Encouragement spirituel


Mon amour, tu l'as toujours - par Mark Mallett

Publié le samedi 21 avril 2018 - 0 commentaire

Pourquoi êtes-vous triste ? Est-ce parce que vous avez encore tout gâché ? Est-ce à cause de vos nombreuses imperfections ? Est-ce parce que vous n'entrez pas dans "la norme" ?

Je comprends ces sentiments. Dans mes jeunes années, j'avais ce que l'on appelle un esprit de scrupule — une culpabilité prépondérante pour la moindre erreur. Aussi, le jour où je quittai la maison, je fus poussé par un besoin tenace d'approbation de la part des autres parce que je ne parvenais pas à m'accepter, et certainement que Dieu non plus ne pouvait m'accepter. Ce que mes parents, mes amis et d'autres personnes pensaient de moi a subtilement influencé l'idée positive ou négative que je me faisais de moi-même. Cela a continué dans mon mariage. La manière dont ma femme me regardait, la façon dont mes enfants réagissaient avec moi, ce que mes voisins pensaient de moi ... cela finit aussi par déterminer si j'étais "ok" ou pas. En outre, cela influença ma capacité à prendre des décisions — étant devenu complètement obsédé quant à savoir si je faisais ou non les bons choix.

Lire la suite

Leurs récriminations dans le désert ont beaucoup à nous apprendre (Leçon n°4)

Publié le mardi 27 mars 2018 - 0 commentaire

Nous poursuivons aujourd'hui notre réflexion au sujet des récriminations de l'ancien peuple juif contre Moïse et contre Dieu.

Nos lamentations ont également des effets néfastes sur autrui. Un tel comportement transmet la négativité. Même si seulement un petit nombre râle, cela peut tout de même susciter la peur, le pessimisme et la colère chez les autres.

Lire la suite

Leurs récriminations dans le désert ont beaucoup à nous apprendre (Leçon n°3)

Publié le lundi 26 mars 2018 - 0 commentaire

Nous avons étudié précédemment plusieurs incidents dans lesquels l'ancien peuple juif a récriminé contre Moïse et contre Dieu. Nous l'avons fait non seulement pour examiner leurs péchés, mais pour apprendre de nos propres tendances à faire de même. Ce qui rend la récrimination si détestable, c'est qu'elle vient si tôt après avoir reçu des bénédictions et des démonstrations stupéfiantes de l'amour de Dieu pour nous et de Sa volonté et Sa capacité à nous sauver. La confiance, semble-t-il, est quelque chose qu'il nous est très difficile à apprendre.

Lire la suite

Leurs récriminations dans le désert ont beaucoup à nous apprendre (Leçon n°2)

Publié le dimanche 25 mars 2018 - 0 commentaire

Nous avons réfléchi hier à la façon dont le peuple juif, bien qu'ayant été témoin des signes et prodiges lors de l'épisode des plaies en Egypte, n'a pas réussi à croire à la promesse de Dieu ni à l'invoquer avec confiance quand ils ont vu l'armée égyptienne se lancer à leur poursuite. Aujourd'hui, nous allons réfléchir sur la raison pour laquelle ils ont récriminé par rapport à la nourriture que Dieu leur a procurée pour leur subsistance.

Lire la suite

Leurs récriminations dans le désert ont beaucoup à nous apprendre (Leçon n°1)

Publié le samedi 24 mars 2018 - 0 commentaire

Aujourd'hui, au cours de la dernière semaine de Carême, avant la Semaine Sainte, nous ferions bien de méditer sur les récriminations des anciens peuples hébreux dans le désert, car leurs grognements sont souvent aussi les nôtres. Nous lisions ces passages de l'Ecriture dans les textes liturgiques de dimanche dernier, c'est donc le désir de l'Église que nous méditions dessus. Les anciens Hébreux ont récriminé de plusieurs façons, et il nous faudra plusieurs jours pour examiner celles-ci. Nous devrions commencer par remarquer que la peur et le manque de confiance sont au coeur de la plupart de leurs récriminations.

Lire la suite

Tout homme est une histoire sacrée

Publié le mardi 20 mars 2018 - 0 commentaire

Un article de Matthieu BOUCART - totus-tuus.fr

En méditant sur les funérailles spectaculaires de Johnny Hallyday, plusieurs pensées m'ont traversé :

La tentation est grande pour un catholique de gloser hautainement sur ce monde païen vénérant l'une de ses idoles. Pourtant je n'y cède pas. Ne serait-ce que parce que parmi ces milliers de braves gens qui se sont déplacés, venant parfois de loin, et ayant bravé le froid et les intempéries, il y avait des catholiques. Ensuite, parce qu'on sentait quelque chose de profondément humain dans cet hommage populaire, quelque chose de grand et de beau – je dirais : de surnaturel. Toute expérience de communion dans l'amour me paraît surnaturelle en effet et trouver sa source en Dieu qui est communion d'Amour.

