Aux pieds du Bon Berger


Commentaires (0)

Publié le dimanche 24 mai 2020

Auteur / source : Mark Mallett

Catégorie : Encouragements spirituels

Dans l'une de mes précédentes réflexions, je parlais du Puissant Antidote que saint Paul donne à ses lecteurs pour contrer la « grande apostasie » et déjouer les mensonges de « l'Impie ». « Tenez bon, et gardez ferme », disait saint Paul, les traditions qui vous ont été enseignées, soit de vive voix, soit par lettre. [1]

Lire le texte original en anglais sur le blog de Mark Mallett

Image : Jésus Berger et agneau marchant sur l'eau, par MelaniPykeArt

Cependant, frères et sœurs, Jésus aimerait que vous fassiez plus que vous accrocher à la Sainte Tradition — Il veut que vous vous accrochiez à Lui personnellement. Il ne suffit pas de connaître les principes de votre foi catholique. Vous devez connaître Jésus, non pas simplement connaître ce que l'on dit de Lui. C'est la différence entre lire un manuel d'escalade et escalader réellement une montagne. Rien ne vaut le fait de vivre soi-même les difficultés et cependant de ressentir l'ivresse, l'air pur, l'allégresse à mesure que nous atteignons des plateaux qui nous mènent vers de nouveaux panoramas de gloire.

C'est une métaphore de la vie spirituelle, ce qui se passe dans l'âme lorsque vous placez Jésus au centre même de votre vie, en le suivant de près, à la manière dont un agneau suit un berger. J'entends le Bon Berger nous appeler en ce moment même à venir nous réfugier près de Lui... car nombreux sont les dangers qui nous guettent.

Shepherd Holding Lamb par MelaniPykeArt
Shepherd Holding Lamb par MelaniPykeArt

La vallée de l'ombre de la mort

Aujourd'hui, nous traversons véritablement « la vallée de l'ombre de la mort » ou ce que nos derniers papes ont appelé « la culture de mort ». Mais le psalmiste écrit :

Si je traverse les ravins de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi : ton bâton et ta houlette me guident et me rassurent.

Psaume 22 (23) : 4

Le berger utilise son bâton à l'extrémité duquel se trouve un crochet pour ramener doucement une brebis lorsque celle-ci s'écarte du troupeau, et l'éloigner ainsi du danger. La houlette est utilisée comme une arme pour repousser les animaux sauvages ou pour discipliner parfois un agneau entêté.

Une brebis doit apprendre à rester parmi le troupeau. Un mouton qui s'égare ou un agneau boiteux devient une proie.

Soyez sobres, veillez : votre adversaire, le diable, comme un lion rugissant, rôde, cherchant qui dévorer.

1 Pierre 5: 8

Dans la prière, j'ai senti le Seigneur me dire :

Tu dois rester près de moi, Mon enfant. Tu n'es pas assez fort pour t'éloigner de Moi. Le loup est toujours prêt à s'emparer de l'agneau boiteux. Quand tu t'éloignes de Moi, tu te mets à suivre des chemins qui te font trébucher et tomber, et qui blessent ton âme, te faisant la proie des animaux sauvages. Ainsi, il te faut répondre à Mon bâton et à Ma houlette qui te ramènent sans cesse près de Moi, qui t'enseignent — à travers la souffrance — tes limites et tes besoins. Ne vois-tu pas Mon amour pour toi en cela ? Alors n'aie pas peur et ne pense pas que Je t'ai abandonné. Bien au contraire: les petits coups de Ma houlette sont le signe que Je suis très, très proche.

Reste donc près de Moi.

Ne soyons pas une proie

Pour ne pas devenir une proie, nous devons apprendre à prier. Jésus nous dit :

Mes brebis écoutent ma voix ; moi, je les connais, et elles me suivent.

Jean 10: 27

La prière consiste à escalader la montagne, plus que de simplement lire un manuel d'escalade. Saint Alphonse-Marie de Liguori écrivait que « c'est de la prière que dépend notre salut et notre bonheur éternel. »

Il vaut mieux prier que lire ; par la lecture nous apprenons ce que nous devons faire ; par la prière, nous recevons ce que nous demandons ... Priez, priez et ne cessez jamais de prier ! Si vous priez, votre salut est assuré ; mais, si vous cessez de prier, certaine aussi sera votre damnation.

— Saint Alphonse-Marie de Liguori, Great Means of Salvation and Perfection, p. 240, pp. 60-63, tel que cité dans The Spirituality of the Catholic Church, p. 198 ; livres-mystiques.com

Ce sont des mots sérieux, ceux-là mêmes que la Sainte Vierge répète depuis tant d'années, précisément pour cette époque :

Priez, priez, priez !

