Eschatologie, fin des temps


John Henry Newman : l'Antéchrist

Publié le dimanche 4 mars 2018 - 2 commentaires

Newman est généralement considéré comme un esprit d’une très particulière distinction, capable de gagner, des incroyants eux-mêmes, une sympathie compréhensive refusée à des apologistes chrétiens d’une culture et d’un style moins raffinés.

Ces sermons sur l’Antichrist ne manqueront sans doute pas de surprendre, voire de choquer, des apologistes portés peut-être à estomper, dans le christianisme authentique, ce qui risque de déconcerter les humanistes qui penchent vers la foi, sans toutefois aller jusqu’à se compromettre avec ses aspects les plus rigoureux. Le rêve d’un christianisme tout en rose (le rose d’une fleur sans épines !) n’a jamais été celui de Newman. Il en résulte que, déjà dans sa période anglicane, il ne présente aucune tendance à diminuer les difficultés de la foi traditionnelle...

Lire la suite

« Le Maître de la Terre », un roman prophétique recommandé par le Pape François

Publié le dimanche 25 février 2018

« Le Maître de la terre » (en anglais, « Lord of the World »), est un roman de style apocalyptique écrit en 1907 par Robert Hugh Benson (1871-1914), un prêtre anglican d’Angleterre (son père était archevêque anglican de Canterbury) qui se convertit au catholicisme en 1903, et fut ordonné prêtre catholique en 1904.

Dans ce roman, à la fin du 20ème siècle, les progrès du matérialisme et de la franc-maçonnerie ont réduit la religion chrétienne à une infime minorité en Europe, malgré sa survie en Irlande et dans la ville pontificale de Rome. Mais alors que l’on attendait l’ère de la Paix Universelle, l’Asie menace de déferler sur l’Europe.

Lire la suite

L’illumination des consciences - par Mark Mallett

Publié le mardi 13 février 2018 - 0 commentaire

Traduction d'un article de Mark Mallett : « Revelation illumintion »

Il y a une grâce universelle qui arrive sur le monde dans ce qui peut être considéré comme l'événement le plus singulièrement étonnant depuis la Pentecôte.

La Bienheureuse Anna Maria Taigi, mystique et stigmatisée vénérée par les papes pour l'exactitude de ses prophéties, la qualifiait d''"illumination des consciences". St. Edmund Campion l'appelait "le jour du changement" quand "le terrible juge révélera la conscience de chaque homme". Conchita, une prétendue voyante à Garabandal, lui donnait le nom d'"avertissement". Le défunt Père Gobbi l'appelait un "jugement en miniature", tandis que la servante de Dieu, Maria Esperanza, l'appelait "un grand jour de lumière" lorsque la conscience de tous sera ébranlée" "l'heure de décision pour l'humanité".

Lire la suite

Jugement des vivants - par Mark Mallett

Publié le dimanche 28 janvier 2018 - 0 commentaire

Traduction d'un article du blog de Mark Mallett (« Judgment of the Living ») du 15 novembre 2017.

TOUS les jours, le soleil se lève, les saisons se suivent, les bébés naissent et des hommes et des femmes décèdent. Il est facile d'oublier que nous vivons dans une histoire qui est à la fois dramatique et dynamique, un véritable récit épique qui se dévoile d'heure en heure. Le monde évolue à toute vitesse vers son apogée : le jugement des nations. Aux yeux de Dieu, de ses anges et des saints, cette histoire est un continuel présent ; elle imprègne leur amour et élève une sainte anticipation pour ce Jour où l'oeuvre de Jésus Christ sera enfin accomplie.

L'apogée de l'histoire du salut est ce que l'on appelle “Le Jour du Seigneur”. Selon les premiers Pères de l'Eglise, ce jour ne consiste pas en une journée de 24 heures mais représente cette période de “mille ans” que St. Jean entrevoit dans le livre de l'Apocalypse au chapitre 20, période qui suivrait la mort de l'Antéchrist — la “bête”.

Lire la suite