Appel aux prophètes du Christ par Mark Mallett


Commentaires (2)

Publié le mardi 24 avril 2018

Auteur : Mark Mallett

Catégorie : Vie de l'Eglise

L'amour pour le Pontife Romain doit être en nous un délice passionné, car en lui nous voyons le Christ. Si nous traitons avec le Seigneur dans la prière, nous avancerons avec un regard clair qui nous permettra de percevoir l'action de l'Esprit Saint, même face à des événements que nous ne comprenons pas ou qui produisent des soupirs ou des chagrins.

- St José Escriva, In Love with the Church, n° 13

Traduction d'un billet du blog de Mark Mallett du 19 avril 2018. Titre original : « Calling Christ's Prophets »

En tant que catholiques, notre devoir n'est pas de rechercher la perfection dans nos évêques, mais d'écouter la voix du Bon Pasteur dans la leur.

Faites confiance à ceux qui vous dirigent et soyez-leur soumis ; en effet, ils sont là pour veiller sur vos âmes, ce dont ils auront à rendre compte. Ainsi, ils accompliront leur tâche avec joie, sans avoir à se plaindre, ce qui ne vous serait d'aucun profit.

Hébreux 13: 17

Le Pape François est le « chef » des bergers de l'Église du Christ et « ... il accomplit parmi les hommes cette tâche de sanctification et de gouvernance de ce que Jésus a confié à Pierre. » (cf. St. Escriva, The Forge, n° 134) L'histoire nous enseigne, à commencer par Pierre, que les successeurs de ce premier Apôtre exercent ce ministère avec divers degrés de compétence et de sainteté. Nous devons comprendre qu'on peut rapidement se focaliser sur leurs défauts et leurs échecs et bientôt ne plus être capables d'entendre Jésus parler à travers eux.

Certes, il a été crucifié du fait de sa faiblesse, mais il est vivant par la puissance de Dieu. Et nous, maintenant, nous sommes faibles en lui ; mais, avec lui, nous serons vraiment vivants par la puissance de Dieu.

2 Corinthiens 13: 4

Les médias catholiques « conservateurs » sont pour la plupart restés bloqués depuis quelque temps sur les aspects ambigus ou confus du pontificat de François. Du coup, ils manquent souvent ou omettent complètement de souligner les paroles souvent saintes et puissantes du Pontife — des mots qui ont profondément touché, non seulement moi, mais beaucoup de dirigeants catholiques et de théologiens avec qui je discute dans les coulisses. La question que nous devons nous poser est la suivante : ai-je perdu la capacité d'entendre la Voix du Christ parler à travers mes bergers, malgré leurs failles ?

Bien que ce ne soit pas le sujet principal de l'article d'aujourd'hui, cela doit être dit. Parce que quand il s'agit de citer le Pape François ces jours-ci, je dois parfois devancer ses mots avec des mises en garde comme ci-dessus. Comme le dirigeant d'un apostolat bien connu me le disait récemment au sujet de ceux qui ont pris position pour critiquer publiquement le pape François :

Leur ton conduit une personne à se sentir comme coupable de trahison envers l'Église du Christ si elle n'est pas en désaccord ou même si elle ne critique pas le Pape François. À tout le moins, il nous est implicitement fait comprendre que nous devons mettre en doute et recevoir tout ce qu'il dit avec un esprit de suspicion. Pourtant, il a nourri ma foi par son esprit doux et son appel à la compassion. Je sais que les ambiguïtés sont préoccupantes, mais cela me pousse simplement à prier pour lui d'autant plus. Je crains que le schisme vienne de tout cet ultra-conservatisme dans l'Église. Je n'aime pas jouer entre les mains de Satan, le Diviseur.

Appel à tous les prophètes

Mon directeur spirituel me disait un jour : « Les prophètes ont de courtes carrières. » Oui, même dans le Nouveau Testament, les premiers chrétiens sont souvent « lapidés » ou « décapités », c'est-à-dire réduits au silence ou mis sur la touche. (lire Silencing the Prophets)

Le Pape François a non seulement ouvert le chemin, mais il a délibérément appelé l'Église à intensifier sa voix prophétique.