Le Catéchisme nous enseigne que « la prière est la vie du cœur nouveau. » [2] Autrement dit, en soi le manque de prière nous rend boiteux ; il rend muette la voix du Bon Berger ; il nous dispose à suivre la voix de faux bergers qui veulent nous conduire, non pas vers des pâturages verdoyants, mais dans des sables mouvants. Je ne peux vous dire combien de fois la prière a changé le cours de ma journée, en me permettant d'entendre le Bon Berger me dire, tout en me saisissant de Son bâton : « Avance par ici, mon enfant, par ici... »

La prière a changé ma vie parce qu'en fin de compte, il ne s'agit pas tant d'un échange de mots que de cœurs — mon cœur en échange du Sien ; Son cœur en échange du mien. Dans la prière, le Seigneur m'a élevé vers de nouveaux plateaux qui me mènent vers de nouvelles perspectives de gloire, de compréhension et de sagesse. Dans la prière, Il m'a conduit vers de verts pâturages et des eaux tranquilles...

La merveille de la prière se révèle justement là, au bord du puit où nous venons chercher notre eau : là, le Christ vient à la rencontre de tout être humain. Il est le premier à nous chercher et c'est lui qui nous demande à boire. Jésus a soif ; sa demande vient des profondeurs [du cœur de] Dieu qui nous désire. La prière, que nous le réalisions ou non, est la rencontre de la soif de Dieu et de la nôtre. Dieu a soif que nous ayons soif de Lui.

— Catéchisme de l'Église catholique, n° 2560

Bien que la réflexion d'aujourd'hui puisse, à juste titre, être lue comme un avertissement — car j'entends clairement le Bon Berger nous avertir des dangers qui nous guettent... comme j'aimerais que vous entendiez ceci davantage comme une invitation ! Je peux difficilement supporter d'être assis sur ma chaise et d'écrire au sujet de la prière alors que je préférerais vous savoir en train de prier ! Car vous gagnerez bien plus de sagesse par la prière que par la lecture de tous les livres du monde ; et Dieu vous comblera davantage suite à une simple prière faite avec le cœur qu'en réponse à mille paroles dites sans conviction.

Les loups se rassemblent autour de nous, rôdant tel un lion rugissant — beaucoup de ces loups sont déjà dans vos maisons. L'heure est avancée, il nous reste peu de temps pour nous réfugier aux pieds du Bon Berger — mais il n'est pas trop tard pour commencer à le laisser vous guider et vous protéger afin d'empêcher l'ennemi de vous faire davantage de mal. Car il reste très peu de temps avant que la Tempête des tempêtes ne se déchaîne dans toute sa fureur sur le monde.

Et si vous ne connaissez pas Sa voix... quelle voix suivrez-vous ?

Mark Mallett
Near the Feet of the Shepherd


[1] cf. 2 Th 2: 13-15
[2] Catéchisme de l'Église catholique, n° 2697

Cet article m'inspire ...


de la joie
27


de l'encouragement
38


de la perplexité
0


de la tristesse
0


de la peur
0

Accueil du blog Commenter cet article Imprimer

Soutenir le ministère de Mark Mallett

Famille Mark Mallett

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cet article.

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Champs obligatoires

@
Pour recevoir les avis de réponse à votre commentaire si vous avez coché l'option correspondante ci-dessous.

Etre informé des prochains commentaires déposés sur cet article ?

Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 9 - 3 = ?

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page Aux pieds du Bon Berger.

Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 9 - 3 = ?

Articles similaires

Lire un article au hasard

Ne nous laissons pas intimider !

Mark Mallett   dimanche 26 avril 2020   1 commentaire   partager

Laissez-moi vous le répéter :

Le Seigneur, c'est l'Esprit, et là où l'Esprit du Seigneur est présent, là est la liberté.

2 Corinthiens 3: 17

Autrement dit, là où le Seigneur n'est pas présent, là est l'esprit de contrôle.

Lire la suite

La purification de l'Épouse

Mark Mallett   mercredi 25 mars 2020   1 commentaire   partager

Les vents d'un ouragan peuvent détruire — mais ils peuvent aussi dépouiller et purifier. Même aujourd'hui, nous voyons comment le Père céleste utilise les premières et puissantes rafales de cette Tempête pour purifier, assainir et préparer l'Épouse du Christ pour Son retour, lorsque le Seigneur viendra vivre et régner en elle d'une manière complètement nouvelle. Tandis que le monde commence à se contracter sous les premières douleurs du travail d'enfantement, un réveil a déjà commencé dans les âmes qui se remettent à réfléchir au sens de leur vie et à leur destination ultime.

Lire la suite

Qui est sauvé ?

Mark Mallett   samedi 9 novembre 2019   1 commentaire   partager

Le ressentez-vous ? Le voyez-vous ? Un nuage de confusion recouvre le monde, et même une partie de l'Église, obscurcissant la vérité sur ce en quoi consiste véritablement le salut. Même les catholiques commencent à remettre en question les absolus moraux et se demandent si l'Église n'est tout simplement pas intolérante...

Lire la suite