Mariage, Famille & Bioéthique


Lire un article au hasard

Justin le juste - par Mark Mallett

Publié le samedi 9 juin 2018 - 2 commentaires - lu 123 fois

L'HISTOIRE montre que lorsque des hommes ou des femmes aspirent à la direction d'un pays, ils viennent presque toujours avec une idéologie — et cherchent à s'en aller en laissant derrière eux un héritage. Peu se contentent d'être de simples gestionnaires. Qu'ils soient Vladimir Lénine, Hugo Chavez, Fidel Castro, Margaret Thatcher, Ronald Reagan, Adolf Hitler, Mao Zedong, Donald Trump, Kim Yong-un ou Angela Merkel ; qu'ils soient de gauche ou de droite, athées ou chrétiens, brutaux ou passifs — ils ont l'intention de laisser leur marque dans les livres d'histoire, pour le meilleur ou pour le pire (en pensant toujours que c'est « pour le meilleur », bien sûr). L'ambition peut être une bénédiction ou une malédiction.

Lire la suite

La Famille et le Totalitarisme - par Michael O'Brien

Publié le dimanche 6 mai 2018 - 1 commentaire - lu 263 fois

La canonisation du Pape Saint Jean-Paul II a généré une conscience renouvelée du don phénoménal qu'il fut pour notre temps et pour les générations à venir. On a beaucoup écrit sur son implication dans le passage de l'Église postconciliaire vers une intégration appropriée des documents du Concile, de son rôle dans la chute de l'empire soviétique, et de ses nombreuses initiatives pour lancer l'ère de la Nouvelle Évangélisation. En outre, son enseignement sur la « théologie du corps » est devenu une pierre angulaire dans notre compréhension de la sexualité humaine dans le dessein de Dieu pour l'humanité. Peu connu aujourd'hui est, cependant, le contexte plus large de ses enseignements sur le mariage et la famille, malgré le fait qu'aucun autre pontificat avant ou depuis le sien nous ait donné un enseignement aussi riche et continu sur ces sujets.

Lire la suite

Jim Caviezel : « Tant pis si être pro-vie nuit à ma carrière. Je ne peux pas garder le silence sur la mort de tant d’enfants »

Publié le lundi 26 mars 2018 - 2 commentaires - lu 192 fois

L'acteur Jim Caviezel prend publiquement la défense des droits de l'enfant à naître et a assuré que le grand « mal de [l'Occident] et du monde est sans aucun doute l'avortement. »

Lire la suite

Le meilleur des mondes, c’est maintenant ?

Publié le mercredi 7 mars 2018 - 1 commentaire - lu 185 fois

L’humanité en abandonnant la foi comme fondement de la société a du même coup abandonné toute conscience ontologique. On ne part plus de l’invisible qui sous-tend le monde pour en tirer une manière d’exister ou un principe de vie mais on se contente de vivre une existence tendue vers l’efficacité et la rentabilisation de l’être au service de la communauté dirigée par l’impératif économique. Impératif froid et brutal qu’un certain Jésus appela autrefois Mammon. Choisir entre Dieu et Mammon, c’est aujourd’hui choisir entre deux approches différentes du monde, l’un ou la vie vaut en tant que vie, imparfaite mais tendue vers une verticalité infinie et l’autre où l’on supporte de moins en moins l’imperfection au sein d’un univers purement horizontal.

Lire la suite

Transhumanisme : la fin de la Femme ?

Publié le vendredi 2 mars 2018 - 1 commentaire - lu 139 fois

Le XXème siècle a bouleversé la famille, la contraception moderne a permis de se défaire des lois biologiques et libérer les choix de construction de la vie familiale. Les techniques de fécondation ont également créé de nouvelles façons de concevoir des enfants. Le XXIème siècle pourrait être celui de nouvelles avancées dans les processus de fécondation, l’ectogenèse, c’est-à-dire la fécondation hors du ventre de la mère. L’ectogenèse, une technique de fécondation dont la porte fut entrouverte avec la fécondation in vitro, ouvrant à l’être humain de nouvelles perspectives sociétales. Périodiquement l’humanité en se cherchant, se réinvente, se déconstruit et produit un monde de plus en plus artificiel, déshumanisant, déconnecté du réel.

Lire la suite

Mgr Aupetit : « Qu’est ce qui nous fait progresser en humanité ? »

Publié le vendredi 23 février 2018 - 0 commentaire - lu 111 fois

Monseigneur Michel Aupetit, nouvel archevêque de Paris, a répondu aux questions du magazine La Vie à propos de bioéthique. Les états généraux de la bioéthique sont une occasion toute particulière pour l’Eglise : « même si c’était joué d’avance, cela ne nous empêcherait pas de parler » déclare-t-il, assurant plus loin : « Je ne suis jamais inquiet, parce que l’espérance est plus forte que le désespoir ». Faire entendre la voix de l’Eglise, « c’est un devoir de conscience, quitte à être à contretemps ».

Lire la suite