Lire la suite

Pourquoi le Bon Larron n'est-il pas allé au Purgatoire ?

Publié le lundi 19 mars 2018 - 0 commentaire

Le Purgatoire est un « lieu » de souffrance et de purification des âmes sauvées par le Christ, préalable à leur entrée glorieuse au Ciel « où rien de souillé ne peut pénétrer » (Ap 21. 27). Le pardon des péchés nous rétablit en amitié avec Dieu, mais en dépit de ce pardon, nous demeurons pécheurs dans tout notre être (et donc, en révolte contre Dieu) ; le Purgatoire a pour fonction par conséquent d'achever notre transformation intérieure, notre sanctification, de manière à nous ajuster à la vie du Ciel où plus aucun mal ne se commettra.

Lire la suite

Des différents mouvements de la nature et de la grâce

Publié le dimanche 25 février 2018

Ce texte que j'aime beaucoup est tiré du livre « L'imitation de Jésus-Christ » - Livre III, Chapitre 54.

1. Mon fils, observe avec soin les mouvements de la nature et de la grâce, car ils sont très opposés et très subtils ; à peine peuvent-ils être discernés par un homme spirituel, intérieur et illuminé d’en haut. Tous les hommes, en effet, ont le désir du bien et tendent à quelque bien dans leurs paroles et dans leurs actions ; c’est pourquoi plusieurs sont trompés par cette apparence de bien.

Lire la suite

Comprendre la Croix - par Mark Mallett

Publié le samedi 24 février 2018 - 0 commentaire

Beaucoup d'entre nous ont peur d'entendre l'appel de Dieu, craignent d'aller dans les profondeurs parce que nous sommes nombreux à avoir l'impression que le Christianisme est en définitive une spiritualité masochiste où nous renonçons à tous les plaisirs de la vie et nous contentons de souffrir. Mais en vérité, que nous soyons chrétiens ou non, nous souffrirons en cette vie. Maladie, malheur, déception, mort ... cela arrive à chacun de nous. Mais ce que Jésus fait réellement, à travers la Croix, c'est de transformer tout cela en une glorieuse victoire.

Dans la Croix se trouve la victoire de l'amour ... En elle se trouve la pleine vérité sur l'homme, la dignité de l'homme, sa misère et sa grandeur, sa valeur et le prix payé pour lui. – Cardinal Karol Wojtyla (SAINT JEAN PAUL II)

Lire la suite

Concentration - par Denise Mallett

Publié le jeudi 22 février 2018 - 0 commentaire

Etant enfant, je l'avoue, je redoutais un peu le Carême. Je suppose que c'est le cas de beaucoup d'enfants, sachant qu'ils doivent choisir quelque chose à abandonner pendant quarante jours (probablement leur bonbon préféré). Mais avec chaque année qui passe, je me rends compte et apprécie de plus en plus le fait que le Carême ne consiste pas tant à abandonner quelque chose qu'il n'est un don à recevoir.

Lire la suite

Considérez toute épreuve comme une joie extrême - par Mark Mallett

Publié le lundi 19 février 2018 - 0 commentaire

Nous ne voyons pas parce que nous avons des yeux ; nous voyons parce qu'il y a de la lumière. Là où il n'y a pas de lumière, les yeux ne voient rien, même lorsqu'ils sont complètement ouverts.

Nous pourrions dire que les yeux du monde sont complètement ouverts aujourd'hui. Nous perçons les mystères du cosmos, le secret de l'atome et les clés de la création. Toute la connaissance accumulée de l'histoire humaine est accessible d'un simple clic de souris, et un monde virtuel peut être érigé en un claquement de doigts.

Lire la suite

La flamme qui faiblit - Partie 2 - par Mark Mallett

Publié le lundi 12 février 2018 - 1 commentaire

Voici la suite et la fin de la traduction de l'article de Mark Mallett, « The Smoldering Candle », qui nous aidera à entrer dans ce temps de Carême.

Une fois de plus, l'image d'une bougie fumante est venue à l'esprit de l'auteur, une bougie consumée dont la cire avait presque totalement fondu (lire La flamme qui faiblit – Partie 1 pour comprendre le symbolisme).

Lire la suite