France, Fille aînée de l'Eglise


Lire un article au hasard

Oui, nous sommes à une époque où beaucoup rougissent de se dire catholiques - Discours de saint Pie X

Publié le vendredi 25 mai 2018 - 0 commentaire - lu 157 fois

Discours très actuel de Saint Pie X à l'occasion de la béatification de Jeanne d'Arc le 13 décembre 1908

Oui, nous sommes à une époque où beaucoup rougissent de se dire catholiques, beaucoup d'autres prennent en haine Dieu, la foi, la révélation, le culte et ses ministres, mêlent à tous leurs discours une impiété railleuse, nient tout et tournent tout en dérision et en sarcasmes, ne respectant même pas le sanctuaire de la conscience.

Lire la suite

Vladimir Poutine sur la décadence morale de l'occident

Publié le vendredi 2 mars 2018 - 1 commentaire - lu 353 fois

Le célèbre discours de Vladimir Poutine, prononcé le 19 septembre 2013 lors du Forum de Valdaï en Russie, n'a pas prit une ride et en même temps criant de vérité. « Comme on pouvait s'y attendre, on est très loin de l'apostasie tranquille d'un Jacques Chirac ou d'un François Hollande. Ce que dit ici l'orthodoxe Poutine n'est rien d'autre que ce que l'Eglise catholique soutient » précisait déjà Riposte Catholique le 16 mars 2014.

Allocution du président de la Russie Vladimir Poutine du 19 septembre 2013 :

« Un autre défi important pour l'identité de la Russie est lié aux événements qui ont lieu dans le monde. Cela concerne les politiques étrangères et les valeurs morales. Nous pouvons voir comment beaucoup de pays euro-atlantiques sont en train de rejeter leurs racines, dont les valeurs chrétiennes, qui constituent la base de la civilisation occidentale. »

Lire la suite

Signes de l'élection divine de la France

Publié le mardi 20 février 2018 - 1 commentaire - lu 272 fois

Est-il plus grand réconfort, lorsqu'on se prend à douter de I'avenir de la France, au spectacle de son apostasie massive, de son endurcissement corollaire dans la culture de mort et de la Progression fulgurante de l'islam dans son vide spirituel, que de songer que notre France bénéficie, depuis plus de quinze siècles, d'une faveur divine toute particulière ? Toutes les forces qui s'acharnent contre elle ne sauraient, se prend-on alors à songer, la mettre complètement, ni définitivement, à terre ! Et l'on repense bien sûr à la prophétie de Marthe Robin, peu de temps avant la seconde guerre mondiale :

« La France tombera très bas. PIus bas que les autres nations, à cause de son orgueil et des mauvais chefs qu’elle se sera choisis. Elle aura le nez dans la poussière. Il n'y aura pIus rien. Mais dans sa détresse, elle se souviendra de Dieu et criera vers Lui, et c'est Ia Sainte Vierge qui viendra la sauver. La France retrouvera alors sa vocation de Fille aînée de l'Eglise, elle sera le lieu de la plus grande effusion de l'Esprit Saint, et elle enverra à nouveau des missionnaires dans le monde entier. »

Lire la suite

Comment voyez-vous l'évolution de la France sous l'ère Macron ? Père Bonnet

Publié le jeudi 1 février 2018 - 0 commentaire - lu 333 fois

Un article du Père Yannik Bonnet.

Comment voyez-vous l'évolution de la France sous l'ère Macron ?

Tout d'abord un premier constat : dès son arrivée dans la sphère de la vie politique active, le jeune et brillant énarque a pris bien soin de préciser qu' il n'était ni de droite ni de gauche.

Entendez par là, " mon objectif est le bien de la France ", ce qui exclut toute attitude partisane. Ce discours a eu pour effet immédiat de démobiliser politiquement tous ceux de nos compatriotes qui veulent d'abord vaquer tranquillement à leurs petites affaires et qui s'étaient mobilisés à l'époque de la "Manif ", plus par désir de rejeter la mouvance " Hollande "que par adhésion à un projet politique.

Lire la suite

Espérer avec Marthe Robin. Père Y. Bonnet

Publié le samedi 27 janvier 2018 - 0 commentaire - lu 226 fois

Une réflexion du Père Yannik Bonnet.

Y a-t-il encore des raisons d'espérer ?

Même si je ne le partage pas, je comprends le désespoir de mon interlocuteur. Ce qui l'a secoué, ce n'est pas l'agression verbale d'une Ministre contre Monseigneur Aillet, mais le caractère ultra minoritaire de la réaction des évêques français. Que ladite Ministre estime qu'il ne faut pas laisser de temps pour réfléchir à une femme enceinte avant qu'elle décide de garder ou non son enfant, cela ne l'a pas étonné, mais il s'attendait à une réaction vigoureuse et concertée de l'épiscopat. Comme mon interlocuteur me l'exprime, s'il y a une Assemblée des Evêques de France, c'est quand même aussi pour que l' Eglise de France puisse montrer sa détermination face à une idéologie qui fait tout pour imposer sa culture de mort à une population conditionnée par les media. Cet homme me semble découvrir qu'il y a au sein de ladite Assemblée des courants de pensée divergents concernant des questions aussi graves que celle de l'avortement.

Lire la suite

Non, je ne suis pas pessimiste. Par le Père Yannik Bonnet

Publié le samedi 27 janvier 2018 - 0 commentaire - lu 256 fois

Une réflexion du Père Yannik Bonnet.

Vous qui êtes prêtre, comment pouvez-vous être aussi pessimiste?

C'est une femme d'une trentaine d'années, mère de cinq enfants, qui m'interpelle ainsi. Je suis un peu surpris car depuis ma rencontre avec Marthe Robin en 1973, je n'ai jamais" rechuté " dans le pessimisme qui, à l'époque, me pourrissait la vie insidieusement depuis près de dix ans, sans pour autant m'empêcher de me battre, dans le pénible climat " lutte des classes " des années soixante.

Lire la suite

La France peut-elle se relever de son cinquième naufrage républicain ? Père Y. Bonnet

Publié le samedi 27 janvier 2018 - 1 commentaire - lu 146 fois

Une réflexion du Père Yannik Bonnet.

Quand il était Ministre de l'Education Nationale, monsieur Peillon avait donné sa réponse :" Il faut anéantir l'Eglise Catholique !". Pour ce qui concerne la survie de la République et de ses prétendues valeurs, il avait tout à fait raison. Comme la lecture de l'ouvrage magistral de Maxence Hecquard ," Les fondements philosophiques de la démocratie moderne", le met en évidence, il ne peut y avoir qu'une incompatibilité totale entre la République de M. Peillon et la doctrine sociale de l'Eglise, dont le socle est la vertu théologale de Charité.

Lire la suite