeter et risquer un échec ?

Lire la suite