« Les vrais prophètes sont ceux qui risquent leur peau pour proclamer "la vérité" même si c'est inconfortable, même si "ce n'est pas agréable à entendre. » ... « Un vrai prophète, c'est celui qui est capable de pleurer pour son peuple et aussi de dire des choses fortes quand il doit les dire. »

- PAPE FRANCOIS, Homélie, Sainte Marthe ; 17 avril 2018; Zenit.org

Nous avons ici une belle description de ce qu'est un « vrai prophète ». Car beaucoup aujourd'hui ont dans l'idée qu'un prophète est quelqu'un qui commence toujours ses phrases en disant : « Ainsi parle le Seigneur ! » Et ensuite prononce un avertissement et adresse une vive réprimande à ses auditeurs. C'était souvent le cas dans l'Ancien Testament et c'est parfois encore nécessaire dans le Nouveau. Mais avec la Mort et la Résurrection de Jésus et la révélation de l'amour infini et du dessein de salut de Dieu, une nouvelle ère de miséricorde a été ouverte pour l'humanité :

Dans l'Ancien Testament, j'ai envoyé à mon peuple des prophètes et avec eux la foudre. Aujourd'hui, je t'envoie vers toute l'humanité avec ma miséricorde. Je ne veux pas punir l'humanité endolorie, mais je désire la guérir en l'étreignant sur mon coeur miséricordieux. Je n'applique le châtiment que lorsqu'ils m'y forcent eux-mêmes ; ma main ne prend pas volontiers le glaive de la justice ; avant le jour de la justice, j'envoie le jour de la miséricorde.

- Jésus à Sainte Faustine, Petit Journal, n° 1588

Alors, qu'est-ce qu'une prophétie aujourd'hui ?

Le témoignage de Jésus, c'est l'esprit de prophétie.

Apocalypse 19: 10

Et à quoi devrait ressembler notre témoignage de Jésus ?

À ceci, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l'amour les uns pour les autres. ... Que tout se passe chez vous dans la charité.

Jean 13:35, 1 Corinthiens 16: 14

Ainsi, le pape François poursuit :

Le prophète ne passe pas son temps à faire des reproches ... Non, c'est un homme d'espérance. Il reproche ce qui est nécessaire, il ouvre grand les portes en regardant l'horizon de l'espérance. Le prophète c'est celui qui est capable aussi de risquer sa peau pour dire la vérité. ... Les prophètes ont toujours ces problèmes de persécution parce qu'ils disent la vérité.

- PAPE FRANCOIS, Homélie, Sainte Marthe ; 17 avril 2018; Zenit.org

La persécution, ajoute-t-il, pour avoir [témoigné de la vérité] de manière « directe » et non pas « tiède ». Par conséquent,

Quand le prophète annonce la vérité et touche le coeur, soit le coeur s'ouvre, soit il devient encore plus de pierre et la rage, la persécution se déchaînent ...

Il conclut son homélie en disant :

L'Eglise a besoin des prophètes. Elle a besoin que nous soyons tous des prophètes.

Oui, chacun de nous est appelé à partager le ministère prophétique du Christ.

... les chrétiens qui, étant incorporés au Christ par le baptême, intégrés au Peuple de Dieu, faits participants à leur manière de la fonction sacerdotale, prophétique et royale du Christ, exercent pour leur part, dans l'Église et dans le monde, la mission qui est celle de tout le peuple chrétien.

- Catéchisme de l'Église catholique, n° 897

La « clé » pour être un prophète fidèle à notre époque n'est pas notre capacité à lire les gros titres des journaux ni à poster des articles sur les « signes des temps. » Il ne s'agit pas non plus de dénoncer publiquement les fautes et les erreurs des autres avec un juste mélange entre indignation et pureté doctrinale. C'est plutôt la capacité de poser sa tête sur la poitrine du Christ et d'écouter les battements de son coeur ... et ensuite de les diriger vers ceux à qui ils sont destinés. Ou comme le disait le Pape François avec tellement d'éloquence :

Le prophète c'est celui qui prie, qui regarde Dieu qui regarde son peuple, qui sent de la souffrance quand le peuple se trompe, qui pleure – il est capable de pleurer sur le peuple -, mais qui est capable aussi de risquer sa peau pour dire la vérité. »

Cela pourrait vous valoir la décapitation. Ou la lapidation. Mais …

Heureux êtes-vous si l'on vous insulte, si l'on vous persécute et si l'on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi. Réjouissez-vous, soyez dans l'allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux ! C'est ainsi qu'on a persécuté les prophètes qui vous ont précédés.

Mt 5: 11-12

Mark Mallett

Soutenons le ministère à plein temps de Mark Mallett !

The Now Word : Reflections on our Times - with Mark Mallett

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Commentaire laissé par le

@Anwen
De quelle Vérité parlez-vous ?
Ou la Vérité de "quoi" ?
Si c'est la Vérité de toute la Création (l'Univers, la vie, l'homme), elle ne peut être qu'en Dieu, son Créateur.
En effet, seul un créateur connaît la vérité de sa création (sa raison d'être, son fonctionnement, son bon usage).
Or, nous ne sommes que des créatures faisant partie de la Création de Dieu.
Nous ne pouvons donc seuls découvrir sa Vérité.
Par nos propres capacités, très imparfaites et par nos propres observations de la Création, nous ne pourrons jamais que nous donner un point de vue sur cette Vérité ; point de vue relatif à chacun, c'est-à-dire, différent d'un homme à l'autre.
Ces petits points de vue des êtres humains ne pourront donc jamais être la Vérité connue de Dieu seul.

Commentaire laissé par le

Bonjour,
Pour trouver la Vérité, il n'y a que deux voies à suivre : celle de la Science et celle de l'Amour.
La Religion, c'est la voie de l'Amour.
L'Amour, c'est le lien moral qui unit l'homme à l'Esprit féminin, et c'est ce lien qui est la Religion.
« L'amour idéal est pour l'homme un lien d'un si grand prix, un tel élément de bonheur, que tous ceux qui l'ont ressenti le placent au-dessus de tous les autres éléments de la félicité humaine. Il faut considérer en lui non seulement le bonheur qu'il fait éprouver, mais encore la perfection qu'il donne à toutes les puissances de l'âme. De tous les sentiments qu'il nous est donné de concevoir, il est celui qui nous élève le plus au-dessus des faiblesses et des vulgarités de la pure sensation, celui qui produit dans l'intelligence les manifestations les plus poétiques, celui qui fait naître dans la volonté les résolutions les plus nobles ».
https://livresdefemmeslivresdeverites.blogspot.fr/
Cordialement.

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Champs obligatoires

@
Pour recevoir les avis de réponse à votre commentaire si vous avez coché l'option correspondante ci-dessous.

Etre informé des prochains commentaires déposés sur cet article ?

Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 20 x 23 = ?

Recommander cette page

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page Appel aux prophètes du Christ.

Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 20 x 23 = ?

Articles similaires

Lire un article au hasard

L'incroyable témoignage de foi de l'acteur qui a interprété Jésus dans La Passion du Christ

mardi 6 mars 2018   3 commentaires

Jim Caviezel, l’acteur qui a interprété le rôle du Christ dans le film La Passion du Christ de Mel Gibson est intervenu devant plus de 8000 étudiants catholiques à Chicago aux Etats-Unis.

Il les a vivement exhortés à porter la Bonne Nouvelle au monde entier : « Je veux que vous alliez dans ce monde païen et que vous ayez le courage d’exprimer votre foi en public sans honte. » L’acteur américain a rappelé que notre monde « a besoin de guerriers fiers, animés par leur foi. Des guerriers comme Saint Paul ou Saint Luc, qui ont risqué leur nom, leur réputation, pour apporter au monde leur foi et leur amour pour Jésus »

Lire la suite

L'Etoile de Bethléem - Partie 3 : "La Crucifixion du Christ"

Rick Larson   lundi 3 décembre 2018   1 commentaire

Partie 3 - Voici la troisième partie de la conférence de Rick Larson, intitulée "La Crucifixion". Vous pourrez y découvrir le merveilleux poème que Dieu a écrit dans les cieux à l'attention des hommes, depuis la naissance de Son Fils jusqu'à Sa mort sur la Croix.

Cette conférence peut être un peu compliquée par moment car il y a beaucoup d'informations, n'hésitez donc pas à l'écouter plusieurs fois.

Lire la suite

L'Antéchrist pour notre époque

Mark Mallett   dimanche 25 novembre 2018   4 commentaires

Il est temps pour moi de parler aux quelques lecteurs qui ont encore des oreilles pour entendre. De leur parler de façon franche, sans peur et avec audace... J'ai passé plus de dix ans à écrire sur l'époque que nous vivons, en faisant systématiquement référence à la Sainte Tradition et au Magistère afin d'apporter un équilibre à une discussion qui repose peut-être trop souvent uniquement sur des révélations privées. Néanmoins, il y en a qui préfèrent se tenir à l'écart de toute discussion relative à la "fin des temps" ou aux crises que nous traversons actuellement, trouvant ce genre de discussion beaucoup trop sombre, négative ou réservée à des fanatiques — et donc ils cessent de me lire. C'est leur choix !

Lire la suite